Archives de tags | hiver

Le sacre du printemps

Sacre du printemps
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Le sacre du printemps

Poème inspiré par la musique de Stravinsky et par la réalisation photo de Rick B.

 

Tout est noirceur,

Tout est rempli de peur,

Noirceur qui sans relâche m’entoure,

Froid et lenteur sont aux moindres détours.

 

Pourtant, en toi vibrent chacune de tes veines.

Des veines gorgées à satiété de sang qui se démènent,

De ce sang à la fois donneur et receveur toutes les vies,

De ces vies qui attendent le bon moment pour éclater à l’infini.

 

Tel le ferait un phallus au moment de la jouissance,

Et qui sort de la bouche d’un couple au temps de réjouissance,

D’un mouvement de va-et-vient culminant au point du bonheur suprême,

De ce point mystérieux d’extase, de la petite mort, célébré même pendant le carême.

 

Semblable à la sève chaude si nourricière,

Qui navigue prestement dans les gracieuses artères,

Abreuvant jusqu’à la cime des arbres profondément endormis,

Endormis à chaque hiver en espérant que maintenant ce soit fini.

 

Quelle est donc cette force de la nature !

Qui donc peut avoir créé cet être tellement pur ?

Si pur que seuls les êtres divins pouvaient consacrer,

Une saison qui redonne la vie tel le ferait une terre sainte et sacrée.

 

Ô toi, ô sacre du printemps,

Ô toi qui annonce la venue des nouveau-nés.

Ceux que les époux ont par joie et amour façonnés,

Et dans le sein des mères lentement petits êtres se sont formés.

 

Force vive du temps qui passe et qui revient,

Ainsi en a-t-il toujours été pour chaque homme son destin,

Que vienne le printemps et sa bienfaitrice chaleur réchauffer nos cœurs,

Nous sortir de nos langueurs, de nos craintes, de nos peurs et de notre torpeur.

 

Printemps de force se manifestant dans mon corps offert,

Offert dans chaque note de cette mélodie que craignent même les enfers,

Offert dans ma fragilité que témoigne chaque parcelle de ma peau de femme,

Moi, cette femme annonciatrice de jours nouveaux et de danses autour de la flamme.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Trouve-moi

Trouve-moi
Model is JenovaxLilith on DeviantArt Avec la permission de JenovaxLilith. https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/find-me-831364655

Trouve-moi

 

Lis bien ces mots,

Qui expriment si bien mes maux,

Des maux longtemps tenus silencieux,

Malgré les avertissements que me donnèrent les cieux.

 

Parfois, il faut faire des choix pour son avenir.

Des choix souvent tristes et parfois inévitables,

Ne rien dire, ne rien faire, serait à mes yeux si coupable.

Ah si tu pouvais savoir comme j’aimais tant te voir sourire !

 

Je ne t’avais pourtant jamais rien refusé,

Car, au plus profond de moi, comme je t’ai aimée.

Je t’avais offert le meilleur de moi-même à chaque instant,

Passant outre les mésententes bien futiles pour de courts moments.

 

Je t’ai fait vivre tant d’expériences variées,

Avec en prime une belle séance de grande nudité.

Une séance que je désirais t’offrir sur un plateau d’argent,

En ce bel hiver recouvrant la terre endormie d’un manteau blanc.

 

Désormais, je continuerai mon humble chemin.

Si telle est l’ultime volonté de Dieu sur mon destin.

Je te laisse sans haine, sans regret mais avec amertume.

Car depuis ma réflexion se jeta en mon âme une épaisse brume.

 

Je m’en vais sous le ciel gris sans me retourner,

Avec une douce mélodie sur mes lèvres pour me consoler,

Je te laisse maintenant et pour toujours en paix si telle est ta volonté.

Et de ces pages j’ai choisi définitivement dans les obscurs limbes jeter.

 

Trouve-moi belle dame si tu le peux,

Mais, moi j’en ai assez. Tel est mon aveu.

Y-a-t-il quelqu’un qui t’a dit aujourd’hui qu’il t’aimait?

Que cela me manquera de ne plus te le dire maintenant et à jamais.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un peu de soleil

Un peu de soleil
Titre original de la photo : Orange Girl Good Avec la permission de spitting-to-windward https://www.deviantart.com/spitting-to-windward/art/orange-girl-good-830968183

Un peu de soleil

Bonjour tout le monde,

Il me fait plaisir de vous présenter une très belle photo d’un modèle nu féminin. Une photo qui m’a interpellé en cette journée d’hiver. Un hiver qui est tout de même assez tempéré pour ce qui est du climat hivernal typique dans la belle province qu’est le Québec. En effet, nous sommes plutôt habitués d’affronter des températures avoisinant les -30C en cette période de l’année alors que c’est plutôt assez doux. Soyez convaincus que je ne m’en plains pas.

Toutefois, cela ne m’empêche pas de songer à la beauté de l’été et de tout ce qu’il nous offre lorsque il arrive dans mon beau coin de pays. Je pense, entre autres, à la chaleur, aux paysages verdâtres, à la légèreté des vêtements et, bien entendu, aux magnifiques dames que je « caresserais avec mes yeux. » 1 Il est vrai que chaque saison possède des caractéristiques qui la rende à la fois unique et attachante. Unique par ses nombreux charmes et attachante puisque tôt ou tard, et qu’on le veuille ou non, on finit par y penser.

On y finit par y penser soit en écoutant une mélodie, soit à regarder des vieilles photos ou encore en se remémorant seul ou entre amis quelques-uns des souvenirs qui ont peuplé notre passé. En espérant qu’il s’agit de souvenirs heureux. En certaines occasions, et c’est notamment le cas, cela peut être en découvrant des réalisations photographiques à la fois simples et de bon goût. Ce qui est d’autant plus vrai lorsque il s’agit de réalisations où la nudité y est présente.

Voilà pourquoi j’ai décidé de présenter au sein de mon blogue artistique, il va de soi avec l’accord de l’auteur, cette superbe photo d’un modèle nu féminin. Une photo qui unit à la perfection la beauté de la femme, sa nudité, sa prestance tout en y incluant un léger soupçon d’exotisme. À vrai dire, j’ai tellement aimé ladite photo que je ne pouvais concevoir qu’elle ne soit pas suggérée parmi les plus belles photos dans ce blogue. Un blogue qui est devenu, vous en conviendrez, mon enfant chéri.

Je vous remercie de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

  1. Expression utilisée dans la chanson « Cafe on the Left Bank » composée par l’ex-Beatles Paul McCartney dans l’album London Town de 1978.

Je peux entendre les battements de ton cœur

Je peux entendre les battements de ton cœur
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je peux entendre les battements de ton cœur

 

Je peux entendre les battements de ton cœur,

Sans comprendre pourquoi de moi tu as peur,

Car depuis toujours je t’ai tellement choyée,

Car pour toujours, sans cesse je t’aimerai.

 

Comme je peux voir ta beauté à travers tes yeux,

Tes yeux qui m’invitent dans un monde merveilleux,

Un endroit si secret où toi et moi seront à jamais heureux,

Un bonheur qui commencera cette nuit dans nos bras d’amoureux.

 

Une nuit de cet hiver sous le ciel du nord,

Un pays où le vent est si glacial qu’on croit qu’il nous mord,

Mais, Dieu merci, ce que nous sommes bien dans ma modeste demeure.

Où le temps n’y a point d’emprise en chaque instant en chaque heure.

 

Tes taches de rousseur sur ton visage angélique,

Me font penser à un ciel étoilé tellement féerique,

Laisse-moi t’embrasser ! Laisse-moi te rendre hommage !

Avant que nous attrape le temps de la vieillesse et du triste âge.

 

Mon amour ! Ma vie ! Ma tendre chérie !

J’ai qu’une seule faveur à te demander en cette nuit,

Laisse-moi, je t’en prie, de ton cœur entendre ses battements.

Car pour défendre ma patrie, bientôt à la guerre je partirai assurément.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Torsions

Torsion
 « Torsion » Dessin par Eri Kel de la France

Torsions

 

Quelle saison que l’hiver,

Il réussit toujours à mettre en boule mes nerfs,

O hiver froid! O hiver glacial ! O hiver bien québécois!

Comme tu sais bien depuis toujours me mettre aux abois.

 

Désolée, mes chers élèves, pour cette introduction.

Je le sais bien qu’il s’agit d’une drôle de présentation.

En cette première séance de la session de la nouvelle année,

Malgré ce vent si froid, je suis heureuse de vous voir, soyez-en rassurés!

 

Avez-vous passé de belles vacances?

Avez-vous pu vous régaler en abondance?

Que de beaux souvenirs que cela me fait revivre de mon enfance,

À une époque, pas si lointaine, où je vivais dans la belle région de Provence.

 

J’aime bien votre beau coin de pays,

Les gens sont souvent si gais et tellement jolis,

De votre accent si éloquent, très vite j’en suis devenue éprise.

L’éclat de vos mers et contrées, très vite dans leurs filets je fus prise.

 

Mais, comme rien en ce monde est parfait.

Seul votre hiver nordique gâche un peu tout ce qui est,

Car, voyez-vous, glace si froide et si dure, est loin de faire bon paillasson.

Voilà pourquoi pour me remettre de ma chute, je vais faire quelques torsions.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada