Archives de tags | sang

Esprit combattant

53333278_10157275706353919_6725719988679737344_o
Magnifique dessin par mon ami Eri Kel de la France

Esprit combattant

 

Je suis descendant,

Des grands guerriers d’antan,

Fier de coeur et de corps émergés des flammes,

Des flammes de la guerre et amoureux de bien des femmes.

 

Homme avec armes aux poings,

Ne craignant jamais la route de son destin,

Ayant versé son sang pour la liberté de ses terres,

En offrant sa divine semence à son épouse qui devint mère.

 

Courage au fond de moi,

Affrontant de nombreux rois,

Qui voulaient asservir ce peuple qui est le mien,

Avec mes frères d’armes, je les ai rejetés tels des vauriens,

 

Au plus profond des mers, nous les avons pour toujours expédiés,

Au fond des abîmes, nous les avons précipités pour le reste de l’éternité.

En n’épargnant aucun pour servir d’exemples à ceux qui voudraient nous détruire,

Pour ceux qui dans lointain avenir rêveraient de nous effacer et de nous envahir.

 

Je suis de ces hommes fiers,

Fiers de défendre nos pères et mères,

Fiers de protéger nos descendants si innocents,

Fiers de donner une terre préservée de toute souillure à nos enfants.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Femme liée

Femme liée
Avec l’autorisation de Tastethewine.

Femme liée

 

Depuis la nuit des temps,
De mon corps a jailli les larmes et du sang,
Car on me craignait pour ce pouvoir étrange,
De donner la vie tel le feraient les précieux archanges.

 

Je connaissais bien des médicaments,
Qui apportèrent aux malades du soulagement,
J’ai pris soin des pauvres et des indigents,
Sans oublier les nouvelles mamans.

 

Puis vinrent des religieux,
Qui parlèrent au nom de leur Dieu,
Avec des mots incompréhensibles,
Tirés de leur livre, de leur Bible.

 

Alors j’ai perdu mes droits,
Et j’ai dû succomber à toutes leurs lois,
Devenu au fil des années un être sans âme,
Condamné à brûler en Enfer grugée par les flammes.

 

Maintenant que la lutte est commencée,
Plus question de se sentir trahie ni blessée,
Car être d’os, de chair et de sang je suis faite,
Et jamais plus mes sœurs et moi connaîtrons la défaite.

 

Liée, je le suis actuellement,
Combattrai je le ferai éternellement,
Pour éviter à mes descendantes ces tourments,
Car, femmes nous le sommes à jamais et fièrement.

 

Ces courroies je m’en débarrasserai,
Et sans aucune gêne devant vous nue je serai.
Car c’est mon corps et c’est ma chair remplis de vie,
Une vie voulue par mère nature pour les temps infinis.

 

Femme liée ! Femme pécheresse !
Qui aimer ses filles n’aura jamais de cesse.
Ses filles qui naîtront désormais pour la liberté,
Dès cet instant, cette saison et pour le reste de l’éternité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je suis femme noire

Fabuleux dessin par Noble Roro de la France

Je suis femme noire

 

Je suis et je vis
Je vis avec la fierté de ma couleur
Celle de mes ancêtres qui n’ont pas peur
Je suis pleine d’amour et profite de chaque instant de ma vie.

 

Je suis toujours fière
Autant aujourd’hui qu’hier
Et de mon corps et de mes seins
Et j’avance avec foi et sans regrets.

 

Femme noire
Femme de bois d’ébène
Sang noble coule dans mes veines
Semblable à à celui du Christ dans le ciboire.

 

Car bien de mes ancêtres
Ont donné de leur sang pour cette terre
Afin d’en faire un pays si beau et si prospère
Alors que leurs maîtres se cachèrent sous les hêtres.

 

Je suis descendante de fils d’esclaves
Comme bien d’autres gens et même des slaves
Mais aujourd’hui je suis libre et à jamais
Voilà ma simple vérité et tout ce qu’il en est.

 

Je ne regarde pas derrière
Car en réalité, je n’en sais que faire
Je suis femme noire et mon lait est blanc
Blanc comme neige ou les étoiles dans le firmament.

 

Je suis femme aux seins invitants
Quels beaux seins si tentants
Je suis femme ! Je suis femme !
Et en moi l’amour est ma flamme.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Et pourtant je suis parti

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Et pourtant je suis parti

 

Au petit matin

Sans faire de bruit

Tes yeux, lentement, tu ouvris

Tu avais si froid dans tes draps de satin.

 

Tu t’es assise en constatant le silence

Ce lourd silence de mon absence

Même si je t’avais promis d’être là au petit-jour

À la vie! À la mort! Maintenant et pour toujours.

 

De mes baisers je t’ai comblée

De mes caresses je t’ai données

De ma chaleur je t’ai choyée

Et de tes larmes je les ai séchées.

 

Mes mots d’amour étaient sincères

Mais en moi je vis un véritable enfer

Un mal-être qui me ronge le sang

Qui fait de ma vie un supplice au fil des ans.

 

Pardonne-moi! Ô ma chérie!

Ce n’est pas toi que je fuis,

C’est cette blessure qui me meurtrie

Et qui sans cesse empoisonne ma vie.

 

Une blessure lointaine

Qui me brûle les veines

Et contre laquelle je me démène

Aussi noire que le bois d’ébène.

 

Je voulais te dire dans cette lettre d’adieu

Comme je t’ai aimée je le jure devant Dieu

Mais j’ai tellement peur d’être à nouveau blessé

Que pour notre bien, j’ai préféré malgré mon amour te quitter.

 

Ne pleure pas ma belle princesse

Car tu seras toujours à mes yeux une déesse

Ce que tu étais magnifique lorsque tu t’ai endormie

Ce que je t’ai adorée et pourtant je suis parti.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Vie sauvage

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Vie sauvage

 

Je suis seule sur cette île

Mais tu es toujours dans mes pensées

Et la nuit, je me fais un plaisir intime et osé

En imaginant réaliser mes fantasmes par un ainsi soit-il.

 

Je sens tellement bouillonner mon sang

Quand je pose ce geste comme en ce moment

Les sueurs coulent sur mon corps libéré de ces draps

En attendant t’enlacer de mes bras avec une immense joie.

 

Non, je ne veux plus être sage

Je veux devenir une vraie tigresse

Je veux simplement être ta maîtresse

Juste la fin des temps à la fin des âges.

 

J’en ai assez de t’attendre

J’en ai assez de sans cesse te tendre

Mon cœur de vierge de femme pure

Car en réalité mes désirs sont si impurs.

 

Avec toi, je me sens pour une fois si femme

Avec moi, dans l’enfer tu seras dans les flammes

Des flammes de passion et de ravages

Car je veux vivre une vie nouvelle, une vie sauvage.

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec

J’ai si froid

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

J’ai si froid

 

Chéri! Chéri! Chéri!

Reviens moi je t’en prie

Cet hiver est si dur pour moi

Qui a tant besoin de toi.

 

Je ne demande pas un trésor

Et pardonne moi si j’ai tord

Tout ce qui ferait mon bonheur

C’est que cesse mon malheur.

 

Ton absence qui me ronge le sang

Telle celle d’une mère pour son enfant

Mais qui ne pourra être comblée

Par ta présence si appréciée.

 

Viens vers moi! Je t’attendrai jusqu’à l’aube

Car sans cesse je veux être ton hôte

Viens vers moi

J’ai si froid.

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec

Une ombre dans les nuages

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Réalisation photo par Phylactère

Une ombre dans les nuages

 

Corps nu,

Tel que tu m’as vu.

Corps franc,

Tel un mystérieux géant.

 

Bras droit étendu,

Bras gauche replié,

Cherchant à cacher mon intimité,

Loin de ses regards de moralité dépourvus.

 

Regard perdu,

Dans mes pensées confondues,

Cherchant un chemin dans ces nuages,

Pour échapper aux jugements des grands sages.

 

Corps caressé par le soleil,

Voulant me rappeler de cette nuit,

Où avec toi j’ai partagé la chaleur de mon lit,

Ce que je donnerai pour revivre un moment sans pareil.

 

Était-ce un rêve ?

Était-ce un sortilège ?

Étais-je tombé dans un piège ?

Dans mon sang coule maintenant une sève.

 

Une sève qui nourrit mon âme,

D’un espoir qui ravive ma passion telle une flamme,

Une raison de vivre qui a remplacé mon envie de mourir,

Maintenant devant cette fatalité j’ai décidé de survivre.

 

Certes, je suis qu’une ombre dans les nuages.

Certes, je suis un être qui est de passage.

Maintenant je suis un être comblé,

Car j’ai enfin une raison d’exister.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dans la noirceur

Dans la noirceur

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ 
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dans la noirceur 

 

Il est tard et je me sens abandonnée, 

J’ai froid et je me suis perdue dans ce lieu, 

Serais-je en un endroit maudit par les dieux, 

Dont son existence est ignorée depuis que je suis née ? 

 

Non mais, que suis-je venue y faire ? 

Serait-ce l’entrée des enfers ? 

Serait-ce un lieu de damnation ? 

Pour les âmes des nations ? 

 

J’entends les voix des damnés, 

À moins que je sois devenue folle à lier, 

De ces voix qui vous glacent le sang, 

Vous rappelant vos fautes pour longtemps. 

 

Je ferme les yeux pour m’y échapper, 

Car je suis fatiguée de pleurer, 

J’aimerais simplement retrouver, 

Celui que j’ai tant en secret aimé. 

 

Où est le soleil et ses mille merveilles ? 

Sortez-moi de ce cauchemar que je me réveille, 

Où sont ceux qui étaient si chers à mes yeux ? 

Que sont devenus les gens heureux ? 

 

Où suis-je à jamais rendue ? 

Quel est dont le crime que j’ai commis ? 

Malgré mes erreurs je vous ai aimé mes amis, 

Je vous dis la vérité, celle qui est comme moi toute nue. 

 

J’ai tellement peur, 

Je ne sais pas quelle est heure, 

Où je sortirai de ce mensonge, de ce leurre. 

Méritais-je de me retrouver dans cette noirceur ? 

 

Dans cette lugubre obscurité, 

Ma peau y est brisée par la froideur, 

Maintenant et à jamais détruit est mon cœur, 

Car j’y retrouve la racine de mes craintes sans cesse dévoilée. 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Fragilité

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Phylactère

Fragilité

 

Voici une question !

Quelle serait la solution ?

Un sujet de plusieurs chansons,

Parfois de philosophes en perte de raison.

 

Qu’est la source même de l’humanité ?

Celle qui anime le premier comme le dernier né ?

Celle qui donne le sens à notre propre existence ?

Celle qui lui procure en tout temps toute son essence ?

 

Combien de sages y ont longtemps réfléchi ?

Combien de scribes ont de leurs réflexions réécrit ?

Combien de langues ont tenté tant de fois l’exprimer ?

Combien de mots ont essayé encore plus souvent de le présenter ?

 

Certes, je ne désire point vous faire la morale,

Car, avec tous mes défauts ce serait vraiment immoral.

Cependant, je me permet de vous dire seulement cette fois.

Après mûres réflexions sur le sujet sans jamais perdre la foi.

 

S’il y a une chose que j’ai compris,

Devant tant de joie et de peine en cette vie,

Et que l’on soit riche ou pauvre, jeune ou vieux,

Partager avec vous mon secret est le plus sincère de tous mes vœux.

 

Ce n’est point la couleur de notre sang,

Qui fait de nous êtres semblables en-dedans.

C’est uniquement dans la profondeur des cœurs blessés,

Qu’apparaît la cause de notre humanité en une simple fragilité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Même le diable a été un ange au commencement 

43712885_486039948576093_381497085632970752_o

Magnifique dessin par mon amie de la France Juste Angèle

Même le diable a été un ange au commencement 

 

Il y a parmi mes nombreuses questions, 

Une qui suscite en moi plusieurs interrogations, 

Qui concerne bien des aspects de la vie et de notre destin, 

Et dont les réponses si compliquées qu’elles façonnent nos chemins. 

 

Comment se fait-il qu’il y ait tant de bonté, 

En même temps que l’on assiste à d’autant cruauté ? 

Au sein des hommes qui forment diverses races et les nations, 

Alors que coule dans leurs veines le même sang sans aucune ration. 

 

Aussi loin que les hommes ont fait l’histoire, 

Qu’ils ont réalisé œuvres dignes des plus grandes gloires, 

Et en même temps les pires crimes au nom de multiples dieux, 

Ceux de tous temps invoqués tant dans la nature que dans les cieux. 

 

Qu’il peut exister gens nobles tant par leurs actes que dans leurs âmes, 

Par une seule parole ils élèvent les esprits au ciel ou les précipitent dans les flammes, 

Que la plus pure des bontés et la pire des cruautés peuvent en un lieu cohabiter, 

Que la route de lumière et celle des ténèbres concernent bien toutes les réalités. 

 

C’est en pensant à cette dérangeante interpellation, 

Qu’est venue en moi en toute simplicité cette simple constatation, 

Une vérité qui explique cette réalité depuis des lustres sous le firmament, 

Qui dit que même le diable a été un ange au commencement. 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada