Archives de tags | faux-pas

Rétrospection

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Photo par Phylactère

Rétrospection

 

Regarder derrière soi,

Pour mieux comprendre pourquoi,

Sans trop vraiment avoir de raison,

Peut-être parce que je suis un mauvais garçon.

 

Un mauvais garçon ?

Ou simplement de ses expériences,

De rires à en perdre le souffle ou atteindre la démence,

C’est souvent le prix à payer pour de la vie en tirer des leçons.

 

Visiter des hauts-lieux saints,

Pour me faire pardonner d’avoir admiré,

Pour me faire absoudre mes péchés si adorés,

D’avoir par actions et en pensées caressé de beaux seins.

 

Je regarde sans gêne mes fautes et mes faux-pas,

Car si je dois apprendre ce sera le prix qu’il le faudra,

Pourtant s’il n’y a qu’une seule transgression à ne jamais faire,

C’est de dire non à l’amour qui seul m’évitera les peines de l’enfer.

 

« Un grand saint pèche sept fois par jour. » dit-on !

« Combien humbles mortels le faisons-nous ? » assure-t-on !

Me regarder autrement devrais-je faire en cette période de l’Avent,

Voilà ce qui est plus que certains assurément !

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le fantôme

  • 20171006_100700

Le fantôme

 

Qui es-tu? 

Toi qui nous tourmente,

Dans cette vie démente,

Toi qui nous vois quand nous sommes nus.

 

Voguant sur le Styx

Tu n’es guère comme le Christ

Scrutant nos fautes et nos faux-pas

En cette vie jusqu’à trépas.

 

Jadis être de chair

Maintenant tu n’es que souvenir

Que ces inassouvis et tristes désirs

Que donneras-tu pour revenir sur terre?

Va-t-en ! Je t’en conjure en Enfer.

Là où tu trouveras celles qui t’étaient chères.

 

Fantôme

Nous ne sommes point ton hôte

Laisse les vivants vivre leurs fautes

Car c’est ainsi qu’on apprend dès qu’on est môme.

 

De

 

Rollandjr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ce soir

20170820_202514

Ce soir

Ce soir,
Je ressens le besoin de boire,
De boire en moi tout mon désespoir,
Car j’ignore qui je suis où je vais : Ciboire !

Un gros mot,
Qui exprime bien des maux,
En moi coule le sang de mes aïeux,
Qui m’ont transmis la noblesse d’être valeureux.

Mes dents sont ceux d’un loup,
Mon regard plonge dans la nuit à chaque coup,
De mon corps blessé par les médecins et leurs scalpels,
Et pourtant, je crie, je hurle et au loin des terres j’appelle.

Ce soir, je suis seul.
Seul de corps et d’esprit,
Ainsi en a voulu la vie et c’est ainsi.
Qui d’entre vous me suis ? Qui bien le veuille ?

Boire un verre imaginaire,
Pour effacer mes peines de cet hier,
Trouver le courage de continuer le combat,
Protéger le futur de ma nation, de ma patrie de ces faux pas.

Ce soir ou cette nuit,
Ou bien serait-ce un autre demain ?
Où le peuple se prendra peut-être en main ?
Alors là, entre vous et moi, je n’en sais vraiment rien.

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Quand j’étais enfant.

New Image3

Quand j’étais enfant.

 

Quand j’étais enfant,
Il y a pas si longtemps,
Bien des questions je me posais,
C’est alors que mon père me disait.

 

Ainsi va la vie,
Ainsi sera ton chemin,
Ne pense pas trop à demain,
Apprécie ton aujourd’hui.

 

Oui mais, dis-moi papa,
Combien ferai-je de faux-pas?,
Quelle pourrait être ma plus grande erreur,
Il me dit où régnera en ton cœur la peur.

 

Oui mais dis-moi papa,
Quelle sera ma plus grande douleur?
Ce sera celle où un grand amour te brisera le cœur,
Mais dis-toi qu’au plus profond de toi je serai là.

 

De

 

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada