Archives de tags | fatalité

Pour vous, je jouerai de la guitare.

yes__she_can_play_by_rickb500_dd2zcir-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Pour vous, je jouerai de la guitare.

 

Bonsoir mes amis,
Je vous souhaite la bienvenue,
Dans ce lieu où je chanterai les seins nus,
Allez-y ! Servez-vous un autre verre de whisky.

 

Il reste je crois bien quelques places,
Dans cette cabane qui me sert de palace,
Où tellement d’hommes, jeunes et vieux, sont passés,
Tellement nombreux que je n’ose imaginer les compter.

 

Pour vous, je jouerai de la guitare,
Car, voyez-vous, je n’ai point ici de piano.
Même si j’avais appris jadis à en jouer sur un très beau,
Cela étant dit, n’attendez pas de vous jouer un air de Mozart.

 

Ce que j’aimerais vous raconter,
C’est l’histoire de bien des femmes de notre époque,
Où devant l’adversité et la fatalité, rien ne les choque,
Des femmes qui face à leurs destins apprirent tôt à lutter.

 

Des histoires dures à écouter,
Car difficile de croire que c’est la vérité,
Des femmes comme toutes celles que vous avez connues,
Aux corps parfois sveltes, parfois dodus et parfois bien menus.

 

Des femmes parfois la joie au cœur ou la mort à l’âme,
Des femmes parfois vivant un amour tout feux, tout flammes.
C’est l’histoire de ces femmes bien ordinaires que je vous dévoilerai,
Afin qu’elles soient gravées en vos cœurs et que jamais vous ne les oubliez.

 

Allons-y ! Que la soirée commence !
Écoutez bien ce refrain de pure démence !
À mes sœurs malaimées, je vous dédie cette chanson,
Afin que l’on se souvienne de vous dès maintenant et pour de bon.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une ombre dans les nuages

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Réalisation photo par Phylactère

Une ombre dans les nuages

 

Corps nu,

Tel que tu m’as vu.

Corps franc,

Tel un mystérieux géant.

 

Bras droit étendu,

Bras gauche replié,

Cherchant à cacher mon intimité,

Loin de ses regards de moralité dépourvus.

 

Regard perdu,

Dans mes pensées confondues,

Cherchant un chemin dans ces nuages,

Pour échapper aux jugements des grands sages.

 

Corps caressé par le soleil,

Voulant me rappeler de cette nuit,

Où avec toi j’ai partagé la chaleur de mon lit,

Ce que je donnerai pour revivre un moment sans pareil.

 

Était-ce un rêve ?

Était-ce un sortilège ?

Étais-je tombé dans un piège ?

Dans mon sang coule maintenant une sève.

 

Une sève qui nourrit mon âme,

D’un espoir qui ravive ma passion telle une flamme,

Une raison de vivre qui a remplacé mon envie de mourir,

Maintenant devant cette fatalité j’ai décidé de survivre.

 

Certes, je suis qu’une ombre dans les nuages.

Certes, je suis un être qui est de passage.

Maintenant je suis un être comblé,

Car j’ai enfin une raison d’exister.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Entends mon cri, mon frère !

IMG_20181204_134254

Photo prise à l’Espace Mushagalusa de Montréal

Entends mon cri, mon frère !

 

Entends mon cri, mon frère !

N’entends-tu pas l’appel de notre sœur, la terre ?

Qui nous implore de mettre fin à son triste destin,

Qui nous exhorte de choisir maintenant un autre chemin.

 

Écoute cette parole de sagesse !

Que m’ont transmise les âmes remplies de tristesse,

De voir ce que nous avons fait de ces rivières et de ces mers,

De constater jusqu’à tel point vous avez préféré nous faire la guerre.

 

Discerne le sens de mes paroles !

Que m’ont données les esprits sacrés telle une obole,

Une offrande d’amour qui nous transformera pour toujours,

Qui pourra peut-être si nous le désirons façonner de meilleurs jours.

 

 

Entends ma voix pendant qu’il est encore le temps,

Le temps de transformer la fatalité de nos descendants,

Un avenir toujours possible enfoui au plus creux de nos mains,

Car nous avons encore le pouvoir de transformer nos lendemains.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Il y a des moments

DSC_1111A

Dessin réalisé lors de l’atelier de nu artistique Montréal le 15 septembre 2018

Il y a des moments

 

Êtres mortels que nous sommes,

Que l’on soit femme ou homme,

Ne peuvent échapper à la réalité,

Que l’on devra toujours vivre cette fatalité.

 

Nous sommes faits de sang et de chair,

Semblables à nos sœurs et à nos frères,

Nés de père et de mère en temps de paix comme de guerre.

Rêvant de découvrir terres étrangères et mille trésors des mers.

 

Il y a des temps forts,

Précieux comme de l’or,

Mais parfois d’une telle tristesse,

Que ne peut faire disparaître une caresse.

 

Il y a des moments inoubliables,

Ceux que l’on ne peut rien faire,

Pour ceux qu’on aime. Ô quelle misère!

Et que parfois on se sent bien incapables.

 

Mais c’est dans l’amour que l’on a reçu,

Qu’on trouve un peu de réconfort pour ce qu’on a vécu.

Être là et seulement là quand il le faut,

Est le plus digne des cadeaux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Être seul

Photo par Mélanie Dufresne

Photo par Mélanie Dufresne Modèele nu : RollandJr St-Gelais

Être seul

 

Petite planète bleue,
Où les gens tentent d’être heureux,
Terre qui tourne sur elle-même,
Qui vraiment l’aime ?

 

Peuples aux langues diverses,
Qui s’abreuvent à même les averses,
Peuples aux croyances religieuses variées,
Qui prient de si nombreuses divinités.

 

Quelques privilégiés repus,
D’avoir tant mangé et tellement bu,
Masses souffrant de la soif et de la faim,
Qui craignent à chaque jour pour le lendemain.

 

Oui, c’est une triste vérité.
De se savoir condamnés à la mortalité,
Mais quel est le pire devant une telle fatalité ?
C’est d’être seul face à l’éternité.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada