Archives de tags | heureux

Si je pouvais revenir

1918166_1750892318475204_5194615352835956236_n

Si je pouvais revenir

 

Si je pouvais revenir,
Sur mes traces de pas,
Je le ferai dès cet instant là,
Pour te donner un éternel sourire.

 

Si je pouvais retourner,
Dans cet endroit si merveilleux,
Où, toi et moi, nous étions si heureux,
Dans le secret de mon cœur je t’ai aimée.

 

Si je pouvais arrêter de me détester,
De n’avoir pas su mon amour te manifester,
Mes jours sont devenus maintenant des nuits,
Je n’ai pas tenu ma promesse de toujours être ton ami.

 

Pourtant que Dieu m’en soit témoin,
Je t’ai tellement aimée du soir au petit matin,
De l’aube jusqu’au crépuscule où tout s’endort,
Mais dans mon âme est apparue désespoir et mort.

 

Si je pouvais revenir en arrière,
Mon cœur cesserait de subir cet enfer,
Si je pouvais revenir en cet instant dans ce temps,
J’aurais agit, crois-moi ô ma toute belle, autrement.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Cette tristesse

20171130_135019 (1)

Cette tristesse

 

Il y a des jours,

Il y a aussi des nuits,

Où j’aimerais te donner ma vie,

À impossible nul n’est tenu, m’a-t-on dit.

 

Je me souviens de ce temps,

Comme j’étais heureux tel un enfant,

Jouant gaiement sous le soleil si chaud si beau,

Ce temps est révolu laissant en moi bien des maux.

 

À quoi bon cette nostalgie,

Si ce n’est que pour nous pourrir la vie,

Je ferme les yeux pour revoir ton tendre visage,

Ce que je t’aurais donnée parole d’un vieux sage.

 

Aujourd’hui tout a changé,

Même si dans le secret de mon cœur,

J’ai respecté ton choix en m’éloignant dès cette heure,

Et pourtant, je continuerai pour toujours de t’aimer.

 

Le sablier du temps a depuis tourné,

Me faisant comprendre toute la peine qui m’envahit,

Suis-je un être immoral ? Un bête animal ? Dites-le moi je vous en pries.

Et puis non, car je sais qu’au plus profond de moi mon âme languit.

 

J’ai respecté, crois-moi, ton choix,

Malgré mon crie de désespoir et notre peine,

Depuis tout ce temps coule un nouveau sang dans mes veines,

Celui de mes ancêtres preux chevaliers et nobles comtes et ces rois.

 

C’est le lot de la sagesse,

La somme de cette expérience,

Qui m’amena sur la route de la démence,

Aujourd’hui je désire ne plus revivre cette tristesse.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Être heureux

Être heureux

Capture 1

Je suis fier

20171129_152040

Je suis fier

 

Je suis fier

De mon corps de fer

Fer blanc forgé avec force

Et viril d’un amour si féroce.

 

De ce tendre visage

D’un homme pas toujours sage

Aimant la vie mais ne craignant pas la mort

Car c’est-là où chacun connaîtra son sort.

 

Heureux en mon sein

Car bien des maîtresses m’offrirent leurs siens

De ces femmes aux courbes magnifiques

Et que dire de leurs regards si féeriques ?

 

Amoureux d’un soir

Ou d’une vie sans espoir

Amours de cette lointaine jeunesse

Où elles adorèrent m’offrir leurs chaudes caresses.

 

Que pourrais-je vous offrir ?

Pour vous faire à nouveau jouir ?

Que je suis heureux en mes pensées

Car j’ai su à la fois vous combler et vous aimer.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Tout est maintenant fini

 

Je suis homme

Modèle vivant ? RollandJr St-Gelais Lieu ? LiveArt de Montréal

 

Tout est maintenant fini

 

Je suis homme,

Je vis tout comme vous,

Semblable à toi et à nous,

Loin de ces chimères et ces fantômes.

 

Homme nu,

Accompagné et vu,

Par une femme aux yeux doux,

Qui de sa beauté me rendait fou.

 

Devant votre regard,

J’allais devenir votre oeuvre d’art,

J’entendis glisser le crayon sur le blanc papier,

Y témoignant votre passion sans vous faire prier.

 

Ne bougeant pas une seconde,

J’entrevoyais la profondeur des ondes,

Parcourant ici et là les lieux dès cet instant,

Où tout se figea une seconde, une minute ou un moment.

 

Rassasiés de votre soif d’exploration,

Repus de cette gastronomie aux multiples noms,

Vous naviguiez sur votre navire imaginaire le vent dans les voiles,

Pour chercher mille trouvailles à déposer tendrement sur vos toiles.

 

Homme avec tendresse transposé sur ce tableau,

Homme heureux sereinement posé car il était si beau,

Par ces mains toutes féminines ne lui voulant que du plaisir,

Avec quelques idées, ô combien, coquines afin d’en jouir.

 

Mains délicates griffonnant avec passion,

Pour immortaliser ce nouvel Adam d’une lointaine Sion,

Profitez-en bien mes bien-aimées chéries car si courte est cette vie,

Qu’un clin d’œil suffise pour comprendre que tout est maintenant fini.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

L’amour fait mal.

L'amour fait mal

L’amour fait mal.

 

L’amour fait mal,

Parce qu’il nous renvoie,

Sur cette étrange et sinueuse voie,

Sur ce chemin qui nous semble si fatal.

 

Deux êtres se rencontrent,

Dans l’intimité se découvrent et se montrent,

Se racontent dans leurs faiblesses et leurs caresses,

Dans leurs baisers à en rendent jalouses des déesses.

 

De cet lointain Adam,

Pour qui nous sommes descendants,

Et de son épouse Ève qui le fit sortir du Paradis.

Ils connurent le véritable amour, celui qui est interdit.

 

Ève ! Ô belle Ève !

Toi qui lui offris le fruit défendu,

Alors que vous gambadiez si pures et si nus,

Toi qui l’abreuvas d’amour avec tes pulpeuses lèvres.

 

Il se souvenait de ce doux matin,

Où tu lui offris la suavité de tes seins,

Il les savourait avec délice telles des sucreries,

En contemplant ton visage de beauté qui lui sourie.

 

Que tu étais belle en ce temps-là !

Dans ce jardin où vous y étiez heureux,

Où tout était merveilleux et brillait à vos yeux,

Que peut-il accomplir pour revivre ce temps-là ?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Désolé mais…

Désolé mais ...

Désolé mais…

 

Devant cette incompréhension,

Qui me tenaille jusqu’en a perdre la raison,

Et qui me fait douter de l’innocence de mon âme,

Ira-t-elle brûler dans les enfers léchée par ses flammes ?

 

Coeur à prendre ! Coeur à vendre ! Coeur à pendre !

Me tenant devant cette foule avide qui veut m’entendre,

Savoir le pourquoi ! Savoir le comment ! Savoir quand et quoi ?

Pour être conforme à ces mœurs hypocrites et à ces insipides lois !

 

Te donner ce que je peux ! T’offrir ce que tu veux !

Être ensemble heureux ! Sans pour cela être des dieux !

Marcher ensemble à pas légers, à pas de paix et de liberté,

Regarder au loin et n’y voir que nos plus grandes possibilités.

 

Désolé, mais je ne suis qu’un homme,

Qui se cherche encore devant son ombre,

Qui brandit étendards levés devant sa destiné,

Mais qui craint encore les frasques de son passé.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada