Archives de tags | certitude

Le temps est compté…

Le temps est compté…

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je dois avouer qu’aujourd’hui est une journée un peu spéciale. En effet, c’est dans la nuit de samedi à dimanche que nous passerons à l’heure d’hiver. C’est du moins ce que les citoyens du Canada, des États-Unis et du Mexique devront faire dans les heures qui vont suivre. Ceci m’amène à réfléchir sur l’importance du temps de vivre et de vivre tout simplement.

En effet, nous vivons presque tous à une époque où tout est compté en argent et en gains en tous genres.  » J’ai gagné tant cette année. J’ai obtenu ceci ou bien cela au cours des dernières semaines. J’ai rencontré de nombreux clients pour d’éventuels contrats. J’ai fait ceci ou cela afin de passer le temps. » Ce sont-là des phrases que nous attendons trop souvent. Mais qui d’entre nous a pris le temps tout simplement à le savourer, sans nécessairement passer au lendemain, à un hypothétique futur ?

Attention ! Je ne dis pas qu’il est futile de prévoir pour les moments difficiles que nous vivons tous un jour ou l’autre. La prévoyance est signe de sagesse. Cependant il est dangereux, voire néfaste pour l’âme, de toujours penser à ce demain qui, peut-être ne viendra jamais. Souvenons-nous que nul ne sait le lieu et les circonstances de son départ pour pour l’autre monde. Encore-là, combien de gens pour diverses raisons préfèrent-ils préparer leurs vies après cette vie au  lieu de simplement vivre, et bien vivre, le présent ? Oui, il est essentiel, en tant que croyant d’avoir à l’occasion une certaine préoccupation spirituelle, voire même religieuse, pour notre destinée finale. Après tout, nul ne sait ce qui adviendra de notre âme une fois qu’elle sera de l’autre côté de la rive.

En ce qui me concerne, et c’est mon humble opinion, je préfère vivre l’instant présent puisque d’une part, je ne peux réparer les erreurs du passé et d’autre part, avoir la certitude de ce qui se passera dans mon avenir. Regarder derrière soi nous empêche de voir vers  l’avant tandis que de regarder au loin peut parfois nous empêcher d’apercevoir la magnifique fleur qui est à nos pieds. Une fleur que nous offre gracieusement le présent.

Merci d’avoir pris le temps de lire ce texte.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Douleur

 

Dessin par Juste Angèle de la France

 

Douleur

 

Toute vie affronte cette réalité
Qu’elle n’est point pour être éternelle
Voilà la raison d’avoir un prix sans pareil
Et que bien des prophètes nous promirent l’éternité

 

De ce poids lourd à nos pieds
Peines d’amour viennent s’y enchaîner
Nous entraînant vers les abîmes où nous attendent nos péchés
Nos péchés sous lesquels nos âmes seront liées

 

Mais de la pire de toutes ces douleurs
Il est une certitude et j’en ai bien peur
Que c’est celle qui nous arrache le cœur
Celle de connaître la folie des grandeurs

 

Des rêves inassouvis
De ces passions et de ces envies
De ces amours perdus à jamais et pour la vie
De ces regrets qui nous suivront pas à pas pour l’infini

 

Douleur tenace de vivre!
Crainte irrationnelle de mourir!
Fantasme irréalisable de survivre!
Dans ce cas, mieux vaut alors en rire!

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Repos de l’âme

40054322_476563546158862_1010890011324710912_n

« Repos de l’âme » dessin réalisé par Juste Angèle de la France

Repos de l’âme

 

Fatiguée de cette vie, 

Épuisée de voir mes rêves brisés, 

De voir mes espoirs s’envoler et se fracasser, 

Pour ne plus les revoir en cet instant dès aujourd’hui.

 

Oui, je le sais trop bien. 

Tu n’étais certainement pas le mien, 

Car, avec certitude, je comprends ton désarroi. 

Je devenais ta grande reine sans que tu sois mon roi.

 

Était-ce trop te demander ? 

Qu’en tout temps simplement me respecter. 

Je désirais sentir sur moi tes tendres caresses, 

Sur chacune des parties de mon corps en détresse.

 

Que Dieu m’en soit témoin, 

Dès maintenant et sans lendemain, 

Ce que je t’aimais dès que tu m’adressas la parole, 

De tes mots d’amour devenus promesses qui s’envolent.

 

Je suis femme forte, 

Jadis peut-être un peu sotte, 

Mais de la fierté j’en ai gage de renom, 

Puisque de mes ancêtres j’en tire mon nom.

 

C’est pourquoi je me relèverai, 

Car resté couchée, jamais je ne le ferai. 

Devant l’adversité, tête haute je marcherai. 

Une fois le repos mérité à mon âme je donnerai.

 

De

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada

Appui

37340872_10156699110748919_5216954920271347712_o

 

Dessin de Eri Kel de la France

 

Appui

 

Dans ce monde perdu,

Aux valeurs dispersées aux nues,

Aux fondements moraux suspendus,

Qui jadis pouvait le prédire et qui l’eut cru?

 

Autrefois la vie était sacrée,

Maintenant seule la richesse a droit de cité,

Que vaut la vie d’un homme sans biens et sans voix?

Que vaut l’existence d’une femme sans avoir trouvé sa voie?

 

Foi et lois avaient préséance,

Maintenant seule compte la délinquance,

En est-il ainsi de notre corps frêle et menu?

Qui mérite plus d’être marchandise offerte aux menus.

 

Notre corps est le véhicule de notre âme dit-on!

Serait-ce simple fable ou bien vieux-dicton?

Ce n’est point une question de survie,

Mais le principe vital de toute vie.

 

Voilà l’essentiel de ma démarche,

D’une voix léguée par la divine Arche,

Une pensée digne d’une noble philosophie,

Celle où avec certitude je prendrai mon appui.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada