Archives de tags | feu

Rêveuse

Eri Kel

 

Dessin de mon ami Eri Kel de la France

 

Rêveuse

 

Ô douce dame,

Tendresse si pure et si vierge,

Comment mon amour vous le dirais-je ?

Vous qui ravivez ma folie tel un brasier tout feu tout flamme.

 

Puis-je vous suivre en votre destiné ?

Sur vos chemins dans le pays des songes,

Car vous laissez seule en des terres inconnues me ronge.

Petite beauté ! Tendre demoiselle ! Dites-moi oui, par pitié.

 

Vous rêvez de quoi, à qui ?

Serait-ce à votre ami à votre amant ?

Qu’il serait, de tout mon cœur, moi en espérant,

En souhaitant vous accompagner dans le cours de la vie.

 

Ô belle rêveuse !

Quelle envie scandaleuse,

De vous faire l’amour maintenant et pour toujours,

Car de votre corps parfait j’en suis ébahi à chaque jour.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Femme de feu

 

Femme de feu

Gracieuseté de mon amie Paule Jean de la France

 

Femme de feu

 

Femme de ce temps,

Femme d’hier et d’aujourd’hui,

Femme qui donne l’existence par la vie,

Femme à aimer pour une nuit de pluie et de vent.

 

Ouvre-moi tes bras,

Laisse-moi t’enlacer avec ardeur,

Laisse-moi te combler avec grande douceur,

Ouvre-toi avec confiance comme si j’étais ton roi.

 

Embrasser l’auréole de tes seins,

À en faire damner les anges et les saints,

À en faire tourner les têtes les moines des monastères,

Qui ne connurent que les seins de leurs tendres mères.

 

Que je ressentes la chaleur de ta peau,

Lorsque je serai en ton intimité avec des mots suaves,

Tu connaitras ces plaisirs car je serai ton esclave,

Jamais homme n’a su te satisfaire en évitant ces maux.

 

Car bien des mouvements profonds,

Saccadés dans les instants où nous nous unissions,

Peuvent être brutaux si nous l’oublions par notre passion,

De ces gestes inavouables par la pudeur comme de la raison.

 

Femme rouge de désir,

Femme qui boira de mon blanc elixir,

Qui assouvira ton besoin d’amour et de volupté,

En attendant la prochaine nuit où tu me dévoileras ta nudité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je t’aimerai

 

22489659_1540322386049959_1913761637988041837_n

Avec la permission de Natalia Girouard

 

Je t’aimerai

 

Je te ferai l’amour comme je peux
Je t’amènerai dans les cieux
En moi soufflera cette liberté
Sans conditions je t’aimerai

 

Aux douceurs sur ta peau
S’éloignera le si faux
Aux frissons éparpillés
Se dessinera cette intense réalité

 

Je te ferai l’amour comme je veux
Je t’aimerai de tout mon feu
Sans prisons lancinantes
Je t’accueillerai sans attentes

 

Aux milles et un délire
S’emportera mon sourire
Aux si fines différences
S’éclatera l’évidence

 

Et tant que je t’aimerai
Près de toi je resterai
Et tant que tu m’aimeras
À toi, mon âme se liera

 

Je te ferai l’amour comme je peux
Je t’amènerai dans nos cieux
En moi soufflera cette liberté
Sans conditions je t’aimerai

 

Octobre 2017 Natalia Girouard
Tous droits réservés

À ta rencontre

New Image51

À ta rencontre

 

Avec mes yeux tellement fatigués,
Sur cette voie que j’ai empruntée si enneigée,
Dites-le-moi ! Que vois-je réellement ?
Serait-ce un mirage qui encore me ment ?

 

Hé ! Ho ! Attend-moi l’ami !
Loin de moi vouloir être ton ennemi.
Car notre ultime destin est de parcourir cette terre,
De sentir ce qui nous entoure par le feu, l’eau, le vent et le fer.

 

Dis-moi, puis-je en ton périple t’assister ?
J’aimerais, ne fut-ce qu’un seul instant, t’accompagner ?
Comment pourrais-je devenir pour toi une main secourable ?
Nous sommes de la même fratrie, l’oublier, j’en serais incapable.

 

Attends-moi ! J’arrive ! Je viens vers toi.
Nous avons une terre pour maison et un ciel pour un toit.
Tu es tombé ? Patiente ! J’avance avec hardiesse pour te relever.
Prends ma main ! Elle est là. Offerte avec amour pour te libérer.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Quelques coups de crayons

new-image23

Quelques coups de crayon

 

Crayon ! Concentration ! Silence !

Crayon à la main, dans son oeuvre cet artiste s’élance,

Un instant présent devenu un passé à jamais immortalisé,

Pas de mots futiles pour en apprécier ce jardin digne des Champs Elysées.

 

Crayon noir ou de couleurs,

Elle voit mon corps nu avec son cœur,

Pour y tracer de ses lignes sur un blanc papier,

Ma très chaste nudité qu’elle ne craint guère d’épier.

 

Sans gêne aucune, ni de frivolité,

Tout est découvert avec un esprit de chasteté,

Humble regard levé et aussitôt yeux comblés et baissés,

Telle une amie de longue date, ses expressions respiraient un baiser.

 

Trouver en ce corps une originalité,

Telle une rare fleur découverte au petit matin d’un été,

Transposer ses émotions sur une blanche toile des plus ordinaires,

De ce qu’elle voit, de ce qu’elle sente de si beau et de si extraordinaire.

 

Rires et sourires convinrent allègrement,

En respectant cet art comme il se doit évidemment,

Crayon à la main naviguant avec bravoure sur cette vierge terre,

Pour en extirper une oeuvre faite d’un feu ardent, d’eau pure et de grand air.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Il y a de ces silences

New Image5

Il y a de ces silences

 

Il y a de ces silences qui font mal,
Qui nous poussent vers amont et aval,
Dans un tourbillon incessante de la vie,
À ces questions qui semblent infinies.

 

Silences qui tuent à petit feu,
Qui nous brisent l’âme peu à peu,
Qui nous rappellent la légèreté de nos pas,
D’un temps passé jusqu’à trépas.

 

Ô silence lourd!
Toi qui nous rend sourd,
De nos temps de joie et de sourire,
Devenus temps où l’on ne fait que souffrir.

 

Brisé sois-tu jusqu’à je me sois tu,
De ma solitude mon âme en est repue,
Quitte-moi je t’en conjure à jamais,
Dans les limbes où je t’oublierai.

 

De

 

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada