Archives de tags | question

Comment rédiger un article ?

IMG_20190406_182710

Comment rédiger un article ?

Bonjour tout le monde,

IMG_20190404_080359J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que le mois de mai sera favorable à la concrétisation de vos projets printaniers. De mon côté, je dois avouer qu’il commence du bon pied. En effet, j’ai réfléchi à mes dernières expériences en tant que modèle vivant (nu intégral) pour le département d’art visuel du C.E.G.E.P. de Drummondville et pour celui de l’Université du Québec à Chicoutimi au cours du mois dernier. Elles furent tout simplement extraordinaires tant au plan interpersonnel que celui de l’étude de l’art et celui de l’expertise que j’apporte auprès des étudiants et étudiantes en arts. Il va de soi que l’un des objectifs principaux de mes expériences vécues en ces moments consiste à partager avec vous, fidèles abonnés, consiste à écrire des articles au sein de mon blogue.

Mais, au fait ! Comment rédiger un tel article ? C’est là une question56954320_10156413336467523_4126316819482935296_n qui mérite d’être répondue de manière la plus développée qui soit, surtout lorsqu’il concerne un sujet aussi tabou que la nudité artistique. Ici, je mets l’emphase sur le terme de “nudité artistique” afin de la distinguer de la nudité liée de près ou de loin à la pornographie. La première se rapporte à l’étude du corps humain dans sa plus simple expression sous un angle académique où l’utilisation de différents supports est, je dirais même doit être, envisagée. Pour ce qui est de la seconde, rares sont les réalisations pornographiques dignes d’être qualifiées d’œuvres artistiques. Certes, il en existe quelques-unes au sein d’une marée de productions plus souvent qu’autrement de très mauvais goût, voire d’une vulgarité sans borne. Toutefois, fait intéressant à se rappeler, quelques-unes des stars du porno ont débuté dans le domaine du nu artistique avant d’orienter leurs carrières dans un domaine qui lui est diamétralement opposé.

IMG_20190410_200812Autrement dit, le désir de partager mes expériences sous un angle empreint de noblesse n’a d’égal que celui d’éviter toutes formes de vulgarité au sein même de chacune de mes publications. Et pour se faire, je garde à l’esprit trois questions fondamentales. En premier lieu, quels sont les types de poses envisagés en classe, et ce en tenant compte de l’âge des participants et de leurs niveaux de connaissances liées à ce champ d’étude ? N’oublions pas que je risque d’être photographié à n’importe tel moment par la responsable du groupe. En second lieu, plus le nombre de photos sera élevé, plus l’embarras du choix le sera aussi et plus l’opportunité de rédiger des articles de qualité sera accrue. Vous avez sans aucun doute deviné que lesdites publications peuvent être tant des proses, tel qu’en ce moment même, que de poèmes composés tout au long de ce blogue.

En dernier lieu, je dois résoudre cette énigme : Pourquoi un texte sous IMG_20190415_120356forme de prose ou bien sous la forme d’un poème ? Ici, il est à retenir qu’un dessin ou bien même une photo de votre humble serviteur peut être utilisés tant pour une prose que pour un poème. La seule grande différence entre les deux réside sur cet aspect : quel est mon message ? Un message sur ce que les personnes ont vécu en ma compagnie, sur ce qu’elles en ont tiré de bon ou de moins bon ? Ou plutôt un message sur ce que j’ai moi-même ressenti au plus profond de mon être, l’espace d’un instant aussi minime soit-il ?

Qui plus est ! La difficulté de transmettre mon message est un facteur à ne jamais négliger. Voilà pourquoi la recherche de l’excellence de la langue française dans chacune de mes publications est, et restera pour toujours un leitmotiv majeur dans mes rédactions. Une telle recherche est à mes yeux le meilleur fil coupant qui soit pour trancher entre ce que je veux dire et ce que je dis réellement. Pour se faire, rien ne doit être mis de côté pour écrire un français respectable. Fort heureusement, il existe sur l’internet une panoplie d’outils aussi utiles les uns que les autres afin de s’approprier une langue de Molière digne de cet illustre auteur.

En résumé, outre le fait d’avoir choisi le sujet et ce, après une période de réflexion plus ou moins longue, et d’avoir choisi sous quelle forme sera-t-il présenté, la qualité du français est sans contredit la pierre d’angle de chacune de mes publications. Et, comme le disait si bien mon regretté professeur de français à l’époque du lycée ; remets-toi cent fois sur ton métier à tisser si tu veux offrir une œuvre de qualité. Bref, ne jamais craindre de revenir sur le texte avant sa publication finale. C’est un principe de respect tant pour moi en tant qu’auteur de ce blogue qu’envers mes « abonnés ».

Je vous remercie de votre présence et de votre fidélité.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Liberté

liberté
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Liberté

 

En marchand dans les rues,
J’ai eu l’idée de montrer mes seins nus,
Question de rire ! Question de vivre ! Question de sourire !
Car demain serais-je encore de ce monde le temps d’un soupir ?

 

Me promenant à ma guise,
Sans le besoin que je me déguise,
Simplement être qui je suis, ressentir ce que je vis,
Oubliant ce qui m’assaille, ce qui sans cesse me poursuit.

 

Pas besoin de courir !
Croire avec cœur en son avenir,
En cette foule venue prier tous les saints,
Que l’on invoque en cette cathédrale peut-être en vain.

 

Sourire un peu gêné aux lèvres,
Je pense sans cesse à la belle Ève,
Qui a connu le bonheur du péché de la chair,
Et qui a pris son pied de s’envoyer allègrement en l’air.

 

Aujourd’hui, j’ai décidé de me balader.
Aujourd’hui, je me suis dirigé d’un pas léger,
Aujourd’hui, je suis allé sous un ciel ensoleillé,
Aujourd’hui, j’ai goûté un air d’été, un air de liberté.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Qu’est-ce que la vérité ?

Qu'est-ce que la vérité
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Qu’est-ce que la vérité ?

 

Depuis la nuit des temps,
Sages de ce monde se posent la question,
Une question qui a suscité tant de réflexions,
Mais d’y réfléchir, ils en ont pour encore très longtemps.

 

Je ne désire pas y trouver une quelconque solution,
Car, me tromper, je n’en aurais certes guère l’absolution.
Bien des sages d’origines diverses et de lointains horizons,
N’eurent point à cette question une entière satisfaction.

 

Quelques-uns prétendirent l’avoir trouvée,
Au sein de proclamations aussi vite dites aussi vite oubliées,
D’autres ont annoncé l’avoir trouvée chez un homme semblable à eux,
Un homme saint aux mains miraculeuses et à la langue de feu.

 

Tandis que d’autres la trouvèrent dans des livres obscures,
Y cherchant des trésors pour satisfaire leurs envies pas souvent pures,
Au sein de grimoires écrits à l’encre noire par des mages d’Orient,
Qui transmirent leurs connaissances aux mondes du soleil couchant.

 

Au fil du temps, que de mots furent écrits !
Au fil du temps, que d’idées furent prononcés !
Au fil du temps, que de pensées furent tant élaborées !
Afin de résoudre cette épreuve énigmatique : qu’est-ce que la vérité ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Figé dans le temps

Figé dans le temps
Dessin réalisé à la faculté des arts visuels de l’U.Q.A.C.

Figé dans le temps

 

Bras tendrement croisés,
Jambes délicatement pliées,
Regard dirigé posément vers le néant,
Posé là et ne craignant rien assurément.

 

Entendant les crayons danser sur le papier,
Sur le papier tellement excité de perdre sa virginité,
Voyant les artistes faire quelques pas par-ci et d’autres par-là,
Jetant des coups d’œil à gauche, puis à droite, en haut puis en bas.

 

Tenir ferme ma position,
Tel un soldat fidèle à son bataillon,
Ne bougeant pas d’un poil, ni d’un battement de cils.
À moins de contempler l’espace d’un moment une jolie fille.

 

Telle une statue de l’Antiquité,
Immobile sur son socle depuis une éternité,
Semblable à une lointaine et mystérieuse divinité,
Découverte par des gens de la vie tellement dégoûtés.

 

Je ne connais point ni péché ni vertu,
Car de ce corps inerte, tout a disparu.
Tant ses pensées pures ou impures moururent
Dès l’instant où les gens, ordre de se taire, ils reçurent.

 

Figé sur son modeste coussin,
Ayant de son attitude pris en main,
Figé dans le temps ! Figé dans le présent !
Qu’est-ce le temps pour celui disparaîtra inévitablement ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

J’ai une question

J'ai une question
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

J’ai une question

 

Bon matin !
As-tu bien dormi ?
As-tu rêvé à tes amies ?
Pendant que je savourais un verre de vin.

 

J’ai vécu en pensées,
Ce que nous avons réalisé,
J’ai songé à tout ce que tu m’as raconté,
Maintenant que la nuit s’en est allée, je suis bouleversée.

 

Depuis que nous nous connaissons, jamais je ne t’ai menti.
Dès que nous étions encore enfants, je t’ai sans cesse sourie.
Depuis que tu m’as prise par la main, mon cœur est pour toi.
Dès l’instant où tu m’as embrassée, je te croyais être que pour moi.

 

J’ai toujours respecté ton intimité,
Jamais dans ta vie, je n’ai voulu interférer,
Car pour moi, ton bonheur comptait à mes yeux,
Je t’ai toujours aimé et même adoré comme un dieu.

 

Et tout ce que j’ai reçu en retour,
Des blessures en mon cœur pourtant rempli d’amour.
Des larmes en guise de remerciement pour ma générosité,
Des inquiétudes face à mon futur perdu pour l’éternité.

 

De ma confiance, tu as abusé.
De mes sentiments, tu as tellement joué.
De mon corps, je t’avais avec passion donné.
De mon avenir, avec toi je voulais pour toujours partager.

 

Mais, je comprends maintenant que tout était que leurre,
Que j’ai devant moi et dans mon lit un fieffé menteur,
C’est aujourd’hui que j’ai enfin tout compris,
Que depuis toujours tu m’as menti.

 

Mais, je ne t’en veux pas.
Car c’est moi l’idiote dans tout ça.
J’ai une question pour toi, réponds-moi franchement.
M’as-tu déjà une seule fois aimée réellement ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Désir primal

primeval_desires_by_rickb500_dd3g8rm-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Désir primal

 

Quelle belle soirée nous avons eue,
Repas d’amoureux tellement langoureux,
Sous un air de violon, nous nous sommes regardés,
En vivant cet instant, nous nous sommes retrouvés.

 

Il y a si longtemps que je rêvais de ce moment,
Être enfin réunis de nouveau et éternellement,
Ne sachant quoi te dire, j’ai préféré garder le silence,
Croyant subir un nouvel épisode de terrible démence.

 

Après quelques verres de vin,
Nos têtes se mirent à tourner en ce festin,
Quel beau sourire, tu me fis avec un bel entrain.
Fort heureusement, notre hôtel n’était pas très loin.

 

Nous avons pris notre temps à se découvrir de nouveau,
Comme au premier jour où nous nous sommes rencontrés,
En cette fraîche journée où volèrent les hirondelles du mois de mai,
En ce jour de printemps où tout nous semblait être si parfait et si beau.

 

Puis l’heure de notre envol a enfin sonné,
De cet envol inespéré mais que j’ai aussi tant redouté,
Car nous savions tel serait notre légitime désir,
Même si, en tant qu’amants d’un soir, cela nous faisait souffrir.

 

Car je me souviens de notre lointaine rupture,
De cette nuit où je voulais en finir avec cette réalité,
Parviendrais-je de nouveau à l’aimer pour l’éternité ?
Que cette question y répondre avec honnêteté fut si dur.

 

Mais, tu es revenue vers moi.
Alors que tout mon cœur meurtri était pour toi,
Je t’attendais avec une rose à la main et le pardon dans l’autre.
Car pour toujours et jamais je serai humblement ton homme, ton hôte.

 

Je n’ai qu’au fond de moi qu’un souhait,
Une requête qu’avec grande confiance je te fais,
Accepterais-tu être pour toujours mon amour de vie ?
Accepterais-tu de vivre avec moi dès cet instant, dès cette nuit ?

 

Nous entrâmes en silence en notre chambre d’hôtel,
Comme un prince charmant accompagné par sa toute belle,
Avec les pupilles dilatées, sur le sofa tu t’étendis si gaiement,
En me demandant de te savourer tel le ferait un grand gourmand.

 

Comment avais-tu pu deviner mon envie, mon désir ?
Comment avais-tu repéré ce qui me ferait tant plaisir ?
Écartant le voile qui cachait ce lieu en évitant de te faire moindre mal,
Afin de satisfaire notre concupiscence innée en notre noble désir primal.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Comment se passe une séance de nudité artistique ?

 

Comment se passe une séance de nudité artistique ?

Bonjour tout le monde,

Je vous parle souvent de mes expériences de poses nues lors de mes séances vécues au sein d’écoles d’arts et des ateliers. Aujourd’hui, j’ai décidé de faire autrement puisque l’opportunité de vous présenter une vidéo fort intéressante s’est présentée à votre humble serviteur. Une vidéo dans laquelle un modèle nu féminin, avec un corps magnifique je dois le dire, démontre tout son art dans ce domaine très spécial qu’est le nu artistique.

Je suis désolé de n’avoir pas pu trouver une vidéo de cette trempe d’expression française, du moins pour le moment. Or, je suis convaincu qu’une telle présentation dans la langue de Shakespeare plaira à bon nombre d’entre vous. N’oublions pas que l’art est en lui-même un langage universel. Un langage qui peut unir le monde entier en cette époque où la discorde, la haine et la méfiance ainsi que la discorde semblent y être omniprésentes. Quoi de mieux alors que de se plonger dans l’art, notamment l’art du nu, pour briser les murs et construire des ponts entre les peuples ? Poser la question, c’est aussi y répondre. N’est-ce pas ?!

Je termine cet article en vous posant une simple question : Aimeriez-vous voir au sein de mon blogue artistique plus de vidéo de ce genre et ce, quelques soient la langue de communication utilisée ? Que vous puissiez répondre à cette question serait un atout majeur dans l’élaboration de mes articles futurs. Je vous en serai éternellement reconnaissant.

Je vous souhaite un agréable weekend.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Quelle est la question !

La beauté
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Quelle est la question !

« La beauté de la nudité dans toute sa simplicité ou bien la simplicité de la beauté dans la nudité ? Quelle est la question ! »

Selon RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

That is the question !

The beauty of nudity in all its simplicity or the simplicity of beauty in nudity? That is the question!

According to RollandJr St-Gelais Quebec City in Canada

Femme liée

Femme liée
Avec l’autorisation de Tastethewine.

Femme liée

 

Depuis la nuit des temps,
De mon corps a jailli les larmes et du sang,
Car on me craignait pour ce pouvoir étrange,
De donner la vie tel le feraient les précieux archanges.

 

Je connaissais bien des médicaments,
Qui apportèrent aux malades du soulagement,
J’ai pris soin des pauvres et des indigents,
Sans oublier les nouvelles mamans.

 

Puis vinrent des religieux,
Qui parlèrent au nom de leur Dieu,
Avec des mots incompréhensibles,
Tirés de leur livre, de leur Bible.

 

Alors j’ai perdu mes droits,
Et j’ai dû succomber à toutes leurs lois,
Devenu au fil des années un être sans âme,
Condamné à brûler en Enfer grugée par les flammes.

 

Maintenant que la lutte est commencée,
Plus question de se sentir trahie ni blessée,
Car être d’os, de chair et de sang je suis faite,
Et jamais plus mes sœurs et moi connaîtrons la défaite.

 

Liée, je le suis actuellement,
Combattrai je le ferai éternellement,
Pour éviter à mes descendantes ces tourments,
Car, femmes nous le sommes à jamais et fièrement.

 

Ces courroies je m’en débarrasserai,
Et sans aucune gêne devant vous nue je serai.
Car c’est mon corps et c’est ma chair remplis de vie,
Une vie voulue par mère nature pour les temps infinis.

 

Femme liée ! Femme pécheresse !
Qui aimer ses filles n’aura jamais de cesse.
Ses filles qui naîtront désormais pour la liberté,
Dès cet instant, cette saison et pour le reste de l’éternité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Tout me sera possible tant que je vivrai.

Témoins disparus
Magnifique photo par mon amie Elisa R.

Tout me sera possible tant que je vivrai.

 

Sur une terre étrangère,

Où j’y suis allé en une période passagère,

Pendant que je me questionnais sur le sens de ma vie,

Car un jour, bien malgré moi, la vie ne peut être infinie.

 

Je me suis promené dans un cimetière,

Drôle d’idée ! Vous me direz de bonne guerre.

Pourtant, c’est là où j’ai le plus réfléchi sur ma vie, ma destiné,

La destiné de chaque homme, de chaque femme depuis les temps reculés.

 

Nous sommes tous à la recherche du bonheur,

Avant que vienne, tôt ou tard, notre départ son heure.

Certains ont tant aimé, ont tant donné qu’ils se sont oubliés.

Tandis que d’autres ont poursuivis leurs chemins dans la clandestinité.

 

Ce que j’aurais aimé pouvoir avec tous ces gens, tous ces disparus discuter,

Apprendre de leurs expériences, de leurs erreurs, et surtout à quoi ils ont tant rêvé.

Quels enseignements secrets m’auraient-ils transmis ? Quelles leçons aurais-je eu ?

À moi, un simple homme parmi tant d’autres cherchant sa propre place sous les nues.

 

J’ai parcouru en ce lieu parsemé de milliers croix de bois, de de centaines de croix de fer.

Sans me poser une seule fois cette question théologique ; s’il y avait vraiment un Enfer.

Car bien des gens, tant riches que pauvres, le vivent depuis toujours sur cette terre.

J’ai alors entendu une voix qui me rappela que la vie est fragile comme le verre.

 

Ne reste pas là mon ami ! Va-t’en loin d’ici ! M’a dit cette voix.

Poursuis ton chemin, ne t’arrête jamais, et c’est alors que tu verras.

Que seul compte l’amour véritable que tu vivras au plus profond de toi,

C’est cet amour qui sans cesse te fera vivre quoiqu’il t’arrivera et comme il se doit.

 

De ce lieu saint je suis sorti le coeur léger,

Désormais, à jamais et pour toujours, déterminé.

À faire mon petit chemin quoiqu’il advienne et comme je le pourrai,

Car en cette parole de sagesse j’ai compris que tout me sera possible tant que je vivrai.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada