Archives de tags | faim

Petite précision concernant la composition de mes poèmes

Petite précision

Petite précision concernant la composition de mes poèmes

Bon début de septembre tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bel été. Pour ma part, ce fut un été très reposant où j’ai pu me ressourcer tant physiquement que spirituellement. J’en ai aussi profité pour aller dans la belle ville de Matane afin de faire coucou à mon père adoré et adorable.

Il va de soi que j’ai composé de manière assez assidue mes poèmes et quelques articles sur mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Des articles qui portent souvent sur mes idées sur tel ou tel sujet afin de vous permettre de mieux me connaître et, fait intéressant à noter, à me connaître moi-même davantage.

Enrichir son bloguePour ce qui concerne les poèmes, vous avez sûrement remarqué que je les compose à la première personne du singulier et ce au féminin. Cette spécificité vient du fait que lesdits poèmes sont inspirés par des réalisations photographiques de mes collaborateurs européens, plus précisément d’Allemagne et un autre à Madagascar sans oublier ceux de la mère patrie qui est la France et quelques-uns du Québec.

La quasi totalité de ces réalisations photographiques sont faites à partir de modèles nus féminins. Or, pour conserver cette approche féminine, je me place souvent dans la peau du modèle afin d’imaginer, de ressentir et d’entrevoir ce qu’elle peut bien vivre en tenant compte du titre donné à la photo par son créateur.

Il s’agit d’un travail qui exige beaucoup de concentration et de minutie puisque le fait d’utiliser un mot inadéquat peut, à l’image de la mayonnaise, gâcher le tout. La cuisine est un art? La poésie l’est tout autant. La cuisine nourrit le ventre? La poésie nourrit l’âme. Et comme ma faim est sans limite, vous pouvez imaginer ce que ça me prend pour être un tant soit peu satisfait.

Je vous remercie de votre attention à mon égard.

Bonne semaine à tous et à toutes.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

P.S. Je vous informe que mes activités en tant que modèle nu reprendront bientôt.

Mais si c’était la volonté de Dieu ?

Mais si c’était la volonté de Dieu
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Paroles écrites par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Mais si c’était la volonté de Dieu ?

 

Marchant seule,
En faisant mon deuil,
De ma pure innocence,
Et un peu de mes croyances.

 

Désabusée
De cette humanité,
Mon esprit ne fait que vagabonder,
Errer ici et là perdu dans mes étranges pensées.

 

On m’enseigna un Dieu d’amour,
Qui voulait un monde parfait pour toujours,
Où la faim et la guerre seraient que des mots du dictionnaire,
Un Dieu qui connaitrait nos besoins avant même d’entendre nos prières.

 

Mais je regarde ce qui survient,
Tant de misère et de larmes et tout ce qui vient,
Mes certitudes firent place à de nombreuses questions,
Foi joyeuse à jamais perdue face à toutes mes tristes désillusions.

 

Mais, en moi reste cette étincelle appelée espérance,
Qui dans le cœur de chaque homme fait une gracieuse danse,
Qui dans le cœur de chaque femme chante une si belle chanson,
Car c’est dans la pureté de leur nudité qu’ils furent créés bons.

 

C’est en pensant à cela,
Que renaît ma bien petite foi,
Voilà pourquoi je suis entièrement nue,
Devant cette cathédrale si connue et tant vue.

 

Car ce n’est point dans les religions,
Qu’un nouveau monde, nous construirons.
Ni dans les livres saints que nous bâtirons un meilleur lendemain,
Et encore moins en récitant inutiles prières en se joignant les mains.

 

Mais si c’était la volonté de Dieu ?
Que de vivre tout simplement et heureux,
D’être vrai en évitant l’hypocrisie des gens pieux,
Tout en étant auprès de tous ces gens si malheureux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une de ces chaudes journées

Une de ces chaudes journées
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Paroles écrites par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Une de ces chaudes journées

 

Un de ces jours,
Je te ferai l’amour,
Un jour qui durera toujours,
Afin de te combler, ô mon amour.

 

Jamais tu n’en reviendras,
Jamais de mes talents tu ne le croiras,
Jamais tu ne pourras trouver autre amant tel que moi,
Jamais aucun homme ne saura te satisfaire comme un roi.

 

En une journée de juin,
Je ferais avec grande joie le malin,
Pour te courtiser avec un bel entrain,
En te cajolant avec douceur tes délicates mains.

 

Je te chanterais une chanson de Gainsbourg,
Dès que le soleil se pointera le nez au petit-jour.
Une de ses chansons interdites par ses mots inédits,
Car moi aussi je ferai bien en toi ce va-et-vient jamais assouvi.

 

En une journée de juillet,
Dès l’aube où la beauté renait,
Je te fredonnerais un air de Queen,
Afin de te donner un air joyeux, une bonne mine.

 

Sans faire de pression,
Car je veux vivre avec toi à l’unisson,
Ce jour de péché mortel me menant dans les flammes,
Dans les flammes de l’enfer où se trouvent jolies jeunes dames.

 

En un jour du mois d’août,
Peu importe lequel je m’en fou,
Je te couvrirai de baisers à rendre jaloux,
Bien des hommes en pensant bien sûr à ton époux.

 

De mes bras tu seras tendrement serrée,
De ma poitrine tu entendras mon cœur t’aimer,
De nos corps enlacés tu ressentiras la chaleur y monter,
De ma verge gonflée du désir de te posséder en toi tu la sentiras pénétrer.

 

Avant que l’été prenne fin,
Que nous puissions satisfaire notre faim,
Avant le retour fatidique de la morte saison,
Mon seul souhait est de te faire l’amour à en perdre la raison.

 

Avant que n’arrive l’automne,
Et que cesse en moi l’envie d’être ton homme,
Avant que viennent les nuits si froides de l’hiver,
Et que ma vie sans ta présence devienne en mon âme un calvaire.

 

Avant que mon heure de quitter ce monde arrive,
C’est seulement avec toi qu’en chaque instant je désire vivre,
Sentir à jamais nos corps s’unir en une ultime étreinte,
Avant que mon âme quitte mon corps et qu’en moi la vie s’éteint.

 

Une journée pas comme les autres,
Où dans ton lit de concubine je me vautre,
Une journée qui me précipitera vers ma destinée,
C’est d’être avec celle que mon cœur en secret a tant aimée.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Jamais ils ne prendront ma fierté

they_could_not_take_your_pride_by_rickb500_dd4ycra-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Jamais ils ne prendront ma fierté

 

Je suis femme de ce noble pays,
Fidèle à mes amis, à ma famille et à ma patrie.
Je suis née avec grande liberté tant de corps que d’esprit,
Dans un humble village de Bavière j’ai avec bonheur grandi.

 

Entourée de gens bien,
Je n’avais point connu la faim,
D’une mère attentionnée et d’un père vaillant,
Mes jours s’écoulèrent avec quiétude et allègrement.

 

Puis vinrent les jours de guerre,
De la politique, je n’en avais rien à faire.
Car avec mon amour je désirais vivre pour toujours,
Espérant que mon souhait de nous marier se réaliserait un jour.

 

Les barbares envahirent mon village tant aimé,
De nos belles maisons grands feux furent allumés,
Malheur aux vaincus, dit-on, car telle est leur destinée.
Sans prenant aux femmes, de nos corps ils s’en sont bien amusés.

 

Venant vers moi, ils arrachèrent mes vêtements.
Voyant dans leurs yeux toute leur haine sans ménagement,
Salivant de pensées impures tels de vulgaires animaux assurément,
Ils ne se doutèrent jamais de ma force d’âme bien évidemment.

 

De mon corps, ils pouvaient en abuser.
De mon corps, ils pouvaient à leur guise s’en amuser.
De mon corps, ils pouvaient essayer de le briser de toutes leurs forces.
Car au fond de mon âme, je sais bien qu’y réside une bête tellement féroce.

 

Jamais, ils n’ont réussi à détruire ce que je suis.
Jamais, ils n’ont réussi à éteindre en moi l’étincelle de la vie.
Car en moi j’avais fait ce noble serment, je m’étais en silence juré :
Que quoiqu’il m’arrive en cet instant jamais ils ne prendront ma fierté.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Goulument

 

Goulument
Magnifique dessin par Juste Angèle de la France

Goulument

 

De toi, j’ai tellement faim.
Te savourer, voilà ma véritable fin.
Déguster tes lèvres humides et chaudes,
Dès le petit matin en guise de Laudes.

 

Je passerai ma langue avec attention,
Entre tes lèvres telle une pieuse exhortation,
Une louange à la douceur de ton mont de Vénus,
Un mont que j’escaladerai le temps venu, au temps voulu.

 

Goulument ! Passionnément !
Ma chère amie, avec délectation, assurément !
Avidement, je te dévorerai au petit-jour pour déjeuner.
Gloutonnement, je savourerai ton nectar exquis jusqu’à satiété.

 

Vigoureusement ! Je mordillerai ton bouton de plaisir.
Jusqu’à ce que tu ne peux arrêter de crier à force de jouir.
Puis, calmement, j’y passerai quelques doigts avec bon entrain,
Car je ne saurai terminer cette matinée sans savoir utiliser mon experte main.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada