Archives de tags | noir

Tatouages : Exprimer sa vie

Tatouages
Tatouages par RollandJr St-Gelais Photo par JonMann Modèle : Kim. Source : https://www.deviantart.com/jonmann/art/Kim-847508100

Tatouages : Exprimer sa vie

Bonjour tout le monde,

J’espère que votre début de juillet se passe selon vos attentes et vos aspirations. Pour ma part, je dois dire qu’il est semblable à une rivière qui coule tranquillement dans son lit. Non pas que mes journées soient ennuyantes mais plutôt que je profite de la vie d’une manière à la fois sereine et sans retour en arrière.

Sérénité et acceptation. Voilà les mots d’ordre de ma vie actuelle. N’oublions pas que l’acceptation de la vie est le meilleur chemin menant vers la sérénité. Nous sommes certes responsables de notre vie, et ce à tous les jours, mais nous le sommes davantage pour tout ce qui concerne notre futur.

Bien entendu que plusieurs facteurs influenceront le déroulement de notre existence. C’est le cas, à titre d’exemples, de l’évolution de notre santé, de nos rencontres lesquelles auront un impact plus ou moins important selon les types de personnes rencontrées et des aléas du futur collectif. Nous avons qu’à penser à la crise sanitaire actuelle liée au coronavirus pour se rendre compte jusqu’à tel point les prises de décisions gouvernementales peuvent avoir un impact majeur sur nos activités quotidiennes et nos prises de décision pour nos activités présentes et surtout futur.

Personnellement, je vois l’expérience de la vie comme un ensemble de tatouages qui façonnent notre corps humain. Certains d’entre eux sont le fruit de nos décisions, de nos joies, de nos peines et de réalisations tant positives que négatives. Notons ici qu’il n’y a pas de blanc ni de noir absolu. Il n’y a que l’expérience et que c’est seulement celle-ci qui compte. Un peu à l’image des tatouages, chacune de nos expériences exprime ce que nous sommes au plus profond de notre être.

J’ai remarqué à force de discuter avec des gens possédant des tatouages que je qualifierais, sans vouloir porter préjudice envers qui que ce soit, de spéciaux, que ce sont justement ceux qui ont eu une vie riche de sens qui ont les tatouages exprimant les émotions de façon la plus vive qui soit. Serait-ce une manière de faire ressortir un sentiment qui nous est propre? C’est fort possible.

En ce qui me concerne, je possède de nombreux tatouages qui décrivent certaines de mes expériences, de mes valeurs, de mon vécu et même de mes origines impériales. Hé oui, mes amis! Du sang bleu coule dans les veines de votre humble serviteur. Bon! J’en retire une grande fierté mais sans pour autant faire la grosse tête.

Certaines personnes préfèrent écrire un livre sur leurs vies en espérant que leurs descendants, voire ici leurs enfants, le liront. D’autres vont opter pour la transmission orale de leurs vécus. D’autres encore choisiront tout simplement de ne rien raconter pour des raisons qui leur sont propres. Enfin, plusieurs se feront tatouer pour dévoiler une partie de leurs expériences.

Je termine ce présent texte en vous posant deux petites questions. Quel est le tatouage qui décrirait le mieux votre parcours de vie? Et pourquoi donc?

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

 

Un exemple de perfection

Véronique modèle
Un exemple de perfection Texte de réflexion par RollandJr St-Gelais Réalisation photo par Pierre Joosten Modèle : Véronique

Un exemple de perfection

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous n’êtes pas trop accablés par la chaleur suffocante que nous subissons depuis quelques jours. Pour ma part, je profite de cette canicule pour rester chez-moi afin d’enrichir mon blogue artistique à l’aide d’article qui iront en augmentant au fil des jours à venir. Et pour cause puisque je me prépare à vivre une expérience fort prometteuse. Une expérience dont la préparation est de longue haleine mais que, si tout va bien et que ce soit conforme aux attentes d’une photographe en herbe, le résultat sera tout simplement extraordinaire.

Or, un résultat pour être parfait n’a pas nécessairement à être basé sur de la nudité, surtout si le sujet de travail est la présence d’un modèle et ce, qu’il soit masculin ou féminin. À vrai dire, il arrive souvent que le fait de porter des vêtements qui épousent à la perfection l’ensemble du corps pour lui donner un cachet artistique tout à fait remarquable. J’ai, à titre d’exemple parfait, cette superbe photo du modèle féminin Véronique Ouellette laquelle a eu l’amabilité de me donner son accord pour que je puisse l’utiliser dans le cadre de mes activités au sein de mon blogue.

Ici, tout reflète la perfection dans les moindres détails. Je pense notamment à l’harmonie entre le noir des vêtements qu’elle porte et la douceur de sa peau sur laquelle transparaît une douceur toute féminine. À cela viennent s’ajouter à la fois le jeu de lumière sur l’ensemble de son corps et la chevelure qui tombe laissant entrevoir un regard empreint de grande confiance entre le photographe et elle-même. Enfin, la recherche de l’excellence dans un cadre d’une simplicité que je qualifierais d’unique démontre hors de tout doute le sérieux dans leur démarche photographique.

Oui, je peux féliciter tant le photographe que son modèle pour un tel sens professionnel.

Merci de m’avoir lu et merci également à madame Véronique Ouellette pour avoir eu la gentillesse de me donner son autorisation.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

The man

The man

The man par Fanny de la Suisse

The man

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous vous portez bien et que vous pouvez profiter du beau temps ensoleillé que nous avons ces jours-ci. Pour ma part, tout va à merveille. En effet, je me prépare à vivre une aventure qui se veut être prometteuse en fait d’expérience dans mon domaine de la nudité artistique. Une aventure qui se passera au courant de cet été. Je ne peux pas en dire plus pour le moment. Soyez assurés que vous en saurez plus le moment venu.

Sous un autre ordre d’idées, je continue à dialoguer avec certains artistes qui excellent dans leurs domaines respectifs dont notamment le dessin du nu. Or, il y a parmi ces artistes une femme au talent extraordinaire qui réussit, avec brio et intelligence, à réaliser des œuvres d’arts tout à fait sublimes. Elle s’intéresse, entre autres, au sexe masculin. Et quand j’écris sexe masculin, c’est réellement le cas, puisqu’elle met l’accent sur cette partie de l’anatomie de l’homme.

Mais, attention! Elle le fait avec un sens professionnel remarquable et avec un respect qui transparait dans le résultat final. Or, qui dit sens professionnel ne veut pas forcément dire rendre les choses compliquées. Comme elle me l’a expliqué à l’occasion d’une petite interview bien amicale elle m’explique ceci : « Je commence toujours par peindre ma toile en noir. Ensuite, j’utilise du beige très clair juste pour l’esquisse, c’est-à-dire les proportions et les formes. Et enfin, je termine le tout uniquement avec du blanc et du noir. »

Un élément fort intéressant à retenir, c’est que l’artiste en question est totalement concentrée lorsqu’elle travaille sur ses œuvres. Il n’est donc pas question de se laisser divaguer à des pensées, disons-le avec un brin d’humour, coquines. Comme on dit si bien : « Chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose. » Autrement dit, son modèle du moment est là uniquement à titre de modèle rien de plus. Et, selon ses dires, elle est imperturbable sur ce point.

Enfin, toutes ses explications démontrent jusqu’à tel point elle souhaite présenter cette partie, trop souvent présentée à mauvais escient dans les films pornos, de l’homme. Voici donc … The man. 

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Son Rosaire

Rosaire
Poème par RollandJr St-Gelais Photo avec la permission de Aakoran Source : https://www.deviantart.com/aakoran/art/Rosary-621958015

Son Rosaire

 

Comme je n’avais rien à faire,

Et que cela ne me convient guère,

J’ai voulu faire le ménage dans mes affaires,

C’est alors que j’ai trouvé quelques souvenirs de ma grand-mère.

 

En ouvrant une vieille valise toute poussiéreuse,

Remplie de choses qui me paraissaient bien mystérieuses,

Des objets d’une autre époque tellement différente de la nôtre,

Dire que de ces nombreux souvenirs mon petit grenier en est l’hôte.

 

Découvrant avec précaution ces objets tel un trésor,

Qui étaient bien plus précieux que de l’argent et de l’or,

Ils témoignèrent de l’expérience d’une dame ayant jadis vécue,

À une époque où les valeurs de la jarretière sont à jamais révolues.

 

J’ai trouvé une photo où elle souriait,

À côté de mon grand-père ! Comme elle l’aimait.

Elle l’aimait encore plus que la prunelle de ses yeux si bleus,

Avant qu’il soit appelé loin à un âge vénérable tout là-haut dans les Cieux.

 

J’ai découvert bien des lettres remplies de mystère,

Des lettres d’amour et de secret échangées pendant la Grande Guerre,

Elle lui annonça qu’elle allait bientôt avoir leur premier enfant,

Mon père qui sera le présage de nombreux descendants.

 

J’ai trouvé des vieux livres écrits en une langue inconnue,

Je me suis dit qu’il est fort possible qu’elle seule les avait lus,

Sa robe de noces était toute pliée tout au fond avec grand soin,

Comme disait ma mère elle seule savait le faire avec ses délicates mains.

 

De tout ce que j’ai pu en cette valise trouvé,

Une seule à mes yeux et en mon cœur pouvait vraiment compter,

Ce fut ce chapelet de noir et d’argent avec lequel elle récitait ses prières,

De ce Credo, ces Ave Maria et Noster Pater quand elle disait son Rosaire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon reflet

Mon reflet
Photographer: Matt Gee Model is JenovaxLilith on DeviantArt Avec la permission de JenovaxLilith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/reflect-826715934

Mon reflet 

 

Pluie tombante sur le toit de ma demeure, 

Suis-je encore vie ou toute simplement je meure? 

Si craintive de faire face à la fatalité, à la réalité, 

Car elle va encore comme toujours me blesser. 

 

Me levant péniblement de mon lit, 

Où les rêves les plus étranges peuplèrent la nuit, 

Rêves imaginaires ou fantasmes perdus dans mes pensées, 

De mes pensées alimentées par Baudelaire mon poète préféré. 

 

Ce poète de qui j’ai aimé les œuvres depuis toujours, 

De ces doux parfums de ces quelques fleurs du mal, 

Ces fleurs que j’ai cueillies avec grand soin tel un vassal, 

Et que de mes lèvres j’ai avec liberté goûtées avec amour. 

 

Cherchant à respirer lentement, 

Reprenant tous mes sens assurément, 

Avec précaution sur le drap blanc à être assise malgré le noir 

Sur ce drap blanc comme de l’ivoire, j’aperçu mon précieux miroir. 

 

Humectant l’odeur si particulière de cette fleur, 

Hors de moi sortirent mes illusions, mes craintes et mes peurs. 

Vêtue de la parure que mère nature m’a donnée à ma naissance, 

Je prie peu à peu de ce qui m’entourait toute la connaissance. 

 

Connaissance du bien et du mal, de tout ce qui est immoral. 

Mais cela m’importait peu et à vrai dire ne valait rien qui vaille. 

Tout ce que je voulais, tout ce que je désirais tout ce que je souhaitais, 

C’était d’aller vers ce miroir que m’avait légué ma défunte mère que j’aimais. 

 

Lui seul pouvait me montrer qui réellement j’étais devenue, 

Car à se fuir sans cesse, pieux mensonges ne valent guère que vérité nue. 

“ Miroir de mon enfance! Ô miroir! Vieux miroir! Dis-moi la vérité telle qu’elle est. 

En sentant l’arôme du plaisir, je veux avec bravoure en toi contempler mon reflet. 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada