Archives de tags | bonnes manières

Juste un avant-goût

Juste un avant-goût Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Craig Gum Modèles : JenovaxLilith & Madison Lindfors Source : https://www.deviantart.com/jenovaxlilith/art/Just-a-Taste-923257640

Juste un avant-goût

 

Pardonnez-moi, ô, chère madame.

Jamais je n’oserais déranger une si belle femme.

Cela fait si longtemps que je vous observe en silence.

J’admire votre charme tel un garçon dans l’adolescence.

 

Chaque jour, je vous aperçois.

Chaque nuit, je rêve à vous malgré moi.

Vous restez là devant la maison familiale,

Et moi, j’attends le bus pour à l’école communale.

 

Nul est en moi l’idée de vous importuner,

Car, Dieu merci, mes parents m’ont fort bien élevé.

Je ne peux pas m’éviter de vous dire comme vous êtes belle.

Trouverais-je, le moment venu, une dame à aimer sous le ciel ?

 

J’imagine un seul instant où je pourrais vous embrasser.

Et, de toujours respecter les règles de l’art du tendre baiser.

Car, je ne suis point un de ces barbares tirés d’un autre âge.

Les bonnes manières sont en général les meilleurs gages.

 

Chaque jour, nous sommes assis sur un banc.

Attendant que le bus vienne nous prendre patiemment.

J’ignore comment vous dire vous exprimer ma requête.

Sans me faire passer pour un bougre faisant la quête.

 

Maintenant que je suis si près de vous depuis une heure,

Que j’ai humé votre parfum qui m’a rempli de bonheur.

Si cet arôme est aussi doux que vos lèvres pulpeuses,

Juste un avant-goût rendrait mon âme si heureuse.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Hé, les gars.

Hé, les gars. Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par G.B. d’Allemagne Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Hi-guys-914136134

Hé, les gars.

 

Hé, les gars.

Que faites-vous là ?

Qu’êtes-vous donc devenus ?

Depuis la dernière fois que je vous ai vus.

 

Que s’est-il donc passé ?

Depuis tout ce temps écoulé.

Où sont passées vos bonnes manières ?

Celles qui faisaient l’honneur de vos pères.

 

Qu’avez-vous fait de votre masculinité ?

Êtes-vous devenus des anges sans sexualité ?

Chaque jour, je me questionne sur votre raison d’être.

L’homme portait jadis de beaux vêtements pour bien paraître.

 

Il éprouvait souvent tant de plaisir de courtiser.

Il pouvait rêver sans honte d’une jolie femme à épouser.

Il avait la possibilité d’être un homme sans jamais user de violence.

Aujourd’hui, les journaux sont remplis d’actes de folie, de démence.

 

Je sais qu’il y a en vous tellement de bonté.

Avec raison, vous pouvez être fiers de votre virilité.

Surtout lorsque vous avez du respect envers votre amour.

Qui sera à vos côtés pour vous appuyer jusqu’à la fin de vos jours.

 

Écoutez-moi ! Je vous demande une seule chose.

Je vous prie, redevenez des hommes. Pardonnez-moi, si j’ose.

Car, il n’y a rien de plus noble sur cette terre et même sur les mers.

Que celui qui honore la femme en période de paix ou en temps de guerre.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sous ce crucifix

Sous ce crucifix Poème et photo par Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Sous ce crucifix

 

Sous ce crucifix,

Je suis à genoux et je prie.

Je suis venu pour demander à Dieu.

En homme si pieux et si religieux.

 

Une petite faveur.

Même si j’ai bien peur.

Que cela risque de vous déplaire.

Mais, dans le fond, je n’ai que faire.

 

De vos jugements, de vos condamnations.

Nous sommes, à lire les nouvelles, en damnation.

Une guerre mondiale est, selon certains, à nos portes.

Que puis-je alors faire? Que puis-je dire ? Que le diable l’emporte.

 

Oh mon Dieu, si vraiment vous existez.

Veuillez, je vous prie, mon humble requête exaucer!

Que je puisse satisfaire, en bon soumis, les désirs de ma maîtresse.

Celle qui me prodigue tant de douceur et de douleur par ses caresses.

 

Qu’en ce temps de carême, elle m’apprenne l’obéissance.

Que j’admire sa beauté légendaire jusqu’à en perdre conscience.

Qu’elle m’enseigne les bonnes manières telle une bonne mère.

Et de ses mains expertes, qu’elle me comble de son savoir-faire.

 

En ce temps si incertain.

J’ignore comment est mon destin.

Mais, une seule chose compte à mes yeux.

C’est d’être aujourd’hui vraiment heureux.

 

Oh mon Dieu ! Si mes jours sont comptés.

De ma faute, de mon mignon péché, veuillez me pardonner.

Mais avant tout, veuillez exaucer cette humble prière.

Que je puisse encore réaliser ces aventures été comme hiver.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Sentiments profonds

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Sentiments profonds

 

Au milieu de la nuit,

J’ai entendu un grand bruit.

Étrangement, je n’ai pas eu peur.

Car ce bruit provenait de mon cœur.

 

Dans la profondeur,

De cette étonnante noirceur,

J’y ai décelé un souvenir telle une lueur,

Une lueur qui m’a fait revivre un instant de bonheur.

 

Une grande dame que j’avais rencontrée,

Sur une terrasse par un beau dimanche d’été.

Elle était assise bien sagement telle une enfant,

Irais-je aller lui parler? Je me suis dit évidemment.

 

Pourquoi pas? Je me suis répondu.

Essayer n’est pas toujours une cause perdue.

Prenant alors mon courage de mes mains imaginaires,

Je me dirigeai en sa direction avec une allure toute fière.

 

Pardonnez mon intrusion,

Je ne voudrais pas être polisson.

Puis-je vous accompagner à cette table?

Car, de votre beauté, l’ignorer j’en suis incapable.

 

Soyez sans crainte, je n’ai point le désir de vous importuner.

Dites un seul mot, et aussitôt, à ma table, je vais y retourner.

Voyez-vous? Homme avec bonnes manières est rarissime en ces jours.

Mais, femme ayant une beauté si éclatante, l’est depuis toujours.

 

Votre chevelure rouge comme la flamme,

Vos lèvres sur lesquelles je déposerais même mon âme,

Votre regard que nul homme digne de ce nom ne saurait ignorer,

Je l’avoue avec humilité, le vôtre j’ai été incapable d’y échapper.

 

Cette nuit, j’ai entendu un grand fracas.

J’ai craint que mon cœur éclatât en mille éclats.

Car, j’ai pour vous depuis l’instant où je vous ai écoutée.

Des sentiments profonds maintenant et pour l’éternité.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un inconnu m’a offert une rose

Cette rose
Magnifique photo réalisée par mon ami Joel Pèlerin

Un inconnu m’a offert une rose

 

Aujourd’hui je marchais tout simplement,
Sur le trottoir avec joie et tout bonnement,
Comme je le fais à chaque jour depuis longtemps,
Sans me douter de ce qui allait m’arriver étonnamment.

 

Étant nue comme d’habitude,
Comme les gens de mon cartier loin d’être prudes,
Car depuis toujours vêtements nous avons jetés aux ordures,
Car nous avons appris que seule l’authenticité et la bonté durent.

 

Alors que je profitais du soleil,
En cette journée remplie de merveilles,
Et ne me doutant point de rencontrer un étranger,
Un homme charmant ayant bonnes manières et aux pas légers.

 

Pardonnez-moi mademoiselle ! Il me dit.
Quoi donc cher monsieur ? Je lui répondis.
Je n’ai pas pu m’empêcher de vous regarder,
Et, bien malgré moi, de votre beauté, admirer !

 

Voilà quelques mots qui me firent bien plaisir,
Voilà quelques mots qui me firent aussi un peu rougir,
En portant mon regard vers le bas, j’ai su qu’il me disait la vérité.
Mais, il était si charmant avec une rose que je lui ai vite pardonné.

 

Je ne peux vous offrir qu’une seule chose !
Une fleur que pour vous j’ai cueillie dans mon jardin,
Dès mon réveil, dès l’aube, dès que je me suis levé ce matin,
Cette fleur est que pour vous car j’ai choisi la plus belle de mes roses.

 

Acceptez-là avec joie et entrain !
Qu’il me dit en la mettant dans mes mains,
Car elle symbolise à mes yeux tout ce qu’il y a de merveilleux,
Votre féminité qui se dévoile dans votre corps que vous ont offert les dieux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada