Archives de tags | mot

L’attente

46483255_10157014401043919_5132928459265277952_o

Magnifique dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

L’attente

 

Simplement là elle est,
Immobile face à nous,
Sans dire mot et debout,
Droite comme un piquet.

 

Impassible le dos tourné,
Pour éviter les esprits en cette journée,
Calmement et avec sérénité elle a pris cette pose,
Une pose de longue durée avant l’heure de la pause.

 

Difficile d’écrire sur ce modèle,
Car unique je trouve qu’elle est belle,
Pas de visage mais pourtant je sens son âme,
Je ressens sa respiration qui m’atteint comme une flamme.

 

Attendre de trouver le mot juste,
Pour exprimer ce que je vois ce que j’admire,
Viser là où se trouve la corde sensible avec une mire,
Ce que parfois même si la vie est belle elle peut être aussi injuste.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En me promenant …

43405849_10156760750548566_7490222303351930880_o

 

Avec la permission de Marlène D.

 

En me promenant …

 

En me promenant dans les bois,

Alors que je ne m’y attendais vraiment pas,

J’ai aperçu un jeune garçon jouant dans les feuilles d’or,

Tel le ferait un artiste-peintre cherchant l’inspiration de son art.

 

Je ne lui ai point dit un mot,

Et encore moins, faire un seul pas de trop.

Me contentant d’aller m’assoir sur un banc,

En regardant les nuages annonçant l’hiver blanc.

 

Puis, me revoyant en ce garçon.

Je n’ai pu m’empêcher quelques leçons.

Des leçons amères sur le sens de la destinée,

Assez semblable pour tant de gens indigents ou fortunés.

 

Peu importe les richesses accumulées,

Ou bien tous les trésors à jamais dilapidés,

Un seul compte vraiment dans le cœur des hommes,

C’est celui de l’amour qui suivra dans l’éternité nos âmes.

 

De cet amour que nous avons vécu,

Tant en êtres richement vêtus ou presque nus.

Car rien de plus authentique ce que les yeux n’ont point vu,

Ni de plus sacré ce qui se trouve dans le cœur des gens disparus.

 

J’aurais tellement aimé lui raconter,

Le temps de mes multiples frasques de jeunesse,

Le temps où ma peau frémissait à l’idée d’une caresse,

Avant le temps où l’on m’enrôla pour aller mes semblables tuer.

 

J’aurais tellement aimé lui relater,

Mes expériences, mes amours et mes regrets,

De mes bons coups ! De ces femmes que j’adorais !

De mes erreurs du passé longtemps en moi oubliées.

 

Et puis, je me suis ressaisi.

À chacun de faire son chemin,

À chacun d’accomplir son propre destin,

Voilà ce que mon tendre père dans sa sagesse m’a dit.

 

Vas-y jeune homme !

Joues gaiement dans les feuilles de feu,

Bonheur et d’amour ! C’est pour toi mon vœu.

Et souviens-toi que malgré tout la vie est si bonne.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le couple

42996076_474482179731870_327627402488315904_o

Extraordinaire dessin réalisé par Juste Angèle de la France

Le couple

 

Ne dis pas un mot, chérie.

De crainte de détruire la romance,

D’effacer à tout jamais le parfum qui m’encense,

Et de nos tendres gestes allument la folle ardeur de nos envies.

 

Je suis là, couché sur le divan.

Impatiemment avec ivresse je t’attend,

Humectant mes lèvres pour ta plus grande satisfaction,

Soucieux d’être avec toi en cet instant intime en diapason.

 

Puis, sans crier gare ! Tu es au-dessus de mon corps.

Ainsi tu vois mon membre viril pendant que j’admire tes cheveux d’or.

Avec une gêne à peine voilée, vers moi tu te penchas avec délicatesse.

M’offrant avec un plaisir semblable à une gamine ta magnifique tresse.

 

Cette tresse que j’empoigne avec une main ferme,

Main ferme comme tes seins. Oh! combien je les aime.

Glisse ta langue en moi afin de te savourer telle une précieuse coupe,

Car seuls toi et moi, en cette nuit interdite, nous serons un vrai couple.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada 

À quoi bon aimer ?

 

DSC_1111B

 

Croquis fort intéressant réalisé lors de ma prestation tenue le 15 septembre 2018 à Montréal

 

À quoi bon aimer ?

 

Il arrive parfois dans la vie, 

Que même dans le silence tout est dit, 

Aucun mot, aucun geste, aucune pensée, 

Ne saurait permettre de changer notre destiné. 

 

Rêver de revenir sur nos pas … si sages, 

De ces pas légers de notre enfance, 

Qui deviennent lourds à notre adolescence, 

Et que dire de ceux qui nous suivent jusqu’au vieil âge ? 

 

La solitude est certes une compagne lourde à supporter, 

Mais elle devient tellement légère une fois apprivoisée. 

Solitude qui me dirige la main vers des zones inexplorées, 

Dans les livres où ont lieu des aventures insoupçonnées. 

 

Et que dire de toutes ces grandes douleurs de la vie ? 

De ces douleurs qui lui donnent des milliers de couleurs ? 

Pourquoi amener avec un amour dans ce monde de frayeurs ? 

Que ce soit un amour d’un pays lointain ou d’une femme d’ici. 

 

Maintenant que ma tête est claire, 

Et que mon corps est libéré de cette pierre, 

Et loin sont les chaînes de mes mains désormais libres, 

Et que se trouve en mon âme une question qui sans cesse vibre. 

 

Que me convient-il vraiment pour être heureux ? 

Serait-ce, comme veut la tradition, un jour de vivre à deux ? 

Je me permets avec grande sincérité d’en douter. 

Car rien de pire de faire pleurer celles que l’on a aimées. 

 

Alors dites-moi ! Serait-ce la fin de mon rêve ? 

Celle d’être un nouvel Adam pour une autre Ève. 

Le temps passe sans arrêt tel le sable du sablier, 

Et qui passe entre les doigts du Grand Horloger. 

 

À quoi bon aimer si c’est pour faire souffrir ? 

À quoi bon aimer si c’est pour détruire ? 

Faire souffrir par notre suffisance ? 

Et détruire par notre imprudence ? 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada

Prise de position

FB_IMG_1534679468186

Superbe dessin réalisé par Juste Angèle

Prise de position

 

De plein gré je m’offre tout à toi,

Je serai ton esclave et non ton roi.

De mon corps, il sera mon cadeau,

Même si malgré moi, il n’est pas le plus beau.

 

Sans dire un mot,

Il acceptera bien des maux.

Je ne saurai résister à ta beauté,

Ainsi mon phallus sera pour toi bien dressé.

 

Plaisir! Plaisir! Plaisir!

Soupir! Soupir! Soupir!

Jouir! Jouir! Jouir! Et sourire!

Et puis recommencer avec un fou-rire.

 

Montant sur ma fière hampe,

Je croise avec précaution mes jambes.

Vivons cet instant dans une parfaite union,

Quelle belle idée de réaliser cette prise de position.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je suis

Magnifique dessin réalisé par Monika Gailloux de Montréal au Québec

Je suis

 

Je suis ce que je suis,
Je ne serai jamais un autre,
Même si je souhaite être votre hôte,
Voilà pourquoi je vous accueille assis.

 

Homme d’affaires,
Libéré de ses fers,
Homme richement vêtu,
Qui pour un instant vit nu.

 

Sans dire un mot,
Je vous trouve beaux,
Beaux d’être qui vous êtes,
Des âmes pures loin de ces bêtes.

 

Êtres heureux et vraiment authentiques,
Malgré ce monde sans histoires épiques,
Car médiocrité et vulgarité règnent en maîtres,
Bonté a laissé sa place au règne du bien paraître.

 

Je suis homme viril,
Sans pour autant être vil,
Homme aux femmes légères,
Qui vaguent en ce monde telles des passagères.

 

Je sais ce que jadis je fis,
Je suis homme qui simplement vit,
Qui vit en ce jour premier des derniers,
Car je ne vous dois rien pas même un denier.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada

Parfois le silence

 

IMG_20180729_041058

Poème composé en plein cœur de la nuit dans ma chambre

Parfois le silence

 

Parfois il faut savoir se taire
Pour savourer le temps filant comme l’air
Le temps de nos amours et de nos chagrins
Le temps des folles nuits effacées au petit-matin

 

Parfois il est inutile de dire un mot
Pour exprimer tous nos maux
Suffisent alors les larmes
Venant de nos âmes

 

Parfois vaut mieux simplement regarder
Et avec retenue et petite gêne s’en garder
Car seul le regard peut toucher l’être blessé
Et le guérir de ses blessures mal soignées

 

Parfois il suffit de la beauté d’une femme
Pour raviver la joie de vivre cette précieuse flamme
Et dans le silence d’un atelier où l’artiste et sa muse
Prennent le temps d’une pause entre deux poses et puis s’amusent…

 

De

 

Rolland St Gelais
Québec (Québec)
Canada

Tête haute

FB_IMG_1529837149807

 

« Tête haute» réalisé par Eri Kel de la France

 

Tête haute

 

Dites chère madame!

Ce que vous semblez heureuse et fière,

De posséder si joli visage et beau derrière,

Et d’agacer les hommes telle une chaude flamme.

 

De votre corps si parfait,

Vous le présentez avec entrain,

Afin d’en réaliser de jolis dessins,

Voilà maintenant pour votre plaisir est fait.

 

De votre socle vous restiez de marbre,

Tel dans une forêt boréale un fier arbre,

Sans dire un mot, sans bouger et sans peur,

Le sable du sablier s’écoulait en ces heures.

 

Regardant devant vous un paysage,

Que vous offrait le souvenir de votre âge,

Est-ce celui d’un long et heureux voyage?

Ou bien d’un conte de ce temps du moyen-âge?

 

Racontez-nous ! Dites à vos hôtes!

Ce qui en cet instant vous fait tant sourire,

Racontez-nous tout que nous puissions en rire.

Telle est donc la raison d’avoir la tête si haute?

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Sur le canapé

31123811_2083814498568652_7330574486842111735_n

Superbe dessin par Gérard Teillot

Sur le canapé

 

En cette si chaude journée

En ce dimanche si ensoleillé

Pendant ce temps de repos mérité

J’ai décidé de vous offrir ma nudité

 

Serait-ce en position couchée?

Comme vos toiles avec le papier lustré?

Serait-ce plutôt en position debout?

Ou bien encore en position à genoux?

 

Non, j’ai décidé d’être assise telle une reine.

Maîtresse de ce jeu en cet illustre arène,

Et d’user de mon pouvoir d’enchanteresse,

Quel le ferait avec prudence une déesse.

 

Assise sans dire un mot,

Dans le silence loin de ces maux,

Mot de trop! Mot inconnu! Mot de pinceaux!

Faits de plumes de magnifiques oiseaux.

 

Je suis dénudée,

Avec un plaisir si épuré,

De toute méchanceté et vanité,

Me voilà ainsi sur cet humble canapé.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Quand la chaise ne sert pas à s’asseoir.

Quand la chaise ne sert pas à s'asseoir

Dessin de mon ami Eri Kel de la France

Quand la chaise ne sert pas à s’asseoir.

 

Voici une chaise,
Mon amour ! Mets-toi à l’aise !
Allons ! N’aies pas peur.
Tu sais, je suis toute douceur.

 

Raconte-moi ta journée,
Dévoile-moi toutes tes craintes,
Dis-moi tes rêves et tes envies,
Confies-moi tes bons coups et tes envies.

 

Tu sais mon amour,
Être près de toi me suffit,
Pour oublier mes chagrins et mes soucis,
Car tes yeux illuminent l’obscurité de mes jours.

 

Ton regard en dit long,
Sur tes secrets désirs et tes émotions,
Te voir enlever doucement tes vêtements,
Fait monter en moi la sève de la passion assurément.

 

Sans dire un mot,
Tu me tournes lentement le dos,
M’offrant ainsi ta croupe tant admirée,
Subjugué par mes pulsions d’amant tant aimé.

 

Sentant ma hampe se gorger de sang,
Ne souhaitant te rendre hommage délicatement,
Tu vis ma silencieuse demande avec grande joie,
À laquelle tu lui répondis avec entrain et de bon aloi.

 

Ô mon amour de ces temps interdits,
Où tout se vit ! Où tout se voit ! Où tout se dit !
C’est à la lueur d’une chandelle du début du soir,
Que tu m’aies appris que la chaise ne sert pas à s’assoir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada