Archives de tags | femme

Comme une offrande

20664403_1420393484674824_2669295617757514209_n

« Comme une offrande » par Marcel Lien

Comme une offrande

C’est avec plaisir que je vous présente une autre réalisation de mon correspondant de Belgique, monsieur Marcel Lien, qui démontre à la perfection qu’être modèle nu c’est être comme une offrande à toutes les personnes qui savent reconnaître toute la noblesse de la nudité dans le domaine artistique. Je tiens à le remercier pour sa permission d’utiliser ledit dessin.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je vous salue ô femme …

New Image1

Je vous salue ô femme …

 

Je vous salue, ô femme pleine de beauté,

C’est grâce à votre corps si l’humanité est.

Votre corps mérite respect de tous les hommes :

De la part des grands comme des petits.

Par vos entrailles le genre humain existe,

Ô femme, Origine des hommes,

Soyez simplement à nos côtés,

Dans nos combats et face à notre destinée.

Amen.

(Inspiré de l’Ave Maria)

De

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une artiste impressionnante : Milo Moiré


<p><a href= »https://vimeo.com/120567436″>THE NAKED LIFE – &ldquo;How little abstraction can art tolerate?&rdquo; (2015)</a> from <a href= »https://vimeo.com/milomoire »>Milo Moir&eacute;</a> on <a href= »https://vimeo.com »>Vimeo</a&gt;.</p>

Une artiste impressionnante : Milo Moiré

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui j’ai décidé de partager avec vous une vidéo réalisée par la magnifique Milo Moiré, mondialement reconnue dans le domaine de la nudité artistique. Certes, une telle vidéo ne passe pas inaperçue puisqu’elle présente une facette méconnue de ce domaine et qui est l’ouverture de la société envers la nudité. J’entends ici une nudité à la fois saine et libre de toutes contraintes face aux corps.

New Image24Je dois reconnaître que je suis en admiration devant cette femme. Une admiration que je qualifierais presque d’idolâtrie étant donné mon désir de pousser plus loin mes propres expériences dans ce domaine. Attention ! Je fais ici référence à de l’expérimentation respectueuse des lois et de la moralité, bien entendu. C’est un fait ! Il m’est arrivé en quelques occasions d’avoir posé nu devant public. Le récital de poésie à Saguenay est parmi de ce nombre. Or, il serait intéressant de pousser davantage mes limites en évitant tout de même de devenir une bête de cirque.

Or, Milo Moiré est pour moi une source incroyable d’inspiration. Je dois avouer que sa grande beauté et son corps parfait sont pour elle des attributs qui, soyons francs, l’aident grandement dans sa profession. Toutefois, il n’y a rien qui m’empêche de réaliser encore une fois une prestation de nudité artistique, en dehors du cercle peinture versus dessins versus photographie, dans un proche avenir. C’est d’ailleurs dans mes projets.

Je termine cette missive en vous informant que des séances sont en vue pour la saison automnale. Des séances qui auront lieu tant à Québec qu’à Montréal et même dans le reste de la province. Vous noterez qu’en cette saison de vacances d’été, les séances sont beaucoup plus rares vu le repos bien mérité des artistes-peintres et des photographes. Mais, croyez-moi, ce n’est que pour donner le meilleur de moi-même.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Tout y est sublime !

zcxwz8qj05

 

Modèle ? Sandrine C. Source: Stravinski Fine Art

 

Tout y est sublime !

Sublime pose, sublime femme, sublime sein, sublime nudité, sublime simplicité ! Tout y est sublime !

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Les courbes

New Image60

Les courbes

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je désire vous entretenir tout simplement d’un dessin qui a été réalisé par une amie et artiste du nom de Virginie B., pour qui j’ai accepté d’être son modèle vivant à l’occasion d’une séance qui a eu lieu samedi le 18 mars dernier ici même à Québec. Une séance où la bonne humeur et la complicité ont été au rendez-vous tout au long de notre après-midi.

Personnellement, je dois avouer que ce dessin évoque en moi énormément d’émotions. Tout d’abord, de savoir que malgré ma situation physique, on peut trouver une certaine beauté au sein de mon corps. Ensuite, il y a en moi une certaine gratification lorsque je prends conscience qu’une femme réussit à attraper toute la puissance qui émerge dans chacun de mes muscles démontrant d’une certaine manière ma masculinité. Ensuite, être capable de le faire et ce grâce notamment aux courbes de mon corps nu relève presque de l’exploit. N’importe qui peut tracer des courbes, mais rares sont ceux qui en arrivent à y extirper la présence vitale qui s’y trouve.

Une présence qui relève presque de la spiritualité. Serait-ce la raison pour laquelle la jeune artiste a nommé son œuvre « Prayer » au sein de son portfolio artistique ? C’est fort possible. D’ailleurs, quelle serait la plus belle offrande que l’on peut faire à Dieu si ce n’est celui de notre corps ? N’oublions pas que notre corps n’est que le réceptacle du divin en chacun de nous.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Voilà la femme

Voilà la femme

 

Fragilité de soi,

Devant notre destinée,

Là où sur cette terre si malmenée,

À la recherche d’un nouveau messie ou d’un nouveau roi.

 

Quelle crainte devant l’inconnu,

Où devant nos propres regards nous paraissons nus,

Qui sauvera l’humanité, ô divinités !, de ce gouffre sans fin,

Serait- ce là notre futur voulu par des démons tellement malins ?

 

Pourtant, c’est dans les yeux,

Que se trouve ce calme si merveilleux,

Cette céleste quiétude que l’on retrouve sur le mont Sion,

Et que nous offre la plus exquise des êtres de la belle création.

 

Fragilité de l’homme dépourvu,

Une réponse se fit entendre des nues,

Je serai avec toi mon amour, mon tendre chéri !

Voilà la femme qui des Cieux tout là-haut descendit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Sensible

new-image6

Sensible

Bonjour tout le monde,

12200452_10208456182107114_1033381321_n-2.jpgAujourd’hui, j’ai décidé de faire quelque chose de spécial puisque je serai fort probablement absent de mon blogue pour quelques jours. En effet, je serai à Montréal mardi et mercredi de cette semaine en prévision d’une séance de nudité artistique qui aura lieu à l’université de l’Abitibi-Tesmiscamingue (satellite Montréal). J’ignore si vous le saviez déjà mais ce sera ma deuxième expérience en tant que modèle nu pour ce département universitaire et je compte bien être à la hauteur des attentes des élèves qui y seront présents.

new-image6Ceci écrit, j’ai eu l’idée de vous présenter un dessin de nu réalisé par une amie de la France avec qui je correspond de manière assidue. Elle possède de grands talents dans le domaine des arts. Ceci ne m’étonne guère lorsque je pense à ce qu’elle m’a raconté dans son cheminement personnel. En effet, comme elle le dit si bien : « J’ai toujours touché un peu à tout depuis toute petite. De plus l’art, la pensée et l’imagination sont des éléments importants lesquels me font rêver parce qu’il n’y a pas de frontière, ni de règle, juste nous et la matière. Voilà ça me fait vivre tout simplement. Bref, si on me coupe de toute ces choses, on me coupe de la vie. »

Peindre, dessiner ou travailler sur n’importe tel support est loin d’être chose facile pournew-image7 un artiste en herbe. Ceci est encore plus difficile lorsque l’on a pour sujet la nudité. Serait-ce une pression sociale trop forte pour un tel artiste ? Serait-ce par crainte du jugement d’autrui ? Et quelle est la perception de la nudité chez cet artiste ? Voici ce dont m’a expliqué l’auteure de ce dessin : « La nudité est partie intégrante de notre vie puisque nous somme nés nus et nous vivons nus malgré qu’on se cache avec du tissu plus moins lourd, plus ou moins laid. D’ailleurs, pour moi faire des images ou bien du dessin de nu, c’est une manière dit foutre mon p’tit grain de sel dans cette société où la nudité, par le fait même notre nature véritable, est considérée pour de l’exhibition. » Son plus grand rêve serait de réussir à faire changer d’avis les gens sur le sujet car une telle position lui semble être, et ce avec raison, d’une grande nullité.

Et que pense-t-elle du corps de la femme et, sujet presque tabou, celui d’un homme ? J’ai osé lui posé la question et sa réponse m’a vraiment ébahi. Pour elle : « Je dirais d’une manière banal je préfère dessiner une femme, car elle a des traits sensuels, et des courbes généreuses. Dessiner une femme ? Il faut le faire avec des gestes délicats. En ce qui concerne un homme, j’aime aussi, mais il possède des traits beaucoup plus durs. » Voilà pourquoi, selon elle, il faut savoir utiliser un coup de crayon avec fermeté. À son grand regret, elle ne pense pas réussir à maîtriser de manière satisfaisante jusqu’à maintenant.

Bref, J’ai découvert au fil de mes discussions avec l’auteure, dont le pseudonyme est Mariie, une grande sensibilité et beaucoup de talents potentiels dans ce domaine qu’est le nu artistique. Une sensibilité qui démontre à la fois la beauté de son âme et son désir de réaliser son rêve. C’est ce que nous pouvons lui souhaiter de bon cœur.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada