Archives de tags | éternité

Telle est sa destinée !

Sacré-coeur 10

Photo : Jérôme Bertrand

Telle est sa destinée !

 

En ce temps de violence,
En ce temps où l’on brise l’enfance,
En ce temps où le désespoir est à l’adolescence,
En ce temps où l’incertitude plante en terre sa semence.

 

Gardons mes frères la foi en la vie,
Gardons mes sœurs le goût à l’amour infini,
Gardons vivace notre désir de la découverte d’autrui,
Gardons ferme le souhait de s’en faire pour toujours un ami.

 

Offrons nos mains aux démunis,
Offrons nos cœurs à ceux venus de lointains pays,
Offrons la bonté pure et sans attente aux malaimés de la terre,
Offrons notre présence secourable aux victimes de toutes ces guerres.

 

Ne laissons pas s’éteindre cette flamme,
Ne laissons pas disparaître le combat de ces âmes,
Ne laissons pas mourir la joie de vivre pour les générations futures,
Ne laissons pas passer la chance incroyable de détruire tous ces murs.

 

Crois-moi! Il n’en tient qu’à toi,
De faire le premier pas qui que tu sois,
Car devant la grandeur incommensurable de l’éternité,
L’humanité devra apprendre à s’unir pour sa survie telle est sa destinée.

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Je veux te boire

Sacré-coeur 5
Photo: Jérôme Bertrand

Je veux te boire

 

 De la tombé de la nuit,

Jusqu’au levé du petit-jour,

Je rêve seulement de toi mon amour,

Voulant caresser ta peau avec ma langue bénie.

 

Je t’ai donné ma précieuse virginité,

Hier comme aujourd’hui et pour l’éternité,

Mes tendres seins sont pour cette nuit nuptiale,

Où tu les lècheras doucement tel un véritable régal.

 

De mes mains consacrées,

Ta hampe bien droite je la tiendrai,

De ta faiblesse humaine, je te soulagerai,

Car mon vœu de chasteté, pour toi je le briserai.

 

Dès le ventre de ma mère,

J’entendais ta voix au-delà des mers,

Tu prononças mon nom avant ma naissance,

Et déjà tu m’avais consacrée avec bienveillance.

 

Sur ce vénérable autel doré,

Dans le silence, je t’ai tant aimé et prié.

Là devant moi ! Maintenant je peux te voir.

Avec passion, Ô mon bien-aimé, je veux te boire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Entre tes mains !

000000810010

Entre tes mains !

 

Coucou mon amour !

Viens près de moi sans faire de détour !

Ne vois-tu pas ma hampe se gonfler de désir ?

À ta seule vue quel mystérieux délice et quel grand plaisir !

 

Colle-toi près de moi !

Car tu es maintenant ma reine,

Et de ma sève coule à jamais en mes veines,

Je serai jusqu’à la fin des temps ton valet même si je suis ton roi.

 

Ne me fais pas languir !

N’entends-tu pas mes soupirs ?

Ne vois-tu pas mes torrents de larmes ?

Devant la grâce de ta beauté j’ai baissé les armes !

 

De ta langoureuse respiration,

Je la suivrai sans crainte à l’unisson,

Point de mots ! Ton silence suffit pour parler,

Point de sons ! La douceur de tes lèvres savent s’exprimer.

 

J’ai perdu jadis mon cœur,

En voulant détruire tous ces vauriens,

C’est en cette nuit que je le trouve entre tes mains,

Serait-ce une grâce des archanges dans le céleste chœur ?

 

Œuvre parfaite et si grandiose !

Puis-je seulement un seul instant rêver ?

D’être si c’est ma destiné pour l’éternité être à tes côtés ?

Toi ma belle ! au risque que je rende l’âme, dis-le-moi : ose !

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pour admirer …

New Image73

Pour admirer…

 

Souris, mon ami !

Pendant que tu es encore en vie,

Car la vie est sans contredit si courte,

Et que tes dernières pensées te mettront en déroute.

 

Ne me crains pas !

T’immortaliser, je ne veux que çà.

Saisir ta beauté si unique et si authentique

Au milieu de tous ces gens vivant en terre d’Amérique.

 

Regarde par ici,

Oui, comme cela, c’est bien ainsi.

Que restera gravé en mon cœur pour l’éternité,

Ce doux instant où je t’ai photographié en toute amitié.

 

Souris à belles dents,

Car du lointain passé provient le vent,

Et de demain ne résident que chimères et mensonges,

Alors qu’aujourd’hui sont repoussés bien de vilains songes.

 

Regarde !

Et surtout prend bien garde,

Au petit oiseau qui va bientôt sortir,

Pour admirer ton tendre et magnifique sourire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Dans le jardin de l’Eden

new-image172

Dans le jardin de l’Eden

Endroit mystérieux,
Où vécurent les premiers amoureux,
Bannis de cette terre et condamnés vers l’inconnu,
Honnis d’avoir désobéi et ainsi apprirent de se savoir nus.

Paradis à jamais perdu,
Et pourtant, qui l’eut crû?
Par cette faute l’humanité fut maudite,
Et rejetée loin de cette terre, est-ce vrai? Dite!

Arbre dont le fruit fut interdit,
Maintenant tu dors dans cet hiver infini,
Dors mon ami! Dors, maintenant et pour toujours,
Car te revoir, nous ne saurons pas compter les jours.

Recouvert de cette blanche poudre,
De Dieu tu es bien le seul à ne pas subir la foudre,
Ô arbre sacré de cette vierge et mystérieuse forêt enchantée,
Dans le jardin de l’Eden, tu devras y rester aujourd’hui et pour l’éternité.

De

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Se tenir droit

new-image28

Se tenir droit

 

C’est quoi être un homme?
C’est de ne point craindre son ombre.
C’est assumer qui l’on est et viser à être meilleur,
Donner avec vérité et authenticité en chaque heure.

 

Être soi et tous lieux et en tous temps,
Croire en son destin pourtant si incertain,
Affronter regards d’autrui et milles incertitudes,
En dépit de la médisance des autres et de leurs turpitudes.

 

C’est d’être capable de rester humble devant plus faibles,
Car devant l’éternité nous n’avons point la grâce et la beauté de l’aigle,
C’est de vouloir défier mille péripéties tout en ignorant ses quelques ennemis,
Il faut savoir leur tendre la main devant leur misère car, qui sait?, ils deviendront amis.

 

Être un homme? Un viril? Un vrai?
C’est celui qui donne le blé et rejette livrai.
C’est celui qui fait de l’amour gratuit sa force de loi,
C’est celui qui devant ses années à venir sait se tenir droit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Canton de Vaud
Suisse

Parler sans parole

New Image3

Parler sans parole

 

Mots dits ! Mots Cachés !

Pour ces maudits et pour ces castrés !

Discours de ces innommables dirigeants !

Promesses qui caressent les peuples de leurs tyrans !

 

Bienheureux les sourds

Car ils connaissant tranquillité au fil des jours,

De leur quiétude, ils en tirent sérénité et satisfaction,

Et dorment en paix sans se soucier des « qu’en dira-t-on? »,

 

Toi, figé sur ton socle, homme bleu !

Sois franc, pour une fois pour un instant, si tu le peux,

Existe-il en ce monde plus grand don offert par la vie,

Que de parler sans parole afin de prévoir sa survie?

 

Parler sans parole !

Afin que tout s’envole,

Agir envers faibles et démunis avec bonté,

C’est tout ce qui compte depuis l’éternité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada