Archives de tags | cieux étoilés

Femme de terre

seated__by_ggdraw-dbuxckz

Création de Gérard Teillot

Femme de terre

 

Femme de paix,

Femme de guerre,

Femme libre comme l’air,

Femme de demain comme d’hier.

 

Femme assise,

D’ici ou bien d’Assise.

Prenant appuis sur votre main,

Serait-ce pour mieux affronter le destin?

 

Femme assise aux jambes croisées,

Avez-vous assisté au retour des Croisés?

De ces gens valeureux sur une terre étrangère,

À une époque où la noblesse valait précieuse pierre.

 

Femme nue magnifique aux seins tendres,

Pouvez-vous de votre lieu ces acclamations les entendre?

De ces gens épuisés parcourant ce monde sans cesse violenté,

Espérant de tout leurs cœurs un avenir radieux pour leurs derniers-nés.

 

Femme des royaumes d’Afrique à la peau basanée,

Semblable à toutes celles se trouvant sous les cieux étoilés,

Méditez avec sagesse sur l’avenir incertain des peuples égarés sur les chemins,

Sur les routes de la haine et de toutes craintes construites par la peur des lendemains.

 

Femme tant convoitée par ceux qui ont le coeur vraiment pur,

Qui voient en vous l’ardeur de votre labeur sous le soleil si dur.

Et de la valeur de votre chair marquée au fer rouge d’un esclavage,

Qui fit chez vos ancêtres verser des larmes témoignant d’un triste âge.

 

Femme fière qui est mère !

Femme noble qui est sœur de ses frères !

Descendante des peuples de ces régions de pierre,

Ô toi ! Qui témoigne, de par son histoire, être une femme de la terre.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je vole au-dessus des nuages

Je vole au-dessus des nuages

 

Depuis bien des jours, je rêvais de te composer ce doux poème.

Un poème pour exprimer tellement j’admire ta beauté,

Qui est , ô que si, semblable à tous les cieux étoilés,

Et pour te dire en toute amitié; Je t’aime.

 

À chaque fois que je te vois, je n’en crois pas mes yeux.

À chaque fois que j’entends ta voix, je remercies les Cieux.

À chaque fois que je te vois sourire, un ange apparaît malgré mon âge.

À chaque fois que j’admire l’océan de ton regard, je vole au-dessus des nuages.

 

Sois rassurée charmante dame!

Ces quelques mots viennent du profond de mon âme.

Pour te dire avec respect que je suis ému par ta féminité,

Qui n’a d’égale que ton extraordinaire, je peux te l’avouer, beauté.

 

Je te dis un humble remerciement,

De m’avoir permis de t’écrire ces quelques mots.

Car lorsque je vole au-dessus des nuages, j’en oublies mes maux.

C’est par tes yeux si je peux enfin atteindre le sommet du firmament.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je me noie dans tes yeux.

Je me noie dans tes yeux.

J’ai navigué sur bien des mers immenses à l’infini horizon,

Et sur des navires ô tellement titanesques,

Que je crains d’en avoir à jamais perdu la raison,

Et même de ne pouvoir dessiner que de simples fresques.

J’ai admiré bien des cieux étoilés,

Avec le regard d’un nouveau-né.

Et découvert des pays aux milles richesses,

Que pourraient envier bien des déesses.

Et pourtant, c’est dans tes yeux que je trouve la beauté du monde.

C’est dans la douceur de ton regard que je peux y déposer mon esprit.

Car il me conduit dans une eau calme et profonde,

C’est-là, je le jure humblement, que j’y trouve ma vie.

Oui, je me noie dans l’océan de tes yeux.

Ces yeux si beaux qu’aucune divinité,

Ne saurait, qui oserait me contredire?, égaler.

Tellement, ils sont si merveilleux.

De

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada