Archives de tags | temps

Le retour

DANS2305-Modifier
Photo réalisée par Phylactère à l’occasion de la séance photo du 2 décembre 2019

Le retour

(Poème dédié à Victoria)

 

 

Bonsoir ! Bonsoir mon trésor,

Je suis vraiment désolé pour mon retard,

Je t’avais promis de partir pour quelques temps,

Mais la guerre si lointaine en a voulu autrement.

 

Aussitôt arrivé au camp,

On nous a mis à l’entraînement,

Mis aux ordres des pas cadencés donnés,

Plutôt criés par des généraux face à leurs vies désabusés.

 

Une fois rendus obéissants comme il se doit,

Armés jusqu’aux dents et prêts au grand combat,

Nous traversâmes mer houleuse évitant les sous-marins ennemis,

Ces sous-marins tant redoutés par tous les convois amis.

 

Arrivés sur la terre de la divine Albion,

On nous rappela que la force est celle où réside l’union,

Mais pour trouver en moi la vraie flamme du courage,

J’ai pensée à celle que j’aime depuis mon jeune âge.

 

Et par un bon matin d’une journée qu’on ne s’y attendais pas,

On nous ordonna de monter à bord de ces navires de guerre,

Crois-moi ! Je m’en souviens comme si c’était hier.

Ces navires nous amenèrent tout près là-bas.

 

Débarqués sur la plage d’une mer abreuvée de sang,

J’ai vu bien de mes frères d’armes tombés rapidement,

Avançant avec tête baissée tout en maintenant ma fierté,

Car il en allait tant de mon honneur ainsi que de ma loyauté.

 

Aux champs d’honneur, je suis allé sans jamais tomber.

Dans mon foyer, c’est là où je voulais y retourner.

Tu me trouves courageux ? Tu le penses vraiment ?

Devant cette souffrance je devais l’être sûrement.

 

J’ai avec mes confrères libéré bien des pays occupés,

Mais, toi seule occupa toutes mes belles pensées.

La noblesse qui réside dans le coeur du soldat,

Est celle vers qui sa bien-aimée l’emmènera.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Entouré de lumières

DANS2268-Modifier

Photo réalisée par Phylactère Séance du 2 décembre 2019

Entouré de lumières

 

Suis-je devenu dément?

Ou bien fatigué tout simplement,

Ou bien mes prières ont-elles exaucées?

Serait-ce des anges que le Ciel m’aurait envoyés?

 

Comme c’est extravagant,

Je me trouve bien petit face êtres brillants,

Qui me transportent dans un autre lieu en un autre temps,

En entendant un chant d’une langue inconnue jusqu’à maintenant.

 

Quel beau bleu comme le ciel si attendrissant,

Et ce jaune tel le soleil si chaleureux et si réconfortant,

Et que dire de cette boule d’un vert si agréable à regarder?

Si ce n’est qu’il me fait penser au gazon où j’aimais belles dames courtiser.

 

Qu’ai-je bu avant d’aller dans les bras de Morphée?

Dans le fond, serais-je encore endormi ou bien réveillé?

Or dans cet instant de bien-être une seule chose je désire,

Veuillez, de grâce, me laisser en ainsi jusqu’à mon dernier soupir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Claudia ! Claudia ! Claudia !

Claudia
Magnifique dessin réalisé par Noble Roro de la France

Claudia ! Claudia ! Claudia !

 

Ne bouge surtout pas,

Ce que tu es belle comme ça.

Le temps de prendre un crayon et puis voilà,

Sur un papier vierge ton corps ma main dessinera.

 

Une pose qui te va parfaitement,

Une pose que je n’oublierai pas assurément,

Une pose qui te met en valeur certainement,

Une pose qui me donne de belles idées vraiment.

 

J’adore ce style de dame au naturel,

Car voilà la vraie beauté exceptionnelle,

Une beauté qui rend cette journée presque éternelle,

Oui chaque homme ne peut te résister car tu es si belle.

 

Et pour être franc avec toi,

Car depuis le temps qu’on se connait toi et moi,

Je dois te dire avec joie et un grand sourire,

Ce que tes seins j’aimerais les cajoler à en plus finir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Perdre son temps ou sa vertu?

Photo réalisée par Priscilla Vaillancourt

Perdre son temps ou sa vertu?

 

Perdre son temps,
Regretter le temps présent,
Qui défile sur le fil du fuseau,
Qui s’évapore comme une goutte d’eau.

 

Perdre ses innocentes illusions,
Et ses nombreux rêves comme de raison,
Perdre son chemin dans la brume de la fin de vie,
En revoyant ses plaisirs de jeunesse? Quel ennuie!

 

Perdre nos doux souvenirs,
Nos joies éphémères et nos rires,
Les visages de ceux que l’on a aimés,
Les mots tendres que l’on a dit à nos bien-aimés.

 

Voir s’envoler au gré du vent les contrés et les paysages,
Ceux que l’on a découvert quand on n’était pas très sages,
De nos folies passagères et nos éclats de grandeur,
Que cette époque où rien ne nous faisait peur.

 

Mais entre vous et moi je dois avouer,
Une seule chose que jamais je ne regretterai,
C’est d’avoir au clair de lune perdu ma vertu,
Grâce une belle dame d’expérience que j’ai connue.

 

De

 

RollandJr St Gelais
Québec (Québec)
Canada

Regrets

Regrets
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Regrets

 

Non, n’aie pas de regrets.
Même si dans la vie tout se sait,
Tout est de ma faute, mon ultime erreur.
Je suis celui pour qui aujourd’hui, tu pleurs.

 

Comment ai-je pu agir ainsi?
Malgré tout mon amour pour toi,
Malgré que tu me traitais comme un roi,
J’ai commis cette horreur : Oui, je t’ai menti.

 

Ne regrette rien,
Car je ne suis qu’un vaurien,
Un malfrat, un menteur et un adultère,
Je ne mérite qu’être jeté aux fers, aux galères.

 

Maintenant que je suis parti,
Ne verse plus de larmes car c’est fini,
Le temps arrange bien les choses à ce qu’on dit,
Et puis, entre toi et moi, la vie continue, c’est ainsi.

 

Non, ne regrette pas le passé,
Non, ne crains rien face à ton avenir,
Un jour tu rencontreras celui qui te fera sourire,
Et qui saura de tes blessures pour toujours les guérir.

 

Efface-moi de ta mémoire et de ton coeur,
Avance sans arrêt et surtout n’ai point peur,
Car tu mérites mieux que l’homme que je suis,
Va vers le soleil levant, oublie-moi, je t’en supplies.

 

Les regrets n’arrangent pas grand-chose,
Ils ne font que creuser un peu plus sans arrêt,
Je ne peux revenir en arrière, voilà le mal est fait,
Va continues ton chemin, c’est mon conseil pour toi, si j’ose.

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le temps d’un soupir

Le temps d'un soupir
Dessin réalisé par Amani Lizah Glaise

Le temps d’un soupir

 

Le temps d’un soupir,

Le temps de quelques larmes,

Le temps que j’ai passé sous les armes,

Le temps de mes amours et de quelques rires.

 

Voilà ce dont je me souviens,

En ce délicieux et doux matin,

En pensant à celles que j’ai aimées,

Et que bien malgré moi j’ai tant blessées.

 

Étendu sur l’herbe fraîche et verte,

De ce temps à vagabonder quelle pure perte,

Je revois les amis qui ont pris femmes et épouses,

Alors que j’ai préféré rester sur ma moto et avec ma blouse.

 

À parcourir les routes de mon pays,

À y découvrir les gens du plus grand au plus petit,

Qui m’ont enseigné à leur façon comment est la vie,

De cette vie qui malgré nos craintes on voudrait qu’elle soit infinie.

 

C’est en pensant à eux,

Au moment lorsque je devrais partir,

Partir là où on ignore ce qu’est le verbe souffrir,

Quand viendra l’instant de prendre ma moto pour aller vers les Cieux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Blogue de madame Amani Lizah Glaise :
https://amani-lizah-glaise.blogspot.com/

Je me réveille

Je me réveille
Avec la gracieuse permission de Corrado Parrini

Je me réveille

 

Il est presque sept heures,

Je sors tranquillement de ma torpeur,

De mes rêves, de mes chimères avec lenteur,

Afin de retrouver une vie normale remplie de gens hypocrites et menteurs.

 

La main dans mes cheveux,

Cherchant à garder tous mes esprits,

Afin de lui permettre quelques instants de répit,

Car dans le fond, je suis parmi les plus chanceux.

 

Chanceux de pouvoir me lever,

Chanceux de pouvoir encore marcher,

De cette chance bien des gens n’osent pas imaginer,

Car il est ardu de gagner mais si aisé de tout abandonner.

 

Bon assez parlé, assez pensé, assez face à la vie, philosophé,

À quelle femme ai-je fantasmée?

Car je vois bien l’état viril de mon intimité,

Mais, entre vous et moi, j’en retire une certaine fierté.

 

Fierté d’être parmi ces hommes et ces femmes qui forment l’humanité,

Mais aussi un peu surpris d’avoir eu de chaudes visions cette nuit,

Car ma sueur ruisselle en véritables gouttes de pluie,

Gouttes de pluie ou bien gouttes parce que j’ai joui?

 

Je me réveille avec précaution afin d’éviter toutes questions,

Je prends tout le temps nécessaire pour pénétrer cet enfer,

Mais pourquoi donc tant me préoccuper tant m’en faire?

Et puis, zut! C’est décidé, je sors du lit pour voir d’autres horizons.

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Où regardes-tu ?

Ou regardes-tu
Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Où regardes-tu ?

 

Depuis le temps qu’on se connait,
En me souvenant de tous les coups qu’on faisait,
Des coups d’enfants et d’adolescents pas bien méchants,
Que l’on se racontait à voix basse pour ne pas inquiéter nos mamans.

 

Je me rappelle bien la cabane en bois,
Que tu avais construite pour toi et moi,
Afin de s’y réfugier lors des forts vents et des orages,
Qui nous faisaient toujours un peu peur vu notre jeune âge.

 

Les chauds étés se sont vite écoulés,
Les feuilles d’automnes se sont vites envolés,
Les neiges du blanc hiver ont vite fondu aux printemps arrivés,
Qui annoncèrent la saison où tout allait après une longue attente ressusciter.

 

C’est ainsi que tu es devenu un homme beau et vigoureux,
Que je prenais plaisir à me blottir dans ses bras pour le rendre heureux,
C’est ainsi que je suis devenue une femme belle et à tes yeux agréable à regarder,
Que tu prenais plaisir, une fois blottie dans tes bras, comme tu l’aimes lui chuchoter.

 

Nous nous sommes longtemps fréquentés,
Tu as toujours su à chaque jour me respecter,
Tes gestes de pure tendresse sans cesse je les ai appréciés,
Mes actes d’amour dans notre lit chaque nuit librement je te les ai donnés.

 

Mais, je m’aperçois qu’il y a depuis quelques temps quelque chose d’étrange.
Tu ne m’appelles plus comme jadis mon amour, ma chérie, ni mon ange.
Aurais-je fait de quoi qui aurait pu te blesser, te meurtrir, te peiner ?
Une simple réponse suffirait amplement pour me réconforter.

 

Nous avions tant de projets et de rêves à accomplir,
Maintenant je ne sais pas quoi penser et ça me fait tant souffrir,
Face à notre avenir, nous avions la même vision vers l’horizon nu.
Mais maintenant dis-le moi franchement : « où regardes-tu ? »

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Flasque

fb_img_157287155526476293867484461051.jpg
Dessin réalisé par Amani Lizah Glaise

Flasque

 

En cet instant,

Un peu de temps,

Où je me repose assis,

Car je suis fatigué moi aussi.

 

La journée a été dure,

À cueillir dans les champs,

Que m’a légué ma tendre maman,

Cueillir les fruits délicieux et mûrs.

 

N’en pouvant plus d’avoir si chaud,

En ce début d’un automne tellement beau,

J’ai décidé de retirer sans gêne aucune mes vêtements,

Et de me laisser rafraîchir au gré du temps et du vent.

 

Fier de mon corps pourtant si imparfait,

Dans ce monde rempli de gens se croyant parfaits,

Je me suis rappelé comme la vie est belle en ce lieu,

Maintenant que je suis seul et que je deviens vieux.

 

Me souvenant de mes anciennes conquêtes,

De mes tendres amours qui me hantent la tête,

Auxquelles je prenais un plaisir passionnel,

À les satisfaire tout autant qu’elles étaient belles.

 

Elles sentaient en elles la force de ma virilité,

Que me firent en cadeau mille et une divinités,

De ma hampe gorgée de sang et forte telle une bourrasque,

Mais l’âge me rattrapant dans ses filets, elle sera à jamais flasque.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Blogue de madame Amani Lizah Glaise :
https://amani-lizah-glaise.blogspot.com/

Un coup d’œil sur mon expérience en compagnie de Priscilla Vaillancourt

Séance photo UQAC le 27 octobre 2019 1Bis
Un coup d’œil avec mes deux yeux

Un coup d’œil sur mon expérience en compagnie de Priscilla Vaillancourt

Bonjour tout le monde,

Séance photo UQAC le 27 octobre 2019 1BisJ’espère que cette dernière semaine du mois d’octobre vous est profitable autant qu’elle l’est pour moi. En effet, je ne peux que remercier le ciel pour cette belle semaine qui m’a permis de renouer avec l’une de mes passions qui enrichissent ma vie. C’est à dire être un modèle vivant pour des séances de nudité artistique. Bien entendu que la poésie et la photographie constituent des passions, comme bien d’autres aussi, qui animent mon quotidien. Cependant, le fait d’être un modèle vivant donne un cachet particulier à mon parcours de vie.

D’ailleurs, un des nombreux avantages d’être modèle vivant consiste à rencontrer des gens formidables avec lesquels je peux échanger surSéance photo UQAC le 27 octobre 2019 5 nos parcours, et ce dans un respect mutuel. C’est ainsi que j’ai fait la connaissance de Priscilla Vaillancourt, une charmante étudiante à la maîtrise en arts visuels à l’université du Québec à Chicoutimi, ce dimanche 27 octobre. Une étudiante qui m’a permis de vivre une expérience très valorisante tant sur le plan professionnel que sur le plan personnel. Professionnel dans le sens que l’objectif premier est d’offrir un service de qualité à l’artiste qui requiert mon aide, et ce après avoir discuté de nos attentes réciproques. Personnel dans le sens que l’artiste avec qui je ferai affaires est d’abord et avant toute chose un être humain avec qui une interaction positive devra toujours être envisagée. Après tout, il s’agit d’individus qui possèdent leurs valeurs et leurs cheminements particuliers. Ici, l’importance de maintenir un lien de respect avant, pendant et après avoir réalisé ladite séance est un prérequis.

Séance photo UQAC le 27 octobre 2019 2En ce qui concerne ma séance vécue ce dimanche 27 octobre dernier, je peux vous dire sans aucune retenue que cela a été tout simplement fantastique. En effet, la chaleur humaine, la belle humeur, l’ouverture d’esprit et la bonne entente ont été les pierres angulaires qui ont favorisé un travail à la fois sérieux et méticuleux en cette après-midi automnale. Sérieux car nous voulions nous consacrer pleinement à nos tâches réciproques et méticuleux puisque nous souhaitions réaliser une séance photo digne de mention. N’oublions pas que votre humble serviteur a parcouru plusieurs kilomètres en bus pour offrir son aide à une étudiante en arts visuels, et ce avec un grand plaisir, bien entendu. Il n’était donc pas question de faire perdre son temps ni à l’un, ni à l’autre.

Pour le moment, et par un souci d’honnêteté intellectuelle, je ne peuxSéance photo UQAC le 27 octobre 2019 4 pas élaborer sur l’ensemble des poses que j’ai réalisées ni sur les photos prises par Priscilla Vaillancourt. En effet, il y a deux raisons qui m’incitent à jeter un voile pudique sur de tels sujets. En premier lieu, je dois attendre de recevoir les photos retravaillées par Priscilla Vaillancourt afin de pouvoir faire un tri sur lesquelles j’utiliserai ou pas au sein de mon blogue artistique. En second lieu, je crois qu’une considération doit être prise en compte sur le projet de maitrise de cette étudiante. Comme on dit si bien, il est toujours préférable de ne pas trop en dire que le contraire. À cela s’ajoute le plaisir de mettre un peu de suspense pour aiguiser votre appétit dans savoir un peu plus à mes prochaines publications sur le sujet.

C’est à suivre …

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada