Archives de tags | anges

Ô, mère Marie !

Ô, mère Marie Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Lilith J. Photography Modèle : Felix Elise Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/mother-mary-929828851

Ô, mère Marie !

 

À peine sortie de mon adolescence,

Je désirais plus que tout perdre mon innocence.

Mais, jeune homme, fier de sa personne.

En mon être, « faire le bon choix », résonne.

 

Prendre une femme de noble famille,

D’une pureté pareille à une étoile qui brille,

Dont nos âmes respectives communieront,

Lorsque, le moment venu nos corps s’uniront.

 

Est-ce un trop demander aux saints du ciel ?

Je suis prêt à réciter des psaumes devant l’Éternel.

De toutes mes dévotions, celle en qui j’ai le plus confiance,

C’est celle de Notre-Dame-de-la-Guadeloupe depuis mon enfance.

 

De mémoire, elle a toujours exaucé mes humbles sollicitations.

Dans le firmament, elle a répondu à toutes mes supplications.

En ce début d’automne qui est consacré à la récitation du Rosaire,

À la sainte patronne de toutes les Amériques, je fais cette prière.

 

Ô, Marie ! Écoute-moi ! Ô, mère au cœur aimant et rempli de bonté,

Accordez-moi la faveur de perdre selon votre convenance ma virginité.

Trouvez-moi une femme qui saura faire de moi l’homme dont je rêve tant.

Ayez, je vous en supplie, le désir d’exaucer la requête de votre enfant.

 

Qu’une image de votre céleste personne soit apposée sur son vêtement.

Qui prouvera, sans conteste votre auguste présence en ce moment.

Que le soleil à son zénith soit recouvert d’un voile pudique noir.

Que le jour resplendissant devienne pour un instant le soir !

 

Ô, chère mère Marie. Reine des anges et des Cieux !

Vous feriez de moi un serviteur vraiment heureux.

Que mon dépucelage soit louable telle une histoire d’amour !

Que votre intercession soit reconnue maintenant et toujours.

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La sorcière de feu

La sorcière de feu Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source ; https://www.deviantart.com/gb62da/art/The-witch-of-fire-923993501

La sorcière de feu

 

Je suis la sorcière,

Qui a connu les guerres,

Ces conflits armés ont tellement ravagé,

Ce monde que vous osez appeler humanité.

 

Je viens de très loin d’un autre lieu,

Bien loin de vos anges et de vos dieux,

Dans les profondeurs de la terre,

De ce que vous nommez les enfers.

 

Voyant ce que vous faites de la création,

Les démons et les déités ont voulu votre punition,

Ils m’ont formée avec la rage au cœur,

Afin de susciter en vous la pire des frayeurs.

 

Je passerai au milieu de vous,

Autant parmi les sages que chez les fous,

Je ne ferai point de miséricorde aux coupables,

Mais, j’épargnerai avec plaisir aux esprits charitables.

 

Je ne mélangerai pas le sang de l’innocent,

Avec celui qui bafoue la beauté de l’enfant,

Car, j’ai été envoyé en ce monde pour le purger.

De toutes les impuretés que sans cesse vous avez souillées.

 

Âmes perverses qui jouissent de la détresse d’autrui !

C’est maintenant le moment de payer vos dettes à la vie.

Je suis la sorcière de feu qui fera grâce aux cœurs purs,

Mais qui n’épargnera guère l’abomination de vos gestes impurs.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Hé, les gars.

Hé, les gars. Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Hi-guys-914136134

Hé, les gars.

 

Hé, les gars.

Que faites-vous là ?

Qu’êtes-vous donc devenus ?

Depuis la dernière fois que je vous ai vus.

 

Que s’est-il donc passé ?

Depuis tout ce temps écoulé.

Où sont passées vos bonnes manières ?

Celles qui faisaient l’honneur de vos pères.

 

Qu’avez-vous fait de votre masculinité ?

Êtes-vous devenus des anges sans sexualité ?

Chaque jour, je me questionne sur votre raison d’être.

L’homme portait jadis de beaux vêtements pour bien paraître.

 

Il éprouvait souvent tant de plaisir de courtiser.

Il pouvait rêver sans honte d’une jolie femme à épouser.

Il avait la possibilité d’être un homme sans jamais user de violence.

Aujourd’hui, les journaux sont remplis d’actes de folie, de démence.

 

Je sais qu’il y a en vous tellement de bonté.

Avec raison, vous pouvez être fiers de votre virilité.

Surtout lorsque vous avez du respect envers votre amour.

Qui sera à vos côtés pour vous appuyer jusqu’à la fin de vos jours.

 

Écoutez-moi ! Je vous demande une seule chose.

Je vous prie, redevenez des hommes. Pardonnez-moi, si j’ose.

Car, il n’y a rien de plus noble sur cette terre et même sur les mers.

Que celui qui honore la femme en période de paix ou en temps de guerre.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

J’aime quand tu danses pour moi

J’aime quand tu danses pour moi Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par Joel Pèlerin Source : https://www.deviantart.com/charmeurindien/art/I-like-when-you-dance-for-me-867481974

J’aime quand tu danses pour moi

 

Ô, mon amour !

Je pense à toi chaque jour.

Ô, ma tendre chérie !

Je rêve de toi chaque nuit.

 

Dès l’aurore, mes sentiments vont vers toi.

Je ressens la douceur de tes lèvres sur moi.

Fruit béni des anges de mon imagination fertile.

Mon cœur palpite et rend tout mon être fébrile.

 

Œuvre de chair ! Je le ferai seulement avec ma bien-aimée.

Que sert à l’homme de sa semence inutilement prodiguée ?

Cette substance offerte par les dieux pour transmettre la vie.

J’attendrai le moment favorable pour t’inviter dans mon lit.

 

Ta peau d’ébène effleurée légèrement par mes doigts attentionnés.

Par mon savoir-faire, tu éprouveras des zones jusque-là insoupçonnées.

J’embrasserai avec chaleur tes seins auréolés avec une si grande tendresse.

Que le fait de t’en priver, ne fut-ce qu’un instant, entraînera chez toi, ample détresse.

 

D’ici là, les hallucinations seront les comparses de l’obscurité.

Celle qui accompagne inlassablement mon âme la nuit tombée.

Mais, une chose me console dans mes peines et mon chagrin.

Ce que j’aime quand tu danses pour moi jusqu’au petit matin.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Grosse surprise

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Grosse surprise

 

Il arrive parfois dans la vie.

Que tout va de travers, quoi que l’on fasse.

Que parfois, tous nos projets virent aux désastres.

On a l’impression que tout a contre soi un parti pris.

 

Mais, on doit sans cesse croire en soi et ne pas désespérer.

Il faut se rappeler que Rome ne s’est pas construite en un jour.

Et que la chance arrive tôt ou tard à celui qui sait attendre son tour.

Que notre soif d’être aimé trouvera en son temps la source pour la désaltérer.

 

C’est ainsi que je suis retourné, en ma demeure, à la fin de la journée.

Un jour de labeur digne de la période du plus ignoble asservissement.

Il y a ces instants où tout semble se diriger vers le néant inexorablement.

Une impression de travailler dans un bagne comme un pauvre forcené.

 

Un délire vécu les yeux grands ouverts entre deux tasses de café noir.

Un cauchemar tel des films d’horreur que j’ai fait en pleine réalité.

Que pouvais-je bien faire pour sortir de ce tourbillon, pour m’en libérer ?

En ces moments de morosité, en Dieu et aux anges, je n’ose pas y croire.

 

Mais, contre toute attente, un présent attendait mon arrivée.

Un cadeau soigneusement préparé pour une occasion bien spéciale.

Car, j’avais oublié que c’était mon anniversaire. Chose peu banale !

Ma seule raison de vivre était là, ma tendre bien-aimée !

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada