Archives de tags | Art

Pour mes amis-es de la France

Pour mes amis-es de la France

Source : https://www.ladepeche.fr/article/2018/06/14/2817473-rare-dans-le-nord-est-un-atelier-modele-vivant.html 

Contact : arts.plastiques.lunion@gmail.com 

Rare dans le Nord-Est : un atelier modèle vivant

Arts plastiques

L’Association d’Arts plastiques de L’Union (AAPU) compte environ 200 adhérents qui participent aux différents ateliers, conférences, salons proposés. Parmi tous les ateliers, un est quasi unique dans le Nord-Est toulousain (au moins sous sa forme associative), il s’agit de l’atelier de «dessin de modèle vivant». Il est animé par Alain Guichard, artiste peintre, ancien professeur d’arts plastiques et vice-président de l’AAPU. Il a lieu un lundi sur deux au manoir de la Belle Hotesse.

Les modèles qui posent nus, viennent de Toulouse et posent également à l’école des Beaux-arts. Une douzaine se succède tout le long de l’année, dont deux hommes. C’est cette diversité qu’apprécie Catherine qui a plusieurs années de dessins de nu comme expérience, ainsi que «la qualité des locaux, le fait que l’on soit peu nombreux». Il y a aussi pour elle et les autres dessinateurs le fait qu’ «on est libre, on respecte chacun dans sa technique, on peut se confronter les uns les autres avec sa propre personnalité».

201806141785-fullL’animateur y est apprécié également pour son tact, ses conseils non dogmatiques car «il capte le côté artistique de chacun». Les cours commencent toujours par des poses de 5 minutes, pour se chauffer la main, au libre choix des modèles, puis on passe à 10 minutes, pour terminer sur 2 poses de 15 à 20 minutes qui permettent parfois un dessin plus abouti. La présidente de l’AAPU, Odette Paulhiac souhaite préserver cet atelier unique mais elle doit aussi s’assurer de son équilibre financier car «il faut payer le modèle qui vient de Toulouse, et pour cela il doit y avoir au moins 10 participants à l’atelier». Pour les participants actuels, il n’y a aucun doute, ils seront de nouveau là à la rentrée de septembre.

Juste quelques mots

figure_study_by_ggdraw-dc98yio

Réalisation de Gérard Teillot de la France

Juste quelques mots

Bonjour tout le monde,

35135034_2108698726080229_2378184951561453568_nJe profite de ce temps qui m’est alloué pour vous entretenir d’une découverte sensationnelle. En effet, comme vous le savez déjà, je discute souvent avec des artistes qui partagent une passion avec votre humble serviteur et qui est le nu artistique. Cela m’a permis à la fois de dialoguer sur les caractéristiques propres à leurs méthodologies de travail et sur leurs visions de la nudité. Bien évidemment, je fais référence à la nudité dans un cadre artistique. Ce qui est, vous en conviendrez, très différent du milieu de la pornographie.

À ce propos, j’ai l’honneur de vous informer que jefigure_study_by_ggdraw-dc8v5eu serai modèle nu pour un projet qui se déroulera au cours du mois de juillet. Un projet qui se fera sous le regard féminin d’un des photographes canadiens les plus réputés au pays. Cette photographe et moi avons déjà collaboré pour une activité et, je dois l’avouer, ce fut réellement agréable de travailler avec elle. Son professionnalisme et son charisme ont rendu un tel travail réellement passionnant. J’ai vraiment hâte de revivre une telle expérience. Il va de soi que quelques articles concernant ladite séance seront publiés dans ce blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. C’est promis.

figure_study_by_ggdraw-dc22i6kCeci écrit, j’ai fait la découverte de dessins réalisés par Gérard Teillot. Et quelle belle découverte ! En effet, la qualité des dessins, la minutie dans les détails, la polyvalence des styles et la passion qui y est manifestée témoignent d’un amour véritable pour cet art. Un art qui possède ses lettres de noblesse. Et, comment pourrait-il en être autrement ? L’art du nu est sans aucun doute ce qui rapproche le plus de la vision paradisiaque telle que présentée par le récit du jardin d’Éden. Un jardin où la nudité était vécue dans la plus simple expression, loin de toute insanité et exemptée de toute malveillance. Un lieu où la honte d’être nu n’avait pas sa place.

Je termine cet exposé en remerciant bien chaleureusement Gérard Teillot pour m’avoir donné sa permission d’utiliser ces œuvres dans le cadre de publications futures pour mes poèmes. C’est grandement apprécié.

Artistiquement !

Votre humble serviteur !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Humble opinion en tant que modèle masculin

Humble opinion en tant que modèle masculin

FB_IMG_1528345422714

Anatomie… graphite …pose 30 minutes Dessin par Monika Gailloux de Montréal (Québec)

« J’adore le fait que l’on ne cache pas le sexe masculin qui mérite autant d’attention et de respect que n’importe quelles autres parties du corps nu. »

Selon RollandJr St-Gelais Québec (Québec) Canada

Un art digne de mention

selfie_by_rickb500-dcdm1i5

« Marmor, tu es si magnifique. » La photo présentée ci-dessus est de mon ami et collaborateur RickB. photographe. Lien DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Livre portfolio de Marmor : https://www.deviantart.com/tag/marmorbook?offset=2 

Avis aux intéressés !

Pour acheter un exemplaire du livre de Marmor, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de 

Un art digne de mention

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que votre vie soit belle et bonne. Pour ma part, je dois avouer que ces derniers jours ont été vécus avec des hauts et des bas. En effet, comme vous le savez probablement déjà, ma bien-aimée chatte Dame Plume a quitté ce monde pour aller rejoindre ses frères et sœurs dans le Jardin des animaux préparé par Dieu. Elle et Pfeil ont été les tout-premiers minets que la vie m’a permis d’adopter et de prendre grand soin. Toutefois, une de mes amies de Québec a eu l’amabilité de me présenter princesse Goldy afin que je puisse l’adopter. Elle est vraiment adorable et comble le grand vide laissé par Dame Plume. Mais attention ! Il n’y aura qu’une seule Dame Plume tout comme il n’y a qu’un seul Pfeil et qu’il y aura une seule princesse Goldy.

Sous un ordre d’idée, c’est avec honneur que je vous informe que je serai modèle vivant, nu intégral, pour un collège d’enseignement professionnel et général dans la belle région des bois-francs. En effet, j’ai eu la chance de discuter avec l’une des professeure qui enseigne au sein de cette institution. Cette dernière a visionné en quelques occasions mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Et par un pur hasard, nous nous sommes rencontrés ici même à Québec. Elle a trouvé mon blogue formidable et bien réalisé. Comme elle voit bien que ma démarche dans le monde de la nudité artistique est tout à fait sérieuse, elle m’a demandé si j’étais intéressé à venir poser nu dans l’une des ses classes. Vous pouvez aisément deviner que j’ai accepté avec joie sa proposition.

Ceci m’amène à conclure avec ces mots…Il est parfois difficile de comprendre ma passion pour cet art qu’est le fait de poser nu. Toutefois, seules les personnes qui le font avec un esprit pur et avec altruisme peuvent saisir toute la richesse qui est sous-jacent à cet art digne de mention.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Marbre blanc

33967240_10156575442933919_6524245228897959936_o (1)

Extraordinaire dessin par mon ami Eri Kel de la France

Marbre blanc

 

Figée dans le temps

Immobile dans le présent

Être là pendant un court instant

Devant vous et vos sourires béants

 

Vous contemplez ce corps féminin

Pour le transposer sur du papier peint

Incertains de lui rendre tout cet hommage

Oui je le sais bien, ô quel grand dommage

 

Et pourtant j’use d’une grande patience

Car votre art devient une telle magnificence

Attendant la seconde magique où je descendrai

De mon piédestal afin de vos œuvres contempler

 

Corps aux seins fermes et aux formes radieuses

Je saurai être à vos yeux tellement belle et si délicieuse

Que je n’aurai hélas prendre une minute de répit

Pour satisfaire mon bonheur de vous dire merci

 

De ce remerciement pour votre amour de cet art

De cet art aussi précieux que tout l’or

Aussi noble qu’une étoile du firmament

Et aussi cher que du marbre blanc.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

La représentation des parties intimes de l’homme dans  l’art du nu.

33618947_453195435109944_7603396147595444224_n

Superbe dessin réalisé par Caroline Bertrand

La représentation des parties intimes de l’homme dans  l’art du nu.

 

Bonjour tout le monde,

33216395_10155702059692523_8022819989180383232_o (1)Je suis encore dans la belle ville de  Matane en Gaspésie où je profite de la beauté des lieux. Ce qui ne  m’empêche pas de poursuivre mes publications au  sein de mon blogue consacré à la  poésie, à la photographie et, surtout, à  la nudité artistique. Par ailleurs, étant membre d’un groupe artistique sur Facebook, il m’arrive souvent de faire des découvertes forts étonnantes lesquelles apportent  un questionnement notable pour votre  humble serviteur. Oui, il m’arrive parfois de  réfléchir sur  des aspects très souvent inédits propres à ce domaine qui me passionne. Par exemple, quelle est donc la représentation des parties intimes de l’homme dans l’art du nu ?

Comme vous pouvez le remarquer, un tel dessin est tout simplement magnifique. Il est une  preuve indéniable d’un travail hors pairs et d’un grand talent chez l’artiste. Cela m’a tout de même incité à poser une simple et délicate question : pourquoi a-t-on cette tendance à camoufler les parties intimes de l’homme nu? Personnellement, je trouve cette réalité du corps de l’homme aussi belle et digne d’intérêt que tout le reste de son corps.(1) 

Mon bon ami Noble Roro de la France m’a répondu en ces termes : « Je suis assez d’accord avec toi, je ne comprend pas pourquoi il faille toujours le cacher, et même déjà aussi devoir le raccourcir lorsque il est normal. Et puis ma grande question c’est pourquoi ne voit-on pas plus de nus masculins car certes les femmes sont magnifiques mais les hommes le sont aussi, un petit geste mesdames les artistes ! »

Mais qu’elle est l’opinion de la principale intéressée ? Je lui ai donc posé la question et l’élaboration de sa réponse m’a beaucoup plu. C’est ainsi que selon elle « … les parties masculines sont rarement représentées directement. L’oeuvre précédente se veut simplement évocatrice mais je crois qu’une oeuvre ou le sexe de l’homme est directement représenté nous livre une partie très intime rarement révélée… à la fois tendresse et puissance.»

Toujours selon Caroline Bertrand, « Pour ce qui est de mon envie de la place des parties intimes dans l’ art, la création va souvent avec l’inspiration, le beau, le désir alors pour une femme le corps d’un homme est attirant, que ce soit pour sa force, sa douceur, son abandon. La représentation doit porter en elle ce respect si j’ose dire, respect du beau, respect de la confiance que l’on nous livre en nous présentant ce qu’il a de plus intime et authentique.»

33522095_10210838059297917_7078729711584542720_oFinalement, et pour conclure  mon article, je dois  avouer qu’en ce qui me concerne, lorsque je pose nu pour des écoles d’art et des ateliers, il me fait un devoir de ne jamais cacher mes parties intimes. Qui plus est ! Il m’est déjà arrivé, de manière rarissime et involontaire, d’y avoir des vibrations lesquelles annoncèrent une érection durant la pose. Cela a été grandement apprécié des artistes présents en salle et ce pour deux raisons principales. En premier lieu, cela leur a permis de prendre conscience de la vitalité qui habitait en moi. En second lieu, cela avait démontré mon aisance face à ma nudité sans gêne mais avec un respect profond pour ce que je suis. Un être humain pleinement masculin et viril.(2)

Merci de m’avoir lu et grande reconnaissance aux artistes qui ont bien voulu partager leurs opinions sur un tel sujet.

RollandJr St-Gelais

Matane (Québec)

Canada

(1) Cette idée est d’ailleurs partagée par Monika Gailloux. (2) Magnifique dessin d’un homme nu où les parties intimes y sont représentées en toute simplicité.  L’auteur est Monika Gailloux.

Un sujet tout à fait spécial : Être une strip-teaseuse

31773173_1621564814624923_4346547624136933376_n

 

Avec la permission de Sugar Pamela de la France

 

Un sujet tout à fait spécial : Être une strip-teaseuse

Bonjour tout le monde,

31403703_10155647224112523_8906807323364687872_oJ’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que les jours printaniers vous réchauffent après avoir passé les longs mois d’hiver. De mon côté, je ne peux pas dire que le temps est au beau fixe puisque dame nature semble vouloir nous faire vivre milles caprices. En effet, après quelques jours de répit où le soleil se pointa le bout de son nez bien timidement, nous voilà au prise avec une vague de froid quasi-sibérien. C’est du jamais vu depuis que votre humble serviteur vit dans la belle ville de Québec. Ce qui fera exactement 20 ans le 1er juillet prochain.

Une telle situation ne m’empêche aucunement de rédiger des articlesIMG_20180419_093920 que ce soit sous formes de poésie ou bien d’essai au sein de mon blogue. Toutefois, force est d’admettre que les entrevues ont été jusqu’à maintenant rarissimes tout au long de mes publications. Quelles en seraient les raisons ? Peur du refus ? Crainte de voir le nom des personnes interviewées terni à jamais ? Un tel élément est très important surtout si l’on tient compte de toutes les fausses images véhiculées dans nos sociétés actuelles à l’égard de la nudité artistique ou érotique. Comment allais-je réussir à dénicher cette perle rare qui accepterait, sans pression de ma part, de collaborer à une entrevue sur le monde d’une nudité à mi-chemin entre l’art et l’érotisme ? Or, c’est avec une chance inouïe et avec de la persévérance que votre humble serviteur a pu trouver une telle perle au sein même de mes amies et modèles nues sur le réseau social Facebook.

C’est ainsi qu’une amie sur Facebook elle-même strip-teaseuse a accepté de répondre à l’ensemble de mes questions lesquelles furent longuement analysées afin de garder une ligne de conduite propre à la nudité de manière saine et honorable. En effet, la ligne est d’une extrême minceur entre la présentation noble et un voyeurisme. Il n’était pas question d’entrer dans ce jeu afin de préserver la pureté artistique si particulier à mon blogue artistique qui est, selon bien des personnes, un véritable joyau sur le web.

31681598_1618648754916529_8395882510663286784_nVoilà que Sugar Pamela, son nom d’artiste, se prêta avec une amabilité à mon endroit. Tout d’abord, je vous dirais qu’elle a su garder une articulation très prononcée sur chacun des thèmes que nous avons discutés. Une articulation qui prouve de manière indéniable qu’elle est à la fois une femme très intelligente et qui sait ce qu’elle fait et surtout qu’elle sait ce qu’elle ne fera jamais dans un corps de métier où abondent les pires préjugés envers ceux et celles qui le pratiquent. C’est ainsi qu’il est impératif à ses yeux de garder un contrôle absolu sur tout ce qu’elle fait lors de ses prestations. Il n’est nullement question pour elle de se laisser prendre en photos pendant qu’elle pose nue sur scène. D’autant plus que tout peut arriver dans ce milieu et que, fait important à retenir, sa mère est la seule à connaître sa véritable profession.

Ensuite, rien est laissé au hasard pour élaborer ses nombreuses31789479_1621564811291590_6668655751809990656_n chorégraphiques sur la balustrade. Voilà pourquoi il lui est impératif de posséder une santé quasi à toute épreuve pour éviter l’apparition de blessures causées par des accidents. De plus, elle met en pratique ce dicton “un esprit sain dans un corps sain.” Drogue ? Alcool ? Produits néfastes pour la santé tant de l’âme que du physique ? Elle leur a fermé la porte depuis belle lurette. Enfin, tout ce qui doit être fait pour conserver une bonne santé corporelle est réalisé de manière méticuleuse. C’est ainsi que manger sereinement va de soi tout en ayant un souci de son hygiène personnel. Ce qui inclus dans le cas présent épilation et douches régulières.

N’allez pas croire qu’elle ignore ce qu’est la pudeur. En effet, ce n’est pas le fait d’être nue qui lui importe vraiment mais davantage cette sensation de liberté inhérente à la danse mais avec ce petit cachet propre à la nudité. Elle sait très bien de quoi elle parle puisqu’elle danse nue depuis maintenant six ans alors qu’elle avait auparavant débuté dans le domaine du modèle. Par ailleurs, et je peux très bien comprendre son point-de-vue, il lui a été aisé de percer dans le domaine du nu puisqu’une fois la barrière détruite, le reste vient tout seul. Attention ! Il s’agit ici de la recherche de l’excellence en tout temps et en chaque prestation. Autrement dit, la gêne et le manque de pudeur n’ont pas de place dans un tel milieu.

31900462_1621566714624733_961865528031313920_nElle m’a avoué que son plus grand désir serait de rencontrer d’autres strip-teaseuses afin d’une part, se familiariser avec ce que l’on nomme dans le jargon du milieu de “Dance Pole” qui est loin d’être une pratique facile pour toute néophyte et, d’autre part, de trouver des trucs pour se perfectionner sur scène.  Hé oui ! Le sérieux est sans aucun doute une pierre angulaire si on souhaite faire sa marque dans ce domaine. Il va de soi qu’elle a au plus profond d’elle-même de nombreux rêves qu’elle souhaite réaliser au cours de sa vie. Des rêves dont elle désire garder le tout dans le secret de son coeur. Choix que je respecte avec grand plaisir. C’est la moindre des choses. N’est-ce pas ?!

Je termine le présent article en offrant un sincère remerciement à Sugar Pamela pour avoir accepté de collaborer en répondant si généreusement à mes questions. Et merci à chacun et chacune d’entre vous de suivre mon blogue de manière assidue.

Je vous aime.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Des fois la réalité dépasse la fiction.

11102964_10153237460363919_1626700219180083130_n

 

Dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

 

Des fois la réalité dépasse la fiction.

Bonjour tout le monde,

Je profite d’une tempête de neige en ce début du mois d’avril pour vous présenter un magnifique dessin réalisé par un artiste et ami du nom de Eri Kel. Cet artiste a la chance inouïe de travailler le nu artistique tant avec un modèle vivant que par son imagination. Personnellement, je trouve qu’il possède un talent hors-pair dans la capacité de dessiner un corps nu aussi bien en mode « réel » qu’en mode « fictif ».

Cela peut vous paraître simple. Mais, détrompez-vous ! En effet, le principal danger d’imaginer un corps nu pendant une création réside dans le fait de lui donner un caractère érotisme alors que les balises de nu intégral doivent demeurer en premier plan. Il est important de retenir qu’un dessin de nu que l’on qualifierait d’érotique peut bien entendu être reconnu tant pour sa beauté que pour son originalité. Ici, l’art est présent partout.

Enfin bref, il me fait plaisir de vous présenter le dessin réalisé par Eri Kel. Un dessin qui prouve que l’expérience de l’artiste peut parfois être suffisant pour créer une oeuvre d’art remarquable. Ce qui n’enlève strictement rien au rôle du modèle vivant, nu intégral, dans le monde du nu artistique. Rien ne vaut la réalité pour approfondir un tel domaine puisque c’est grâce à cette dernière que la fiction arrive en certaines circonstances à l’atteindre, voire à la dépasser.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

 

En attendant les invités

Magnifique dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

En attendant les invités

Bonjour tout le monde,

Je tiens à remercier par la présente mon ami et collaborateur de la France, mon cher Eri Kel, pour ce magnifique dessin qui illustre à la perfection l’attente du modèle vivant lors de la préparation des invités. Ces derniers peuvent être des artistes amateurs ou professionnels ou encore les étudiants en arts.

En effet, l’attente est un temps fort chez le modèle vivant puisqu’il s’agit non seulement du meilleur moment à la réflexion des poses susceptibles d’être réalisées mais aussi aux sensations qui découlent des premiers regards plus ou moins furtifs des personnes présentes. J’oserais même dire un temps crucial pour le bon déroulement de la séance puisque tout peut se jouer en quelques secondes. Des secondes semblables au souffle chez l’individu lui procurant ainsi le bien-être tant pour le corps que pour son âme.

IMG_20180402_084834_897Être modèle nu se vit à chaque étape de ladite séance. Cela concerne évidemment la préparation du modèle laquelle peut prendre plusieurs jours. À cela s’ajoutent les surprises plus ou moins agréables, voire en certains temps cocasses, susceptibles d’arriver en cours de route. J’en sais personnellement quelque chose. Croyez-moi sur parole !

À titre d’exemple, je me rappelle notamment de réactions typiquement masculines que j’ai vécues malgré moi. À cela vient s’ajouter la création de tableaux qui ont impressionné à la fois la professeure et votre humble serviteur. Une impression de surprise absolue tellement le résultat alla bien au de-là de nos attentes.

20171006_104621C’est ainsi que prenant une pose assez explicite mais dans un but purement inspiratrice lors du moment dit « de l’attente », je désirais offrir aux élèves présents en classe l’opportunité de travailler la différence entre d’une part ma jambe artificielle et, d’autre part, ma jambe dite « normale ». Or, c’est dans l’attente qu’une telle pose fut réalisée par l’auteur de cet article mais ce fut aussi à ce moment précis qu’une des élèves eut l’idée, avouons-le fort brillante, de produire une oeuvre dépassant tout ce qui a été fait en terme d’imagination. Comme quoi l’attente fait partie intégrante de la séance. Un peu comme le prologue donne le coup d’envoi d’un roman. Un roman qui s’écrit sur le papier des … artistes.

Merci de m’avoir lu.

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec 

À l’ombre de moi-même

28954485_10156408672308919_5109852510375326678_o

Magnifique dessin réalisé par mon ami Eri Kel de la France

« À l’ombre de moi-même »  

Réalisation de Eri Kel de la France

Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.

Un des aspects les plus curieux d’une séance de nudité artistique se rapporte à l’expérience unique pour le modèle vivant de se retrouver seul face à lui-même. En effet, peu importe le nombre de participants présents à l’atelier, peu importe le niveau académique des étudiants et des étudiantes en arts, le modèle nu vit pleinement une solitude. Personnellement, je qualifierais celle-ci de « solitude intemporelle » puisqu’en effet, la notion même d’espace-temps semble être suspendue.

Tout autour de soi existe sous une autre forme. Les regards, les coups de pinceaux ou de crayons sur le papier vierge, la masculinité susceptible de s’extérioriser sans crainte ni fausse-pudeur, une féminité assumée et pleinement vécue, rien de tout çà ne peut se vivre, s’expérimenter, voire s’intérioriser, en dehors d’une telle séance. Être authentique parce que l’on est  simplement à l’ombre de soi-même, … de moi-même.

Merci de m’avoir lu. 

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec