Archives de tags | Passion

La main de mon âme

20170929_105809_burst01-1 (2)

Modèle nu ? RollandJr St-Gelais

 

La main de mon âme

 

Devant cette blanche feuille,

Mes pensées interdites s’effeuillent,

Quels mots écrire afin de simplement le dire ?

Le dire avec bon cœur et avec un grand sourire.

 

Pas besoin de grand chose,

Pour l’exprimer avec courtoisie si j’ose.

Un peu de passion et beaucoup d’attention,

Quelques idées de sagesse importée de la lointaine Sion.

 

Et prendre ce temps qui file dans le sablier,

Y trouver belles paroles afin d’immortaliser,

Mes précieux amours et mes plaisirs coupables,

Car les renier, je vous le jure, j’en serais incapable.

 

Prenant cette plume invisible,

Je griffonne sur ces lignes des mots indicibles,

Y noircissant avec l’encre de mon expérience vécue,

Cette page, telle une dame vierge, pas si longtemps nue.

 

Plus un geste  ! Point une parole !

Pendant que je compose cette farandole.

Venez danser avec moi, ô mes belles dames !

Ne craignez rien car je vous tends la main de mon âme.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Parce que je mérite votre attention !

 

22310161_10155935263038919_802471718515235165_n

Réalisation artistique ? Eri Kel de France Poème inspiré du titre original de ce magnifique dessin : Parce que je mérite votre attention.

 

Parce que je mérite votre attention !

 

Parce que je me suis dévêtue,

Parce que devant vous je suis nue,

Parce que ce monde est tellement insipide,

J’ai voulu être pour votre plaisir d’une clarté limpide.

 

Parce que je suis franche,

Je ne crains pas de dévoiler mes hanches,

De mes formes de dame faite de sang et de chair,

Et de mon buste si ferme dont je suis vraiment fière.

 

Parce que je suis femme,

Femme de cette toile blanche en flamme,

Dessinée avec une passion et quelques coups de crayons,

Quelques lignes noires et grises tracées ici et là et à l’unisson.

 

Parce que je suis simplement là,

Devant vous à quelques mètres à quelques pas,

Devant vous à prendre poses et diverses positions,

Parce que, hé oui mes amis, je mérite votre attention.

En ce temps-là !

Mireille Darc 3

 

© Mireille Darc

 

En ce temps-là !

Bonjour tout le monde,

06_Mireille_Darc_GaliaJe profite de mon retour à la maison, suite à une panne de courant, pour publier un article à saveur philosophique. Comme quoi avoir une panne de courant chez-soi ne signifie pas être en panne d’inspiration pour une éventuelle publication au sein de mon blogue consacré à la grâce de la nudité artistique, à la photographie et à la poésie. Vous savez fort probablement que la magnifique actrice Mireille Darc nous a quitté voilà déjà quelques jours. Elle a été, c’est le moins que l’on puisse dire, une actrice hors pairs jouissant d’une beauté exquise et apte à évoluer avec les aléas du temps.

© Mireille DarcOr, parmi son cheminement professionnel, elle a su se trouver une place non négligeable au sein du monde élitiste de la documentation. J’ai bien écrit « élitiste » étant donné le fait que plusieurs cinéastes ont tenté à maintes occasions de réaliser des documentaires sur divers sujets sans pour autant atteindre un minimum de professionnalisme digne de ce nom. Comme l’affirme si bien le proverbe :  » Beaucoup d’appelés, peu d’élus.  » Ce qui est d’autant plus vrai lorsque la nudité est de mise lors d’une recherche documentaire. Pourquoi donc ? Serait-ce un relent d’une pseudo moralité trouvant sa source au sein d’une religion où la recherche de la beauté, du plaisir et de la joie dans le sens le plus simple a été condamnée aux feux de l’Enfer ? C’est possible.

Toutefois, force est d’admettre que la France est et continue d’être à l’avant-garde de l’art du nu. Un art qui serait, et c’est mon humble opinion, l’apanage des dieux. Heureusement qu’il y a dans le monde de la francophonie des créateurs artistiques pour qui la nudité, travaillée de manière noble et présentée avec le plus grand des respects, est un outil de travail tout à fait unique. Mais attention ! Je ne parle pas ici d’une réalisation au sens religieux du terme, bien que le Vatican, chose étrange d’ailleurs, regorge de tableaux et de peintures relatant la nudité de nos premiers ancêtres, au sens imagé, que sont Adam et Ève. Chose assez étonnante dans le monde du nu, ou si vous préférez, de la nudité purement et simplement, c’est qu’il est rarissime de pouvoir contempler une oeuvre quelconque sans y voir une facette liée de près ou de loin à la pornographie. Pourtant, la nudité artistique n’a rien en commun avec cette dernière. Bien entendu qu’une certaine volupté, voir une sensualité, peut être perceptible au sein de diverses présentations. là-encore, tout est une question de goût personnel.

Ceci écrit, je ne pouvais guère passer sous silence le travail accompli par notre chère disparue, madame Mireille Darc, qui a su avec habileté vivre de sa passion mais, encore plus important, de vivre pour celle-ci. Oui, c’est un fait. La nudité n’était point un péché, ni un crime … en ce temps-là. Encore une fois, je lui souhaite paix à son âme !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

P.S. Un sincère remerciement à ma collègue Idéelle pour sa permission d’utiliser ses photos de nus.

Son site est : https://ideelle.wordpress.com/2017/08/29/de-lautre-cote-de-lobjectif/

 

 

Reposez en paix madame Darc

06_Mireille_Darc_Galia

 

Mireille Darc (Une femme d’une beauté exceptionnelle)

 

 

Reposez en paix madame Darc

Bonjour tout le monde,

Mireille-Darc-Feet-455067J’ai appris la triste nouvelle du décès d’une figure emblématique du cinéma français. En effet, madame Mireille Darc est parti rejoindre les grands personnages du cinéma, toutes langues et nationalités confondues, des dernières années. Il va de soi qu’en tant de passionné du cinéma, il me paraît plus que normal de publier un petit article afin d’une part, de témoigner de mon respect envers cette actrice et, d’autre part, pour nous rappeler que la vie est le bien le plus précieux qu’il soit. C’est à nous de lui donner un sens et de nous accomplir dans ce que nous faisons, et ce avant toute chose par amour.

Je vous présente un excellent reportage, réalisé par France Info, sur madame Mireille Darc. Quoi de mieux qu’une telle présentation afin d’apprécier l’ampleur de la carrière d’une grande actrice et d’une femme extraordinaire ? Ceci écrit, je vous souhaite un bon visionnement.  Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une facette méconnue de la nudité artistique : Être une modèle nue enceinte (Pratique du yoga)

Une facette méconnue de la nudité artistique :
Être une modèle nue enceinte (Pratique du yoga)

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. De mon côté, je suis fier de vous annoncer17904232_1925292107701890_6493016918687049643_n que j’ai fait une très longue promenade au cours de cette après-midi. Raison pour laquelle je n’ai pas rédigé, ni  publié d’article pour aujourd’hui. Profiter du soleil, admirer les différentes beautés féminines et rencontrer des gens intéressants est une denrée rare en ce monde où la possibilité de vivre pleinement sa vie au quotidien n’est pas donnée à tout le monde. Bref, je remercie le ciel pour être né dans un si beau pays qu’est le Canada et de vivre sur ma tendre patrie qu’est le Québec. Je sais bien que je me répète mais, avouons-le, vivre et non pas survivre est une opportunité incroyable de nos jours.

new-image-15À cela s’ajoute la possibilité de vivre une prochaine expérience de modèle nu pour les quatre mois à venir au sein d’un département universitaire qui  se trouve dans la belle ville de Trois-Rivières. Croyez-moi sur parole ! J’ai vraiment hâte de travailler avec tous ces gens, jeunes et moins jeunes, qui tenteront de parfaire leurs connaissances dans le domaine des arts visuels. Toutefois, je dois reconnaître qu’une question est apparue au fil de mes réflexions en cette journée ensoleillée. Hé bien oui, je réfléchis souvent au cours de mes aventures quotidiennes sur les sujets qui pourraient potentiellement vous intéresser. Bref, voici la question : Doit-on avoir un corps parfait pour être modèle nu ou une telle profession est-elle réservées aux personnes ayant un physique impeccable ? Je pourrais aisément partager mon expérience personnelle afin d’infirmer une telle hypothèse. Or, il n’en est rien.

Au lieu de cela, j’ai préféré vous présenter, encore une fois, une vidéo dans laquelle une yogi démontre tout son savoir-faire dans le yoga. Cette yogi a ceci de particulier; elle est enceinte de plusieurs semaines. Son corps transporte deux vies. En premier lieu, la sienne qui nous transmet, entre autre sa passion pour le yoga, et une certaine joie de vivre qui lui est propre. Passion et joie de vivre constituent les fondements majeurs dans ma conception de ce qu’un modèle nu doit posséder. En second lieu, la vie d’un être en devenir qui prend peu à peu forme dans le sein de sa mère. N’est-ce pas ce que les artistes réalisent lorsqu’ils captent sur leurs supports l’instantanéité de la pose ? Mettre sur support de manière à la fois graduelle et avec une grande attention leurs êtres en devenir, leurs progénitures, leurs … enfants en quelque sorte.

Une petite remarque que je dois vous dire avant de vous laisser regarder cette vidéo. J’ai fait quelques recherches sur différents moteurs de recherche sur le web dans le but de trouver des images de modèles nues féminins, notamment enceintes. Malheureusement, les seules photos que j’ai trouvées étaient loin de se qualifier dans le champs artistique. À vrai dire, elles se situent aux antipodes de ce que je voulais découvrir. Inutile de vous expliquer dans tel domaine elles se retrouvent sur le web. N’est-ce pas ?! Dommage car, une fois encore, la nudité est reléguée à la sexualité débridée. 

muse_summoning_artist_to_work_by_jrekas-daih6fqMais, Dieu merci, grâce à la collaboration de mes nombreuses connaissances dans le milieu de la nudité artistique, j’ai pu déniché quelques oeuvres d’arts de qualité tout à fait remarquable. De véritables petits chef-d’oeuvres dignes de mention tellement la recherche de l’excellence y est un point central. J’ai donc décidé de vous en montrer au moins une afin d’étayer mes dires (1). Comme quoi, le concept de la nudité est davantage honorable dans les yeux d’un artiste que ce dont on peut trouver sur le web. C’est là un élément qui me redonne foi en l’être humain. 

Merci infiniment de votre visite.

Bon vendredi !

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

(1) http://jrekas.deviantart.com/art/Muse-summoning-artist-to-work-635696342

Une facette méconnue de la nudité : la pratique du yoga (suite)

Une facette méconnue de la nudité :

la pratique du yoga (suite)

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. De mon côté, je dois reconnaître que la vie est belle. En effet, je m’aperçois de la chance incroyable que j’ai de vivre dans un pays où la liberté de conscience, de religion et d’opinion sans compter toutes celles liées à la démocratie existent et sont garanties au sein même de la Constitution. D’ailleurs, vient s’ajouter à cela la capacité non seulement d’expérimenter ma passion en tant que modèle nu, sans oublier la poésie et la photographie, mais aussi d’approfondir mes recherches dans ce champ de prédilection.  Je vous ai déjà présenté un vidéo sur un outil de travail particulier en lien avec la nudité lequel est nul autre que le yoga.

C’est ainsi que mes recherches sur un tel sujet se poursuivent de manière occasionnelle. Or, je viens tout juste de dénicher  cette magnifique vidéo dans laquelle deux jeunes yogis nous présentent certaines positions de yoga susceptibles d’être pratiquées en tenue d’Adam. Je devrais plutôt écrire en tenue d’Ève dans le cas présent. Certes, il existe bien d’autres vidéos sur un tel sujet mais celle-ci a l’avantage de présenter la professeure et son élève. Encore une fois, et Dieu merci, la simplicité, le respect et la beauté même de cette vidéo lui enlève toutes formes potentielles de vulgarité.

Bref, c’est avec plaisir que je partage avec vous ma nouvelle découverte.

Merci infiniment de votre visite et bon visionnement.

Bonne continuité de semaine !

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un article à lire absolument !

Un article à lire absolument !

Bonjour tout le monde,

19601516_1964311793799921_4920796799856431853_nJ’espère que vous allez bien et que la chaleur estivale ne vaut accable pas trop. Ici, au Québec, il fait un temps tout à fait magnifique depuis maintenant plusieurs jours. Que cela fait du bien au moral de pouvoir admirer la beauté de la nature durant les chaudes journées d’été. Bien entendu que mon désir de poursuivre mes publications d’articles concernant mes passions de la nudité artistique, la photographie et la poésie se poursuit de plus belle. Quoi de mieux de profiter d’un peu de fraîcheur tout en poursuivant la rédaction d’articles au sein de mon blogue ? Est-il nécessaire de vous dire que ce dernier est devenu au fil du temps mon enfant chéri ?

Ceci écrit, je vous présente la retranscription d’un article paru au sein d’un magazine français. Un tel article porte justement sur la passion de poser nu dans le cadre d’activités culturelles et artistiques. J’ai cru bon pour mes fidels lecteurs et fidèles lectrices de retranscrire ledit texte afin de partager avec vous le point-de-vue d’un modèle vivant, de surcroît féminin, sur la noblesse de sa profession. Veuillez noter qu’un lien menant à la source est mis en annexe de cet article. Ceci est évidemment pour respecter le droit d’auteur.

Capture 1En terminant cette introduction, j’ai l’honneur de vous informer que mes services en tant que modèle nu ont été requis par un prestigieux département d’enseignement de l’art au Québec, et ce pour les quatre prochains mois. Il s’agit d’un département d’enseignement de niveau universitaire. J’ai eu la confirmation aujourd’hui même. Il va de soi que mes services seront aussi mis à la disposition d’autres écoles d’arts selon leurs besoins.

Ce qui ne m’empêchera guère de m’impliquer au sein de divers associations lesquelles sont soit politiques ou bien caritatives auxquelles je suis membre. En effet, j’ignore si vous le saviez, mais je suis très politisé, et ce depuis mon adolescence. Bref, vous verrez au cours des prochains mois certaines publications en lien direct avec les séances de nudité artistique qui auront lieu devant des étudiants et étudiantes en arts. Les mois à venir seront fort probablement très enrichissants en activités.

Sur ce, je vous souhaite une agréable lecture.

Sincèrement

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

“Poser nue, c’est mieux qu’une crème de beauté”

Selon Stéphanie Laurent

Que se passe-t-il dans la tête et dans le corps d’un modèle lorsqu’il pose nu devant un peintre, un photographe, un sculpteur ou un dessinateur ? Le métier de modèle de nu est-il aussi simple que l’idée véhiculée par certains magazines féminins ? Modèle vivant, le spectacle seule-en scène de Stéphanie Mathieu aborde ces questions sans fard.
Créé il y a un an, il se joue au Théâtre de Dix-Heures. L’auteure et interprète de 50 ans, blonde aux cheveux longs et élégante, a voulu partager son expérience depuis quatorze ans, en décrivant « l’état méditatif dans lequel on rentre naturellement pendant les séances de pose ». Celle qui est aussi une ancienne danseuse de revue espère contribuer à en finir avec les idées préconçues autour du métier de modèle de nu.

Quel souvenir gardez-vous de votre expérience de modèle ?

J’ai commencé à poser pour des raisons financières, histoire d’arrondir mes fins de mois de comédienne. La première fois, c’était il y a quatorze ans et j’avais 36 ans. Je me suis retrouvée dans la fermette du Jardin d’acclimatation au milieu des poules, des canards et des oies à poser pour un atelier associatif de dessin composé de dames élégantes de la bonne société. J’y suis allée avec tous les complexes que j’avais par rapport à mon corps et je me suis demandé si j’en serais vraiment capable. Depuis que je fais ce métier, je n’ai connu que des moments heureux. Car le regard de la personne qui dessine est toujours bienveillant et rassurant. Il n’y a aucun jugement, juste l’envie de retranscrire une forme de grâce, de valoriser son modèle… Aujourd’hui poser nue, c’est beaucoup mieux qu’une crème de beauté.

Quelles sont les contraintes liées à ce métier ?

Il me semble qu’elles sont essentiellement physiques : par exemple, le plus compliqué est souvent de gérer la douleur liée à l’immobilité. Selon les poses, cela peut être très pénible de rester sans bouger. Et puis, il y a la contrainte du temps, il faut être disponible.

Comment se gère la nudité, au départ ?

Il y a juste une forme de curiosité à avoir, comme un espèce de défi à vouloir relever. La société interdit de se mettre nu devant les gens, surtout si ça doit rapporter de l’argent. C’est très vite associé à de la prostitution. Donc tout est dans le désir de briser une forme de tabou.

Après, les choses se font naturellement pendant la pose, on finit par oublier qu’on est nue, la gêne du début se dissipe… Car, en face, vous avez des gens qui ne font que dessiner et qui rament d’ailleurs, parce que c’est très difficile de dessiner un être humain. Les tracas de l’autre vous désexualise et cela protège tout le monde. A la fin de la séance, le dessinateur peut être aussi fatigué que le modèle.

Bizarrement, c’est en société que c’est plus compliqué à gérer. Les gens détournent du regard quand le sujet est abordé. Contrairement à l’idée qui est véhiculée dans les magazines féminins, on passe toujours un peu pour une pauvre fille quand on veut parler de son métier de modèle de nu. Pourtant, il s’agit d’un formidable espace de liberté. Je vis ce travail comme une forme de thérapie. J’ai pu me débarrasser d’un grand nombre de mes complexes. La nudité m‘a donné de la force et de la confiance, et m’a davantage ouverte sur l’humain.

Peut-on vivre de ce métier ?

Pour moi, c’est plus un complément à mon travail de comédienne. Les salaires ne sont certes pas énormes, en moyenne 20 euros de l’heure. Mais beaucoup parviennent à en vivre, notamment ceux qui ne font que ça. Il y a d’ailleurs de plus en plus de modèles de nu à Paris :  je suppose que c’est parce qu’on peut arriver à y trouver son compte.

Pourquoi partager votre expérience de modèle à travers un spectacle ?

Je considère ce show comme militant et féministe. J’ai voulu que mon écriture corresponde à mes pensées, à mes sensations physiques, mentales pendant les poses, à mes souvenirs. En creux, il encourage à se débarrasser des carcans qu’impose la dictature de la minceur. On est superbe telle que l’on est.

Source : http://www.telerama.fr/sortir/poser-nue-c-est-mieux-qu-une-creme-de-beaute,161208.php