Archives de tags | aspects

Affronter ses peurs

Affronter ses peurs

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que l’automne, avec ses arbres aux milliers de couleurs, vous comble de bonheur. Pour ma part, je vais merveilleusement bien. Et, pour cause, puisque je m’aperçois depuis quelque temps que bien des aspects de ma vie ont été affrontés avec brio, et ce pour une seule raison. En effet, j’ai réussi à affronter bien des peurs auxquelles j’ai été confronté au cours de ma vie.

Les peurs! Voilà ce qui est sans aucun doute le pire des fardeaux qu’une personne supporte au fil de sa vie. Avoir peur de ceci, avoir peur de cela. Des peurs qui ont été enfouies au plus profond de notre être, de manière subtile, et qui gruge notre âme inévitablement.

Mais, attention! Éprouver de la peur peut souvent être salutaire surtout lorsque notre santé ou bien notre vie, ou celles de nos proches sont en danger. Ici, la peur légitime devient synonyme de prudence. Autrement dit, la peur peut être salutaire.

Ce qui est très différent lorsque cette peur nous empêche d’expérimenter des aspects insoupçonnés de la vie. Des expériences qui, d’une manière ou d’une autre, enrichiront notre personnalité. Et comme dit le proverbe : qui ne risque rien n’a rien.

Parmi les nombreux aspects de la vie qui peuvent être influencés par la peur irrationnelle, l’on a celle de choisir un nouveau boulot, de partir à l’aventure, de réaliser un projet qui nous tient à cœur et même, croyez-le ou non, la réalisation de fantasmes. Bien des gens refusent de quitter un poste de travail pour s’en trouver un autre par lequel ils développeraient leur potentiel. D’autres remettent toujours leurs projets de voyage souvent pour des raisons futiles jusqu’au jour où le seul voyage qu’ils feront sera dans un corbillard vers le lieu de leur dernier repos.

Pour ce qui est de la réalisation de projets, certaines personnes attendent soit de gagner à la loterie, soit d’économiser toute leur vie, afin de les accomplir. Il va de soi que la réalisation de nos rêves doit être possible à la fois par notre état de santé tant physique que financière. En effet, une bonne santé sous ces deux aspects est un facteur considérable à ne jamais négliger. Toutefois, il est toujours possible d’adapter nos rêves en tenant compte de nos capacités. Il suffit souvent d’abaisser nos attentes et nos visées afin de les rendre plus réalistes. Il en est de même du désir de partir à l’aventure. Par exemple, vous souhaitez visiter un pays étranger, mais vos finances ne vous le permettent pas? Qu’à cela ne tienne! Il existe sûrement de très beaux coins à découvrir dans une région située à une distance plus respectable.

Cela va vous paraître étrange, mais la crainte du jugement des autres, de ce fameux qu’en-dira-t-on, se rapporte tout aussi bien à la réalisation de plusieurs de nos fantasmes d’ordre sexuel. Attention ! Je parle ici de réalisations faites entre adultes consentants et libres de toutes contraintes. Quoiqu’il en soit, cette appréhension maladive et culpabilisante du regard des autres est un facteur important du refus de réaliser certains des fantasmes d’ordre sexuel. Là encore, tout n’est pas forcément permis puisque l’on doit toujours agir avec une grande prudence, car il y en va de la préservation de notre santé et celle d’autrui.

Bref, savoir affronter ses peurs est aussi savoir mieux se connaître. Ceci aura pour conséquence de découvrir les délicieux bonbons qui se trouvent dans le monde qui nous entoure. Certes, un bon dosage entre d’une part, les risques que nous sommes prêts à prendre et, d’autre part, les bénéfices potentiels que nous pouvons en retirer constituent des éléments à toujours prendre en considération dans nos choix. Ici, faire le bon choix est une question intimement liée à l’expérience personnelle.

Merci pour votre attention !

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ils disent que je dois attendre

Ils disent que je dois attendre Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. D’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/They-said-I-have-to-wait-895238353

Ils disent que je dois attendre

 

Depuis que je suis gamine,

Et que j’avais une drôle de mine,

Je n’avais pas de cesse de questionner,

Des questions sur des aspects de la réalité.

 

Tout, autour de mon être, me paraissait si étrange,

Un monde peuplé parfois de démons, parfois d’anges.

Je voyais chaque jour tant de choses qui me dépassèrent,

Parfois des choses remplies d’amour, trop souvent de guerre.

 

Mais, il y avait posé sur mon épaule une douce main,

Qui me fit croire qu’il y aurait un meilleur lendemain,

Des paroles qui, au plus profond de moi, me réconfortèrent,

Des mots d’affection répétés avec douceur par mon père et ma mère.

 

Les années sont tout de même passées,

Ce qui ne m’a pas empêché de me questionner,

Pourquoi tant d’injustice? Et pourquoi tant de haine?

Ma foi dans l’amour serait-elle utopie, une chose vaine?

 

Quoiqu’il adviendra de mon avenir,

Je continuerai envers et contre tout à sourire,

Car devant tant d’interrogations toujours irrésolues,

Un simple geste rempli d’amour est le plus noble que j’ai vu.

 

Oui, j’attendrai encore et encore.

Car, la vie est plus précieuse que tout l’or,

J’attendrai tant et aussi longtemps qu’il le faudra,

À toutes mes questions, une réponse, au bon moment, adviendra.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sans cesse je poursuivrai mon chemin

Sans cesse je poursuivrai mon chemin Texte et photo par Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Sans cesse je poursuivrai mon chemin

Bonjour tout le monde,

Je tiens tout d’abord à vous présenter mes excuses les plus sincères pour la rareté des publications au cours des derniers jours. Certaines préoccupations avaient requis mon attention. Mais, ne vous en faites pas, tout va maintenant pour le mieux. 

Eh oui ! C’est mon anniversaire en ce 24 mai 2021. Plus de 59 ans séparent l’être merveilleux que je suis de celui qui est venu en ce monde entièrement nu et avec bien des morceaux manquants. Quel être fragile, mais qui, grâce à l’amour inconditionnel de gens extraordinaires, est parvenu à gravir les échelons de la vie. Des échelons parfois cocasses, souvent difficiles, mais qui ont façonné la personnalité de l’homme actuel.

Oui, vous avez bien lu. J’ai écrit l’être merveilleux que je suis tout comme chacun d’entre vous l’est. En effet, nous avons tous parcouru des chemins, franchi des sentiers, réalisé de bons et des moins bons coups au cours de notre vie. Nous avons fait des choix judicieux et d’autres catastrophiques. Nous avons accompli des petits exploits et fait des erreurs parfois monumentales. Nous avons blessé des gens comme certains l’ont fait à notre égard. Ainsi va la vie !

Il m’arrive à l’occasion de me poser cette question existentialiste : ferais-je le même chemin si l’occasion m’était donnée? Je ne peux y répondre de manière satisfaisante puisque d’une part, je suis responsable tant de mes choix que de mes actions devant Dieu. Je dois par conséquent les assumer pleinement. Et, d’autre part, le chemin aurait pu être différent tout en me faisant découvrir d’autres aspects de la vie. Ces aspects auraient façonné une autre personne bien différente que je le suis au moment même où j’écris ces lignes. Serais-je plus heureux? Peut-être que si, peut-être non ! Ici, toutes les possibilités sont permises. Cependant, une chose est sûre. Je ne connaîtrais pas mon bonheur actuel. 

À l’aube de mes 59 ans, je poursuivrai mon chemin et je récolterai les fruits de mes décisions et de mes actions en tout lieu et en tout temps. Toutefois, ce qui me paraît le plus important en ce 24 mai 2021, c’est de prendre quelques minutes pour remercier les anges qui furent sur mon chemin et qui, par leurs présences, m’ont donné la petite tape dans le dos afin de m’encourager d’aller toujours vers l’avant. Je profite de ce temps pour les remercier.

Mais, il y en a un que je désire remercier plus que tout. Merci mon Dieu ! Je sais que tu fus présent dans le silence pour m’accompagner dans chacun de mes pas.  Je sais que tu seras encore là pour les pas qui deviendront de plus en plus incertains au fur et à mesure que j’avancerai en âge. Cependant, je sais aussi que tu seras là à la fin de mon chemin de vie pour m’accueillir chez toi. 

Merci, mon Dieu, de me donner la chance de poursuivre encore mon chemin. Un chemin si beau comme belle est la vie.

Texte de Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

 

Trois œuvres d’art de qualité exceptionnelle

Par Michel T. Desroches Modèle Juliette Pottier Plaziat

Trois œuvres d’art de qualité exceptionnelle

Bonjour tout le monde,

C’est avec plaisir que je partage avec vous une série d’œuvres d’art de qualité exceptionnelle. Ladite série est une réalisation de mon bon ami Michel T. Desroches. Il est un artiste-peintre québécois des plus remarquables à l’heure actuelle. Son talent est connu des deux côtés de l’Atlantique. En effet, ses tableaux sont vendus tant en Amérique du Nord qu’en Europe. Par ailleurs, j’ai moi-même eu la chance de poser pour cet artiste-peintre tout au début de mon expérience dans le domaine de la nudité artistique. Sa grandeur d’âme, son sens professionnel et son style font de lui un artiste-peintre accompli.

C’est en parcourant ses nombreuses publications que j’ai eu la possibilité de faire la découverte de ces réalisations. Des réalisations qui démontrent à la perfection son style de travail. Personnellement, j’adore cette façon de dessiner. Et pour cause! En effet, ses visions du sujet étudié nous suscitent à l’émerveillement, à nous ouvrir vers l’autre et à voir les choses d’une manière tout à fait inhabituelle. Ces trois derniers points que sont l’émerveillement, s’ouvrir vers l’autre et voir les choses autrement ne sont-ils pas les bases du monde des arts?

De mon point de vue, ces trois réalisations, qui mettent en vedette le modèle féminin Juliette Pottier Plaziat, constituent un exemple parfait de l’agencement de ces bases. Trois exemples serviront à expliquer mon propos. En premier lieu, l’agencement des traits dessinés en noir fait ressortir une perspective fort intéressante de la part de l’artiste. Un peu à l’image d’une âme qui naîtrait tranquillement des profondeurs du néant. En deuxième lieu, l’intronisation à la fois simple et judicieuse des couleurs établit hors de tout doute raisonnable la capacité notable de l’artiste Michel T. Desroches à travailler en utilisant autant le style  »noir et blanc » que les couleurs. En dernier lieu, l’harmonie semble être une prérogative majeure dans l’ensemble de ces œuvres.

Enfin bref, cela fait très longtemps que je ne vous avais pas offert quelques-unes des œuvres de cet artiste, et encore plus mon ami, au sein de mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie sans oublier bien entendu des articles de réflexion personnelle sur divers aspects de la vie. Une vie qui, malgré les soubresauts des derniers mois, est remplie de belles surprises. Il suffit d’ouvrir les yeux de notre cœur pour les découvrir.

Merci infiniment de m’avoir lu.

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Voilà un exemple de la perfection en noir et blanc

Maya timide photo par Rick B., d’Allemagne Texte de Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/rickb500/art/Shy-Maya-867072937

Voilà un exemple de la perfection en noir et blanc

Bonjour tout le monde,

Comme vous le savez déjà, je recherche continuellement des œuvres photographiques de gamme supérieure. Une recherche qui a un double objectif. En premier lieu, le respect absolu d’atteindre l’excellence au sein de mon blogue artistique. Une excellence qui est au cœur de chaque article qui y est publié. En second lieu, faire connaître les artistes qui ont accepté de collaborer à la mise en œuvre d’un tel blogue consacré à la poésie, la photographie, et sur la réflexion personnelle sur divers aspects de la vie. Des artistes envers qui j’ai une reconnaissance absolue.

Il va de soi que je découvre des œuvres photographiques qui m’interpellent, et ce, tant par leur simplicité que par les effets visuels. En effet, il est souvent superflu de mettre l’accent sur une surabondance d’effets visuels qui pourrait aboutir à ruiner le résultat final. Comme le dicton l’affirme si bien, la modération a bien meilleur goût. Ce qui est encore plus vrai dans le monde du  »noir et blanc ».

C’est un fait indéniable que le nu artistique est souvent présenté de manière classique par la majorité des photographes qui œuvrent dans ce créneau de travail. Et pour cause, puisque les émotions peuvent davantage ressortir chez le modèle. Attention ! Je n’affirme pas qu’un tel résultat ne peut avoir lieu dans les photos réalisées en couleurs. Bien au contraire! Toutefois, le  »noir et blanc » a ceci de particulier, il adoucit le regard dès le premier coup d’œil.

La photo réalisée par mon ami Rick B., d’Allemagne est sans contredit un exemple parfait de ce qu’est la perfection en noir et blanc. En effet, l’harmonie entre le modèle et le décor y est exceptionnelle. À cela s’ajoute l’expression émotionnelle divulguée telle une prise de vue à l’époque où le cinéma en était qu’à ses balbutiements. Enfin, la suavité de la pose démontre une présence tant physique que psychique de la charmante dame. Le tout nous est présenté avec un sens professionnel indéniable du photographe.

Je vous remercie de votre attention.

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada