Archives de tags | Eri Kel

Ma main sur ma poitrine

La main sur ma poitrine

 » La main sur ma poitrine  » Dessin par Eri Kel de la France

Ma main sur ma poitrine

 

Il y a dans cette pièce un drôle de silence,

Comme l’on peut vivre dans une église où l’on encense,

Le corps sacré, mais dont l’âme aurait fui, un fidèle défunt.

Celui d’un inconnu ou d’un illustre personnage ayant eu une vie hors du commun ?

 

Je me sens entourée par des êtres semblables à des cierges,

Qui désirent protéger de ce monde immonde une pure vierge,

Et de leurs grands yeux brillants tels des flammes éternelles,

Réchauffer avec prudence le corps dénudé d’une femme jeune et belle.

 

Parcourant les courbes tels les mystères d’un rosaire,

En récitant de leurs crayons sur le papier leurs humbles prières,

Et je dois m’en confesser, comme cela est loin de me déplaire.

Par mon expérience de maîtresse dévouée, je sais comment plaire.

 

Mais comme je suis en ces lieux que pour rendre service,

Rendre service à mon vieil ami que j’aime bien malgré ses vices,

Je vais garder une pose prude avec en moi-même une certaine amertume,

Une nostalgie du temps passé où mes exploits de coquine dissipèrent bien des brumes.

 

Aventurière de ces braves corsaires,

De ces flibustiers qui sur les océans bleutés naviguèrent,

Parcourant les eaux sur lesquels riches navires s’y trouvèrent,

Sans relâche, ni répit, sur les mers ils les poursuivirent et les détroussèrent.

 

Après avoir rempli leurs bourses de pierres précieuses,

Ils revinrent vers leur maîtresse bien-aimée aux lèvres si délicieuses.

Savourant chaque instant passé en sa compagnie grâce à ses mains d’experte,

Sans oublier tout son savoir-faire dans la luxure au risque d’aller à sa perte.

 

Mais assez rêvasser de cette époque imaginaire,

De cette période fabuleuse où peut-être je vivais naguère,

Et comme je suis présentée à ce banquet comme de la fine cuisine,

Je me laisse apprécier par les convives en déposant ma main sur ma poitrine.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Torsions

Torsion
 « Torsion » Dessin par Eri Kel de la France

Torsions

 

Quelle saison que l’hiver,

Il réussit toujours à mettre en boule mes nerfs,

O hiver froid! O hiver glacial ! O hiver bien québécois!

Comme tu sais bien depuis toujours me mettre aux abois.

 

Désolée, mes chers élèves, pour cette introduction.

Je le sais bien qu’il s’agit d’une drôle de présentation.

En cette première séance de la session de la nouvelle année,

Malgré ce vent si froid, je suis heureuse de vous voir, soyez-en rassurés!

 

Avez-vous passé de belles vacances?

Avez-vous pu vous régaler en abondance?

Que de beaux souvenirs que cela me fait revivre de mon enfance,

À une époque, pas si lointaine, où je vivais dans la belle région de Provence.

 

J’aime bien votre beau coin de pays,

Les gens sont souvent si gais et tellement jolis,

De votre accent si éloquent, très vite j’en suis devenue éprise.

L’éclat de vos mers et contrées, très vite dans leurs filets je fus prise.

 

Mais, comme rien en ce monde est parfait.

Seul votre hiver nordique gâche un peu tout ce qui est,

Car, voyez-vous, glace si froide et si dure, est loin de faire bon paillasson.

Voilà pourquoi pour me remettre de ma chute, je vais faire quelques torsions.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

 

Un peu penchée

Un peu penché
Superbe dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Un peu penchée

 

Un peu penchée,

Je ne fais que penser,

À ce qu’il m’est arrivée,

Au courant de la journée.

 

En effet, je suis allé déjeuner,

Dans un charmant café,

Près de chez moi situé,

Avec plaisir et gaîté.

 

Un jeune homme s’y trouvait,

Il était vraiment loin d’être laid,

À vrai dire, je le trouvais assez joli,

Il me semblait être bien éduqué et poli.

 

Je l’ai invité à ma table,

Car il me paraissait bien affable,

Je l’ai avoué que je le trouvais beau garçon,

Étonné par mon aveu, il a rougi comme de raison.

 

Je l’ai rassuré avec ardeur,

Car je ne voulais pas qu’il ait peur,

Moi une femme dans la fleur-de-l’âge,

Et lui qui était encore peut être si sage.

 

Ah ce que je regrette le temps de ma jeunesse,

Alors que je sens venir le temps de la vieillesse,

Oui je sais bien qu’il me reste du temps devant moi,

Avant ces jours et d’en être jusque-là.

 

Mais quand une telle beauté apparaît

Je me rends compte que la mienne disparaît

Je n’en veux point à la destinée ni à la vie

Car de tous temps, cela en est ainsi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Gratitudes

Gratitudes
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Gratitudes

2950e article au sein de ce blogue

Mes chers abonnés,

Je désire par la présente remercier bien particulièrement mon ami et collaborateur Rick B., d’Allemagne qui par son aide et par sa gentillesse a permis à votre humble serviteur d’entretenir et de poursuivre ma passion pour la nudité artistique.

En effet, n’eût été sa précieuse collaboration, j’ignore si d’une part, j’aurais pu continuer un tel blogue réalisé avec autant de passion et, d’autre part, d’alimenter ma capacité à poser nu pour des écoles d’art et des ateliers en arts. Quoiqu’il en soit, ce présent article est le 2950e au sein de ce blogue consacré à la nudité artistique, à la poésie, à la photographie et de manière occasionnelle à des réflexions personnelles.

Il va de soi que mes remerciements s’adressent aussi à tous les autres artistes qui œuvrent dans le domaine du nu, et ce peu importe leurs supports visuels. Je pense notamment à Eri Kel et à Noble Roro de la France ainsi qu’à Joël Pèlerin de Madagascar sans oublier ma très chère Phylactère. Il va de soi que j’inclus dans mes pensées G.B. d’Allemagne. Vous avez été la lumière qui a éclairé l’ensemble de mes publications.

Mes remerciements vont également à tous les autres artistes qui m’ont donné leurs accords de manière ponctuelle. Et comment pourrais-je vous oublier mes chers abonnés? Sans votre fidélité incommensurable, aurais-je eu autant de plaisir à poursuivre un tel blogue? Poser la question, c’est aussi y répondre.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le pubis

Le pubis
Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France Poème certes simple mais composé avec passion et amour

Le pubis

 

Ce qu’il est beau,
Ce qu’il est si joli,
Votre mignon pubis,
Vous qui dansez bien haut.

 

Quelques pas de danse,
Et vous semblez être en transe,
En prenant bien note de tous ces notes,
De piano qui démontre que vous avez la cote.

 

L’allégresse dans le mouvement,
De votre corps est ce qui a de plus étonnant,
J’ai l’impression que vous dansez,
Depuis l’instant où vous êtes née.

 

Pardonnez cette introduction à ce poème,
Voyez-vous, votre pubis, je l’aime,
Et sans vouloir vous importuner,
Avec vous j’aimerais bien danser.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada