Archives de tags | passé

L’espoir et la peur

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

L’espoir et la peur

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, j’ai décidé de rédiger un texte sur deux émotions liées de très prêt à l’existence humaine. Vous l’avez sans doute deviné en voyant le titre de mon exposé. Il s’agit de l’espoir et de la peur. Deux émotions qu’aucune personne ne peut échapper au cours de son existence tellement elles sont innées à la vie.

En effet, elles sont à la fois source de motivation et de prudence dans la grande majorité de nos prises de décision. Une motivation qui nous incite à toujours d’aller de l’avant et d’un garde-fou sur la route sinueuse de la vie. De notre vie laquelle est jalonnée de vallées, de champs parfois de roses parfois de mines, de défis à surmonter et de surprises bonnes ou mauvaises. Il en est ainsi pour chacun d’entre nous.

L’espoir est sans contredit ce qui a permis aux êtres humains de vouloir offrir un avenir meilleur aux générations futures. Ce qui n’a jamais voulu dire que nous pouvons faire fi des menaces qui nous entourent mais, si je peux me permettre cette expression, de relativiser chaque chose en son temps. Les menaces auxquelles nous devons faire face peuvent être sensiblement les mêmes que celles d’un passé plus ou moins lointain mais, elles peuvent aussi être tout à fait différentes. Dans un tel cas, les modalités qui serviront à les affronter devront être adaptées selon la réalité du moment.

Il en est ainsi pour chacun d’être nous. Ce que nous avons jadis affronté à différentes étapes de notre vie passée est loin de ce que nous devons faire face maintenant. Il en sera ainsi pour notre futur. Nul ne peut y échapper!

J’ai toujours un certain plaisir à utiliser une phrase pour expliquer que la peur est ce qui nous rend humain alors que le courage est ce qui nous fait découvrir l’être divin qui se cache en chacun de nous. En effet, la peur est humaine, mais le courage est divin. Combien d’hommes et de femmes, parfois même des enfants, ont trouvé en eux une force extraordinaire qui leur a permis de soulever des montagnes et même d’aller au-delà de tous les défis? L’on a qu’à penser à ces personnes qui ont refusé de se laisser abattre par le coup du destin. Je lève mon chapeau bien haut à toutes ces personnes.

Oui, l’espoir peut être à l’origine d’une certaine témérité. Oui, la peur peut être une source de grande prudence. Mais, entre les deux, il y a ce qui construit l’être humain. Ça s’appelle l’expérience de la vie.

Merci de votre attention!

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Marie Antoinette

Marie Antoinette poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par WanderlustBoudoir Modèle : JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Marie-Antoinette-898649094

Marie Antoinette

 

Il sera bientôt la nuit,

Je ferme les yeux et je souris,

Car une dame m’accompagnera,

Dans mes rêves et je lui ouvrirai les bras.

 

Ces bras si courts qui avec douceur la rapprocheront,

De mon cœur solitaire qui lui chantera une chanson.

Un refrain rempli de tant d’espoir avant que disparaisse le soir,

Mon âme, éprise par tant de beauté, fera face alors au désespoir.

 

Je ne veux pas de richesse ni gloires ni succès.

Mon seul désir est de reconquérir celle que j’aimais,

Avant de disparaître dans l’abîme de l’oubli que je redoutais,

Que je m’engloutisse dans le sable mouvant du passé à jamais !

 

Je revois ma bien-aimée entourée par la beauté,

De ces fleurs cueillies dans mon jardin immaculé.

Qui l’enveloppe de leur parfum si enivrant,

D’un arôme qui la caresse si tendrement.

 

Je revois mon amour éclairé par trois chandelles,

Qui divulgue à mes yeux épuisés comme elle est si belle.

Quel crime ai-je commis pour qu’elle ne soit plus dans ma vie?

Répondez-moi, je vous prie, car, au plus profond de moi, je suis détruit.

 

Ô ma belle Marie Antoinette,

Dites-moi, quelle est donc la raison de cette défaite?

Qui vous a éloignée de celui qui était prêt à tout vous donner.

Qui était prêt, par amour pour vous, à tout sacrifier, à tout partager.

 

Maintenant, je ferme les yeux afin de ne plus jamais les ouvrir.

Car, sans votre présence à mes côtés, je ne peux plus vivre.

Enfin, c’est l’heure pour moi de partir pour toujours.

Mais, pour vous, je préserverai tout mon amour.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Remonter le temps

Remonter le temps Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo : Auteur inconnu Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/00-1647-897994734

Remonter le temps

 

Ah ! Ce que j’aimerais remonter le temps,

Le temps de jadis, de mon enfance, de mon adolescence.

Entendre les mots d’amours que mes parents se disaient dans leur romance,

Mais, à quoi bon revenir sur les pages noircies du passé qui s’envolent dans le vent?

 

Je me rappelle une très jolie fille,

Que j’ai connue au début de la vingtaine,

Une fille aux cheveux couleur d’ébène, prénommée Hélène.

Une femme que les yeux de mon cœur avaient remarquée au cinéma dans la file.

 

À ma grande surprise elle était rarement accompagnée,

Chose étrange car sa beauté fragile rayonnait son visage angélique.

Une femme si mystérieuse qui par son éclat avait quelque chose de féérique.

Devrais-je lui parler ? Je me suis souvent demandé car au fond de moi j’étais gêné.

 

Les weekends ont au fil des saisons passé,

Comme à l’habitude, nous étions des âmes perdues,

Dans cette foule béate croyant avoir dans ces films de la vie tout vu,

Une foule à la recherche de sensations afin de leurs émotions les disperser.

 

La vie m’a appelé à vivre en une lointaine cité,

Une ville où j’ai fait ma vie comme je le pouvais,

Une ville où j’ai construit une vie avec ce que j’avais,

En développant le goût pour les photos, ces témoins du passé.

 

En parcourant des albums chez un antiquaire,

Un des rares qui existent en ce monde aseptisé,

Un monde qui renie tout ce que les aïeuls ont réalisé,

Et qui censure les détracteurs pour à jamais les faire taire.

 

J’ai porté mon regard sur une photo en particulier,

Une photo en noir et blanc qui ma foi était bien conservée,

Je me suis penché pour avec douceur de la poussière la préserver,

Malgré mes yeux fatigués par l’âge, j’y ai reconnu un visage familier.

 

Assise dans son plus simple apparat,

Une jeune dame fixa une horloge de manière tranquille

Et de son doigt, elle arrêta le mouvement perpétuel des aiguilles.

Un éclair traversa mon esprit lorsque j’ai compris qu’elle était la dame du cinéma.

 

Ah ! Ce que j’aimerais être à ses côtés en cet instant

Simplement pour sa beauté sans dire un mot l’admirer,

La vie a fait en sorte que nos chemins ne se soient jamais croisés.

Quelle tristesse de constater que je ne peux pas remonter le temps.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

 

Vivre et sourire

Vivre et sourire Poème et photo par Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Vivre et sourire

 

Aujourd’hui,

Je prends conscience,

Que la meilleure connaissance,

C’est que rien n’est plus sacré que la vie.

 

Qu’il ne faut pas attendre à demain,

Afin d’assumer nos actions passée ou actuelles,

Que la vie est remplie d’erreurs et de merveilles,

L’essentiel est de toujours se lever et de prendre en mains.

 

Nous avons tant à gagner

Tant et aussi longtemps qu’on avance,

Et à quoi bon les regrets qui nous amènent à la démence?

Nos erreurs sont toujours un peu des signes de victoire de notre passé.

 

Alors, il faut savoir vivre et sourire.

Vivre comme si c’est notre dernier jour,

Car nous savons que nous ne vivrons pas toujours,

Alors pourquoi ne pas vivre pleinement avant de mourir?

 

Être dans le moment présent,

Ce moment tel un point trace la ligne du destin,

Ce destin qui est le résultat de nos actions de nos mains,

Vivre et sourire avant que nos âmes volent vers le firmament.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je suis encore fatiguée

Je suis encore fatiguée Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. D’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Still-a-bit-tired-896024615

Je suis encore fatiguée

 

Je viens à peine de me lever,

Mais, je suis encore fatiguée.

Épuisée de cette vie étrangère,

Loin de celle qu’a vécu ma tendre mère.

 

Elle qui vivait avec l’homme de sa vie,

Un homme envers qui son cœur était épris,

Un homme merveilleux qui a parcouru les mers,

Qui a su affronter périls et risques et une grande guerre.

 

Elle avait dans son cœur et dans son lit celui qui était mon père,

Qui pourvoyait à tous nos besoins afin de ne pas être dans la misère,

Homme de peu de mots, mais qui savait si bien manifester son amour,

Dans ce camp d’hiver, il lui écrivait qu’elle était dans son cœur pour toujours.

 

Qu’elle chance incroyable que ma mère avait,

D’avoir partagé sa vie avec l’homme qu’elle aimait,

Peine perdue de croire qu’un tel bonheur sera pour moi,

Qu’un jour, peut-être, je partagerai le vrai amour sous mon toi.

 

Ma foi, il est encore tôt,

Même si je vois le soleil déjà haut,

Et que les oiseaux chantent leurs mélodies,

Saluant à leur façon la beauté de la nature, de la vie.

 

 

Quand je pense bien à mon passé,

Nombreux hommes, mon corps, ont désiré.

Que de belles paroles ils ont sans cesse murmurées,

Alors que, dans leurs pièges, je suis, trois fois hélas, tombée.

 

Pourtant, je voulais de tout mon cœur fonder un foyer,

Avoir un mari, des enfants et de mon amour combler.

La vie en a voulu autrement et c’est peut-être mieux ainsi.

Car, nul ne sait comment sera son futur, avant que tout soit fini.

 

Je retourne me coucher dans mon lit,

Remettre en ordre mes idées, mes esprits.

Et un bon café, avec grand plaisir, je prendrai.

Car, je veux tout de même vivre cette belle journée.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada