Archives de tags | fantasmes

Entre-deux

36985547_10156681323373919_689776480791560192_o

Dessin par Eri Kel de la France

Entre-deux

 

Questions qui me viennent à l’esprit!

Qu’est-ce qui pourrait satisfaire mes envies?

Qu’est-ce qui pourrait combler mes carences?

Comment devenir un homme depuis l’adolescence?

 

Mais depuis que vous êtes là,

Immobile telle la Vénus de Milo sur son socle,

Sans cesse scrutée par hommes âgés portant un monocle,

Hommes épuisés par ces d’années de les avoir rendus si las.

 

Je ne saurais lequel de vos seins choisir,

Car sans méchanceté, ils me font bien sourire,

Imaginant les fantasmes de bien des pauvres époux,

Rêvant de sauter la clôture conjugale tels de vulgaires ripoux.

 

Celui de gauche ou celui de droite?

Peu importe car mes mains seraient si maladroites.

Est-ce là chose appropriée en cette heure dédiée à mon art?

Réflexion idiote puisque déjà et à mon grand regret il se fait tard.

 

Allons! Allons! Commençons dès cet instant.

Alors que le précieux temps passe inexorablement.

Et pour résoudre une fois pour toutes mes inquiétudes,

Je peindrai la grâce de votre corps car voilà le sujet de mon étude.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je t’attends chérie.

33058008_10155697074367523_9095908011783749632_n

Seul et triste sous ces draps de satin

Je t’attends chérie

 

Au commencement de cette  nuit,

Mon corps de désirs inassouvis gémit,

Imaginant ton corps contre le mien avec douceur,

Je frémis d’imagination de te faire l’amour avec grandeur.

 

Ne me fais pas, ô mon amour, plus languir.

Rejoins-moi vite afin que je puisse te faire jouir,

Et de nos prudes voisins être choqués voire scandalisés,

D’entendre nos cris de jouissance de nos désirs si rassasiés.

 

Viens dans ce lit pour  y vivre belle et grandiose aventure,

Car de ta peau aux multiples tatouages telle une noble parure,

Je ne veux que satisfaire tes fantasmes qui resteront secrets,

Nos secrets gravés dans nos âmes et dans nos cœurs et sans regret.

 

Ô viens vers moi ma bien-aimée, ma chérie,

Que je te comble toutes envies pendant que tu me souries.

Je  me sens tellement seul et triste sous ces draps de satin,

Alors que nous pourrions être ensemble jusqu’au petit matin.

 

Je te prendrai comme de raison avec tendresse et avec entrain,

Expérimentant les poses inédites pour ton plus grand bonheur et le mien.

Ne vivant ces instants que pour le livre d’une grande sagesse orientale,

Celui du Kamasutra alors que je sentirai ta peau fragile telle une pétale.

 

Viens ! Ô oui, viens ! Maintenant et non pas demain.

Car qui sait si nous serons là ? Même Dieu l’ignore, c’est certain.

Alors, profitons de cette nuit sans pareille pour les  amants que nous sommes,

Car dès cet instant unique, tu es ma maîtresse adorée et moi je suis ton homme.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

Jolie poitrine

32777602_10156544309088919_3703568454167560192_o

Superbe dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Jolie poitrine

 

Quelle jolie poitrine

Que celle de ma voisine

Que j’ai connue à l’adolescence

À l’époque où je sortais à peine de l’enfance.

 

Cette belle voisine qui avec délice peuplait

Ces fantasmes qui sans cesse me plaisaient

Qui venait me trouver dans mon douillet lit

Aussitôt couché, j’étais dans ses bras endormi.

 

De mon oreiller ma tête s’y déposa

Et de son sein avec passion je lui caressa

Espérant qu’elle me remarque un de ces matins

Pendant que je m’en allais poursuivant mon chemin.

 

De ces seins j’invoquerai avec foi

À chaque fois avec prudence je les vois

Car nul saint dans les cieux ou bien sur terre

Ne pouvait exaucer cette bien humble prière

 

Que la vie me donne un jour la chance rencontrer

Si c’est par la grâce de Dieu ma véritable destinée

Une femme aussi belle de corps et qui sera ma tendre aimée

Et de sa magnifique poitrine saura réellement me réconforter.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Mais, avant toute chose …

000000810012

En hommage à la poésie érotique

Mais, avant toute chose …

 

Devant cette caméra,

Qui se trouve à quelques pas,

Filmant nos étreintes et nos ébats,

Dans un silence absolu digne d’un abbaye ici-bas.

 

Je te prend ma chérie avec tendresse,

Pendant que tu tires plaisir de mes caresses,

Point utile de dire un mot pour deviner ta satisfaction,

De mes jeux interdits insufflés par notre perte de raison.

 

Dis-moi, chérie ! Pourquoi s’en faire ?

Puisque demain ou un autre jour viendra l’enfer,

De ces gens avides de passions et jaloux de notre bonheur,

Qui ne peuvent faire autrement que de souhaiter aux prochains malheur.

 

Je n’en peux plus ma chérie, ô ma bien-aimée.

Comment oserais-je avec humilité te le demander ?

De me présenter avec douceur le lieu de mes fantasmes.

Afin que nous connaissions mille plaisirs et autant d’orgasmes.

 

Ce que je veux t’amener au pays des merveilles.

Je te désire par-dessus tout. Oui toi ma toute belle.

Au septième ciel je t’apporterai pour à jamais y demeurer,

Sans toi, à quoi bon vivre ? Voilà la raison pour laquelle je mourrai.

 

Avec délice, ma chère, je te lécherai.

Avec délice, mon trésor, je te savourerai.

Avec délice, ma muse, j’admirerais ton suave sourire,

Mais avant tout chose, avec délice, mon souhait est de te faire jouir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Derrière cette porte close

000000820017

Derrière cette porte close

Derrière cette porte close, deux âmes vont se rencontrer dans un effluve de plaisir,

Deux âmes étrangères mais d’un commun accord s’uniront de corps et d’esprit,

Pour laisser place à leur envie de jouir de ce délice interdit par cette pudibonderie,

Se laisseront aller dans la satisfaction de leurs fantasmes et de leur désir.

 

Est-ce un crime de se donner à cette inconnue pour ces moments de tendresse?

De lui offrir ma virilité afin de pouvoir la combler de mes suaves caresses?

De lui faire vivre ces péchés que l’on en rougira jusqu’à notre dernier soupir?

Oui, je serai prêt à rendre hommage à la beauté de son corps pour les nuits à venir.

 

Car me sentir au plus profond d’elle est plus doux que le miel à la couleur dorée,

Car me sentir au plus profond d’elle est adorable telle une chanson d’amour,

Car me sentir au plus profond d’elle me rapproche de son âme et ce pour toujours,

Car me sentir au plus profond d’elle me rappelle qu’elle est mon ange adoré.

 

De

Rollandjr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

L’érotisme : mon point de vue

000000810002

L’érotisme : mon point de vue

Bonjour tout le monde,

J’espère que mes dernières publications vous plaisent à lire autant que j’en ai eu à les rédiger. Il faut avouer que l’expérience vécue voilà déjà quelques semaines à Montréal a été plus que bénéfique dans l’obtention de photos de très bonne qualité. Toutes les photos qui ont été prises durant cette séance me seront d’une aide précieuse pour les semaines à venir. En effet, le thème central de l’ensemble des publications futures portera sur un sujet précis et qui est: l’érotisme vu par votre humble serviteur.

Toutefois, il me semble plus que nécessaire de décrire d’une part, en quoi consiste 000000820032l’érotisme proprement dit et d’autre part, d’expliquer les raisons incitatives qui ont été à l’origine d’une telle orientation au sein de mon blogue artistique concernant mon expérience vécue en tant que modèle nu pour des écoles d’arts et des artistes professionnels ou amateurs. Une fois que ces questions fondamentales ont été résolues, j’expliquerai ma démarche dans l’élaboration des articles en lien avec ma démarche que je qualifierais de passionnelle.

Qu’est-ce donc que l’érotisme ? Pour moi, il s’agit de toutes formes de représentation où la nudité et la sensualité sont décrites avec un respect absolu entre deux êtres humains dans un rapport où l’intimité fait place à une ouverture limitée par le bon goût envers un public averti. Une ouverture où les regards portent sur la tendresse, la chaleur, la passion et la complémentarité entre deux êtres humains. Deux êtres humains qui sont certes différents dans leurs chairs mais semblables dans leurs cœurs. Voilà pourquoi il ne faut en aucun temps mélanger l’érotisme avec la pornographie. Le premier élève l’âme tandis que la seconde rabaisse l’individu au rang du plus vil animal.

En ce qui concerne les questions qui m’ont incité à prendre une telle orientation, sans omettre le caractère fondamental de ce blogue qui est la nudité artistique, elles se retrouvent toutes dans mon expérience personnelle face à la vie. Soyez convaincus que ma vie a été vraiment extraordinaire malgré certains événements douloureux. Entre vous et moi, qui en a pas?!

000000810019La première question se rapporte à l’image de la non -sexualité des personnes handicapées physiques. À cette question cruciale, je peux vous répondre que la sexualité fait aussi partie de la vie de toute personne qu’elle soit ou non handicapée. Qui plus est! Une personne qui vit avec un handicap physique apparent a aussi des fantasmes, des rêves et des désirs comme n’importe quel autre individu.

La deuxième question se rapporte à l’image profondément ancrée dans la mentalité populaire selon laquelle les hommes vivant avec un handicap physique apparent doivent absolument avoir des relations amoureuses avec des femmes qui se retrouvent dans une situation similaire. Autrement dit, ces personnes sont en quelque sorte condamnées à vivre dans un ghetto imposé de manière plus ou moins subtile par la société. Mais, est-ce le cas ? Je vous réponds à cela par un non catégorique. Attention ! Je ne dis pas que cela soit le cas pour la grande majorité des personnes handicapées, mais il y en a tout de même plus qu’on le pense.

Et, dernière question, et peut-être même la plus importante, un homme avec un handicap 000000820019physique apparent a t’il le droit d’apprécier la beauté féminine pour ce qu’elle est ? Autrement dit, peut-il aimer, apprécier, contempler et admirer la beauté féminine tout simplement pour ce qu’elle est ? Je vous réponds avec un oui nuancé. Il va de soi que chaque homme peut ressentir de l’attirance devant tel ou bien tel type de femmes mais il faut, comme le sexe opposé, savoir aller plus loin que l’attrait physique. Aimer la beauté du corps est une chose et aimer l’autre pour son intérieur en est une autre. Ici, je suis plus que persuadé que la très grande majorité d’entre vous êtes d’accord avec mon raisonnement.

Bref, vous avez sans doute deviné la raison fondamentale de ma démarche artistique. Une démarche qui se veut être de briser les tabous face à la nudité, face à la sexualité, face à la beauté et ce, tout en démontrant de la façon la plus noble possible que l’harmonie entre deux êtres humains avec un corps totalement différents l’un de l’autre peut-être possible. Quoi de mieux que de présenter l’érotisme afin de détruire efficacement de tels préjugés au sein de la société ? Posez la question, c’est aussi y répondre. Voilà pourquoi l’érotisme est, selon moi, un excellent moyen d’éducation de masse. Qu’en pensez-vous?!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Aimez-vous l’automne?

charlevoix___country_by_lequebecois1962-d4cpfa7

Aimez-vous l’automne?

Bonjour tout le monde,
11223518_1687484854815951_4846526328183684758_o-001Je désire aujourd’hui développer sur un sujet que je qualifierais d’assez particulier puisqu’il s’agit plutôt de répondre à cette simple question : Aimez-vous l’automne? Une question qui est, et de loin, vraiment importante au sein de ce blogue puisque cette saison est réellement magnifique d’un point-de-vue artistique surtout en ce qui concerne la belle province du Québec où les arbres qui peuplent ses nombreuses forêts se parent de leurs plus belles couleurs. Des couleurs qui témoignent à elles seules de l’amour et de la passion qu’eurent les colonisateurs de ces terres jadis vierges.
Oui, j’adore l’automne. Toutefois, il y a d’autres raisons que l’histoire de mon peuple et de mes ancêtres qui font de cette saison ma préférée entre toutes. Trois raisons fondamentales imbriquées les unes aux autres doivent ici être expliquées afin d’éclairer mes propos. Des raisons qui me sont certes personnelles mais qui, j’en suis plus que convaincu, devraient vous rejoindre d’une manière ou d’une autre.
D’abord, cette saison me permet de redécouvrir la réelle beauté qui habite chacun d’entre nous. Une beauté qui n’est pas toujours perceptible au premier coup d’œil, mais qui se laisse apprivoiser avec tendresse et patience. En effet,  les vêtements légers de la saison estivale, telles que les minijupes, et autres accessoires plus ludiques, je penses notamment aux lunettes de soleil stylisés, font place à des choix vestimentaires offrant davantage de pudeur. Soyez rassurés! Je suis loin d’être moralisateur dans mes propos. C’est un fait que le charme féminin durant la saison chaude est agréable tant pour le regard que pour alimenter nos fantasmes. Fantasmes qui témoignent plus souvent qu’autrement d’une bonne santé et d’une libido toujours vivante.
Ensuite, le changement des couleurs dans le feuillage de nos arbres, en particulier les érables, lecharlevoix___country_by_lequebecois1962-d4cpey5 symbole y va de soi par excellence du Canada, me fait penser à la fois à mon peignoir et à la serviette, celle-ci est bien évidemment autour de la taille, que je porte lors de mes séances de nudité artistique. Est-il utile de vous rappeler que le rouge est la couleur qui se rapproche le plus de la saison automnale tandis que le blanc est synonyme de la pureté de l’hiver qui annonce sa venue inexorablement? À cela s’ajoute le fait que je laisse tomber le tout, c’est-à-dire mon peignoir et ma serviette, devant mon auditoire qui découvre l’être humain que je suis, un peu à l’image de la chute des feuilles découvrant ainsi toute la vulnérabilité des arbres, êtres vivants et immuables dans leurs poses. Êtres vivants et immuables semblables aux modèles nus devant les artistes qui, avec un grand respect et une profonde humanité, tentent d’y extraire leurs charmes uniques, et ce avec tout leur talent.
11223518_1687484854815951_4846526328183684758_oEnfin, l’automne évoque en moi la chance inouïe de porter de beaux vêtements lesquels compensent d’une certaine façon ma différence physique. D’ailleurs, je me rappelle d’un conseil judicieux qu’une dame d’un certain âge m’avait jadis donné en ce qui a trait à mes choix vestimentaires. Si je ne me trompe guère, ses propos allèrent dans ce sens : « Tu sais mon Rolland, c’est très bien que tu acceptes ta situation physique. C’est là l’une de tes forces qui font l’envie de plusieurs. Toutefois, le fait d’être habillé avec des vêtements de qualité tout en possédant un langage tant écrit que verbal lequel démontrera ta formation universitaire, seront sans aucun doute des éléments qui t’aideront à te faire davantage apprécier, sinon respecter par tes pairs. » Avouons-le! Elle avait entièrement raison dans ses propos. Voilà pourquoi je suis en amour avec cette saison.
Et vous? Aimez-vous l’automne? Si non, quelle est votre saison préférée, et pourquoi?
Merci de m’avoir lu!
RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Oh divine nymphe

Oh divine nymphe

Dans l’océan de son univers existe une île solitaire,

Sur laquelle se trouve un homme encore plus seul.

De sa nymphe tant convoitée, pour lui plaire, il ne sait que faire.

Devra-t-il en faire, hélas!, trois fois hélas!, son deuil?

Incroyable est ta beauté jolie nymphe sortie des plus inavouables fantasmes.

Dis-moi, de quelle divinité es-tu la bénie, l’heureuse élue?

D’un seul regard de tes yeux tu as envouté cet homme,

Toi, qui tel un ange descendu des Cieux, peut le faire monter aux nues.

 

Ne vois-tu pas que son cœur ne bat que pour toi attendant le jour où tu lui feras grâce d’une tendre bise?

Telle une loque humaine, il erre  dans les bois de ce qui était jadis son Éden.

Attendant cet instant tant souhaité, tant rêvé et tant voulu afin de pouvoir consumer en lui cette braise.

Tout son sang, tel un holocauste prêt à être versé que pour satisfaire tes désirs, bouille dans ses veines.

 

Va vers lui! Oh divine nymphe.

Oui, sa beauté réside dans le fond de son âme.

Sa différence le rend unique sous le Ciel,

Et la douceur de son cœur est semblable à celui du miel.

 

Pas de brusquerie, car son cœur a été souvent meurtri tant par la vie que par ses rêves perdus.

Il est le seul de tous les hommes que tu as connus à voir ta véritable splendeur,

Celle qu’aucun de tous ces pauvres mortels n’avaient encore jamais vue.

La beauté de ton cœur, la beauté de ton âme, ta beauté dans toute sa fraicheur.

 

Apprivoise-le! Tel un animal estropié, il craint tant pour sa vie.

Fais-lui confiance et de son amour il te comblera à l’infini.

Enseigne-lui la noblesse incommensurable de ta féminité,

Et il te sera docile tel un élève attentionné.

 

Descendant du mythique Gilgamesh de la lointaine Mésopotamie,

C’est avec assurance qu’il te défendra contre tes ennemies.

Les repoussant avec force et vigueur au fond des océans,

Où pour toujours, ils seront reclus dans le Néant.

 

Aimes-le tout simplement! Avec ses qualités et ses défauts!

Car, à ses yeux, ta présence est comme le nirvâna.

Avec fidélité, son corps ne sera que pour toi.

Avec toute sa tendresse, il rêve d’être ton héros.

 

Oui, tu es belle charmante nymphe et d’une beauté exceptionnelle.

Tel le fruit défendu dans le Paradis perdu des livres saints.

Seras-tu celle qui lui apportera le bonheur éternel?

Qui le tirera de sa solitude jusque-là voulu par son destin?

 

Charmante nymphe, ne t’en va pas.

Il a tellement besoin de toi.

Charmante nymphe, regarde-le bien dans ses yeux.

Ses yeux qui sont à … moi.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada