Archives de tags | langue

Tu as aimé ?

Tu as aimé, chérie
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Tu as aimé ?

 

Bon printemps, ma chérie
J’aime bien quand tu me souris,
Et que puis-je dire de ton beau regard ?
Si ce n’est que tu sembles comblée d’avoir veillé tard.

 

Tu as aimé mes mots doux ?
Moi, j’ai adoré ceux que tu as glissé à mes oreilles.
Ils ont atteint la profondeur de mon cœur. Quelle merveille !
Des mots dits, des mots faits, des mots qui nous ont rendus fous.

 

Tu as aimé mes baisers ?
De ces baisers sur ta peau douce telle de la soie,
Ces baisers que je retiens que pour celle que j’aime, que pour toi.
Ces baisers pour te dire qu’à jamais je t’aimerai.

 

Tu as aimé mes caresses ?
Celles que je t’ai prodiguées,
Celles que je t’ai avec amour données,
Celles qui ont parcouru ton corps de déesse.

 

Tu as aimé recevoir ma langue sur tes seins ?
Tu as aimé ressentir cette sensation entre tes reins ?
Tu as aimé recueillir ma semence onctueuse dans ta main ?
Tu as aimé la savourer en guise de repas du petit matin ?

 

Tu as aimé !
Ne le cache pas, je le sais.
Tout comme toi, j’ai tellement adoré.
J’en ai presque perdu la raison quand de plaisir tu as crié.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Goulument

 

Goulument
Magnifique dessin par Juste Angèle de la France

Goulument

 

De toi, j’ai tellement faim.
Te savourer, voilà ma véritable fin.
Déguster tes lèvres humides et chaudes,
Dès le petit matin en guise de Laudes.

 

Je passerai ma langue avec attention,
Entre tes lèvres telle une pieuse exhortation,
Une louange à la douceur de ton mont de Vénus,
Un mont que j’escaladerai le temps venu, au temps voulu.

 

Goulument ! Passionnément !
Ma chère amie, avec délectation, assurément !
Avidement, je te dévorerai au petit-jour pour déjeuner.
Gloutonnement, je savourerai ton nectar exquis jusqu’à satiété.

 

Vigoureusement ! Je mordillerai ton bouton de plaisir.
Jusqu’à ce que tu ne peux arrêter de crier à force de jouir.
Puis, calmement, j’y passerai quelques doigts avec bon entrain,
Car je ne saurai terminer cette matinée sans savoir utiliser mon experte main.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Une larme sur votre sein

Une larme sur ton sein
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Une larme sur votre sein

 

Que vous êtes belle,
Et gracieuse telle une hirondelle,
Vous êtes à mes yeux une merveille,
Ô que oui ! Ma chère jeune demoiselle.

 

Je vous attendais,
Depuis trop longtemps en fait,
Pour vous embrasser avec entrain,
Et délicatement vous caresser avec mes mains.

 

Je vois bien que vous n’avez qu’un seul désir,
C’est que je puisse avec mon corps vous faire jouir,
C’est aussi, croyez-moi beauté, mon plus grand plaisir.
Un plaisir que nul autre prétendant avant moi ne savait assouvir.

 

Ce que j’aime voir la brillance de la lune,
Sur votre peau de satin douce comme une prune,
Ce que j’aime admirer la grâce de vos tendres lèvres,
Vous, descendante de la légendaire femme nommée Ève.

 

Ce que j’aimerais appuyer ma tête sur votre poitrine,
Afin d’entendre battre votre cœur en pensant à cette mer saline,
Où vous et moi nous nous sommes rencontrés en cette journée,
Et de votre coup d’œil, j’ai vite compris qu’avec vous cette nuit je passerai.

 

Dans ces draps, avec mes mains je vous réchaufferai,
Dans ces draps, de mes lèvres je vous embrasserai,
Dans ces draps, avec ma langue je vous caresserai,
Dans ces draps, avec mon corps je vous aimerai.

 

Mais, de grâce ne pleurez pas.
Moi aussi, j’ai perdu bien des illusions.
De ces femmes que j’avais aimées avec passion,
Nul ne peut refaire le passé, c’est de la vie une terrible loi.

 

Je vous en prie, cessez de pleurer ma jolie,
Vous savez, il n’y a rien de plus beau dans la vie.
Que de partager avec vous toute la chaleur de ce lit,
Je vois cette larme sur ce sein. Cessez de pleurer, je vous en prie.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le couple

42996076_474482179731870_327627402488315904_o

Extraordinaire dessin réalisé par Juste Angèle de la France

Le couple

 

Ne dis pas un mot, chérie.

De crainte de détruire la romance,

D’effacer à tout jamais le parfum qui m’encense,

Et de nos tendres gestes allument la folle ardeur de nos envies.

 

Je suis là, couché sur le divan.

Impatiemment avec ivresse je t’attend,

Humectant mes lèvres pour ta plus grande satisfaction,

Soucieux d’être avec toi en cet instant intime en diapason.

 

Puis, sans crier gare ! Tu es au-dessus de mon corps.

Ainsi tu vois mon membre viril pendant que j’admire tes cheveux d’or.

Avec une gêne à peine voilée, vers moi tu te penchas avec délicatesse.

M’offrant avec un plaisir semblable à une gamine ta magnifique tresse.

 

Cette tresse que j’empoigne avec une main ferme,

Main ferme comme tes seins. Oh! combien je les aime.

Glisse ta langue en moi afin de te savourer telle une précieuse coupe,

Car seuls toi et moi, en cette nuit interdite, nous serons un vrai couple.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada 

J’aime ma langue.

37856234_2372839336090047_1829806619584626688_n

J’aime ma langue.

 

Bien que je n’ai pas de langue. La vie m’a permis de parler malgré ce fait. Pour que je puisse parler la plus noble des langues. Celle de mes ancêtres venus bâtir ce pays, y construire maisons.Y fonder familles nombreuses pour leur transmettre la passion de vivre. De vivre et de s’exprimer en français sur cette terre que l’on a ensemencée, avec nos larmes, nos rires, notre sueur et parfois au péril de nos vies.

Vive la langue française !

Rolland St-Gelais de Québec au Canada

Écrire pour ….

31520968_10155663709042523_4696891319107190784_o

Votre humble serviteur : RollandJr St-Gelais

Écrire pour …

 

Devant ma table, je prends ma plume,

En me souvenant de ma belle Dame Plume,

Tout en aimant cette nouvelle venue Goldy,

Qui est si mignonne et tellement jolie.

 

Et puis je me demande vraiment pourquoi,

J’ai décidé d’écrire ces mots du fond de moi,

C’est alors que viennent en mon esprit ces raisons,

Qui animent les raisons de vivre qui me donnent cette passion.

 

Écrire pour enfin réellement vivre,

Dans ce monde qui ne fait que survivre,

Écrire pour exister et pour perdurer dans le temps,

Avant que vient mon heure d’aller rejoindre mes aïeux d’antan.

 

Écrire pour témoigner de mon amour,

Qui parfois ont pris de drôles de détours,

Écrire pour communiquer avec l’univers majestueux,

Même si de ma langue impossible de tout faire ne peut.

 

Écrire pour  simplement être,

Tel un vieux et si noble hêtre,

Enraciné avec solidité dans le sol,

Sous le soleil accablant sans parasol.

 

Écrire quelques mots,

Pour en extirper bien des maux,

Écrire ces quelques insipides lignes,

Devant cette foule parfois bien maligne.

 

Écrire pour éviter de parler,

Et de mon plaisir le faire durer,

Écrire encore et encore et encore,

Car idées immortalisées sur le papier valent de l’or.

 

Écrire pour éviter de souffrir,

Pour me rappeler qu’il faut aussi savoir rire,

Écrire pour donner afin de ne pas reprendre,

Car c’est là que réside ce que l’on ne peut comprendre.

 

Écrire pour savoir se taire,

En longeant une belle rivière imaginaire,

Écrire pour savoir réellement écouter,

Écouter ceux à qui on interdit de parler.

 

Écrire pour communier avec ceux qui souffrent en silence,

Leur rappeler qu’ils ont aussi de la valeur depuis leur lointaine enfance,

Écrire pour raviver le désir de vivre de ceux qui ont si peu,

Leur rappeler que bien des richesses insoupçonnées se trouvent en eux.

 

Écrire une chanson ou de la poésie,

Afin d’égayer ceux qui ont le cœur endolori,

Leur rappeler qu’il suffit souvent d’une étincelle,

Pour voir en la vie ces grandeurs et ces merveilles.

 

Écrire pour me rappeler que je suis être éphémère,

Conçu une nuit dans l’amour d’un père et d’une mère,

Écrire pour me souvenir que le seul vrai trésor découvert sur mon chemin,

Est de pouvoir mettre mes pensées par des mots sur cet ultime parchemin.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dans mon tendre pays

30762547_10156475668953919_7954444401885839360_o

Magnifique dessin intitulé  » Les créoles  » réalisé par mon ami Eri Kel de la France

Dans mon tendre pays

 

Dans mon tendre pays
De canne à sucre et de chaleur
Où rien ne nous faisait peur
Où nos ancêtres bâtirent ce coin si joli.

 

Une langue émergea de ma patrie
Une langue riche de son histoire
D’un peuple pourtant sans gloire
Qui avait pour seul bonheur que leur fratrie

 

Je suis une représentante
Admirez ce corps si ça vous tente
Car dans mes veines coule un sang historique
Celui d’un peuple déraciné au passé épique.

 

Femme fière que je suis
D’un peuple qui se bat et qui vit
De ma langue maternelle j’en suis folle
Car elle est celle du cœur d’une créole.

 

De

 

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Un outil de travail

20171129_132432

Un outil de travail

Bonjour tout le monde,

Pour aujourd’hui, je désire simplement vous parler d’un de mes outils de travail préférés dans le cadre de mes activités en tant que modèle nu. Hé bien oui ! Au cas où vous ne le sauriez pas, ma prothèse, parfois appelée jambe artificielle, est sans contredit un outil de travail fort utile lors de la réalisation de mes poses nues.

Parmi les poses nues où elle m’est d’une grande utilité, il y a celles où je démontre la facilité avec laquelle je l’installe afin de compenser l’absence de ma jambe. Hé bien oui, je suis tout à fait conscient que plusieurs personnes puissent être intriguées par le simple fait que je dois l’installer à chaque matin. Une chose doit être clarifiée : Je me compte chanceux de pouvoir marcher dans ma situation tout comme je suis aussi chanceux de pouvoir écrire sans avoir de mains ou bien de parler en l’absence de ma langue.

Mais, je reviens aux nombreuses questions que certaines personnes peuvent se poser concernant l’installation de ma prothèse. Des questions bien légitimes ! Est-ce si difficile ? Comprend s’y prend-t-il ? Est-il habitué de porter une telle prothèse ? Et, surtout, pourquoi accepter de poser nu avec cette « machinerie » ? Il va de soi que je suis tout de même habitué à vivre avec une telle prothèse laquelle est changée à intervalle plus ou moins régulière. D’ailleurs, vous vous doutez bien que la qualité de mes premières prothèses portées durant mon enfance se situe aux antipodes que ce que je porte de nos jours. Il est tout à fait normal que l’évolution de la conception et de la fabrication dans le domaine des membres artificiels. C’est bien qu’il en soit ainsi.

20171129_153214-1Comment je m’y prends pour l’installer ? De la même manière que vous le faites pour mettre vos chaussures. Rien de très compliqué ! Quelques mouvements brefs et précis et le tour est joué. D’ailleurs, ce qui m’a particulièrement amusé, c’est l’expression d’étonnement que ma charmante aide, venue assister à ma prestation de Shawinigan, a eu à son visage lorsqu’elle a vu mon habileté non seulement à enlever mes vêtements mais aussi à préparer ma prothèse en prévision de mes poses nues. Une prévision longuement préparée depuis mon invitation de la part de la responsable de l’atelier  » La Factrie  » de Shawinigan. 

Un regard à la fois d’admiration et de respect envers votre humble serviteur. Il est bon de retenir qu’il en était de même pour moi à son égard. Ce qui est la moindre des choses vu son énorme désir de m’accompagner non seulement pour savoir comment se passe le déroulement d’une séance mais aussi pour être mon aide. Une aide vraiment appréciée par votre dévoué serviteur et votre fidèle ami.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Vierge impure

Vierge impure

Vierge impure

 

Jolie nonne !

Que votre beauté m’étonne,

Vous dévoilez votre gracieuse nudité,

Et pourtant, vous conservez votre air de sainteté.

 

Serait-ce la réalisation de vos prières ?

Entendues par Dieu qui ne pouvait ignorer votre corps sur terre,

En invoquant les noms des saints alors que vos seins sont si beaux,

Et nuls cantiques ne peuvent évoquer la douceur de votre peau.

 

Ô  vierge ! Ô belle vierge de ce jardin !

Permettez, je vous en pries, que je vous caresse de mes mains,

Et que mes lèvres tellement profanes embrassent votre coupe sacrée,

Afin que ma langue humectée de son nectar lèche votre secrète entrée.

 

Est-ce vraiment un péché ?

De vous désirer ? De vous convoiter ?

Ô jeune dame pieuse de ce mystérieux couvent,

Faisons l’amour avant de faire vos vœux ! Nous en avons le temps.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Artistes au travail

20170914_185842

Artistes au travail

Bonjour tout le monde,

20170914_185845J’espère que vous avez passé du bon temps ces derniers jours. Pour ma part, ce fut une période riche en découvertes de tout genres. En effet, j’ai pu occuper mon temps libre à la lecture, à passer quelques heures dans les salles de cinéma et à rencontrer des gens très intéressants à l’occasion d’événements politiques. Hé oui ! Votre humble serviteur est très politisé. Ce qui est tout à fait normal puisque l’une de mes nombreuses formations universitaires porte justement sur la science politique. Soyez rassurés mes amis et amies du monde de la francophonie, je n’ai point l’intention de vous importuner avec mes idéaux politiques. Toutefois, sachez que je suis profondément nationaliste, fier de ma langue et de ma culture ainsi que de mes principes judéo chrétiens et de ma foi catholique. Cette dernière a été pour moi une source inépuisable de réflexions sur ma conception de la vie.

Cependant, pour revenir sur mes dernières activités, je dois avouer 20170914_191833bisque ma présence au sein de l’exposition qui se déroula à Montréal la semaine passée m’a permis d’assister à la réalisation d’oeuvres d’art, où l’érotisme était à l’honneur, par des artistes chevronnés par leurs années d’expérience et passionnés par leur domaine de prédilection. C’est ainsi que plusieurs véritables petits chef-d’oeuvres ont été faits devant un public averti. Un public pour qui la nudité, l’érotisme et l’imaginaire ne font qu’un. Tel un Trident pouvant servir à terrasser la plus hypocrite des pruderies sans pour autant manquer de respect envers ceux et celles non habitués-es de voir de telles oeuvres. Après tout, on n’obligeait pas qui que ce soit de venir assister à une telle exposition.

20170914_185909Je me suis donc amusé à prendre quelques photos des artistes qui travaillèrent sur leurs oeuvres. Un véritable travail monastique où la concentration, la patience et le sens du détail semblèrent être présents dans leurs moindres faits et gestes. N’eut été le thème de ladite exposition, j’aurais pu me croire être dans un monastère tellement la quiétude transparaissait dans les yeux des artistes présents. Bon ! Je l’admet. Les artistes féminines ont su éveiller chez votre humble serviteur mon attrait pour la beauté, le charme et la sensualité chez plusieurs d’entre elles. Ce qui est tout de même normal en pareille situation. N’est-ce pas ?!

Toutefois, ce qui a particulièrement fait mon bonheur. C’est d’y avoirIMG_20170914_192421_236 rencontré madame Gabrielle Doutre pour qui j’ai posé nu lors d’une séance de nudité semi-artistique, semi-érotique qui a eu lieu dans la belle région des Pays d’En-Haut. C’est dans cette même région où jadis j’ai réalisé l’une de mes plus belles séances de nudité artistique au sein d’un groupe d’artistes, certes peu nombreux, mais tellement formidables. Enfin bref, ma visite surprise semble l’avoir beaucoup plu puisqu’elle a souligné ce fait dans ses remerciements au sein de sa page artistique sur Facebook. Un plaisir que partage l’auteur de ces lignes. Croyez-moi sur parole !

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada