Archives de tags | témoignage

Une belle découverte: Vanda Spengler

Une belle découverte: Vanda Spengler

Bonjour tout le monde,

Comme vous le savez déjà, je suis membre d’un collectif de modèles vivants dans les pays de la francophonie. Il arrive que, parfois, des vidéos sont publiées au sein des échanges entre les participants. Ce qui est en soit très bien puisque cela permet de faire des découvertes fort intéressantes.

DSCN0257 (2)C’est notamment le cas avec une vidéo sur une photographe spécialisée dans le domaine de la nudité artistique du nom de Vanga Spengler. Une artiste qui explore ce domaine de manière remarquable. Ce qui est déterminant dans le reportage c’est le caractère informatif sur la vision qu’a Vanga Spengler sur son travail. En effet, son témoignage me paraître très utile pour démystifier un tel domaine, mais du point-de-vue derrière la lentille. J’espère que vous aurez autant de plaisir à visionner ce reportage que j’en ai eu.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Moment de réflexion en ce jour spécial

Moment de réflexion en ce jour spécial

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que la saison estivale vous apporte joie et bonheur et que vous êtes entourés par ceux et celles que vous aimez. La vie est courte. C’est à nous d’en profiter au maximum en partageant nos joies et en aidant plus petit que soit. C’est d’ailleurs le fondement de la moralité.

18763018_10154940139913462_816691533_nComme vous l’avez peut-être deviné, je désire en cette journée un peu spéciale partager avec vous un moment de réflexion sur le sens de la vie, en l’occurrence de la mienne. En effet, cette journée est le 7 juillet 2017, soit le 7-7-17. Le chiffre sept revient trois fois tels que les sept jours de la création, les trois personnes de la sainte-trinité et le chiffre un tel qu’un seul Dieu. Bon ! C’est peut-être le fruit du hasard, mais un tel fait me porte à me questionner sur ma vie. Quel est le sens de ma vie ? Pourquoi suis-je venu au monde ? Que signifie ce monde à mes yeux ? Et, la plus importante de mes interrogations, de quoi suis-je le plus fier ?

received_10154940127618462Ma vie a un sens fondamental qui est de vivre tout simplement. C’est-à-dire de ne pas me lever à chaque matin en me préoccupant de ce que les autres diront ou penseront de moi. Je fais ce que je dois accomplir. Un point, c’est tout. Mais attention ! Une prière est toujours de mise dès mon réveil et à l’heure du coucher. Une prière mariale car, et je m’en aperçois de plus en plus au fil des années qui passent, la foi catholique que mes parents m’ont transmise a été plus que salutaire en maintes occasions. Rendre grâce d’être là après toutes ces années et ce, en dépit de tout le pronostic plus que défavorable de certains médecins à mon endroit quelques temps après ma naissance. Avoir la foi est le propre de l’être humain. Et être un humain, c’est d’abord reconnaître qu’il y a quelque chose qui nous dépasse malgré toute notre science, nos connaissances, nos découvertes et notre pouvoir lequel peut nos élever aux nues ou bien nous précipiter dans les abîmes.

Autre question : Pourquoi suis-je venu au monde ? Je vous dirais aprèsNew Image 90 mûres réflexion, qu’il existe trois raisons à cela. Tout d’abord, cheminer vers la lumière et ne jamais lâcher prise dans un tel cheminement. C’est un procédé loin d’être aisé puisque comme chacun d’entre nous, la possibilité de faire des erreurs existe bel et bien à chacune de mes décisions. Ne dit-on pas que la somme de nos décisions, de nos erreurs et de nos succès constitue l’expérience de la vie ? Accepter cette noble vérité, c’est faire preuve d’humilité. Ensuite, aimer et être aimé même si, parfois et bien malgré moi, cela peut en plusieurs circonstances être une source de souffrance. Mais, c’est aussi une source intarissable de bonheur et de joie. Aimer, c’est savoir être là tout simplement dans le silence de notre quotidien tandis qu’être aimé, c’est faire preuve d’un courage extraordinaire puisqu’on accepte de faire confiance à l’autre au point de se présenter tel que nous sommes réellement. Enfin, c’est aussi avoir l’aptitude de dire « oui » lorsque cela s’avère être nécessaire tout comme de dire « non » quand nos valeurs les plus profondes sont mises en péril. Ici, la survie de soi, de notre société et de nos modes de vie doivent impérativement être au premier plan dans nos prisses de décision. Oui, cela fait partie de mes raisons de vivre car sans une telle capacité, je suis semblable au grain de pissenlit apporté par le vent qui ne sait ni où il s’en va, ni ce qu’il deviendra. L’homme vaut plus que cela.

Autre question de grande importance : Que signifie ce monde à mes yeux ? Je vous dirais que rien n’est plus beau que ce monde. Nos dirigeants dépensent des fortunes colossales en armement, en subvention pour des entreprises dont le seul but est de toujours faire le plus de profit possible alors qu’il suffirait d’orienter toutes ces sommes dans des causes humanitaires pour régler des problèmes avant qu’il ne soit trop tard.

Oui, ce monde est magnifique et c’est à nous d’en prendre soin selon nos capacités personnelles. Oui, ce monde est extraordinaire avec tout qu’il contient. Pensez un seul instant aux rivières qui coulent, aux montagnes millénaires, aux milliers de fleurs qui nous offrent leurs couleurs et qui embaument l’air de leurs parfums sans oublier à toutes ces créatures, aussi grandes ou petites soient-elles, qui pullulent la terre. Cette terre qui nous offre tant et que nous maltraitons tant.

Oui, ce monde est précieux à mes yeux. Et, comme disait si bien un grand sage oriental : ce n’est pas la mort qui me fait peur, c’est de quitter la beauté de la vie qui m’attriste.

New Image25Enfin, voici la question qui me turlupine l’esprit. De quoi suis-je le plus fier dans mes réalisations ? Hé bien ! Croyez-le ou non, c’est d’avoir créé ce blogue puisqu’il témoigne à lui seul de mon parcours de vie. En effet, tout ce qu’il contient est une preuve irréfutable que la vie vaut la peine, je dirais plutôt la joie, d’être vécue. Je n’ai pas de mains, mais j’ai pu écrire des textes et des poèmes suscitant en certaines circonstances l’admiration de mes pairs. Il me manque certes une jambe et un pied, mais j’ai tout de même parcouru des lieux que bien des gens n’iront jamais. Je n’ai pas de langue, mais cela ne m’a pas empêché de dire à mon premier grand amour de ma vie que je l’ai toujours aimée et l’embrassant tendrement sur le front lors de notre rencontre après plus de trente ans de séparation. Oui, je pose entièrement nu pour des écoles d’arts et des ateliers de renommée internationale alors que l’on m’avait jadis condamné à être soustrait du regard d’autrui. Ce blogue est mon témoignage. Le témoignage que la vie est vraiment magnifique.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Hé ! Camarades !

New Image95

(Un petit élan de patriotisme depuis un certain temps)

Hé ! Camarades !

 

Camarades,

Entendez-vous notre patrie,

Se faire piétiner par nos ennemis,

Allons mes frères, faisons-leur payer cette bravade.

 

Que les précieux noms de nos aïeux,

Continuent de briller dans nos cœurs et dans les cieux,

Puissions-nous tendre la main aux plus faibles devant Dieu,

Sans jamais renoncer à défendre nos terres au loin de nos yeux.

 

Hé toi, mon ami !

Que fais-tu en ce moment-ci ?

Ne vois-tu pas l’ennemi fouler notre sol si sain ?

Prends ton courage et combat pour la gloire contre le Malin.

 

Il en va de l’avenir de ta patrie,

Il en va du futur de ta bien-aimée fratrie,

Que le sang de tes ancêtres ne disparait pas dans le néant,

Lèves-toi mon frère, car de toi dépend l’avenir de tes enfants.

 

Hé toi, ma valeureuse sœur !

Rejoins-nous pour ne former qu’un seul cœur,

Ensemble, nous vaincrons fièrement contre l’ennemi,

Et de notre fidèle témoignage notre peuple en sera épris.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un aspect méconnu de Québec: L’art sacré chez les anglicans

IMAG1326

Un aspect méconnu de Québec:

L’art sacré chez les anglicans

IMAG1331Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, j’ai décidé de rédiger un article en complément de celui publié hier et qui est intitulé “L’art sacré”. Un complément qui se veut être une présentation, bien que sommaire, de l’art sacré chez nos frères dans le Christ et j’ai nommés affectueusement les membres de l’Église anglicane du Canada. En effet, cette communauté possède possiblement l’une des plus belles cathédrales anglicanes au monde: La cathédrale Holy Trinity Church. Il m’a paru bon de vous présenter quelques-unes des photos prises par votre humble serviteur dans le but, plus ou moins avoué, d’écrire un tel article au sein de ce blogue.

IMAG1329Mais, tout d’abord, il est impératif de vous expliquer les raisons qui m’ont amené à écrire ledit article. En premier lieu, l’art sacré du côté anglican est celui qui ressemble le plus à ce que l’on retrouve au sein même des églises catholiques avec peut-être un plus de modération dans la présentation des lieux. En deuxième lieu, les objets de cultes et les nombreux tableaux de dévotion témoignent à la fois d’une part, de toute la volonté de leurs auteurs de transmettre leur foi et, d’autre part, de leur savoir-faire dans ce domaine. En dernier lieu, force est d’admettre que la beauté des lieux est tout simplement fascinante. Une beauté qui nous incite au recueillement et à la méditation sans oublier à la prière. C’est un fait. Il m’arrive souvent d’aller me recueillir en cette église au lieu de me rendre à la basilique-cathédrale de Québec laquelle est situés à quelques coins de rue dans le vieux-Québec. La tranquillité de l’endroit facilite une certaine dévotion sans omettre le fait que l’architecture y est réellement extraordinaire. Ah oui! À titre informatif, la cathédrale anglicane Holy Trinity Church de Québec est la première bâtie en dehors des iles britanniques.

Une petite anecdote: J’ai eu la chance d’assister voilà maintenant plus de 18 ans aux noces d’une de mesIMAG1327 meilleures amies avec qui j’ai fait des études universitaires au milieu des années 1980. Oui, je le sais bien que je ne rajeunis pas. Quelle chance magnifique: Assister à des noces anglicanes, communier sous les deux espèces (vin & pain), avoir la possibilité de faire bénir une crois de St-Benoit par l’un des prêtres et, surtout, voir tout le bonheur qui illuminait le visage de mon amie. Comme quoi, l’art sacré transcende le temps et l’âge de celui et celle qui sait l’admirer à sa juste valeur. Pour votre information, l’église catholique et l’église anglicane professent le même Credo qui est celui des apôtres. Qui plus est! Le culte mariale y est aussi présent quoiqu’à un degré moindre. Bref, je vous invite à visiter à la fois la cathédrale-basilique et la cathédrale Holy Trinity Church si vous avez l’opportunité de visiter l’un des joyaux du patrimoine mondial: la ville de Québec. Croyez-moi sur parole que vous ne le regretterez … jamais.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une contribution bien spéciale

1398297_10151750808722523_1908020753_o
RollandJr St-Gelais (Modèle nu)

 

Une contribution bien spéciale

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, la vie m’a comblé car je ne cesse de vivre des expériences tout à fait fantastiques depuis le début de l’année. En effet, l’opportunité de réaliser des séances de nudité s’est offerte à votre humble serviteur. Des séances auxquelles aucun, j’ai bien écrit « aucun », d’entre vous ne pourra rester indifférent tellement les orientations vont bien au-delà de tout ce que vous avez vu jusqu’à ce jour au sein de mon blogue artistique.

Vous comprendrez que je désire en rester là pour le moment afin de susciter en vous une curiosité à laquelle je souhaite y satisfaire pleinement. Croyez-moi sur parole! Vous ne serez pas déçus. C’est moi qui vous le dis.

Ceci écrit, j’ai pour vous une belle surprise. Une surprise qui me fait vraiment plaisir de partager avec vous. En effet, j’ai la change d’échanger en quelques occasions avec une amie qui vit en France et qui, tout comme votre humble serviteur, est modèle nue pour des ateliers en arts. Je lui ai demandé bien amicalement si elle accepterait de donner son témoignage au sein de ce blogue. Suggestion qu’elle a bien accepté de bon cœur.

Je tiens à terminer cette brève présentation en la remerciant bien chaleureusement pour sa générosité. Les lecteurs et lectrices ainsi que moi-même te seront toujours reconnaissants.

Bonne lecture!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

sophie retoucheesignee

Marine CHAUVET. Graphiste – Designer.

Témoignage de mon expérience de modèle vivant pour des ateliers d’artistes et photographes

Bonjour,

Je suis une jeune femme de 36 ans avec un handicap. Plutôt simple, sans manières, ordinaire (un brin de folie mais sérieuse), vivante, pleine d’humour, volontaire, enthousiaste et positive dans ma façon d’aborder la vie au quotidien. À l’adolescence suite à un polytraumatisme causant différentes fractures, complications, lésions et dégâts irréversibles importants, je souffre d’un syndrome de la queue-de-cheval et de soucis moteurs (paraplégie incomplète). Après de longues hospitalisations, rééducation, opérations, poses, retraits de broches, escarres, plaies, soins…etc. mon apparence est transformée (malgré la chirurgie réparatrice qui a beaucoup arrangé l’aspect de ce corps que je dois accepter comme étant maintenant le mien).

sophie-3rois

Patrice POLY- Artiste Peintre et Dessinateur
www.patricepoly.com

Être différent est quelque chose de « normal »…car personne n’est identique « C’est la différence qui fait la richesse »

Avec les années mon état a plus ou moins évolué, je marche aujourd’hui avec une canne et m’aide d’un fauteuil roulant pour les plus longues distances. Mon quotidien est fait de douleurs permanentes à intensités variables selon les efforts, le temps, les contractures dues en partie aux broches, l’arthrose, les douleurs neurogènes et les soins associés. Se dépasser, se bouger, se motiver, se battre, se livrer, positiver, évoluer, travailler, ne rien lâcher sont pour moi des attitudes idéales et payantes.

« La vulnérabilité requiert le courage d’être soi et de le montrer ! »

Être modèle est formidable et riche de rencontres.
Par ma différence j’apporte des éléments nouveaux aux artistes et voir leurs esquisses aux rendus si beaux me transporte.
«La beauté est dans les yeux de celui qui regarde…»

 

SONY DSC

Gilbert GARCIA artiste plasticien et photographe Site web: www.glibertgarcia-atelier.blog4ever.com 

De tout temps l’homme a aimé contempler un joli corps de femme (ou d’homme), avec ou sans artifices. Quoi de plus naturel en somme que de se le représenter en peinture.
Chaque artiste apporte son savoir et sa touche personnelle.
Ceci met en avant une sensibilité visuelle, un moyen d’expression engageant à la fois une approche culturelle et une certaine sensualité.
L’émotion suscitée par le dessin, laisse place à l’imaginaire et nous transporte.
Chacun y gagne, je tente d’affronter sereinement le regard des autres et faire ce qui me plaît est un moteur.

Un artiste m’a dit: « l’ordinaire est assez ennuyeux, ce qui est exceptionnel et différent est attrayant, nous emporte et cela est bien plus divertissant! » Ce qui est beau pour moi ne le sera peut-être pas pour un autre. Certaines œuvres touchent dans leur ensemble, mais aussi par de petits détails qui nous parlent, c’est comme être absorbé et en accord avec ce que l’on voit, qui nous touche et nous emmène loin…

Les épreuves de la vie peuvent profondément bouleverser et faire perdre tout espoir. Pour ne pas rester un être brisé, il est nécessaire d’avancer. Une brève rencontre peut tout changer, nous inspirer et il faut trouver un équilibre. Être modèle est une découverte intéressante, je suis comblée. Ceci m’oblige à me connaître mieux, à être à l’écoute de mon corps et de mes limites. J’y gagne en matière d’équilibre, j’ai adopté malgré moi et naturellement certaines postures m’apportant de la souplesse et un plus physique indéniable et constaté par ma kiné lors de nos séances régulières. La vie est faite de petits bonheurs et ceci en fait parti. Oser changer, aller au-delà des tabous, incite à relever les défis les plus difficiles même ceux qui paraissent insurmontables.

C’est une très belle activité permettant de s’épanouir, faire passer des émotions, sensibiliser l’autre en montrant un corps marqué mais pas si repoussant

IMG_20151105_172646

Marine CHAUVET, graphiste-designer Site web: www.chauvetdesign.com

finalement! Capter le regard d’un artiste et comprendre qu’il trouve intéressant voire beau ce modèle (moi), est très gratifiant et émouvant. Je suis dure et pense être quelqu’un de peu désirable, une poupée cassée. La nature ayant ses limites, je ne suis jamais à l’abri d’un accident lorsque je pose, étant nue aucune protection ne peut me sauver…ma vessie et le reste ne fonctionnant plus ou peu comme pour la plupart des paraplégiques, je fais des soins pour évacuer les fluides corporels et essaie de m’organiser avant chaque séance.
Ceci est source de stress mais après tout si cela devait arriver, ce ne serait pas si grave, je pose avec un grand drapé et personne n’est à l’abri, nous sommes humains et semblables.
Il faut un certain courage pour poser, car nombreux sont les gens qui même en pleine forme physique avec un corps normal en seraient incapables, timidité, pudeur, idées reçues, pas l’envie…etc.
Moi j’aime faire ça (certains nous traitent d’originaux), ceci est de l’art, et je suis très contente de contribuer à l’élaboration d’un tableau, d’une esquisse, d’un travail qui sera peut-être exposé, admiré, vendu ou accroché dans le salon d’un passionné, qu’importe. J’ai aidé l’artiste à créer, s’entraîner, travailler tout en adoptant des poses qui sont pour moi un exutoire et un merveilleux pansement pour mes plaies à jamais ouvertes, je peux ainsi avancer, progresser physiquement et moralement. Cela constitue un pied-de-nez à la vie qui ne m’a pas épargnée, mais qui me permet d’être encore là et bien présente!

Après une séance, je suis fière de moi, je me sens belle, je me donne les moyens de dépasser mes craintes, de briser les tabous et de faire ce qui me plaît ou au moins d’essayer. J’adore… avis aux artistes et photographes.

En résumé, je peux dire que nous sommes beaux et qu’il n’y a pas de limites tant que l’on s’éclate… petit, gros, boiteux, pas d’importance. On est comme on est et moi, j’ai envie de m’amuser alors go …

Bien à vous.

Sophie