Archives de tags | résolutions

Le handicap physique

Le handicap
Votre humble serviteur : RollandJr St-Gelais

Le handicap physique

Bonjour tout le monde,

Hé oui! Nous sommes déjà rendus au 30 décembre 2019. Une journée propice à une rétrospection, non seulement de nos bons et moins bons coups que nous avons réalisés au courant de l’année en cours, mais aussi à établir une liste de nos résolutions aussi minime soit-elle pour celle qui frappe à nos portes. Bon ! Je le reconnais que l’année 2019 a été somme toute assez intéressante même si elle avait débuté par un long séjour à l’hôpital.

Un tel séjour a permis chez votre serviteur quelques remises en question lesquelles se sont poursuivies tout au long de cette année. Des remises en question qui d’une part, m’ont conforté dans mes valeurs judéo-chrétiennes et qui, d’autre part, m’ont amené à percevoir certaines réalités avec des points-de-vue différents. C’est un fait. Je tiens mordicus à ces valeurs qui m’ont été transmises par mes parents et par les religieux qui enseignèrent dans l’établissement scolaire que je fréquentais durant mon adolescence. C’est aussi un fait que bien des gens peuvent avoir des pensées, des opinions et des modes de vie bien différentes que les miennes. Une telle diversité rend la vie fort intéressante.

Ceci m’incite à répondre à une question que plusieurs de ces personnes me posent à quelques occasions au fil de nos discussions sur le réseau social Facebook. Une question qui semble provenir de leurs pensées, leurs interrogations, de leurs opinions et, dans quelques cas, de leurs modes vie. À vrai dire, il s’agit davantage d’une requête qu’une question. En effet, plusieurs de ces personnes souhaiteraient que je rédige un texte dont le sujet serait de vivre avec un handicap physique. Une requête qui est, je le reconnais volontiers, tout à fait légitime. Or, j’avais déjà décidé de ne jamais rédiger un tel article sur ce sujet au sein de mon blogue artistique. Pour quelles raisons ? C’est précisément ce à quoi je tenterai de répondre mais de manière à ne pas m’éterniser sur ledit sujet.

À vrai dire, il y a trois postulats qui expliquent bien mon objection à élaborer sur le sujet. Veuillez noter que par un souci de rendre cet exposé écrit le moins lourd à lire, je vais essayer de faire qu’un survol des trois postulats de base. Ce qui, je le crois, sera satisfaisant autant pour vous que pour moi.

Le premier postulat de base réside dans le fait que tout le monde a un handicap lequel n’est pas toujours évident à voir mais qui peut quand même être lourd à supporter. Certains de ces handicaps peuvent être d’ordre physique, mental, émotionnel ou psychologique. Qui plus est! Les gens n’affrontent pas leurs handicaps de la même manière, et ce pour les raisons suivantes : des expériences de vie des plus traumatisantes, des ressources répondant de manière plus ou moins de façon efficace à leurs besoins et des capacités de résilience pouvant être aux antipodes les unes des autres. Bref, il serait à mon humble avis superflu de rédiger un tel article portant sur le sujet car il faudrait tenir-compte des paramètres mentionnés ci-dessus. Et, pour être franc avec vous, cela ne m’intéresse absolument pas.

Le second postulat de base réside tel que mentionné ci-dessus dans mon non-intérêt pour le sujet. En effet, ayant participé à de nombreux reportages tant au sein de la presse écrite que la presse télévisée, on dirait aujourd’hui la presse électronique, sur mon vécu en tant que survivant de la thalidomide, vous comprendrez qu’en ce qui me concerne le vase est plein jusqu’à ras-bord. En résumé, j’ai déjà amplement donné et beaucoup plus que vous pourriez même l’imaginer un seul instant.

Le dernier postulat, et le plus important d’entre les trois, c’est qu’un tel sujet n’a pas vraiment sa place dans mon blogue. Certes, il est aisé de constater que je vis avec un handicap physique apparent tout en remarquant au passage que je suis de sexe masculin lorsque je publie des articles concernant mes expériences de modèle nu pour des écoles d’arts, des ateliers en arts et des artistes tant professionnels qu’amateurs. Il en est de même lorsque je diffuse les poèmes inspirés par les photos prises durant mes poses de nudité que ce soit lors de session en privé ou bien durant les cours de dessin ou autres. Cependant, j’évite de toucher directement sur ma situation physique afin d’une part, de ne pas attirer ou susciter un quelconque sentiment de pitié chez mes abonnés et d’autre part, de ne pas faire de mon blogue un instrument de propagande pouvant servir à une cause liée de près ou de loin aux diverses situations de handicap existant dans le monde. Il y en a tout plein sur le web qui sont là que pour ça.

Une mise-au-point doit être faite ici afin d’éviter une certaine contradiction de mes énoncés. Certes, il est vrai que j’ai déjà posé nu pour un jeune étudiant en photographie qui avait choisi de réaliser une exposition portant sur la beauté de la différence. Ladite exposition comprenait toute une série de réalisations photographiques sur des personnes vivant avec des différences physiques, et ce dans le cadre d’une activité scolaire de rang collégial. Soyez convaincus d’une chose, si j’ai accepté de poser nu pour une telle activité, cela a été justement pour venir en aide à un étudiant dont le seul désir était de briser une image omniprésente au sein de la société selon la beauté physique doit répondre à des critères précis. Ce qui est, vous en conviendrez, entièrement faux.

J’ose espérer que mes explications sur mon opposition à élaborer sur le handicap physique présentées au sein de cet article vous ont été satisfaisantes. Et, pour être franc avec vous, il y a tant de sujets plus captivants à développer que je préfère laisser celui-ci à un autre.
Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Qu’attendez-vous?

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Qu’attendez-vous ?

 

Nouvelle année

Tout devient possible

Rien est alors impossible

Car le passé ne règne plus sur ce nouveau-né.

 

Bien des résolutions seront prises

Certaines seront tenues avec difficultés

D’autres seront depuis longtemps oubliées

Car bien des vices nous en sommes sous l’emprise.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Désormais…

new-image141

Désormais…

 

Bien des résolutions ont lieu en ce jour,
Malgré de vœux pieux rares sont tenues pour toujours,
Devrais-je faire pareille afin d’être du nombre de ces gens?
Et à mon tour faire des promesses incongrues en ce jour de l’An?

 

Et pourtant, en revoyant mon passé,
Je me suis alors dit malgré moi et bien étonné,
Qu’il y a une seule promesse que je devrais tenir envers moi,
D’ouvrir cette petite lumière afin d’éclairer mon âme au profond de moi.

 

Désormais, je ferai confiance en la sagesse des anciens,
Et de corps et d’esprit, je m’éloignerai de tous ces vauriens,
Qui ne se gênent pas pour abuser de mon cœur et de mes biens,
En me laissant avec beaucoup d’amertume et devant absolument rien.

 

Désormais, j’écouterai la parole ancestrale,
Afin de me protéger de ces bandits et de ces vandales,
Proverbe d’orient dit ceci: « Tiens-toi avec le diable et un jour tu brûleras en enfer ».
Quelle grande prudence de mettre cette maxime en pratique même si j’aurais aimé le faire hier.

 

Mais, Dieu merci, la page est tournée.
Pourquoi devrais-je alors aujourd’hui me tourmenter?
Aller devant moi imperturbablement à chaque jour que le soleil se lèvera,
Avancer pas à pas sans oublier d’allumer cette lumière lorsque la lune apparaîtra.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Canton de Vaud
Suisse

Faire confiance

New Image27.jpg

Faire confiance

Bonjour tout le monde,

New Image25.jpgComment allez-vous? Êtes-vous bien avancés dans vos préparatifs des Fêtes de Noël et  du Jour de l’An? Avez-vous songé un tant soit peu à vos résolutions pour l’année 2017? Que retirez-vous de l’ensemble de l’année qui se terminera bientôt? Que de questions! Je le sais trop bien. Pour ma part, tout va à merveille en cette semaine bien spéciale. La vie est belle et je ne cesse de remercier Dieu, vous savez déjà que je suis croyant, pour tous ses bienfaits envers votre humble serviteur. Tout ceci pour vous préparer à lire cet article qui se veut être assez unique  en son genre. Non pas que je veux agir en tant  que  moralisateur, mais bien en tant  que votre plus fidèle ami.

J’aimerais vous parler aujourd’hui de mes résolutions pour la prochaine  année. New Image8.jpgQue puis-je dire en ce qui concerne une telle question? Tout d’abord, de  continuer de faire confiance en la  vie et de ne pas craindre pour demain. La vie semblait s’annoncer plutôt négative lors de ma naissance. Et pourtant, je ne voudrais en aucun temps l’échanger pour quoique ce soit. Ensuite, il est impératif de cesser de regarder en arrière afin de pouvoir admirer le soleil qui brille de tous ses feux devant soi. Oui, il y a bien des nuages sombres qui viennent  ternir nos instants de  vie. Cependant, l’essentiel est de garder une sérénité face aux épreuves qui peuvent nous accabler et de se rappeler qu’il y a toujours une lumière qui brille au bout du tunnel. Enfin, c’est de ne jamais regretter ce que  l’on a donné, surtout si on l’a fait avec honnêteté, sans  arrière-pensée et avec respect tant pour soi que pour  l’autre.

New Image26.jpgD’ailleurs, le verbe donner comporte deux  mots complémentaires. « Don », c’est-à-dire faire gratuitement sans  rien attendre en retour. J’ai donné beaucoup de  ma personne tant lors des séances  de nudité artistique que lors de  mes relations  interpersonnelles. Et, savez-vous quoi? Je ne  le regrette pas puisque cela m’a permis de grandir en chaque instant. Grandir pour mieux évoluer et surtout pour mieux me comprendre. Croyez-moi sur parole! Je  sais très bien de quoi je parle dans mes propos. Donner comporte aussi le fait d’être « né » à chaque fois où l’on se donne. En effet, ce que l’on donne est perdu  pour toujours. Il faut ici savoir  lâcher prise et apprendre à se construire autrement, suite à nos expériences  personnelles  lesquelles peuvent  être  parfois bonnes, parfois excellentes, parfois médiocres ou bien parfois désastreuses. La vie est ainsi faite.

Bref, faire confiance sera le mot d’ordre pour la prochaine année. Faire comportenew-image89 une action envers l’autre même si le  résultat peut être loin de ce  que l’on souhaite. Faire confiance comporte d’abord et avant tout avoir confiance en soi-même car, au cas où vous l’oubliez, vous êtes  le meilleur ami de vous-mêmes. Enfin, faire confiance en chaque jour qui se pointera le bout du nez en 2017 vous permettra d’avancer et, pourquoi pas?, de réaliser des choses extraordinaires. Extraordinaires tout comme vous l’êtes tous et toutes à mes yeux.

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Canton de Vaud

Suisse

La vie est belle.

Image

La vie est belle.

Bonjour tout le monde,

J’espère que votre fin d’année se déroule bien, et ce, que vous soyez ou non entourés de vos proches. En effet, il y a un nombre impressionnant de personnes qui vivent cette période de l’année à la manière, je n’ose pas utiliser le terme de « solitude totale » puisque nous pouvons être seuls même dans une foule, d’un ermite. Je l’avoue que c’est un peu ce que j’ai choisi de vivre en ce moment. Certains ont choisi de festoyer tandis que d’autres préfèrent la tranquillité. J’ai opté pour le second choix, et ce pour des raisons qui me sont bien intimes.

Ce moment de repli m’a amené à revoir quelque peu mes valeurs. Non pas que je sois une mauvaise personne, enfin je veux bien le croire, mais tout simplement de m’assurer de prendre les bonnes résolutions car ces dernières sont plutôt très rares. Rareté qui est due au fait qu’elles sont souvent, hélas trop souvent, non tenues. Pourquoi alors prendre des résolutions si nous sommes dans l’incapacité de les tenir? Personnellement, je peux compter sur les doigts de ma main les résolutions que je décide de prendre pour chaque année qui pointe le bout de son nez. Ceux et celles qui me connaissent comprennent bien le sens de cette petite plaisanterie de mon cru. Toutefois, celles que j’ai décidé de prendre ont toutes un point en commun et c’est celui d’avoir été tenues.

Je prend à titre d’exemples ma volonté de sortir de l’enfer de l’alcoolisme en utilisant les grands moyens qui étaient à ma disposition lors de mon déménagement dans la belle ville de Québec. Mon hospitalisation au département de toxicomanie de l’hôpital St-François d’Assise de Québec le 10 octobre, jour de l’Action de Grâce, a été le début d’une nouvelle vie.

À cela s’ajoute ma réussite au plan des études universitaires où la découverte de la Théologie a favorisé en moi une meilleure compréhension de l’Être humain. Attention! Je n’ai jamais prétendu que ma compréhension était totale puisque l’Homme est de tous les animaux de la Création celui qui est le plus complexe. Bref, ma résolution de retourner aux études m’a permis de voir la vie sous un autre angle qui m’était quasi inconnu et c’est celle de spiritualité.

Dernière résolution, et non la moindre, est de ne pas donner raison à ceux et celles qui d’une part, tentèrent de me décourager à devenir un modèle nu sous prétexte de mon « handicap physique apparent » et qui d’autre part, ont tenté de me faire taire dans le cadre d’un dossier qui remonte depuis le jour de mon anniversaire de naissance soit le 24 mai 1984, date où j’ai été abusé par un bureau d’avocats de Philadelphie. Or, j’ai pris la résolution de protéger mes arrières en prévision d’événements qui seront hautement médiatisés dans un proche avenir. Résolution qui, j’en suis convaincu, me sera fort profitable.

Comme vous pouvez le constater par vous-mêmes, ces humbles résolutions m’ont été des plus profitables dans l’art de rendre ma vie plus conforme à mes aspirations et à mes objectifs personnels. Rappelez-vous toujours que le plus grand artiste que connaitrez au cours de votre existence terrestre est nul autre que vous. Oui, vous et vous seul. Vous êtes celui qui a la capacité de transformer le tableau de votre vie, d’en modifier les couleurs, d’en extirper les écorchures et de polir le tout. Il s’agit-là, vous en conviendrez certainement, d’un travail de longue haleine laquelle se terminera qu’à votre dernier souffle.

Ne voyez surtout pas une quelconque forme de négativisme dans mes propos puisqu’il s’agit en réalité d’une chance inouïe que nous pouvons jouir en tant que personne ayant le libre-arbitre. Aucun être vivant du monde visible et, selon la conception judéo-chrétienne, de l’univers invisible n’a cette merveilleuse faculté de prendre sa destiné en main. Nous sommes en quelque sorte les héritiers du Grand Architecte de l’Univers car nous pouvons influencer nos destinés tant personnelles que collectives. Voilà pourquoi je peux sans aucune retenue déclarer que nous sommes les plus grands artistes de nos vies et que nous sommes les seuls à pouvoir la rendre tout simplement … belle.

Merci de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada