Archives de tags | heureux

Un amour caché

IMG_20180915_161340

Dessin réalisé à Montréal le 15 septembre 2018

Un amour caché

 

Dans le silence du moment,
Un poids lourd accable le présent,
Une présence qui me signifie son absence,
Une présence qui habite mon cœur telle une romance.

 

Je me rappelle d’une tendre question,
Que je lui posais tel un rituel chaque matin,
À laquelle elle me répondait avec joie et entrain,
Si aujourd’hui quelqu’un lui a dit qu’il l’aimait avec raison.

 

Avec un sourire bien amical,
Elle me répondit qu’elle m’aimait aussi,
Ce que j’étais heureux de la voir ainsi,
Mais maintenant son absence me fait si mal.

 

Je ne peux revenir vers ce si beau passé,
Je ne pensais pas l’avoir en secret tant aimée,
L’amour ne se contrôle pas car c’est le cœur qui voit,
Et chaque jour où je la voyais mon amour pour elle était roi.

 

J’ignorais à tel point elle pouvait me manquer,
Son sourire et son bonjour faisait ma journée,
Mais maintenant c’est un souvenir impérissable,
Dans mon cœur, à jamais elle sera irremplaçable.

 

Nos chemins se sont depuis longtemps séparés,
Mais elle aura toujours au plus profond de moi une place,
Dans mon cœur de chair pétrifié par cette glace,
Car de cette amitié en mon âme s’était transformée en amour caché.

 

De

 

Rolland St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

À quoi bon aimer ?

 

DSC_1111B

 

Croquis fort intéressant réalisé lors de ma prestation tenue le 15 septembre 2018 à Montréal

 

À quoi bon aimer ?

 

Il arrive parfois dans la vie, 

Que même dans le silence tout est dit, 

Aucun mot, aucun geste, aucune pensée, 

Ne saurait permettre de changer notre destiné. 

 

Rêver de revenir sur nos pas … si sages, 

De ces pas légers de notre enfance, 

Qui deviennent lourds à notre adolescence, 

Et que dire de ceux qui nous suivent jusqu’au vieil âge ? 

 

La solitude est certes une compagne lourde à supporter, 

Mais elle devient tellement légère une fois apprivoisée. 

Solitude qui me dirige la main vers des zones inexplorées, 

Dans les livres où ont lieu des aventures insoupçonnées. 

 

Et que dire de toutes ces grandes douleurs de la vie ? 

De ces douleurs qui lui donnent des milliers de couleurs ? 

Pourquoi amener avec un amour dans ce monde de frayeurs ? 

Que ce soit un amour d’un pays lointain ou d’une femme d’ici. 

 

Maintenant que ma tête est claire, 

Et que mon corps est libéré de cette pierre, 

Et loin sont les chaînes de mes mains désormais libres, 

Et que se trouve en mon âme une question qui sans cesse vibre. 

 

Que me convient-il vraiment pour être heureux ? 

Serait-ce, comme veut la tradition, un jour de vivre à deux ? 

Je me permets avec grande sincérité d’en douter. 

Car rien de pire de faire pleurer celles que l’on a aimées. 

 

Alors dites-moi ! Serait-ce la fin de mon rêve ? 

Celle d’être un nouvel Adam pour une autre Ève. 

Le temps passe sans arrêt tel le sable du sablier, 

Et qui passe entre les doigts du Grand Horloger. 

 

À quoi bon aimer si c’est pour faire souffrir ? 

À quoi bon aimer si c’est pour détruire ? 

Faire souffrir par notre suffisance ? 

Et détruire par notre imprudence ? 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada

Détachement

FB_IMG_1535889447788

Dessin par mon ami et collaborateur Eri Kel de France

Détachement

 

Dites-moi si je mens. 

La vie est un peu tel que le néant, 

On pense apprendre, connaître et autres choses, 

On est à la recherche de la personne pour être en osmose.

 

Après avoir vécu ici ou bien ailleurs, 

Dans un pays de neige et de glace ou de terre verte et de fleurs, 

Avoir expérimenté l’amour, le chagrin, la joie et la peur, 

Après avoir parcouru mondes et océans, arrivera notre heure.

 

C’est alors que nous verrons que rien ne dure, 

Le plaisir partagé, les surprises quotidiennes et les maux que l’on endure. 

C’est en pensant à ceci et à cela, 

En faisant en ma modeste demeure les cent pas.

 

Parfois en m’inspirant de mes lectures des sages d’autrefois,

Qui avaient visions de la vie et des mœurs aussi différentes que leurs fois,

Que j’en ai conclu sans trop savoir pourquoi ni trop comment mais assurément,

Que finalement pour être heureux dans la vie, il faut pouvoir faire un certain détachement.

 

De

 

RollandJr St Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Être seul

Photo par Mélanie Dufresne

Photo par Mélanie Dufresne Modèele nu : RollandJr St-Gelais

Être seul

 

Petite planète bleue,
Où les gens tentent d’être heureux,
Terre qui tourne sur elle-même,
Qui vraiment l’aime ?

 

Peuples aux langues diverses,
Qui s’abreuvent à même les averses,
Peuples aux croyances religieuses variées,
Qui prient de si nombreuses divinités.

 

Quelques privilégiés repus,
D’avoir tant mangé et tellement bu,
Masses souffrant de la soif et de la faim,
Qui craignent à chaque jour pour le lendemain.

 

Oui, c’est une triste vérité.
De se savoir condamnés à la mortalité,
Mais quel est le pire devant une telle fatalité ?
C’est d’être seul face à l’éternité.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada

Dans la rivière, je m’y suis baigné.

IMG_9901_edited

Réalisation photo par Mélanie Dufresne à la Rivière Richelieu

Dans la rivière je m’y suis baigné

 

Parcourant mon coin de pays,

J’y ai découvert ce coin joli.

Ah ! Ce que j’y étais bien,

En y faisant simplement rien.

 

Sentant le parfum des fleurs,

Admirant le paysage aux riches couleurs,

Ne me souciant guère des problèmes de ce monde,

Sans me sentir coupable d’être devenu si immonde.

 

Je m’en allais sous le soleil luisant,

De la chaleur de l’été si apaisant bien calmement,

Avec pour seul but de profiter de cette vie,

De ce temps qui me semblait infini.

 

Quel bonheur de découvrir,

Ce qui me faisait maintenant sourire,

Une rivière pour m’y baigner nu comme un ver,

Quoi de mieux pour apprécier cet été si vert ?

 

Ce que j’étais heureux,

Lorsque tu m’as demandé,

Si tu pouvais m’accompagner,

Et ainsi nous serions nus tous les deux.

 

Viens ! Ô mon amour !

L’eau est si fraîche en ce jour,

Je n’attends plus que toi ma bien-aimée.

Voilà pourquoi dans la rivière je m’y suis baigné.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mais, sache que c’est toi …

25-08-2018b(p)

 

Magnifique dessin par Gérard Teillot

 

Mais sache que c’est toi…

 

Au petit jour

Où la fraîcheur de la nuit

Précède le pas au soleil qui luit

Je pense déjà à toi chérie mon amour.

 

Le temps est merveilleux

Car avec toi je suis heureux

Te faire l’amour avec délicatesse

Voilà mon désir ô ma tendre déesse.

 

Ce que tu es belle

Plus que toutes les merveilles

Les merveilles de ce monde extraordinaire

Grâce à toi sont encore plus hors de l’ordinaire.

 

Je suis un homme par la vie comblé 

Car j’ai commencé avec toi cette journée

Avec respect je t’ai regardée de tous mes yeux

Car nulle femme est aussi superbe que toi sous les cieux.

 

Je t’ai serré dans mes bras

Car je voulais te sentir près de moi

Tu m’as pris avec un plaisir sincèrement partagé

Mais sache que c’est toi qui es ma bien-aimée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je suis

Magnifique dessin réalisé par Monika Gailloux de Montréal au Québec

Je suis

 

Je suis ce que je suis,
Je ne serai jamais un autre,
Même si je souhaite être votre hôte,
Voilà pourquoi je vous accueille assis.

 

Homme d’affaires,
Libéré de ses fers,
Homme richement vêtu,
Qui pour un instant vit nu.

 

Sans dire un mot,
Je vous trouve beaux,
Beaux d’être qui vous êtes,
Des âmes pures loin de ces bêtes.

 

Êtres heureux et vraiment authentiques,
Malgré ce monde sans histoires épiques,
Car médiocrité et vulgarité règnent en maîtres,
Bonté a laissé sa place au règne du bien paraître.

 

Je suis homme viril,
Sans pour autant être vil,
Homme aux femmes légères,
Qui vaguent en ce monde telles des passagères.

 

Je sais ce que jadis je fis,
Je suis homme qui simplement vit,
Qui vit en ce jour premier des derniers,
Car je ne vous dois rien pas même un denier.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada

Si imparfait, et pourtant …

36329969_10156651717623919_2477507324411904000_o

Dessin de Eri Kel de la France

Si imparfait, et pourtant…

 

Corps dansant au gré d’une chanson d’amour,

D’un air aux mots coquins et aux paroles de velours,

Se balançant au gré du temps au gré du vent,

Comme le ferait dans le ciel d’été un fol cerf volant.

 

Malgré les membres subtilement cachés de vos yeux,

En guise d’un peu de pudeur afin de vous rendre heureux,

Heureux devant tant de mystère et de doutes et de questions,

Contemplez la noblesse de ce corps façonné par les sages de Sion.

 

Cette Sion cent fois bénie par les prêtres

Si religieux et si mal dans le profond de leurs êtres

Au service des multinationales avides d’argent

Faisant fi du bonheur de tous ces futurs enfants

 

Oui, ce corps est comme cette colline sacrée

Sacrée aventure de toutes ces découvertes merveilleuses

Qui témoignent d’une force si vitale et loin d’être ténébreuse

Si imparfait, et pourtant, oui et pourtant, tellement vénéré.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ce sein désiré

FB_IMG_1527944285836

Superbe réalisation par Noble Roro de la France

Ce sein désiré

 

Cette femme d’un pays lointain,

Que je caresserai avec mes tendres mains,

Avec délicatesse j’apprivoiserai avec grande attention,

Afin qu’un jour ou bien une nuit nous nous unissons.

 

Avec bonheur je lui offrirai de milliers de fleurs,

Je l’écouterai avec passion et avec amour à chaque heure,

Heure qui passera trop vite dans cette vie d’artiste,

Une vie qui parfois me rend heureux mais aussi souvent triste.

 

Triste de ne pouvoir donner toute mon affection et mon amour,

Comme si une sorcière m’avait jeté un sort pour toujours,

Et pourtant ce que je désire offrir mon cœur et peut être même mon âme à celle,

À celle qui saura me faire redécouvrir la splendeur de la vie et ses merveilles.

 

Mais pour cet instant qui n’en finit plus et qui m’est pénible,

De cette langueur qui m’accable et qui est tellement horrible,

J’ai pour consolation d’admirer cette dame à la beauté si pure,

Et de contempler son sein au mamelon si joli et bien dur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un goût inné pour le bonheur

DSCN1390

À l’occasion d’un séjour à Montréal pour des séances de nudité artistique voilà déjà quelques années

Un goût inné pour le bonheur

 

Êtes-vous jaloux de mon bonheur ?

Je n’ai pourtant reçu que bribes,

Avec lesquelles je survis,

Avec lesquelles je me grise,

Allant de surprise en surprise,

D’être si heureux à toute heure.

 

Êtes-vous choqués de mon métier

Je cache ma détresse au soir

Avec du soleil sur mon corps

Avec des regards sur mon corps

Allant de miracle en espoirs

Et le ferai jusqu’à ma mort

 

Ne croyez-vous pas à la chance,

Je l’ai reçue à l’intérieur

En lot excessif de présence

Avec au lieu de mes manques

Avec au lieu de mes absences

Un goût inné pour le bonheur

 

Par

 

Ghislaine Lavoie

Québec (Québec)

Canada