Archives de tags | regard de femme

Les lambeaux de mon coeur

a_girl_tired_in_an_elevator_by_rickb500_dd4r12y-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Les lambeaux de mon cœur

 

Voilà maintenant trois mois,
Que tu es parti étudier loin de moi,
Une langue étrangère sur une terre inconnue,
En nous jurant fidélité tel que nous en avions convenu.

 

Chaque nuit, je pensais sans cesse à toi.
Dans tes lettres, tu jurais de vivre pour moi.
J’attendais avec grande fébrilité tes rares appels,
Car tu me disais souvent à tel point à tes yeux j’étais belle.

 

Puis un jour, une folle idée m’a prise.
Car de toi, je te le jure, follement j’étais éprise.
De prendre le train pour te faire une surprise, j’en avais décidé
En fantasmant que nous aurions fait l’amour avec passion dès mon arrivé.

 

Parvenue sur le seuil de ton appartement,
Je sentais mon cœur saisi de tant de battements,
Espérant te rendre heureux par ma présence inattendue,
Mais en ouvrant la porte, des cris de femme en jouissance, j’ai entendus.

 

Me dirigeant irrésistiblement vers cette porte,
Cette porte de bois qui alla me mener vers l’enfer,
Te voyant ainsi nu sur cette étrangère, je ne savais que faire.
Mes rêves de mariage et d’une famille nombreuse s’envolèrent.

 

Je n’en veux pas à cette beauté radieuse,
Même si, en plus, qu’elle soit très gracieuse.
Avec ses cheveux roux et sa peau blanche comme tu lait,
Car elle n’est en rien responsable de tout le mal que tu m’as fait.

 

Quelles belles paroles lui as-tu dites ?
Quelles formules magiques as-tu prononcées ?
Pour l’amener dans ton lit bien que nous fussions fiancés ?
En un seul instant, je me suis sentie trahie et tout autant maudite.

 

Tu avais bien fait de ne point dire un mot,
En t’apercevant de ce que tu as fait comme maux,
Tout le mal a été fait et maintenant c’est hélas trop tard,
Car aucun geste, aucune excuse, ni aucune parole ne saurait réparer ce tort.

 

Retournant alors sur mes pas pour me diriger vers l’ascenseur,
Évitant de tourner vers toi mon regard de femme trahie et blessée,
En souhaitant ardemment qu’un jour peut-être je pourrai enfin t’oublier,
Dans le silence, je m’y suis engloutie afin d’y ramasser les lambeaux de mon cœur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Des seins de femme

11204405_806755936200813_3987133904731711875_n

Par Nicole Boileau artiste Montréal (Québec)

« Des seins de femme » 

( Crayon sur papier )

Réalisation de Nicole Boileau 

Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.
RollandJr St-Gelais de Québec

Bonjour tout le monde,

C’est toujours très agréable de pouvoir à la fois dialoguer avec des artistes, amateurs ou professionnels, et de partager avec eux sur notre passion commune qu’est la pose nue. Une passion vue, vécue et élaborée sous deux angles d’approche totalement différents. De mon côté, cela se réalise devant le tableau ou tout autre support utilisé par l’artiste. Et d’un autre côté, un angle fait à partir derrière ledit support. Un sujet d’étude mais expérimenté de manière opposée.

Ceci est d’autant plus intéressant lorsque ledit sujet est analysé, je fais ici référence à la perception de la nudité en tant que tel d’un modèle de sexe féminin, sous une approche toute féminine. Je crois être en droit de supposer, et loin de moi l’idée de manquer de respect envers la femme, que la vision est différente de la mienne. Voilà pourquoi j’ai intitulé le présent article  » Des seins de femme « . En effet, quoi de plus significatif que des seins de femme pour illustrer la féminité lorsque celle-ci est transposée sur un dessin réalisé par une artiste ? car il s’agit bien d’un dessin de femme

Une fois encore, ce regard de femme sur le corps d’une autre femme est tout à fait exceptionnel tant par son harmonie que par la douceur de ses coups de crayons sur papier. Bravo à l’artiste pour cette oeuvre formidable.

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec (Canada)

Collaboration spéciale de Valérie Llin

img012

Intimité perçue par Valérie Llin

Collaboration spéciale de Valérie Llin

Objectifs recherchés pour le projet;
Essayer de détruire les tabous très tenaces au sein de la société envers les hommes et les femmes ayant un handicap physique.
Suggérer la beauté là où l’hypocrisie sociale y voit une erreur de la science.
Poser un regard féminin sur une sexualité hors norme.
Et enfin, y découvrir l’être totalement sexué malgré la situation physique.

Signé Valérie Llin

img017

Crédit : Valérie Llin

 Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je file le parfait bonheur depuis quelques jours. En effet, j’ai eu la chance de participer à un projet tout à fait inusité dont le déroulement a eu lieu lundi le 14 mars dans la belle ville de Québec. Vous savez que depuis le tout début de la réalisation de mon blogue artistique, le désir de présenter la beauté d’un corps nu constitue le leitmotiv de ma passion pour la nudité artistique et, en certaines occasions, la nudité érotique. Deux thèmes qui sont loin d’être aux antipodes l’un de l’autre puisque souvent ils peuvent même se compléter. J’ai eu la chance de travailler avec des artistes formidables et, jusqu’à maintenant, aucun d’entre eux n’a manifesté de gêne envers votre humble serviteur. Ce qui est loin d’être surprenant car, d’une part, mon aisance avec ma situation physique accompagnée par mon ouverture d’esprit et, d’autre part, le respect mutuel ont formé la pierre angulaire de chacune des séances auxquelles votre humble serviteur a été le sujet en tant que modèle nu.

img019

Crédit : Valérie Llin

Hé oui ! J’ai posé nu tant pour des artistes masculins que féminins. Ces artistes m’ont vu sous toutes les composantes de mon physique. Je ne leur cache rien puisque ce corps est le mien et la vie m’en a pas donné d’autre sans pour autant verser dans l’exhibitionnisme. C’est un fait Mon corps a été longuement scruté par le corps médical afin de « réparer » les désastres causés par les quelques comprimés de thalidomide que ma défunte mère avait consommés au tout début de sa grossesse. De plus, certains avocats y ont vu une occasion de s’enrichir à mon détriment lorsqu’ils m’utilisèrent tel un vulgaire objet lors de mon périple à Philadelphie le 24 mai 1984, c’est-à-dire le jour de mon anniversaire de naissance. Il y a des blessures dont les cicatrices ont été longues à guérir mais, grâce au temps qui passe, la douleur finit par s’amoindrir. Dieu merci !

img018

Crédit : Valérie Llin

Bref, on m’a souvent vu soit comme un être difforme pour qui il fallait réparer les erreurs pharmaceutiques ou bien comme une source potentielle de revenue. Mais qu’en est-il de mon physique en tant qu’être sexué ? Peut-il être vu, apprécié et perçu pleinement comme celui d’un mâle et ce sous le regard d’un photographe de sexe … féminin ?

Autrement dit, comment un corps nu hors du commun peut-il être qualifié de sain et de beau ? Est-il possible de réussir à l’apprécier, à l’apprivoiser et surtout à y découvrir toute la force qui l’anime ? Être qui l’on est tout simplement, c’est-à-dire un homme sexué et possédant une virilité vue et interprétée dans les yeux d’une … femme ? Peut-il être beau dans sa nudité et être fier de son corps ? Voilà l’ensemble des pistes de réflexion qui ont servi à la talentueuse Valérie Llin à réaliser des photos d’un genre assez, je vous l’accorde, particulier. Mais, au-delà cette particularité, il faut y découvrir l’homme pleinement masculin, viril et … heureux.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

P.S. La grande majorité des photos réalisées au cours de la séance seront publiées ultérieurement sur la rubrique « page », mais seulement après mûres réflexions. Merci de votre compréhension.