Archives de tags | grâce

Les mots par Renaud

Les mots par Renaud

 

C’est pas donné aux animaux
Pas non plus au premier blaireau
Mais quand ça vous colle à la peau
Putain qu’est-ce-que ça vous tient chaud
Écrire et faire vivre les mots
Sur la feuille et son blanc manteau
Ça vous rend libre comme l’oiseau
Ça vous libère de tous les maux
Ça vous libère de tous les maux

 

[Refrain]
C’est un don du ciel, une grâce
Qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses

 

[Couplet 2]
Poèmes, chansons, brûlots
Vous ouvrent des mondes plus beaux
Des horizons toujours nouveaux
Qui vous éloignent des troupeaux
Et il suffit de quelques mots
Pour toucher le cœur des marmots
Pour apaiser les longs sanglots
Quand votre vie part à vau l’eau
Quand votre vie part à vau l’eau

 

C’est un don du ciel, une grâce
Qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses

 

[Couplet 3]
Les poèmes d’un Léautaud
Ceux d’un Brassens, d’un Nougaro
La plume d’un Victor Hugo
Éclairent ma vie comme un flambeau
Alors gloire à ces héros
Qui par la magie d’un stylo
Et parce qu’ils font vivre les mots
Emmènent mon esprit vers le haut
Emmènent mon esprit vers le haut

 

[Refrain]
C’est un don du ciel, une grâce
Qui rend la vie moins dégueulasse
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses
Qui vous assigne une place
Plus près des anges que des angoisses.

 

Source : https://genius.com/Renaud-les-mots-lyrics

Grâce musicale

Grâce musicale

20729362_1855647198098260_2281623945892936740_n

( Je n’ai rien à rajouter. )

RollandJr St-Gelais de Québec

La beauté de Rome

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La beauté de Rome

Bonjour tout le monde,

Je me suis permis de vous présenter ces quelques photos de la belle ville de Rome où l’histoire et la culture se côtoient allègrement depuis des millénaires. Certes, il existe aussi plusieurs villes qui possèdent une richesse à la fois culturelle et historique en leurs seins. Toutefois, Rome a ce privilège d’être tout simplement le reflet d’une langue majestueuse c’est-à-dire le latin.

« Une image vaut milles mots ?! »  me diriez-vous? Et vous avez bien raison. Maintenant imaginez un carrousel ! Allez-y ! Admirez ! Bonne visite ! Au revoir ! Arriverdeci !

Je vous aime beaucoup. Ti amo molto !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La grâce de la nudité féminine

alya_by_photoport-d8n1nul

La grâce de la nudité féminine

Bonjour tout le monde,

Il me fait particulièrement plaisir de vous parler d’un sujet qui va sensiblement dépasser le cadre exclusivement artistique puisqu’il est question dans ce présent article de la nudité féminine. J’ai écrit « sensiblement dépasser » étant donné le fait que je désire élaborer sur la beauté physique du corps nu de la femme sans omettre le côté artistique lequel sera mis en retrait. Oui, je le sais trop bien qu’il est assez rare que je publie un tel texte sur mon blogue. Mais, comme l’affirme le dicton: « une fois n’est pas coutume. »

Pourquoi donc un tel article? Je réponds tout simplement que je veux mettre les choses au clair, c’est à dire que je suis pleinement hétérosexuel et fière de l’être sans pour autant rejeter qui que ce soit du fait de son orientation sexuelle. Bien au contraire! Plusieurs de mes amis et amies sont membres de la communauté gaie et lesbienne du Québec. Ce sont des gens extraordinaires envers qui j’éprouve un énorme respect à leur égard.

Un autre élément à retenir concerne le fait que j’ai déjà parlé de ma passion pour les phallus. En effet, les phallus ont toujours suscité en moi une certaine admiration au plan artistique. Chacun des éléments qui le compose me fascine au plus haut point. Que ce soient les veines, le gland, le prépuce ou bien la peau qui forme la verge, ils forment un tout remarquablement bien organisé. Malheureusement, la pornographie a relégué ce noble organe au rang d’un vulgaire instrument de bas niveau. Et pourtant, il mérite autant de respect que n’importe quelle partie du corps humain. Bref, ma passion pour cet organe est purement artistique et rien d’autre.

Pour quelles raisons ai-je décidé de rédiger un article exclusivement sur la grâce de la nudité féminine? À vrai dire, il y a trois raisons majeures qui m’ont amené à le faire. Tout d’abord, que la femme nue a le droit inaliénable à être fière de son corps de femme même si celui-ci ne correspond pas toujours aux critères de perfection véhiculés souvent à tort dans notre société que je qualifierais volontiers de « plastifiée ».

Ensuite, la femme a aussi le droit au respect tant à l’égard de son corps que de sa sexualité. Elle est libre d’être ce qu’elle est avant toute chose, c’est à dire un être humain à la fois différent et complémentaire de l’homme lequel n’a aucun droit sur elle.

Enfin, le corps nu de la femme est aussi agréable à regarder. Chaque courbe, chaque partie de son anatomie, voire son intimité, regorge de beautés à la fois diverses et variées qui doivent être découvertes avec respect tout en suscitant une passion à la limite charnelle.[i]

En résumé, le corps nu de la femme est fondamentalement beau et il est tout à fait normal de vouloir l’apprécier à sa juste valeur. Il en est ainsi, vous en conviendrez sans doute, du corps nu de l’homme. Le voir sans artifices, ni de fla-fla, mais dans toute sa fragilité est une denrée rare en ce monde où la seule chose qui compte est l’extravagance tous azimuts.

Triste constat mais je me permets de croire que tôt ou tard une telle situation peut changer. Pourquoi pas?! Et, vous?! Qu’en pensez-vous?

Merci de m’avoir lu!

WP_20150307_013 (3)

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada


[i] Ici, le respect dû à la femme ne doit en aucun temps devenir une source de la castration de l’homme. Il a le droit d’être attiré par la femme au plan sexuel sans pour autant reléguer celle-ci comme un objet. Loin de moi, une telle idée!