Archives de tags | aspect psychologique

Signe de féminité : le buste

30582315_10156452982538919_5891354876977348608_o

 

Dessin de Buste par mon ami Eri Kel de la France

 

Signe de féminité : le buste

( Les dessins qui accompagnent ledit article sont réalisés par Nicole Boileau )

Bonjour tout le monde,

FB_IMG_1523409271284Aujourd’hui, je désire vous entretenir d’un aspect particulier du modèle vivant et plus précisément celui du modèle de sexe féminin, c’est-à-dire le buste. Cela peut vous paraître étrange que j’aborde un tel aspect au sein de mon blogue. Cependant rien est plus démonstratif que le buste pour représenter à la perfection la féminité à part peut-être certaines représentations plus que rarissimes de la vulve. Mais encore-là, les exceptions semblent confirmer la règle.

Pourquoi donc utiliser le buste et non pas uneFB_IMG_1523409280067 quelconque autre partie de l’anatomie féminine ? Je vous répondrai, et c’est mon humble opinion, qu’il y a là une certaine sacralité du corps de la femme. En effet, quoi de plus sacré que le buste d’une femme ? Une sacralité qui tire sûrement sa source sur l’imaginaire tant religieuse que populaire concernant la nourriture donnée par la mère à son enfant. Une mère qui donne à la fois la vie et la nourriture permettant à celle-ci de se poursuivre, du moins pour un laps de temps plus ou moins défini une fois sortie en son sein, renferme sans contredit un message clair à la création. Un message qui dit que l’humanité tire ses origines de la féminité. Un aspect religieux âprement combattu par les trois grandes religions monothéistes au cours de l’histoire.

FB_IMG_1523409290249D’ailleurs, pourquoi donc utiliser le terme « sortir en son sein » puisqu’en réalité l’enfant entre dans notre monde par une voie tout à fait différente ? Qui plus est ! Bien des représentations de divinités femelles du monde antique ont été fabriquées en mettant l’accent sur les seins, symbole de maternité et de virginité. Comme quoi les religions officielles se sont intéressées depuis la nuit des temps à ce symbole mythique propre au corps féminin.

Un autre aspect qui me vient à l’esprit concerne l’aspect psychologique de la représentation du sein dans le milieu du nu. Notez bien qu’il s’agit ici que de mon humble opinion. Ceci dit, le sein a bel et bien une valeur quasi sacrée chez la majorité des artistes. Ces derniers tentent par tous les moyens de travailler un tel sujet avec une minutie que je qualifierais, avec un petit sourire sur le coin de mes lèvres, digne d’un moine.

En effet, la plupart des artistes qui travaillent à une représentation d’un buste, ou dans certains cas un sein, semblent avoir un respect indéniable. Serait-ce l’image du sein maternel ? C’est plus que probable. Serait-ce plutôt l’objet d’un fantasme à l’égard du fruit défendu ? C’est aussi fort possible. Quoiqu’il en soit, et j’en suis tout à fait convaincu, il y a autant de raisons de travailler sur une présentation du buste qu’il y a d’artistes.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada