Archives de tags | Photographie

Une certaine corrélation

FB_IMG_1529337424196

Merci à ma correspondante Paul Jean pour ce partage

Une certaine corrélation

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que la vie soit belle et bonne pour vous. De mon côté, il y a quelques projets qui prennent formes de manière graduelle pour les semaines à venir. Lesdits projets m’amèneront à faire la rencontre des gens œuvrant dans le domaine des arts. Ce qui est plus particulièrement le cas de la photographie. Toutefois, comme lesdits projets sont encore qu’au stade embryonnaire, un voile mystérieux, je dirais même un voile pudique, doit être placé afin de préserver l’intérêt chez mes fidèles lecteurs.

Ceci ne m’empêche pas de rechercher des œuvres mettant en vedette la nudité artistique notamment celles susceptibles de porter un jugement sur la réalité qui nous entoure au sein de notre monde actuel. C’est ainsi que mes dialogues avec des gens ayant les mêmes passions que les miennes m’ont donné la chance de découvrir une photo d’un goût particulier, pour ne pas dire humoristique.

Personnellement je trouve qu’une certaine corrélation existe entre la liberté d’expression, l’accès à la connaissance (sous quelque forme que ce soit) et la nudité artistique dans la présentation d’une telle photo. L’histoire tend à démontrer qu’en règle générale, toutes les dictatures s’efforcent par tous les moyens imaginables et inimaginables, souvent ces derniers, à détruire ces trois axes de la liberté de conscience. Nous n’avons qu’à prendre pour exemple l’utilisation du terme de «art dénaturé» si cher aux nazis pour légitimer la pensée unique. C’est-là que mon humble opinion.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Juste quelques mots

figure_study_by_ggdraw-dc98yio

Réalisation de Gérard Teillot de la France

Juste quelques mots

Bonjour tout le monde,

35135034_2108698726080229_2378184951561453568_nJe profite de ce temps qui m’est alloué pour vous entretenir d’une découverte sensationnelle. En effet, comme vous le savez déjà, je discute souvent avec des artistes qui partagent une passion avec votre humble serviteur et qui est le nu artistique. Cela m’a permis à la fois de dialoguer sur les caractéristiques propres à leurs méthodologies de travail et sur leurs visions de la nudité. Bien évidemment, je fais référence à la nudité dans un cadre artistique. Ce qui est, vous en conviendrez, très différent du milieu de la pornographie.

À ce propos, j’ai l’honneur de vous informer que jefigure_study_by_ggdraw-dc8v5eu serai modèle nu pour un projet qui se déroulera au cours du mois de juillet. Un projet qui se fera sous le regard féminin d’un des photographes canadiens les plus réputés au pays. Cette photographe et moi avons déjà collaboré pour une activité et, je dois l’avouer, ce fut réellement agréable de travailler avec elle. Son professionnalisme et son charisme ont rendu un tel travail réellement passionnant. J’ai vraiment hâte de revivre une telle expérience. Il va de soi que quelques articles concernant ladite séance seront publiés dans ce blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. C’est promis.

figure_study_by_ggdraw-dc22i6kCeci écrit, j’ai fait la découverte de dessins réalisés par Gérard Teillot. Et quelle belle découverte ! En effet, la qualité des dessins, la minutie dans les détails, la polyvalence des styles et la passion qui y est manifestée témoignent d’un amour véritable pour cet art. Un art qui possède ses lettres de noblesse. Et, comment pourrait-il en être autrement ? L’art du nu est sans aucun doute ce qui rapproche le plus de la vision paradisiaque telle que présentée par le récit du jardin d’Éden. Un jardin où la nudité était vécue dans la plus simple expression, loin de toute insanité et exemptée de toute malveillance. Un lieu où la honte d’être nu n’avait pas sa place.

Je termine cet exposé en remerciant bien chaleureusement Gérard Teillot pour m’avoir donné sa permission d’utiliser ces œuvres dans le cadre de publications futures pour mes poèmes. C’est grandement apprécié.

Artistiquement !

Votre humble serviteur !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un art digne de mention

selfie_by_rickb500-dcdm1i5

« Marmor, tu es si magnifique. » La photo présentée ci-dessus est de mon ami et collaborateur RickB. photographe. Lien DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Livre portfolio de Marmor : https://www.deviantart.com/tag/marmorbook?offset=2 

Avis aux intéressés !

Pour acheter un exemplaire du livre de Marmor, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de 

Un art digne de mention

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que votre vie soit belle et bonne. Pour ma part, je dois avouer que ces derniers jours ont été vécus avec des hauts et des bas. En effet, comme vous le savez probablement déjà, ma bien-aimée chatte Dame Plume a quitté ce monde pour aller rejoindre ses frères et sœurs dans le Jardin des animaux préparé par Dieu. Elle et Pfeil ont été les tout-premiers minets que la vie m’a permis d’adopter et de prendre grand soin. Toutefois, une de mes amies de Québec a eu l’amabilité de me présenter princesse Goldy afin que je puisse l’adopter. Elle est vraiment adorable et comble le grand vide laissé par Dame Plume. Mais attention ! Il n’y aura qu’une seule Dame Plume tout comme il n’y a qu’un seul Pfeil et qu’il y aura une seule princesse Goldy.

Sous un ordre d’idée, c’est avec honneur que je vous informe que je serai modèle vivant, nu intégral, pour un collège d’enseignement professionnel et général dans la belle région des bois-francs. En effet, j’ai eu la chance de discuter avec l’une des professeure qui enseigne au sein de cette institution. Cette dernière a visionné en quelques occasions mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Et par un pur hasard, nous nous sommes rencontrés ici même à Québec. Elle a trouvé mon blogue formidable et bien réalisé. Comme elle voit bien que ma démarche dans le monde de la nudité artistique est tout à fait sérieuse, elle m’a demandé si j’étais intéressé à venir poser nu dans l’une des ses classes. Vous pouvez aisément deviner que j’ai accepté avec joie sa proposition.

Ceci m’amène à conclure avec ces mots…Il est parfois difficile de comprendre ma passion pour cet art qu’est le fait de poser nu. Toutefois, seules les personnes qui le font avec un esprit pur et avec altruisme peuvent saisir toute la richesse qui est sous-jacent à cet art digne de mention.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La représentation des parties intimes de l’homme dans  l’art du nu.

33618947_453195435109944_7603396147595444224_n

Superbe dessin réalisé par Caroline Bertrand

La représentation des parties intimes de l’homme dans  l’art du nu.

 

Bonjour tout le monde,

33216395_10155702059692523_8022819989180383232_o (1)Je suis encore dans la belle ville de  Matane en Gaspésie où je profite de la beauté des lieux. Ce qui ne  m’empêche pas de poursuivre mes publications au  sein de mon blogue consacré à la  poésie, à la photographie et, surtout, à  la nudité artistique. Par ailleurs, étant membre d’un groupe artistique sur Facebook, il m’arrive souvent de faire des découvertes forts étonnantes lesquelles apportent  un questionnement notable pour votre  humble serviteur. Oui, il m’arrive parfois de  réfléchir sur  des aspects très souvent inédits propres à ce domaine qui me passionne. Par exemple, quelle est donc la représentation des parties intimes de l’homme dans l’art du nu ?

Comme vous pouvez le remarquer, un tel dessin est tout simplement magnifique. Il est une  preuve indéniable d’un travail hors pairs et d’un grand talent chez l’artiste. Cela m’a tout de même incité à poser une simple et délicate question : pourquoi a-t-on cette tendance à camoufler les parties intimes de l’homme nu? Personnellement, je trouve cette réalité du corps de l’homme aussi belle et digne d’intérêt que tout le reste de son corps.(1) 

Mon bon ami Noble Roro de la France m’a répondu en ces termes : « Je suis assez d’accord avec toi, je ne comprend pas pourquoi il faille toujours le cacher, et même déjà aussi devoir le raccourcir lorsque il est normal. Et puis ma grande question c’est pourquoi ne voit-on pas plus de nus masculins car certes les femmes sont magnifiques mais les hommes le sont aussi, un petit geste mesdames les artistes ! »

Mais qu’elle est l’opinion de la principale intéressée ? Je lui ai donc posé la question et l’élaboration de sa réponse m’a beaucoup plu. C’est ainsi que selon elle « … les parties masculines sont rarement représentées directement. L’oeuvre précédente se veut simplement évocatrice mais je crois qu’une oeuvre ou le sexe de l’homme est directement représenté nous livre une partie très intime rarement révélée… à la fois tendresse et puissance.»

Toujours selon Caroline Bertrand, « Pour ce qui est de mon envie de la place des parties intimes dans l’ art, la création va souvent avec l’inspiration, le beau, le désir alors pour une femme le corps d’un homme est attirant, que ce soit pour sa force, sa douceur, son abandon. La représentation doit porter en elle ce respect si j’ose dire, respect du beau, respect de la confiance que l’on nous livre en nous présentant ce qu’il a de plus intime et authentique.»

33522095_10210838059297917_7078729711584542720_oFinalement, et pour conclure  mon article, je dois  avouer qu’en ce qui me concerne, lorsque je pose nu pour des écoles d’art et des ateliers, il me fait un devoir de ne jamais cacher mes parties intimes. Qui plus est ! Il m’est déjà arrivé, de manière rarissime et involontaire, d’y avoir des vibrations lesquelles annoncèrent une érection durant la pose. Cela a été grandement apprécié des artistes présents en salle et ce pour deux raisons principales. En premier lieu, cela leur a permis de prendre conscience de la vitalité qui habitait en moi. En second lieu, cela avait démontré mon aisance face à ma nudité sans gêne mais avec un respect profond pour ce que je suis. Un être humain pleinement masculin et viril.(2)

Merci de m’avoir lu et grande reconnaissance aux artistes qui ont bien voulu partager leurs opinions sur un tel sujet.

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

(1) Cette idée est d’ailleurs partagée par Monika Gailloux. (2) Magnifique dessin d’un homme nu où les parties intimes y sont représentées en toute simplicité.  L’auteur est Monika Gailloux.

Hommage aux finissants-es en arts visuels

 

 

Hommage aux finissants-es en arts visuels

Bonjour tout le monde,

IMG_20180428_143141_027J’espère de tout mon cœur que vous allez bien. Pour ma part, je me prépare tranquillement pour un petit voyage dans la région de la Gaspésie et ce, du 20 au 28 mai inclusivement. Deux raisons majeures m’ont incité à faire ce petit séjour. D’une part, je vais aller voir mon père qui vit dans la belle ville de Matane. Et, d’autre part, cela va permettre à mon homme de ménage de réaliser une grande corvée du printemps dans mon appartement. Ceci est loin d’être un luxe. En effet, l’hiver québécois bien que joli est aussi une saison très longue et propice aux saletés en tous genres. Bref, je retrouverai un appartement revampé à mon retour.

Mais, revenons au sujet de cet article. Il y a de celaFB_IMG_1525952356874 quelques mois déjà, plus précisément aux mois de octobre et de novembre de l’an passé, une professeure m’avait invité pour être son modèle nu dans le cadre d’une série de séances de nudité artistique pour ses cours d’arts visuels. Des cours qui sont d’une grande importance dans la formation des artistes qui désirent faire carrière dans un domaine où l’imagination, la créativité et l’excellence doivent aller de pairs. Bien entendu que la rigueur au travail est de loin la pierre angulaire pour toutes personnes soucieuses de s’accomplir. 

FB_IMG_1526142423814Voyant l’occasion rêvé qui s’offrait à moi pour retourner à Sept-Îles, ma ville natale, et y rencontrer des membres de ma famille ainsi que de vieux amis et connaissances, je ne pouvais refuser son offre. Qui plus est ! Retourner au collège où j’y ai fait mes études préparatoires pour l’université afin d’y travailler en tant que modèle nu était presque un rêve à mes yeux. Aussi bien en profiter. N’est-ce pas ? J’y suis donc aller trois fois afin d’offrir mes talents de modèle nu auprès d’étudiants à la fois talentueux et fort sympathiques.

32461417_2057510837611278_2358235584385777664_oEt quand je dis « talentueux », vous pouvez me croire sur parole qu’ils le sont réellement. En effet, j’ai rarement vu autant de réalisations artistiques créées de manière à la fois méticuleuse et aussi variées tant par leurs formes que par leurs supports. Il va de soi que lesdites séances ont été dirigées de mains de maître par une professeure attentionnée et soucieuse du succès de ses élèves. Mais, attention ! Elle a vite compris grâce à ma passion et à mon sens professionnel  qu’elle pouvait me faire confiance dans ma démarche. Une démarche qui se voulait être riche tant dans les choix de mes poses que par les échanges avec les élèves lorsque cela était possible, bien entendu.

32413719_2057511220944573_5165486643536199680_oJe me suis dit à maintes reprises qu’il serait impératif de primo, prendre connaissance de l’ensemble des œuvres réalisées non seulement lors de mes prestations de nudité artistique, mais également dans l’ensemble de l’année académique. Et secundo, de vous les faire connaître au sein de mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie.

Quoi de mieux qu’un vernissage de fin d’année pour32365812_2057512127611149_8093071639664656384_o vous présenter les œuvres les mieux réussies  par les finissants et les finissantes de l’année 2017-2018? Voilà pourquoi, j’ai décidé de vous montrer une vidéo réalisée par une des étudiantes de fin d’année présente à ce vernissage. Il est à noter que le tout se déroule du 11 au 18 mai inclusivement au C.E.G.E.P. de Sept-Îles. L’entrée est gratuite.

Tout le crédit pour les photos revient à Jason Blanchard. Félicitations pour la qualité de vos photos.

Bienvenue à tous et à toutes !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Il suffit parfois de la simplicité

 

masha31_by_halfford-dc9opc6

Avec la permission de Halford de Russie

Il suffit parfois de la simplicité

Bonjour tout le monde,

J’entre directement dans le vif du sujet afin de rendre le présent article conforme au thème développé par votre humble serviteur. Un sujet qui est … la simplicité dans le domaine de la photo de la nudité artistique. C’est un fait que les séances de photos où la nudité est de mise peuvent être réalisées à peu près dans n’importe tel contexte, à m’importe tel lieu et à n’importe quelle heure de la journée ou de la nuit.

Or, toutes ces possibilités de lieux et de moments semblent nous faire oublier que, outre l’imagination pour mener à bien une telle séance, la simplicité des poses y est un élément non négligeable. En effet, plusieurs artistes, qu’ils soient peintres ou bien photographes ou encore sculpteurs, semblent mettre de côté l’aspect premier de toute nudité artistique digne de ce nom. C’est bien beau de vouloir créer sous des angles recherchés mais il est primordial de bien connaître l’aspect corporel du modèle vivant avant de procéder à une quelconque séance.

Bien connaître le corps du modèle implique trois éléments précis. Primo, prendre acte de l’aisance avec laquelle le modèle vivant aborde sa nudité. Par exemple, une gêne aussi minime soit-elle peut entraver sérieusement le travail. Secundo, l’aspect intime entre les participants est un facteur à ne jamais omettre tout au long de ladite séance. Ce qui implique de manière inexorable la complémentarité entre le modèle qui offre son corps et l’artiste qui le touche, avec respect faut-il préciser, avec ses yeux. Et tertio, avouer le cas échéant que les résultats peuvent être différents de ce que l’on souhaitait à priori. En effet, chaque artiste a atteint un degré de perfection qui lui est propre. Ce qui est souvent en lien avec son expérience et avec le milieu dans lequel lui et son modèle travaillent.

Je souhaite terminer cette missive en mentionnant cette citation de Coco Chanel sur la simplicité :  « La simplicité est la clé de toute élégance. » Quoi de plus simple que la nudité d’un modèle féminin et parfois masculin?

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Respecter le droit d’auteur

Respecter le droit d’auteur

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je souhaite discuter avec vous d’un élément important dans la production d’œuvres de nudité artistique. Un tel élément est important non seulement dans ce domaine mais aussi dans toute production artistique telle soit, à titre d’exemples, littéraire, cinématographique ou bien dans la bande dessiné communément appelé le « neuvième art ». Oui, le neuvième art s’est intéressé longuement, et c’est encore le cas, au champ du nu. De quel élément s’agit-il ? Tout simplement du respect au droit d’auteur.

En effet, respecter le droit d’auteur est plus qu’une marque de reconnaissance de l’oeuvre. C’est un signe de respect pour l’auteur lui-même. Il en est ainsi pour son dévouement à son travail, voire à sa passion. Sans compter pour le nombre d’heures à passer à peaufiner le résultat final, que l’on aurait souvent peine à imaginer. Et, peut-être le plus intéressant à retenir, tout le travail intellectuel qui lui a fallu pour concrétiser son inspiration. En effet, c’est bien beau de ressentir une inspiration, encore faut-il le faire « vivre » dans le monde matériel, et ce en utilisant un support qui lui soit approprié. Bref, tout un cheminement est vécu dès l’instant où l’artiste ait senti germer en son esprit telle ou telle idée jusqu’à son aboutissement sur le support choisi.

Pour se faire, rien est laissé au hasard. En ce qui me concerne, il m’est un devoir absolu de suivre un protocole dans mes démarches de publications lorsque j’utilise une réalisation faite par un artiste. Tout d’abord, je dois à mon tour ressentir une émotion dès que je scrute telle ou telle oeuvre. Que pouvait bien vouloir exprimer l’artiste dans cette oeuvre ? Est-ce que je ressens moi-même en mon fort intérieur ? Dans un cas positif ou négatif, quelles en seraient les causes ? Est-il nécessaire de publier à mon tour l’oeuvre choisie ? Ensuite, il m’est impératif de demander par écrit l’autorisation de l’auteur en question afin d’éviter toutes mésententes possibles de part et d’autre. Il va de soi que j’explique dans ladite demande les motifs qui m’incitent à reproduire son oeuvre au sein de mon blogue artistique tout en lui spécifiant que je lui dédicacerais l’article. Enfin, et c’est la moindre des choses, un partage du lien de mon article lui sera expédié en bonne et due forme afin de prendre connaissance de son appréciation. Avenant le cas où des correctifs devront être faits à sa demande, ces derniers seront apportés dans les plus brefs délais.

Il est à noter que la photo réalisée par mon correspondant Rick B., lui-même photographe de langue germanophone et spécialisé dans la nudité artistique, est tout à fait appropriée dans le cadre du sujet de cet article. Qui plus est ! Son côté humoristique a été un point crucial dans mon choix personnel puisqu’il démontre d’une manière à la fois puérile et sérieuse toute la problématique du respect du droit d’auteur. Merci à mon ami et correspond Rick B. tant pour sa collaboration à mes nombreuses publications que pour sa permission d’utiliser une photo si agréable à regarder.

Merci à vous de votre assiduité à suivre mon blogue.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une réalisation magnifique Modèle nue ? Sandrine Carrascosa

29133495_10211490142674911_6688152244684579677_n

Une réalisation magnifique

Modèle nue ? Sandrine Carrascosa

Bonjour tout le monde,

C’est avec un immense plaisir que je partage avec vous cette réalisation de nudité artistique. Une réalisation magnifique où la beauté, le charme, la sensualité et le professionnalisme du modèle est mis à contribution de manière impeccable. Tout y est parfait. Personnellement, et c’est-là mon humble opinion, les différentes teintes rehaussent à juste titre l’ensemble de cette oeuvre. Bravo mille fois à la fois à l’artiste et au modèle pour leur travail. D’ailleurs, il est aisé pour qui que ce soit possédant un oeil averti de noter tout le sérieux qui se dégage de ce petit chef-d’oeuvre. 

Je tiens à remercier mon amie Sandrine Carrascosa pour sa permission d’utiliser, encore une fois l’une des œuvres auxquelles elle a participé en tant que modèle vivant. Une oeuvre qui me fait plaisir de partager au sein de mes publications de mon blogue dédié à la nudité artistique, à la photographie et à la poésie.

Admirez et touchez avec vos yeux cet oeuvre remarquable.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ce soir, c’est pleine lune.

28058735_10156313230843919_1319710147614812072_n

 

Magnifique dessin réalisé par Eri Kel de la France

 

Ce soir, c’est la pleine lune.

 

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que vous pouvez profiter de cette première journée de repos dominical du mois de mars. Pour ma part, tout va très bien. Les photos réalisées durant mes dernières prestations de nudité artistique arrivent par les divers services de messagerie auxquels mes contacts et moi-même nous nous servons pour nos communications. Ces photos constituent une banque de données fort importante pour la planification de mes futures publications au sein de mon blogue dédié à la nudité artistique, la poésie et la photographie.

Certes, certaines des photos qui seront incluses au sein desdites publications feront scandale. J’en suis tout à fait convaincu et ce, pour deux causes majeurs. Il y a le fait que d’une part, elles ont été prises lors d’une session de shibari, art japonais du bondage, qui a eu lieu à Montréal le 20 février dernier et, d’autre part, elles apparaîtront dans une série d’articles qui portera sur un sujet précis et qui sera “ la souffrance chez l’être humain “. Qu’est-ce qui nous fait souffrir ? Pourquoi souffre-t-on autant ? Est-ce de notre plein gré ? Est-il possible de surmonter nos douleurs ? Et, surtout, est-ce à quoi nous devons nous attendre de notre destiné ? Bref, ce sera fort probablement une série qui suscitera à la fois scandale, curiosité et, je le souhaite ardemment, matière à réflexion.

Une réflexion propice en ce temps du carême. Un temps où porter notre regard au plus profond de soi tout en l’amenant vers les horizons lointains peut d’une manière aussi infime soit-elle nous faire grandir. Mais, pour ce soir, c’est un soir de folie, un soir de paix, un soir de pleine lune. Je termine le présent article en remerciant Dea Kaizoku pour sa fabuleuse contribution à la réalisation et à la bonne marche d’une telle session à la fois spéciale et artistique.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une autre réalité méconnue : La prestation en classe

20180219_155622-ANIMATION

Une autre réalité méconnue : La prestation en classe

Bonjour tout le monde,

J’ai eu l’idée en assistant à un match de hockey à Québec de donner suite à cette série de diaporamas concernant le déroulement de mes prestations de nudité artistique. En effet, il me semble tout à fait normal de créer et de vous présenter un diaporama à partir des photos prises dans le cadre du cours de dessin à l’université du Québec en Abitibi-Tesmicamingue (satellite Montréal) qui a eu lieu lundi le 19 février 2018. Certes, ce n’est pas la première fois que mes services ont été requis dans le cadre de ce cours de niveau universitaire. Toutefois, le fait de réaliser des photos à la fois du déroulement du cours et des œuvres réalisées par les élèves de madame Samuelle D.-H., dans l’optique de produire un tel montage est tout nouveau. À vrai dire, c’est aussi pour une question de justice à l’égard des ces élèves et de leur enseignante que ma décision de créer ce diaporama fut prise durant le match de hockey. Et, entre vous et moi, ils méritent bien une telle attention de ma part.

Bref, c’est avec un grand honneur que je vous présente ledit diaporama composé de photos prises par nul autre que madame Samuelle D.-H., lors de ma prestation en tant que modèle vivant (nu intégral) réalisé dans une institution académique de haut niveau. En effet, le réseau publique des universités québécoises, communément connu avec les sigles de U.Q.A. suivie de la première lettre de la ville où elle se trouve, est reconnu pour son excellence et sa rigueur d’enseignement.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada