Archives de tags | rien

Les deux amants

38542139_2227911710771732_5226294459800485888_n

 

Par Juste Angèle

 

Les deux amants

 

Cette nuit, j’ai oublié mon âge et mon passé,

Lorsque tu t’es approchée de moi pour te faire caresser.

Ah comme la vie était si belle en cette nuit inoubliable,

Même si nous avons fait quelque chose de condamnable.

 

Oui je le sais que trop bien,

On nous le répète sans cesse et pour un rien.

Notre amour est interdit par cette populace avide de scandales,

Alors qu’en réalité, par le simple fait de nous aimer il n’y a pas de mal.

 

Mais, que veux-tu mon amour ?

Toi qui me rends si heureux en ces tristes jours.

Toi qui as su mettre sur mes lèvres un peu de baume,

Sur mes plaies et mon cœur blessé par la cupidité des hommes.

 

Puisque la vie est si sacrée,

Pourquoi alors ne pouvons-nous pas nous aimer?

Nous aimer avec passion dans le silence de cette chambre,

Où flotte une odeur d’encens de jasmin et des murs de couleur ambre.

 

Dis-moi, ô ma chérie!

Oui, mon âme sans toi languit,

Quelle serait ma raison de vivre et d’exister?

Si tu n’étais pas désormais et pour toujours à mes côtés.

 

Le temps de la romance est terminé,

Il a fait place à celui de la haine et pour l’éternité.

Et pourtant quoi de plus beau que deux êtres qui s’enlacent?

De deux amants qui dans la passion du moment s’embrassent?

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Quelques notes de douceur pour une beauté toute féminine

Quelques notes de douceur pour une beauté toute féminine

Rien à écrire ! Rien à dire ! Écouter simplement !

Un pur chef d’oeuvre photographique !

Un pur chef d’oeuvre musical !

Sincèrement vôtre RollandJr St-Gelais de Québec

Passage en force

Passage en force

Dessin de mon ami Eri Kel de la France

Passage en force

 

Je passe dans cette vie
Où rien n’est vraiment fini
Pour y finir ce que j’en ai envie
Pour accomplir mes désirs et mes rêves infinis

 

Je passe ce temps avec mes pas
Même si je ne suis pas le plus sage
Sagesse des hommes s’acquiert avec l’âge
Mais de ma tristesse immense j’en suis las.

 

Parcourant le monde et ses bêtes
Bêtes sauvages ou bêtes civilisées
Bêtes de lettres ou bêtes politisées
Je le découvrirai autant que vous l’êtes.

 

Mais n’ayez crainte de moi
Même si je peux être source d’effroi
De votre confiance et de votre amour
Mon passage en force en sera glorieux pour toujours.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Envole-moi

 

Envole-moi

Dessin de Eri Kel de la France

 

Envole-moi

 

Envole-moi,

Détache-moi de cette croix,

Où coule mon sang et mes larmes,

De voir mourir mes enfants aux champs d’armes.

 

Prends-moi,

Emmène-moi au loin,

De ces gens pour qui je ne suis rien,

Qui n’ont qu’amour pour argent comme loi.

 

Délivre-moi de ces regards,

Avant qu’il ne soit à jamais trop tard,

Je n’avais que mon humble amour à leur offrir,

Seule richesse que la chair de ma chair pour satisfaire leur désir.

 

Aide-moi  à prendre mon envol,

Que je fuis vers le grand nord et ses aurores boréales,

Où, qui sait, j’oublierai un jour ou une nuit tout ce mal,

Vite ! Donne-moi des ailes ! Que je prennes mon élan et que je vole.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Angle fermé ou cœur brisé ?

Angle fermé

 

Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

 

 

Angle fermé ou cœur brisé ?

 

Non ! Je ne vous montrerai plus jamais,

Mes désirs et mes envies de celles que j’aimais.

Me dévoiler et devenir devant la foule une risée ?

Non merci ! J’ai déjà tant vécu, j’ai déjà tant donné.

 

Mon cœur n’est point pour vous,

Dans ce monde vicieux et tellement fou,

Que je n’ose plus ouvrir mon jardin secret,

Pour le protéger de ce mal qui rôde et qui est.

 

Silence ! Cela sera le mot d’ordre sur ma vie.

Silence ! Cela sera le gage incommensurable de mon existence.

Silence ! Sur ce que je ressens en moi, je vois en toi et ce que je pense.

Car mon cœur a trop souffert et il a décidé que s’en est fini.

 

Désormais, je fermerai cet angle pour toujours.

Je préserverai avec jalousie l’intimité de mes tendres amours.

Car de cet angle maintenant et à jamais vous ne verrez plus rien,

Pour préserver mon cœur des blessures, secrets ne seront dits en vain.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Avec bon cœur

 

 

Avec bon cœur

 

J’aurais pu faire mieux.
J’aurais pu faire pire.
J’aurais pu ne rien faire.
Mais ce que j’ai fait,
Je l’ai fait avec bon cœur.

de

RollandJr St-Gelais de Québec

Prière

Sacré-coeur 4
Photo: Jérôme Bertrand

Prière

 

Prière de ne pas déranger,

Car je ne veux te prier,

Car je n’en peux plus,

Rien de plus.

 

Prier dans le silence,

Faire face aux remontrances,

À mes démons qui me tourmentent,

À tous ces gens qui sans cesse me mentent.

 

Prière d’un temps présent,

De tout ce temps trop vite passé,

Que je ne vois que mon bonheur trépassé,

De mes rêves de jeunesse disparus au fil des ans.

 

Prière de me laisser me recueillir,

Prière simplement de ne pas me regarder,

Prière d’arrêter de toujours vouloir me juger,

Prière, dans le fond de votre cœur, d’aimer et de bénir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ne cache rien

zj1gtrpd59

(Avec la permission de Sandrine C.)

Ne cache rien

 

Bonjour chère amie,

N’aie pas peur de moi, je t’en prie !

La clarté de ta nudité n’a d’égale que le plus pur des rubis,

Ne crains pas mon regard posé sur ton corps qui respire la douceur de la vie.

 

Sur ce drap de satin,

Qui te caresse telles des mains !

Ce corps fébrile attend celui qui saura ton cœur ouvrir,

Pourquoi ? Réponds-moi ! Pourquoi veux-tu le faire autant languir ?

 

Dévoile-toi à mes yeux,

Révèle ta beauté voulue par les dieux,

Ta chair troublée par ton désir inassouvi sera enfin récompensée,

Par les milles et une nuit de plaisir, de volupté et de mignons péchés.

 

Ouvre-toi doucement,

Que je te découvre avec mes nobles sentiments,

Aie confiance ! Bientôt, nous nous connaitrons divinement,

Sans nous brusquer, nos corps atteindrons les délices sous le firmament.

 

Que puis-je dire ?

Quels mots puis-je choisir ?

Afin de décrire à sa juste valeur la sensualité,

De ton corps pleinement offert par la grâce de ta nudité.

 

De cette pose si distinguée,

Tu as su la choisir afin de te manifester,

Sur cet étoffe cousu avec grand soin par mille vierges,

Tu t’y étendis allègrement sans en mesurer toutes ces verges.

 

De ton regard, tu sais me séduire !

Séduire mon âme perdue jusqu’à en plus finir !

Je te le dis, crois-moi chère Dulcinée, je ne suis guère un vaurien.

Accepte la prière de l’homme que je suis. De grâce, ne cache rien !

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

 

 

 

 

Mon empreinte

new-image148

Mon empreinte,

 

Aujourd’hui, je suis le peintre.
Sur une vierge toile j’ai laissé mon empreinte.
Empreinte de pas sur cette terre si pure et si vierge,
Des pinceaux aux milles fascinantes couleurs utilisais-je?

 

En cette journée de tempête,
Je n’ai voulu qu’en faire à ma tête,
Marchand contre la bise glaciale du vent,
De ce froid sibérien, je m’en fichais vraiment.

 

Ne craignant rien!
Et encore moins ces vauriens,
Je parcourais avec plaisir ce chemin,
Et de ma signature je signa ce parchemin.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Canton de Vaud
Suisse

Désormais…

new-image141

Désormais…

 

Bien des résolutions ont lieu en ce jour,
Malgré de vœux pieux rares sont tenues pour toujours,
Devrais-je faire pareille afin d’être du nombre de ces gens?
Et à mon tour faire des promesses incongrues en ce jour de l’An?

 

Et pourtant, en revoyant mon passé,
Je me suis alors dit malgré moi et bien étonné,
Qu’il y a une seule promesse que je devrais tenir envers moi,
D’ouvrir cette petite lumière afin d’éclairer mon âme au profond de moi.

 

Désormais, je ferai confiance en la sagesse des anciens,
Et de corps et d’esprit, je m’éloignerai de tous ces vauriens,
Qui ne se gênent pas pour abuser de mon cœur et de mes biens,
En me laissant avec beaucoup d’amertume et devant absolument rien.

 

Désormais, j’écouterai la parole ancestrale,
Afin de me protéger de ces bandits et de ces vandales,
Proverbe d’orient dit ceci: « Tiens-toi avec le diable et un jour tu brûleras en enfer ».
Quelle grande prudence de mettre cette maxime en pratique même si j’aurais aimé le faire hier.

 

Mais, Dieu merci, la page est tournée.
Pourquoi devrais-je alors aujourd’hui me tourmenter?
Aller devant moi imperturbablement à chaque jour que le soleil se lèvera,
Avancer pas à pas sans oublier d’allumer cette lumière lorsque la lune apparaîtra.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Canton de Vaud
Suisse