Archives de tags | soirée

Faites votre choix

Faites votre choix Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Appetitive-Soul Source : https://www.deviantart.com/appetitive-soul/art/50-00358-904444067

Faites votre choix

 

Bon après-midi !

Moi, c’est Stéphanie.

Voulez-vous un rendez-vous ?

Il y a tant de belles demoiselles chez nous.

 

Il y a la magnifique Libertine,

Qui a tellement d’idées coquines.

Elle saura satisfaire tous vos besoins.

Croyez-moi, vous serez traité aux petits soins.

 

Nous avons Mary-Jade, une rousse avec un sourire espiègle.

Qui maîtrise l’art d’honorer son homme selon les bonnes règles.

Son regard provocateur fait penser quelque peu au diable,

Mais, son expertise vous accordera un plaisir inoubliable.

 

Il y a aussi la charmante Romy,

Qui agira envers vous telle une petite amie.

Elle possède un corps de rêve et des lèvres pulpeuses,

Dont vous pourrez constater à profusion leur saveur délicieuse.

 

Et que dire de la voluptueuse Adèle ?

Vous serez hypnotisé tellement elle est belle.

Et, par son expérience unique, elle vous transportera.

Dans une zone de jouissance inouïe qui vous ravira.

 

Je serai aussi libre toute la soirée exceptionnellement.

Si cela vous plaît, je réserve votre place immédiatement.

Mon ouverture d’esprit légendaire saura égayer votre présence.

Avec moi, vous perdrez assez vite le restant de votre innocence.

 

Nos demoiselles mettront du piquant dans votre chambre avec tant de fantaisies.

Allez ! Dites-moi vos disponibilités et je retiendrai votre choix avec frénésie.

Vous ne serez pas déçu par la qualité extraordinaire de nos hôtesses.

Vous serez subjugué par la splendeur de nos enchanteresses.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Les demoiselles

Les demoiselles Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par Samo 19 Source : https://www.deviantart.com/samo19/art/Three-girls-921714848

Les demoiselles

 

Parmi mes plus beaux souvenirs,

Il y en a un qui me fait souvent sourire,

Une rencontre dans un endroit inusité,

Qui a eu lieu au cœur même de l’été.

 

Un certain vendredi soir,

Si j’ai une bonne mémoire,

À une porte, je suis allé cogner,

Une lumière rouge y était allumée.

 

Une femme fort jolie m’a répondu,

Avec un décolleté en guise de bienvenue,

Le tout agrémenté d’un collier de perles,

Qui conduisit mon regard sur ces merveilles.

 

Des seins ravissants qui me firent prendre conscience,

Que je n’étais plus depuis longtemps à l’âge de l’innocence !

Et qu’au plus profond de moi résidait le désir ardent de baiser.

Même si cela amènerait mon âme dans les enfers pour y brûler.

 

Quel accueil formidable j’ai en effet reçu de la part de ces hôtesses !

Jolies comme des princesses et mignonnes de la tête aux fesses.

Devrais-je en choisir une seule pour la soirée ?

Au risque de causer du chagrin aux deux autres beautés.

 

Et m’en vouloir jusqu’à mon dernier souffle sur mon lit de mort.

Alors, je me suis dit que pour faire l’amour c’est moi qui suis le plus fort.

Allez ! Venez à moi, mes demoiselles ! Vous qui méritez le meilleur.

Cette nuit, vous et moi, nous baiserons jusqu’aux petites heures.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Quel beau bijou !

Quel beau bijou ! Poème de Rolland Jr St-Gelais Dessin par Umciaumcia1 Source : https://www.deviantart.com/umciaumcia1/art/FEMALE-NUDE-AKT-GIRL-1789-PUSSY-PIERCING-743540574

Quel beau bijou!

 

Quel beau bijou!

Quel chef-d’œuvre j’ai découvert

Après t’avoir embrassée sous le sapin vert

Tu avais rougi lorsque je t’ai fait la bise sur tes joues.

 

Toi et moi, nous étions seuls pour la première fois.

Quel plaisir d’avoir partagé avec toi ce moment magique !

En cette période des fêtes, ce temps de joie et de contes féériques.

Je t’avais fait présent de ce cadeau qui, je l’avoue, un peu m’étonna.

 

Je te connaissais bien pour savoir quels étaient tes goûts.

Nous avons vécu tellement d’étranges secrets pour l’éternité.

Depuis la soirée en un lieu interdit où toi et moi avons été invités.

Tu avais si souvent des idées coquines qui m’amusèrent beaucoup.

 

Que pourrais-je bien t’offrir pour Noël ?

Quelque chose de bien spécial qui serait un pur joyau.

Mais qui serait aussi très fragile et bien pour ta jolie peau.

Et qui saurait plaire à celle que j’aime, ô, toi, ma chérie, ma belle.

 

En me promenant sur les rues de Paris.

J’ai trouvé une joaillerie qui m’était inconnue.

J’y suis entré et là il y avait tout ce que j’ai voulu.

Un bijou qui rendrait honneur à ton charme qui éblouit.

 

Une dame aux allures libertines avec une silhouette divine.

S’est approchée vers moi afin de répondre à mes nombreuses questions.

Elle écouta avec calme à mes interrogations et me donna entière satisfaction.

Elle me proposa ce bijou aux contours si délicats et à la taille tellement fine.

 

Voilà mon humble cadeau pour souligner la nuit.

Où toi et moi avons fait l’amour sous la lune et les étoiles.

Alors que nous voguions sur la mer, le vent murmurant sur les voiles.

Un souffle si doux que nous nous sommes avec lenteur assoupis.

 

Un bijou que tu porteras en secret

Pour te souvenir comme je t’ai aimée

Et, pour le reste de la vie, je ne pourrai t’oublier

C’est avec toi que je veux être maintenant et à jamais.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

La soigneuse

« La soigneuse » Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par Samo19 Source : https://www.deviantart.com/samo19/art/The-healer-910480098

La soigneuse

 

Entre, mon amie.

Ne dis pas un mot, je t’en prie.

Ici, ce n’est vraiment pas nécessaire.

Par ta présence, je peux imaginer ton calvaire.

 

Déshabille-toi ! Retire tes vêtements.

Installe-toi sur le divan bien confortablement.

Laisse-moi poser sur ton front, mes doigts guérisseurs.

En moi, fais confiance, car, j’enlèverai à jamais tes peurs.

 

En toi, je vois tant de peines et de souffrance.

Des blessures accumulées depuis ta lointaine enfance.

Des passions assombries par tant d’horribles mensonges.

Des chimères aux visages ignobles hantent tes songes.

 

Ton corps, encore si jeune, sans scrupule, si honteusement abusé.

Ta virginité, par ton désir d’être aimée, violemment dérobée.

Tes rêves d’adolescence à jamais brisés par tant de manipulations.

De tels souvenirs enfouis en ton âme t’ont fait perdre la raison.

 

Cette soirée sera pour toi le début d’un autre départ.

Pour entreprendre une nouvelle vie, il n’est jamais trop tard.

Tu as le droit d’être libérée de tes tourments et d’être heureuse.

Je possède bien des noms, mais j’adore être appelée « la soigneuse ».

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Danse ainsi, ô, ma chérie

Danse ainsi, ô, ma chérie Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo & modèle : JenovaxLilith

Danse ainsi, ô, ma chérie

 

Tu es si belle en ce matin.

Un matin si beau et sans chagrin.

Tu as eu l’idée de faire jouer cette chanson.

Sur laquelle, en cette soirée d’amour, nous dansions.

 

Une soirée où nous nous sommes rencontrés.

Par une soirée d’été après que la pluie est tombée.

Tant de femmes étalèrent leurs charmes à la recherche d’un amant.

Mais, aucune d’elles ne possédait, la grâce ton extraordinaire talent.

 

Ô, mon amour, tu savais si bien te déhancher,

Sur la piste de danse où je suis allé te trouver.

Tes pas enflammèrent l’air ambiant prestement,

Mon cœur succomba à ta beauté inévitablement.

 

Je t’ai fait mes yeux les plus doux,

Car, je suis de toi devenu amoureux fou.

Tu t’es alors approchée pour m’offrir un verre.

Une telle offre, crois-moi, je ne m’y attendais guère.

 

Assis à une table, nos yeux ne pouvaient pas se laisser.

Il y avait quelque chose dans l’air qui nous avait ensorcelés.

Nos mains se frôlèrent avec une si grande précaution,

Qu’il nous avait fallu y prêter une attention !

 

Nous avons discuté de tout et de rien.

Et puis, sans crier gare, j’ai glissé ma main.

Dans la tienne, car je voyais bien par ton regard,

Que je devais faire le premier pas avant qu’il soit trop tard.

 

Nous avons alors commencé à échanger à nous fréquenter,

Sans précipitation, de la passion à l’amour, nous sommes passés.

Que de rires et de secrets nous avons partagés jusqu’à ce jour !

Où nous nous sommes dit « oui » au pied de l’autel pour toujours.

 

Tu es maintenant si légèrement vêtue.

Alors que moi, dans notre lit, je suis entièrement nu.

Mais, si cela fait ton bonheur, danse ainsi, ô, ma chérie.

Depuis que tu es avec moi, tout est si merveilleux dans ma vie.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada