Archives de tags | Nudité

Le meilleur de moi-même

Le meilleur de moi-même
« Le meilleur de moi-même » DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Le meilleur de moi-même

 

En ce jour d’été,

Chez-toi, je suis allé.

Avec sourire et un cœur léger,

Te rencontrer pour projet le réaliser.

 

Bras dessous, avec moi j’apporterai.

Toutes choses qui auront leur grande utilité,

Mais celle qui aura le plus d’importance sera la simplicité,

Car, être tellement fragile voilà ce qu’est un modèle en sa nudité.

 

Bien amicalement, nous préparons cette séance avec précaution.

Puisque depuis si longtemps, toi et moi, nous en rêvions.

Toi derrière cette caméra qui sera entre tes doigts,

Et moi qui fera belle oeuvre d’art devant toi.

 

Laissant libre court à ton imagination,

Nous nous ferons confiance avec raison,

Peu importe les lieux que tu auras choisis,

Je serai professionnel avec cœur et un bel esprit.

 

À la lumière du jour, de mon corps tu en feras le tour.

Au gré de tes fantaisies, nous en rirons avec un bel humour.

Car, là où il y a de la gêne, il n’y a point de plaisir. C’est ce que l’on dit.

Mais, d’ici cette journée tant espérée, penses à cette journée d’été et puis souri.

 

Certes, mon corps n’est point celui d’un bel Adonis ni d’un dieu.

Mais, entre bien d’autres, il possède ce petit quelque chose de merveilleux.

Toute une histoire l’habite, celle d’un homme si spécial mais tellement heureux,

Qu’il a qu’un seul désir pour cette journée, c’est que nous ayons un souvenir joyeux.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Plaisir des coïncidences

Plaisir des coïncidences
Plaisir des coïncidences par Mci-Ardant de la France Source : https://www.deviantart.com/mic-ardant/art/Pleasure-of-the-coincidences-74421430

Plaisir des coïncidences

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que votre confinement ne vous soit pas trop pénible. Pour ma part, je vais merveilleusement bien et, fait étonnant, mon confinement est plutôt profitable pour moi. En effet, je profite de cette période imposée par les instances gouvernementales pour réaliser des activités d’ordre intellectuel. L’on a qu’à penser à la lecture, la musique, la redécouverte de grands classiques du cinéma présentés sur certains sites de streaming et des livres qui ont fait la renommée de leurs auteurs. Bref, je peux très bien vivre en autarcie pendant un temps assez long.

Sur le plan social, c’est peut-être un peu plus ardu pour moi. J’adore créer des liens avec les gens et surtout faire la rencontre de femmes à la beauté magique. Je suis fait ainsi. Que voulez-vous? Certains sont plutôt asociales et préfèrent vivre en solitaire sur le plan humain. Très peu pour moi. Mais, pour mon bien et celui des autres, je m’adapte. Ne dit-on pas que c’est celui qui s’adapte qui survit? Encore là, c’est une question de gros bon sens.

Toutefois, et je l’avoue avec une certaine fierté, rien absolument rien enlèvera ma passion pour la nudité artistique. Ni maladie, ni accident, ni même la mort. Pourquoi donc? Parce que la nudité artistique, qui présente la pureté d’être nu et tout ce qui implique de près ou de loin avec une sexualité saine, est le symbole même de la vie. Nous entrons dans la vie tout simplement nus. Et, de surcroît, nous vivons nus à plusieurs périodes de la vie. Je dirais même que la nudité est la vie. Or, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. Et l’espoir fait vivre… Drôle de coïncidences. N’est-ce pas ?!

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Présentation de Amani Lizah Glaise

Présentation de Amani Lizah Glaise

Capture3Autodidacte dans l’art de peindre à l’encre et à l’aquarelle depuis février 2018, le nu artistique s’est imposé à moi tel un nettoyage en profondeur de tous les traumatismes du passé. Ce fut un passage en revue des instants mal vécus dans la chair et ma volonté était de transcender cela. Pour moi, il n’était pas question de remuer la souffrance, mais de surmonter les obstacles afin de me permettre d’aller de l’avant et de mieux accepter les failles de mon existence.

Pendant deux ans, ce fut un travail quotidien deCapture4 trouver une technique propre, apportant une touche de vivacité et de profondeur dans mes dessins et peintures. Une recherche aussi bien picturale que liée à la réflexion, une lourde introspection pour me diriger vers une forme de libération dans l’expression de mon être. Puis, courant 2019, j’eus l’opportunité de recevoir des modèles féminins lors de séances de poses. Il était question pour moi, de « toucher » l’essence de la féminité, ceci afin de pouvoir se réapproprier cet espace pollué, d’en accepter également les parts d’ombre et mieux y distinguer la lumière qui en émane.

Capture1Puis, rapidement, des modèles masculins se sont présentés à moi afin que je travaille en collaboration. Il m’était impossible d’un point de vue pratique et même psychologique de mettre en place des séances de poses comme j’avais pu le faire pour les modèles féminins. C’est donc à partir de photographies personnelles que j’ai pu « toucher » l’essence masculine, ce qui m’a permis de me détacher des aspects purement négatifs vécus à travers l’homme. Cette nouvelle démarche, ressentie comme une forme de réconciliation, m’a amenée à ne plus considérer l’homme comme un ennemi potentiel mais bien comme un égal, aussi fragile dans la nudité, prompt à donner de lui en confiance et en simplicité.

Travailler dans ce domaine demande, il me semble,Capture2 beaucoup de respect de part et d’autre. L’ancienne « victime » qui se sauve elle-même en devenant artiste, pose son regard sur cet autre, féminin ou masculin, décryptant ce qu’elle en perçoit en traits et en couleurs, d’un geste nerveux et concentré. Assumer et accepter le processus de guérison incluant la volonté de rester fidèle à soi en se respectant pleinement désormais.

Signé : Amani Lizah Glaise

 

https://amaniglaise.wixsite.com/alg-art31/parcours-d-amani-lizah-glaise 

Article du 27/08/2019
https://amani-lizah-glaise.blogspot.com/2019/08/couvrez-ce-sexe-que-je-ne-saurais-voir.html

En garde

En garde pat spitting-to-windward
En garde ! Photo par spitting-to-windward https://www.deviantart.com/spitting-to-windward/art/The-Duelist-833473047

En garde

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien et que votre moral n’est pas trop affecté par tout ce qui se passe actuellement sur notre planète. Pour ma part, je dois avouer que cela m’affecte un peu tant sur le plan moral que celui des prévisions futures. Mais, tout comme vous, je suis assez limité dans mes capacités pour y faire face. Je suis les consignes recommandées de santé par les instances gouvernementales tout en conservant une quiétude devant les faits. Bref, je me place en position de garde.

Se placer en position de garde ! Voilà le sujet de mon article en date de samedi 14 mars 2020. Pourquoi donc un tel sujet surtout au sein d’un blogue consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie ? Tout simplement parce que la nudité est l’image même de la vulnérabilité de l’être humain face à tout ce qui peut menacer sa sécurité.

Mais, sommes-nous dans l’obligation de s’en tenir à une telle réalité, la voir comme une fatalité de la vie? Personnellement, je ne le crois pas. En effet, les êtres humains ont cette attitude tout à fait remarquable de faire face aux nombreuses menaces qui ont jalonné le cours de l’histoire. Certes, cela s’est fait souvent de manière pénible voire horrible dans plusieurs cas.

On ne refait pas l’histoire, elle est faite ainsi. Un point c’est tout. J’ajouterais même que c’est elle qui façonne de manière fort différente les hommes et les femmes qui peuplent l’humanité, et ce avec tout ce que cela implique de positif et de négatif. Il est vrai que l’histoire est parsemée ici et là de gens qui ont laissé leurs marques, telles des griffes acérées, dans son visage. Toutefois, c’est justement par le fait même que certains individus ayant pris une position de garde ont pu, soit de faire avancer l’humanité soit de la préserver du danger.

Ici, viennent en première ligne les gens qui soit ont œuvré dans les domaines scientifiques ou bien pour des causes sociales. Il va de soi que les premières ont fait une grande différence dans le bien-être et la sécurité des sociétés actuelles alors que les secondes l’ont fait surtout pour réparer les injustices. Oui, je le reconnais d’emblée, la roue de l’histoire tourne inexorablement vers l’avant. Pour mener l’humanité vers où? Ici, il y a autant de choix qui s’offrent à chacun de nous. Seulement voilà, seuls ceux qui sont en position de garde pourront faire une différence majeure vers le chemin que l’histoire trace. Et, n’oublions pas de ceci : L’histoire ne trace pas notre destin, c’est nos et nous seuls qui le traçons.

En résumé, soyons sur nos gardes tout en ayant une attitude positive face à la vie. Un peu à l’image de cette photo magnifique dans laquelle un modèle féminin à la beauté éclatante tient en sa main une épée pointée vers l’avant tout en étant dans un milieu où les couleurs ont également leurs places.

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Il faut être un connaisseur

Il faut être un connaisseur
« Il faut être connaisseur » Magnifique hoto réalisée par G.B., d’Allemagne deviantArt : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Abstract-nude-833256531

Il faut être un connaisseur

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous passez une belle journée en ce mercredi. Pour ma part, tout va bien et je profite du temps hivernal pour enrichir mon blogue par la découverte de réalisations photographiques faites par quelques-uns de mes fidèles amis et collaborateurs par le vaste monde. Des réalisations qui sont pour la plupart d’entre elles de véritables pièces maîtresses dans le domaine de la nudité artistique.

Certes, plusieurs de ces photos peuvent déranger les personnes peu ou pas du tout habituées à cette forme d’arts. Une telle méconnaissance les amènera dans la majorité des cas à mélanger la nudité et la pornographie. Vous en conviendrez avec moi que les deux phénomènes sont aux antipodes l’un de l’autre. Qui plus est ! Certaines réalisations peuvent heurter les âmes sensibles, voire prudes, à l’égard de la nudité.

Parfois, il faut posséder un minimum de connaissances afin d’en arriver à faire la part des choses de manière adéquate. Sans vouloir me prendre pour un autre, c’est déjà assez difficile pour moi de me prendre tel que je suis, il faut tout de même reconnaître que mon apport quasi quotidien et les appréciations reçues de la part de mes abonnés démontrent que mon sens critique est tout de même fort acceptable. Un sens critique qui de fil en aiguille s’est développé graduellement avec, je l’avoue, l’aide extraordinaire des artistes qui œuvrent dans ce domaine selon leurs méthodes de travail. Je pense notamment à la photographie mais aussi à celui du dessin.

Quelques fois, il peut s’agir d’un pur chef-d’œuvre photographique sur un corps féminin présenté d’une manière à la fois originale et légèrement provocante. Un pur chef-d’œuvre photographique par le fait que le résultat saura à la fois attirer et garder notre attention allant même à susciter un débat. Une présentation originale d’un corps nu, en l’occurrence celui d’une femme, susceptible d’amener chez le spectateur un regard nouveau. Et, enfin, une légère provocation dans la pose choisie rendant une telle réalisation photographique encore plus attrayante, voire avec un soupçon de mystère. 

Certains d’entre vous dirent qu’une telle photo est trop provocante pour être partagée au sein de mon blogue artistique. Je peux comprendre votre opinion. Toutefois, je leur répondrai ceci : « Rien n’est trop provocateur pour mes yeux admiratifs. » Et la raison réside tout simplement dans ma capacité de découvrir toute forme de beauté là où elle est. Faculté qui semble ne pas être donnée à tout le monde !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada