Archives de tags | dormir

Comme dans un puit

IMG_0746
Réalisation photo par Priscilla Vaillancourt

Comme dans un puit

 

J’ai fait un drôle de rêve cette nuit,
J’ai rêvé que j’étais nu au clair de la lune,
Alors qu’une belle grande dame à la chevelure brune,
Me regarda de la tête jusqu’aux pieds avec une mine éblouie.

 

Elle semblait se demander ce qu’il m’était arrivé,
Ai-je combattu sur quelques fronts de l’Europe occupé?
Où j’y avais laissé mes membres face à des ennemis entraînés?
Étais-je un des héros qui ont combattu dans l’ombre de la clandestinité?

 

Elle sembla tout de même étonnée de ma virilité,
Car avec franchise je ne pouvais guère la désirer m’en empêcher,
Puisque sa féminité gracieuse resplendissait par ses courbes délicieuses,
Qui démontrèrent que la femme est en ce monde la perle la plus précieuse.

 

Rêve bien bizarre en cette nuit d’hiver hâtif,
Où je me sentais étendu dans une clairière près d’un récif,
Une clairière où flottait une dame blanche attendant le moment,
Le temps propice pour venir s’étendre à mes côtés tout lentement.

 

Qu’ai-je bien pu boire avant d’aller dormir?
Quelle potion ai-je concoctée avant d’aller m’assoupir?
Dans la douceur bienfaisante de mes draps de rouge et de noir,
Alors que la lune était déjà haute dans le ciel depuis qu’est tombé le soir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le rêve du philosophe

Le rêve du philosophe
« Le rêve du philosophe » Poème par RollandJr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Le rêve du philosophe

 

La soirée est enfin terminée,
Alors qu’à toi souvent j’ai pensée,
En souhaitant te dire comme je t’ai aimée,
Tout en voyant que le temps de dormir était arrivé.

 

Lentement je me suis glissé sous le drap,
Même si toi chérie, malgré moi, tu n’y étais pas.
Fermant les yeux en écoutant la pluie tomber doucement,
Tout en imaginant pouvoir t’embrasser ô mon amour tendrement.

 

Aussitôt mes pensées se transformèrent en un monde imaginaire,
Dans lequel cessèrent d’exister la haine, la misère et toutes les guerres.
Me retrouvant en l’espace d’un instant dans une forêt tellement extraordinaire,
Que j’ai cru être dans un conte de fées que jadis me racontait ma défunte mère.

 

Vagabondant allègrement à travers les arbres verdoyant,
Respirant l’air pur que la nature m’offrit si abondamment,
Tout évitant de déranger les tourterelles dans les bois chantant,
Car rien de plus beau d’entendre en cette vie leurs mélodieux chants.

 

Alors que je ne m’y attendais guère,
Je te vis en habit d’Ève dans une clairière,
Que tu étais belle et si naturelle telle une hirondelle,
Prête à s’envoler, au moindre bruit, d’un simple battement d’ailes.

 

Pour la première fois de mon existence,
Les mots d’amour me brûlèrent de leur absence,
Car aucun mot ne pouvait exprimer ce que je ressentais,
Dans le rêve du philosophe que je suis malgré la joie qui m’animait.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Ce que j’aimerais

Ce que j'aimerais
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Ce que j’aimerais

 

Ce que j’aimerais être cet ourson,
Afin d’être dans tes bras me faire câliner,
Être dans tes bras et me faire tendrement cajoler,
Quel rêve un peu osé que je fais à en perdre la raison.

 

Ce que j’aimerais dormir avec toi,
Tu seras tellement bien colée contre moi,
Je t’écouterai me raconter tous tes petits secrets,
Et je te promets parole d’ourson que je garderai à jamais.

 

Ce que j’aimerais t’accompagner dans tes suaves rêves,
Surtout lorsque j’entends les gémissements sortir de tes lèvres,
J’imagine à peine de quoi il est question en t’écoutant prononcer son nom,
Car ce prince charmant semble avoir fière allure, grande beauté et noble renom.

 

Ce que j’aimerais goûter ce nectar qui sort d’entre tes cuisses,
Et qui les rend à première vue si brillantes et si lisses,
Ce doux nectar qui coule telle une rivière en été,
Ha ! Ce que j’aimerais être ton bien-aimé.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Mouillée

Mouillée

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Mouillée

 

Il est tard
Je vais me doucher
Car je suis si fatiguée
Et je dois avouer que j’en ai marre

 

Marre de devoir toujours sourire
Devant des gens qui ne font que souffrir
Du matin jusqu’au soir jusqu’au lendemain
Je fais tout ce que je peux mais je n’ai que deux mains.

 

L’eau chaude coule sur ma peau
Quelle est si bonne cette eau
Enlevant les impuretés
De ma journée

 

Tiens! Je pense à ce bel homme
Que j’ai accueilli et soigné aujourd’hui
Il était beau quand il m’a avec entrain souris
Avait-il deviné de mes pensées la somme?

 

L’eau continue à couler
L »envie de me caresser et de me satisfaire
M’envahie et c’est loin de me déplaire
Car cet homme m’avait tellement bien attirée.

 

Rien ne m’empêche de jouir
Et de rêver à cet homme avant d’aller dormir
Quel péché y a-t-il de fantasmer sur un inconnu?
Alors que moi-même je suis entièrement nue?

 

Ce que je suis mouillée
Tant par cette eau qui coule
Atténuant mes bruits quand je roucoule
Mouillée d’envie car mon corps n’a pas ce qu’il désire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Avant de m’endormir

Avant de m’endormir

 

Avant de m’endormir,
Je penserai à toi.
Avant de m’endormir,
Je prierai pour toi.
Avant de m’endormir,
Vers toi, sera dirigé mon dernier soupir.

 

Te donner un tendre baiser,
Un câlin pour te rassurer,
Dans mes bras, tendrement te serrer,
Pour simplement mon amitié te manifester.

 

Et te dire simplement,
Que tu es dans mes pensées.
Ces quelques mots sont écrits pour toi expressément,
Pour te dire que tu as dans mon cœur une place choyée.

 

De

 

Rolland de Québec

Qui? Quoi? Pourquoi? Comment?

Qui? Quoi? Pourquoi? Comment?

Bonjour à vous chers-ères amis-es!

Aujourd’hui, je désire répondre à quatre questions bien simples, et ce, en lien avec mon expérience de modèle nu qui, je le souhaite de tout mon coeur, sera entretenu dans les temps à venir. En effet, j’ai vite remarqué qu’il y a une carence dans ma présentation à la fois personnelle et artistique. Une telle carence que je m’empresse de corriger avec grand plaisir. Voilà pourquoi, je suivrai un parcours directement en lien avec questions posées ci-dessus afin de favoriser une compréhension chez les artistes potentiellement intéressés-es par mes services.

Qui? C’est-là où réside la base de mon désir d’être un modèle nu. Non pas que je me considère plus important que n’importe qui d’autres, mais je sais ce que je suis et ce que je peux offrir à toutes personnes oeuvrant dans le monde des arts visuels, qu’elles soient professionnelles ou étudiantes. L’expérience fait partie intégrante de la culture et de la connaissance. N’est-ce pas?!

Qui? Cette interrogation renferme en elle-même un mystère qui doit être dissipé: Je suis à la fois différent et semblable à vous. Différent par ma situation physique causée par les deux comprimés de la Thalidomide que ma défunte mère absorba en début de grossesse lorsqu’elle était enceinte de moi. Semblable du fait que je vis comme chaque être humain, c’est-à-dire avec mes rêves et mes espoirs, avec mes moments de folie et de sagesse, avec mes désirs et mes frustrations.

« Qui? » fait indubitablement référence à l’âme qui habite ce corps si unique. Un corps qui a servi de cobaye mais dont sa force lui a permis de se relever pour prouver au reste de l’humanité qu’il sera encore longtemps dans ce monde pour lui prouver qu’il est beau, noble et fantastique. Beau parce qu’il a été bien entretenu par la pratique régulière d’exercices et par une sobriété totale depuis maintenant plus de quatorze ans. Noble parce qu’il sait se faire respecté en toutes circonstances sans pour autant verser dans l’arrogance. Fantastique par la dextérité avec laquelle il se déplace et accomplit des tâches que bien des gens ont de la difficulté à réaliser avec tous leurs membres.

Quoi? Ce corps mérite d’être vu et présenté avec des yeux autres que ceux appartenant au monde médical ou légal. Ce corps peut être perçu autrement que ce qu’il est, c’est-à-dire celui d’une victime de la Thalidomide. J’ai à titre d’exemple une vidéo dans laquelle un artiste, lui-même victime de ce médicament, avait réalisée avec d’autres victimes. Ces dernières avaient été présentées en groupe dans leurs plus simples apparats. Or, je m’insurgerai de tout mon être devant un tel phénomène de foire puisque cet homme avait encore une fois transposé la ghettoïsation des personnes handicapées.

Quoi? Ce corps est plus que ce qu’il est à première vue. Il est parfait dans son imperfection, dans ses limites et n’as donc pas besoin d’être à son tour mis en position de marginalité. Il est bien avec ce qu’il a et comme il est. Acceptez-le de le voir ainsi et non pas de le placer dans une catégorie que je qualifierais de « spéciale ».

Pourquoi? Primo, j’adore communiquer avec autrui et je ne me gêne pas pour le faire.  C’est ainsi que j’entre facilement en relation avec les gens qui m’entourent, même si parfois, cela m’a causé quelques petites surprises fort désagréables. Secundo, je ne connais pas vraiment ce qu’est la gêne en soi. Serait-ce parce que je me devais de faire les premiers pas pour ne pas être laissé de côté en des circonstances précises de mon existence? Serait-ce plutôt par un souci de vouloir plaire ou tout simplement parce que mes parents me montrèrent l’exemple en agissant de cette façon? Je suis convaincu qu’il y a un peu de toutes ces raisons qui ont façonné ma personnalité.

Pourquoi donc aimer poser nu en tant que modèle? Ce à quoi je répond par ceci: communiquer, se mettre au diapason avec l’autre, faire reculer les barrières sociales qui causent plus souvent qu’autrement l’émergence de tabous et favoriser une meilleure connaissance des différences présentes dans nos sociétés ainsi que, par le fait même, enrichir lesdites sociétés par l’ouverture des artistes face à de nouveaux horizons. Rappelez-vous que les artistes sont les garants de la liberté de conscience, rempart ultime contre tous les régimes dictatoriaux, et que sans eux, toute démocratie est menacée de se retrouver dans les limbes.

Comment? En posant nu et sans flafla! Être soi-même, sans cet appareillage que l’on m’affuble depuis peu de temps après ma naissance. J’avoue qu’il m’est bien utile pour vaquer à mes occupations et que ma qualité de vie serait grandement diminuée sans l’apport plus que considérable de leur utilisation. Pourtant, ces prothèses sont des ajouts à mon corps qui doit un moment ou l’autre sans défaire. Par exemples, prendre un bain, dormir, faire l’amour ou tout autre instant intime doit se faire sans ces prothèses.

Comment? En donnant aux artistes cette opportunité de voir cette réalité, c’est-à-dire « ma réalité », dans le plus profond de mon intimité.

En terminant cet article, je met à votre disposition mon adresse e mail afin que vous puissiez communiquer avec moi.

Bien entendu, vos commentaires seront toujours les bienvenus.

Portez-vous bien!

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

e mail: modelevivantaquebec@live.ca