Archives de tags | prestation

Un clin d’oeil à King Crimson

Un clin d’oeil à King Crimson

Bonjour tout le monde,

J’ai le plaisir de vous présenter une vidéo mettant en vedette la prestation du groupe quasi mythique dans le domaine du rock progressif : King Crimson. Un groupe originaire de Grande-Bretagne dont sa réputation a largement dépassé les frontières européennes. Comme quoi la musique est la seule langue qui peut unir les peuples sur cette terre.

Certaines personnes doivent se questionner à savoir la raison d’une telle publication au sein de mon blogue artistique dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Une question bien légitime, je l’admets volontiers. Ce à quoi je peux vous répondre qu’une telle publication réside sur deux aspects interdépendants l’un de l’autre.

En premier lieu, la musique est l’art par excellence puisqu’elle peut à la fois transcender les réalités auxquelles les êtres humains sont confrontés depuis la nuit des temps tout comme elle peut les décrire à la perfection afin de leur permettre de la affronter. Dit autrement, cet art a été une bouée de sauvetage pour l’ensemble de l’humanité depuis toujours.

En second lieu, les plus belles pièces de théâtre dans lesquelles la nudité a été présente furent accompagnées par des oeuvres musicales grandioses. L’on a qu’à penser à la pièce maitresse de Richard Wagner intitulée Walkyries qui en constitue l’exemple parfait. Par ailleurs, je me rappelle d’avoir assisté à une pièce de théâtre ici même à Québec dans laquelle les participants furent habillés en costume d’Adam. Renier un tel fait serait porter ombrage à ma volonté de construire un blogue avec une honnêteté intellectuelle et un professionnalisme sérieux.

King Crimson
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Il va de soi que cette magnifique photo réalisée par mon ami Rick B., d’Allemagne a fortement influencé ma décision de rédiger un tel article au sein de mon blogue. Une photo qui, comme bien d’autres dans sa collection, mérite d’être appréciée par mes lecteurs et mes lectrices. Comment aurais-je pu faire autrement ?

Merci infiniment pour assiduité.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Mon expérience de modèle vivant au C.É.G.E.P. de Drummondville

IMG_20190406_182710

Mon expérience de modèle vivant au C.É.G.E.P. de Drummondville

Bonjour tout le monde,

IMG_20190404_081753Je profite de cette journée pour partager avec vous quelques mots de mon expérience de modèle vivant, nu intégral, vécu au collège d’enseignement général et professionnel de Drummondville jeudi le 4 avril 2019. Une expérience qui m’a permis de renouer avec l’une de mes passions, en y incluant la poésie, la photographie et le cinéma, qui rendent ma vie agréable. Qui plus est ! Ce que j’y ai vécu m’a fait reprendre conscience jusqu’à tel point notre jeunesse est belle, formidable et ne demande qu’à se développer au maximum de son potentiel.

Comme à mon habitude, j’arrive toujours la veille dans la ville où doit avoir lieu la séance de modèle nu. Trois facteurs incitatifs me dictent d’agir de cette façon. En premier lieu, prendre le pouls de la ville où je vivrai quelques temps. Que s’en dégage-t-il ? Quelles en sont mes impressions ? Que puis-je bien y trouver d’inspirant dans la réalisation de mes poses futures ? Ce sont là des questions d’importance aléatoire puisque tout peut basculer en un clin d’œil.

En second lieu, réaliser une petite visite surprise dans l’établissementIMG_20190404_145741_468 même où aura lieu la journée de ladite séance. Ceci est pour un double objectif ; savoir à qui j’aurais à faire lors de la séance et me donner une petite idée de ce qu’il serait le plus utile pour rendre l’expérience réellement profitable entre d’une part, votre humble serviteur et d’autre part, le public concerné. Le choix de mes poses doit toujours tenir-compte de l’âge et du niveau artistique des personnes présentes ainsi que des attentes de mon hôte pour cette occasion. Est-il utile de vous rappeler que de s’imprimer des lieux favorise une approche globale de ce que je peux offrir ? Ceci constitue sans aucun doute une aide indéniable dans la visualisation pour la séance prévue pour le lendemain.

IMG_20190405_005219_907En dernier lieu, je vous dirai de me permettre de prendre le temps de prendre mon temps. En effet, un modèle vivant est avant toute chose un être vivant. Faire la rencontre avec des gens de l’endroit, savourer des plats préparés dans un bon restaurant, avoir la chance de tomber en amour pour un court instant avec une jolie dame et se promener au grand air ainsi que de dormir dans un bon lit douillet font parti de mon rituel de préparation. Vivre, ce n’est point exister. Vivre, s’est s’imprégner de la dynamique tant de l’espace que celle du temps. C’est-à-dire tout simplement s’approprier tout ce qui entoure son être. Ce qui est diamétralement opposé au fait d’exister puisque cet être ne fait que subir ce qui l’entoure.

Une fois que toutes ces étapes de la reconnaissance des lieux ont été effectuées et après avoir passé une bonne nuit dans le confort d’un lit douillet, suivi d’un copieux petit-déjeuner, je me dirige à l’établissement où aura lieu la journée des séances de nudité artistique. Là encore, rien n’est laissé au hasard. Une rencontre avec la professeure est nécessaire afin de finaliser notre entente sans oublier d’apposer nos signatures sur le contrat rendant celui-ci officiellement légal.

Ici, ce qui m’a ravi c’est la chance d’avoir pu me présenter aux étudiantes de chacun des deux groupes avec lesquels je travaillerai. Bien qu’elle ait été sommaire, ladite présentation m’a permis d’émettre deux énoncés à la fois clairs et précis. Primo, que ma nudité en ces lieux devait être perçue sur un angle strictement académique. Autrement dit, j’étais leur instrument pour un moment précis dans le cadre de leur formation collégiale. Et, secundo, de ne jamais se sentir gênée de me faire part de leur opinion avenant le cas où une pose pourrait susciter un malaise quelconque au cours de ma prestation. En résumé, j’étais là dans un strict souci d’aide.

Une fois que la glace fut brisée et que la professeure ait donné sesIMG_20190404_134757 directives, les poses nues purent débuter allant des plus ordinaires jusqu’aux plus recherchées. Il va de soi que les premières étaient davantage appropriées pour la réalisation de croquis, très utiles pour réchauffer leurs mains ankylosées par des heures d’inactivité, alors que les secondes étaient plutôt réservées une fois qu’elles furent sorties de leur torpeur. Ici, bien faire les choses, c’est avant tout d’y aller de manière progressive. Il est à noter que j’adopte une telle procédure à chacune des séances où ma présence est requise. Pour ce qui est de la période de repos, j’en profite pour vaquer à diverses occupations. Ceci peut être de discuter avec certaines des étudiantes présentes en ces lieux, en faisant attention de ne jamais m’imposer, de prendre connaissance du niveau de satisfaction de la professeure et, le cas échant, d’apporter certaines corrections aux choix de mes poses et, enfin, tout simplement m’isoler dans ma loge le temps de me reposer jusqu’à la reprise du cours.

Quelques éléments importants doivent être mentionnés dans ceIMG_20190404_144545 présente article. Tout d’abord, que le respect du droit à l’image des étudiantes a été au cœur même de chacune des photos prises tout au long des deux séances de nudité artistique. C’est pourquoi vous ne verrez jamais les étudiantes faces à la caméra, et ce dans un souci de conserver l’entièreté de leur anonymat. Ensuite, les photos ont été prises à la demande de votre humble serviteur afin de rendre mon blogue artistique le plus diversifié possible. Enfin, rien n’a été fait sans l’accord explicite des parties concernées, c’est-à-dire la professeure, ses étudiantes et votre humble serviteur. Ceci démontre sans aucun doute tout le professionnalisme que je mets dans la réalisation de ce blogue pour votre plaisir et le mien.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Pour vous donner une idée …

 

Pour vous donner une idée …

Bonjour tout le monde,

Je vous écris directement de Montréal où je participe à diverses activités en tant que modèle vivant (nu intégral) au sein d’une école d’art de niveau universitaire et lors d’une séance de shiwari  en compagnie d’une photographe  professionnelle et elle-même pratiquante de cet art venu du pays du soleil levant. Un art rempli de mystères puisque l’on y fait presque toujours référence dans des scènes sadomasochistes dans des  films érotiques. Ce qui n’est pas forcément le cas. Toutefois, je reviendrai  sur ce sujet quand ma collègue et amie m’aura fait  parvenir les  photos prises lors de notre séance de  cette après-midi. Une séance haut en couleurs. Croyez-moi sur  parole !

20180219_173349_HDR1Sous un autre d’idée, j’aimerais vous parler de ma dernière séance de nudité artistique qui a eu lieu ce lundi 19 février au sein du cours offert par madame Samuelle D.H. À vrai dire, je n’ai que des éloges à formuler à l’égard des étudiants et des étudiantes qui ont assisté à ma prestation. Et quelle belle prestation où les élèves se vouèrent corps et âmes afin de se perfectionner dans  leurs champs d’étude. Chaque pose a été réalisée avec un soin professionnel de la part de votre humble serviteur. Qui plus est ! chaque travail fut accompli  sous l’œil attentif de la professeure qui prodigua conseils, suggestions, recommandations avec diplomatie et doigté. Qualités que tout enseignant digne de ce  nom doit impérativement posséder afin d’accomplir son devoir d’éducateur envers ses élèves.

Pour ma part, je suis  heureux d’avoir été « l’objet d’étude » dans le cadre de ce cours universitaire. C’est un fait ! Je suis bel et bien un « objet d’étude » lorsque je pose entièrement nu dans un cadre d’une formation académique. En effet, chaque  parcelle de mon corps, de son unicité, de sa fragilité, de sa force et de sa masculinité est vue, analysée, perçue et retransmise sur le  papier servant de support de travail pour les élèves. Point de honte d’être nu devant ces personnes avides de découvrir une autre réalité de la vie. Bien au contraire !

Certes, la salle de cours était loin d’être la plus grande de toutes celles20180219_165652_HDR1 où j’ai pratiqué mon art jusqu’à maintenant. Cependant, l’intimité et la sobriété des lieux furent grandement appréciées par votre humble serviteur puisque d’un côté, les interactions entre les élèves et moi-même en ont été grandement facilitées et, d’un autre côté, l’espace de travail  était tout simplement adéquat pour mon bien-être durant mes  poses. Bien entendu, la supervision de madame Samuelle  D.-H., a été d’un grand secours pour le bon déroulement de la séance. Je conclues ce présent  article pour la remercier de sa confiance qu’elle a su me  manifester depuis les trois dernière années. Et, ce n’est pas fini.

Merci de  m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pré requis d’un modèle vivant

WP_20140809_016

 

Souvenir d’été dans la région de la Minganie

 

Pré requis d’un modèle vivant 

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que votre semaine débute du bon pied. Pour ma part, je me prépare tranquillement pour mon séjour à Montréal dans la semaine du 18 au 22 février inclusivement. En effet, Il ne faut pas seulement avoir l’intention de devenir modèle vivant pour le devenir réellement, mais le devenir tant dans son cœur que dans son âme.

Et quand j’ose écrire tant dans son cœur que dans son âme, je fais ici référence à plusieurs pré requis que tout modèle vivant digne de ce nom se doit de posséder pour mener à bien le professionnalisme auquel chaque artiste doit s’attendre de sa part. En m’inspirant de mon humble expérience personnelle dans ce domaine il m’est aisé de nommer les principales qualités d’un modèle vivant sérieux.

26991789_1406011786171868_7589390860338809812_nLa première qualité est sans conteste la discipline car sans celle-ci, toute séance de nudité artistique réalisée dans une institution d’enseignement perdrait sa raison d’être. C’est-à-dire être un lieu de travail de niveau académique servant à parfaire les talents des étudiants dans leur domaine respectif. La deuxième qualité est nul autre que le respect tant du modèle vivant envers les artistes que ces derniers envers celui-ci. Voilà pourquoi aucun propos à saveur grivoise ne peut être toléré afin d’éviter tout débordement.

En troisième lieu, la propreté demeure un élément central. En effet, je26733813_2058141194416980_7190872531824122088_n n’ose pas imaginer une seule seconde où le modèle manquerait à son devoir d’avoir une propreté impeccable de sa personne. Veuillez noter qu’il en est de même de tout atelier où le modèle vivant devra réaliser une prestation. Autrement dit,  la propreté même si on est loin d’y penser à priori est et demeure le socle de toute séance de catégorie respectable.En quatrième lieu, l’ouverture d’esprit du modèle vivant lui permettra de s’adapter au milieu ambiant dans lequel il s’exécutera. L’aptitude de prendre le pouls du public, de son « public » est sans contexte une corde que le modèle vivant se doit de posséder à son arc. Pour se faire, avoir un répertoire varié dans les positions est une autre corde qui lui sera fort utile.

Enfin, la passion restera toujours la source qui abreuvera le modèle tout au long de sa carrière. Une carrière qui est, faut-il le souligner?, tout aussi artistique que celui de tout autre artiste. N’oublions pas que n’eut été l’apport des modèles vivants à travers le temps, plusieurs des peintres et des sculpteurs de renommée internationale seraient rester ignorés du grand public. Qui plus est ! Sans la passion, rien est possible.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Devant un public féminin

20171129_150840_HDR

Devant un public féminin

Bonjour tout le monde,

Je suis en ce moment même à Trois-Rivières où a eu lieu ce mercredi une séance de nudité artistique au sein d’un groupe extraordinaire. Certes, vous pouvez me dire que ce n’est pas la première fois que j’utilise ce terme pour désigner un groupe avec lequel je travaille en tant que modèle nu, et vous auriez entièrement raison.

20171129_153032Toutefois, ce fut la première fois où je me suis rendu-compte en pleine action, un modèle nu ne bouge pourtant pas, que la quasi totalité des yeux qui scrutèrent mon corps étaient de nature féminine y compris ma très chère et tendre accompagnatrice. Cela m’a fait quelque peu sourire au début mais je me suis rappelé le regard de Notre-Dame vers son enfant chéri, le Christ Jésus, lorsqu’elle emmaillota son fils entièrement nu. J’imaginais toute la douceur de ses yeux et la tendresse de ses mains qui le réconfortait lorsqu’il avait peur.

À vrai dire, c’est exactement dans cet état d’esprit que je me retrouve lorsque je pose nu devant un groupe d’artistes professionnels ou amateurs ou bien devant des étudiants et étudiantes. Que de la douceur! Que de la sérénité! Qu’une grande paix intérieure!

Voilà exactement ce que je ressens à chacune de mes prestations de nudité artistique. Ce qui a été d’avantage le cas ce mercredi où une charmante accompagnatrice était présente sur place afin de se familiariser avec le monde du nu. Et quelle femme magnifique!

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada