Archives de tags | coup d’œil

Laisses-moi seule

Laisses-moi seule Poème par Rolland Jr St-Gelais DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Laisses-moi seule

 

Je n’ai rien à te dire,

Je ne veux plus souffrir,

Je veux simplement vivre,

Vivre chaque jour et enfin rire.

 

Rire de tout et de rien,

Je ne veux pas d’un vaurien,

Je veux toucher de mes mains,

Les splendeurs de la vie tel un festin.

 

Je porte sur moi le chandail que tu m’as offert,

Celui qui te fait penser à ta chère mère,

Mais, dans le fond, quelle galère,

Car je n’en ai rien à faire.

 

À partir de maintenant,

Je penserais à moi chaque instant,

Je vivrai chaque jour et chaque nuit assurément,

Car je me rends bien compte que rien ne dure éternellement.

 

Regarde mes yeux,

Dis-moi! Que vois-tu en eux?

Hé oui, tu ne seras jamais un dieu,

Encore moins un ange descendu des cieux.

 

Maintenant tu peux me laisser seule,

Je veux ressentir le parfum des tilleuls,

Ces fleurs qui me rappellent ma filleule,

De ces fleurs que l’on voit d’un coup d’œil.

 

C’est bel et bien terminé entre nous,

Il faut savoir en prendre son parti mon fou,

Car qui devait toujours supplier et se mettre à genoux?

Pendant que je te gâtais et tu me caressais mes cheveux roux.

 

Laisse-moi ! Laisse-moi !

Crois-moi, je n’ai plus besoin de toi.

Je n’ai jamais été ta reine même si tu te croyais être roi.

Enfin, je m’en vais loin de toi afin de vivre sous ma propre loi.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Un exemple plus que parfait

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Un exemple plus que parfait

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. De mon côté, j’attends avec une certaine appréhension la vague de froid qui envahira bientôt tout le nord de l’Amérique, ce qui inclus bien évidemment la belle province de Québec où je vis. La terre où je suis né, où je vis et où je serai enterré.  La terre de mes ancêtres dont leur sang coule dans mes veines.

Ce qui me rend fier d’être né et de vivre au Québec, c’est notamment la beauté intrinsèque de chacune des saisons. Oui, j’aime bien le printemps, l’été et l’automne parce qu’elles sont une source d’inspiration poétique indéniable. Cependant, j’adore plus particulièrement la saison hivernale puisque la simplicité semble être le mot d’ordre de la nature. Ne dit-on pas la modération a bien meilleur goût? 

Ceci me fait penser à la découverte d’une photo réalisée par mon bon ami Rick B. d’Allemagne. Une photo qui m’interpelle pour trois raisons majeures. Tout d’abord, la pudeur qui s’en dégage. C’est un fait bien visible que ce modèle féminin est nu, mais elle montre sa nudité de manière sobre. Ensuite, l’expression visuelle dudit modèle est exemplaire. Le regard du spectateur porte sur celui du modèle telle une invitation à pénétrer plus en profondeur son âme que de contempler son corps. Enfin, la posture du modèle porte à réflexion sur la simplicité des choses. Une quelconque fioriture aurait-elle agrémenter le coup d’œil ? Je ne le crois pas. Bien au contraire !

À cela peut ajouter le fait qu’il s’agit d’une réalisation photographique en noir et blanc. Or, j’ignore si vous le saviez déjà, j’adore ce genre de photos surtout si le sujet est la nudité d’un modèle masculin ou féminin. Je ne pouvais donc pas m’empêcher de choisir une telle pièce et de vous la présenter au sein de mon blogue artistique. Et pourquoi donc ? À cela je vous réponds qu’il s’agit bel et bien d’un exemple plus que parfait que les photos en noir et blanc possèdent un cachet bien particulier. C’est-à-dire d’être hors du commun.

Merci de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada