Archives de tags | géant

Une ombre dans les nuages

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Réalisation photo par Phylactère

Une ombre dans les nuages

 

Corps nu,

Tel que tu m’as vu.

Corps franc,

Tel un mystérieux géant.

 

Bras droit étendu,

Bras gauche replié,

Cherchant à cacher mon intimité,

Loin de ses regards de moralité dépourvus.

 

Regard perdu,

Dans mes pensées confondues,

Cherchant un chemin dans ces nuages,

Pour échapper aux jugements des grands sages.

 

Corps caressé par le soleil,

Voulant me rappeler de cette nuit,

Où avec toi j’ai partagé la chaleur de mon lit,

Ce que je donnerai pour revivre un moment sans pareil.

 

Était-ce un rêve ?

Était-ce un sortilège ?

Étais-je tombé dans un piège ?

Dans mon sang coule maintenant une sève.

 

Une sève qui nourrit mon âme,

D’un espoir qui ravive ma passion telle une flamme,

Une raison de vivre qui a remplacé mon envie de mourir,

Maintenant devant cette fatalité j’ai décidé de survivre.

 

Certes, je suis qu’une ombre dans les nuages.

Certes, je suis un être qui est de passage.

Maintenant je suis un être comblé,

Car j’ai enfin une raison d’exister.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Priez pour moi, ma sœur

Priez pour moi, ma soeur

La photo présentée ci-dessus est de mon ami et collaborateur RickB. photographe. Lien DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Avis aux intéressés !
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Priez pour moi, ma sœur

 

Priez pour moi, homme impur !

Priez pour moi, vous à l’âme si pur !

Priez pour moi, humblement je vous en conjure !

Priez pour moi, car de mes péchés, j’en ai cure !

 

Quelle soirée enviable que j’ai vécue,

Alors qu’avec belles dames, j’étais simplement nu.

De ce lieu de luxure et de tellement belles parures,

Qu’en ma mémoire resteront beaux souvenirs pour le futur.

 

Maison close aux teintes rougeâtres,

Ah mon Dieu !Ce que visiter j’avais si hâte.

Admirez ces beautés descendues du ciel,

Aux lèvres douces comme du miel.

 

C’est ma faute, ma grande faute.

Oui, j’ai vraiment péché la tête haute.

C’est pourquoi je vous exhorte de sans cesse prier,

Afin que bientôt avec passion pouvoir recommencer.

 

Sentir le doux parfum rosé de leurs cheveux,

Qui pour un moment inoubliable me rendait heureux,

Caressez avec tendresse leurs corps soyeux pour un instant,

Pendant qu’elles admiraient ma virilité digne d’un géant.

 

Priez pour moi, ma sœur !

Car au fond de moi j’ai si bon cœur.

Et pour tout vous dire tout vous avouer,

Ce que j’aimerais en ces lieux pour une nuit vous y inviter.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Caché derrière la forêt

new-image174

Caché derrière la forêt

 

Allez! Dites-le moi.
Serait-ce un grand roi?
Allez! Répondez-moi en silence,
Serait-ce un chevalier dans sa vaillance?

Se tenant droit debout tel un géant,
Qui regarde droit devant lui depuis longtemps,
Ne craignant ni la foudre, ni les impétueux vents,
Depuis la divine création il y sera encore pour bien des ans.

Derrière cette vaste forêt,
Un tendre et courageux ami y est,
Offrant avec bonté sa candide gracieuseté,
Aux voyageurs égarés ou aux mystiques illuminés.

Derrière ces magnifiques sapins 
Se trouve un être mirifique tel un grand lutin,
Soucieux de protéger ces amis les arbres du Malin,
Force et bravoure, dont que Dieu lui fit afin de ne craindre rien.

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

La vie est belle.

La vie est belle.

 

De l’aurore jusqu’au crépuscule, je me pose la question digne d’un maitre-penseur;

La vie vaut-elle la peine d’être vécue, d’être parcourue sur ses multiples sentiers?

De la Babylone antique à notre monde où règne la divine modernité,

Crise existentielle! Crise spirituelle! Crise de torpeur!

 

Des tous premiers pas de l’enfant qui grandit et de ses modestes balbutiements,

Aux derniers jours de l’existence entendue dans un triste râlement.

La vie vaut-elle le prix de tant d’effort et de sacrifices?

Voilà que je vous réponds sans ambiguïté ni artifices.

 

De l’humble goutte d’eau engloutie dans la profondeur des océans

Jusqu’à l’impressionnant mont Everest semblable à un digne géant,

Richesses de la vie s’y trouvent dans ses nombreuses variétés,

À chaque homme de le reconnaître afin de faire preuve d’humilité.

 

Du soleil ardent qui réchauffe les cœurs parfois esseulés d’un chagrin d’amour,

Au froid de notre hiver quand nous sommes bien emmitouflés sous nos couvertures,

Là où nos gestes de grande tendresse prennent d’inavouables tournures,

Pour ensuite se rejoindre dans le pays des rêves sans détour.

 

Des couleurs de l’automne où s’endorme la nature,

Et qui revête, telle une reine, une si belle parure.

De la douceur estivale qui accroche un sourire à chaque passant,

Sans oublier tous les animaux de la forêt, les petits comme les grands.

 

Que puis-je dire encore de la beauté de la vie?

Que puis-je vous confier en toute vérité?

Qu’une main secourable vaut mille gestes de piété.

Qu’un regard compatissant n’a pas de prix.

 

Quel bien est-il si précieux à en perdre la raison?

Au point d’en oublier, croyez-le ou non, toutes les saisons.

Trésors conquis sous le glaive ou par l’épée.

Aucun ne peut racheter la valeur de sa propre destinée.

 

Oui, la vie est belle comme l’est une rose.

Elle est, telle une chenille, en éternelle métamorphose.

Et parfois, elle devient aussi resplendissante comme un papillon,

Qui prend son envol vers d’autres horizons.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada