Archive | février 2016

29 février? une journée où la nudité doit être mise à l’honneur.

12696681_10154724095334657_1754077418_o

29 février?

Une journée où la nudité doit être mise à l’honneur.

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien en cette journée un peu spéciale puisqu’on l’aDSCN0604.jpg retrouve seulement aux années dites « bissextiles ». Une journée qui, en ce qui me concerne, me rappelle que nous avons tous une grande importance dans l’univers. En effet, nous apportons souvent à notre insu notre contribution personnelle à l’édification de notre milieu environnant. Une telle contribution peut se faire de manière très minime. Toutefois, ses conséquences peuvent être quasi gigantesques au fil du temps.

Réalisation de l'artiste Pol Turgeon-Atelier libre de modèle vivant de Montréal

Réalisation de l’artiste Pol Turgeon-Atelier libre de modèle vivant de Montréal

Voilà pourquoi je désire dédier cet article à cette journée bien spéciale où la nudité devrait être mise à l’honneur. Bien entendu, je fais référence à la nudité artistique. En effet, chacun de nous possédons un physique qui lui est particulier lequel peut être conforme ou non aux critères de perfection véhiculés au sein de la société actuelle. Et pourtant, malgré nos imperfections et nos petits ou grands défauts, nous avons une beauté qui nous appartient et une sacralité qui nous rappelle, du moins elle le devrait, que nous avons en nous une part du divin.

Oui, le 29 février est une journée pas comme les autres. Comme nous le sommes tous au sein de la communauté humaine. Elle ne peut être oubliée indéfiniment car sans elle notre relation avec le temps se trouverait sérieusement compromise. Il en est ainsi pour chacun d’entre nous car nous avons tous besoin des autres qui nous entourent afin de pouvoir évoluer d’une manière ou d’une autre.

Il en est ainsi de mes liens avec les séances de nudité artistique WP_20150307_003.jpgauxquelles je participe en tant que modèle nu. Chaque participant, qu’il s’agit d’hommes, de femmes, d’étudiants ou bien d’artistes amateurs ou professionnels, apporte sa vision de mon corps nu. Or, sans l’apport de mon physique, un apport librement consenti, il est improbable qu’une quelconque séance soit rendue possible. Il en est de même de la participation des personnes présentes en salle puisque sans elles nulle séance sera réalisée.

Voilà pourquoi la comparaison avec cette journée qu’est le 29 février est tout à fait appropriée car même si elle arrive seulement à tous les quatre ans, en rater une seule pose tôt ou tard un sérieux problème. Que le modèle nu soit absent pour une séance et cette dernière est perdue. Une perte qui ne doit jamais avoir lieu. C’est mon humble opinion. Qu’en pensez-vous?

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Assumer ses choix

WP_20150506_006

Assumer ses choix

Bonjour tout le monde,

J’ai décidé de rédiger ce billet à la suite d’une réflexion sur l’ensemble de mon travail, je devrais11235251_676422929152119_142811643_o_thumb.jpg plutôt écrire sur ma passion en tant que modèle nu. Une passion qui m’a amené à me surpasser dans un champ bien particulier qu’est la nudité dans le domaine artistique. Je profite de cette dernière soirée du mois de février pour vous expliquer les raisons qui m’incitent à assumer mes choix qui ont fait de votre humble serviteur un modèle nu, connu et reconnu non seulement au Québec, mais aussi au Canada et aux États-Unis ainsi qu’en Europe sans oublier bien d’autres pays qui soient ou non membres de  la francophonie.

Je pourrais aisément extrapoler sur les raisons qui ont amené l’homme que je suis à vouloir performer dans un chemin qui lui était, il n’y a pas si longtemps, pratiquement inconnu. Toutefois, quatre raisons seront retenues par un souci de rendre ledit billet plus facile à lire. Les raisons sont tout simplement celles-ci: apprivoiser le corps nu telle que soit son originalité, de dévoiler la sexualité présente au sein de mon physique lequel est peut-être quelque peu différent de ce que le commun des mortels est habitué de voir sur le web ou sur tout autre support médiatique et corollairement de favoriser une interrelation entre les personnes qui visitent ce blogue, qui est un peu mon enfant chéri, et moi-même ainsi que de prouver que l’on peut, à vrai dire que l’on devrait, être fiers de notre corps.

12187896_10205298628202359_1321551331066787914_n_thumb.jpgQue pouvons-nous entendre par le fait d’apprivoiser le corps nu telle que soit son originalité? C’est un fait indéniable que d’accepter son corps semble être une tâche de plus en plus difficile pour une majorité de personnes surtout en Occident où les critères de beauté sont si élevés qu’ils paraissent être quasi impossibles à atteindre. Pire! Certaines personnes en proie à l’obsession de performer à tout prix au plan social et dans une moindre mesure au plan amoureux iront jusqu’à mettre en péril leur santé voire leur vie. Pour ma part, j’apprécie qui je suis, comme je suis et, sans omettre qu’il serait bien de pratiquer un peu plus d’exercices, je peux être heureux d’avoir ce corps. Un corps dont l’originalité tire sa source dans un long processus d’adaptation face à tout ce que la vie réserve à chacun d’entre nous.

000000810010La deuxième raison qui m’a amené à devenir modèle nu tout en développant ce blogue réside en ma volonté de dévoiler la sexualité présente au sein de mon physique lequel est peut-être quelque peu différent de ce que le commun des mortels est habitué de voir sur le web ou sur tout autre support médiatique. Mais attention! J’ai pris grand soin d’éviter toutes formes de vulgarité ou d’obscénités dans mes publications. Le plus loin que votre humble serviteur est allé jusqu’à maintenant réside dans mon expérience vécue avec la magnifique Pénélope. Une femme envers qui j’ai et j’aurai toujours un profond respect. Cependant, il m’est un devoir de vous prévenir qu’une autre séance érotique aura lieu ici même à Québec au courant du mois de Mars. Une séance où l’œil féminin scrutera la sensualité présente au sein de mon corps. Mon corps qui lui sera offert de plein gré et avec une entière confiance. Croyez-moi sur parole qu’une telle séance promet d’être riche en couleurs. Ho que si!

L’avant-dernière raison qui m’a amené à la fois à devenir un modèle nu et corollairement à créer un11807534_10153404557290733_5438429884558262964_o_thumb.jpg tel blogue réside dans mon désir bien légitime de favoriser une interrelation entre les personnes qui visitent ledit blogue, qui est un peu mon enfant chéri, et moi-même. Il va de soi que tout travail digne de ce nom doit avoir un certain « feedback » de la part de personnes qui œuvrent de près ou de loin dans ce domaine. Parfois, cela permet de me faire une idée plus précise de ce qui ne va pas et d’y apporter les corrections nécessaires. Un point intéressant à retenir ici: Mon blogue a été vu par des gens qui vivent au quatre coins de la planète (1), et ce en dépit qu’ils ne parlent pas, enfin je présume pour un grand nombre d’entre eux la langue de Molière (2). Est-il utile de vous rappeler jusqu’à tel point il est important, voir nécessaire, de partager avec nos pairs dans chacune de nos sphères d’activités. Bien entendu qu’il faut tout de même établir des garde-fous afin de définir de manière convenable ce que l’on doit partager et avec qui on le fait. C’est-là une question de logique.

12200875_10208456181787106_1270128365_n (2)Enfin, la dernière raison qui m’a amené d’une part à devenir un modèle nu et, d’autre part, à rédiger un tel blogue demeure dans ma plus profonde conviction que l’on peut, à vrai dire que l’on devrait, être fiers de notre corps en tous temps. Notre corps possède une histoire qui lui est particulière avec ses points forts et ses défauts. Il est le véhicule qui sert à notre âme d’entrer en communion avec d’autres âmes. Mais attention! J’admet volontiers que bien des corps peuvent paraître plus charmeurs que d’autres. Dire le contraire relèverait de l’hypocrisie. Moi-même, et je n’ai point honte de le dire, j’adore la perfection féminine. Ce qui ne signifie en aucune façon que je ne peux pas apprécier une femme avec un physique, disons-le, moins invitant. Bien au contraire! Comme l’affirme si bien le dicton: « La beauté est dans l’œil de celui qui regarde. » Nous avons tous et toutes une beauté qui nous est propre, qui nous rend unique, qui nous enrichie avec ses particularités. Parmi celles-ci, la bonté, la grandeur d’âme, le dévouement, l’honnêteté et bien d’autres qualités que l’on ne peut pas voir au simple regard rendent l’être humain pleinement « humain » si ce n’est pas « divin ». D’ailleurs, ne dit-on pas que l’essentiel est invisible pour les yeux? 

Voilà pourquoi j’assume pleinement et en toutes connaissances de cause tout ce que j’ai réalisé DSCN0601-2.jpgjusqu’à maintenant. Je suis heureux dans ma profession laquelle m’a poussé à outrepasser mes limites et, parfois, à confronter mes peurs. Heureux aussi de pouvoir partager avec le public l’ensemble de mes activités au fil des années. Des années qui ont aidé l’homme que je suis à devenir meilleur. Une telle route aurait-elle été possible sans l’aide de ceux et de celles qui m’on encouragé en m’invitant à foncer tête première? C’est sans contredit que je me dois d’avoir une profonde gratitude envers tous les artistes qui ont accepté de rendre possible une telle aventure. Et que l’aventure puisse se poursuivre pour de nombreuses années. Si Dieu le veut! Oui, j’ai bien écrit « Si Dieu le veut » car, voyez-vous?, il est celui qui a permis à votre ami et blogueur de vivre une vie si merveilleuse. Je peux à juste titre le remercier pour tous ses bienfaits. N’est-ce pas?!

Merci de m’avoir lu!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

(1) Drôle d’expression lorsque l’on pense que la terre est ronde. lol

(2) Parmi les personnes qui me donnent leurs commentaires, un grand nombre sont membres de mon réseau sur Facebook.

Petite réflexion

11701187_983457705039337_6955082830692781123_n.jpg

Petite réflexion

«L’art ne peut être que personnel.

C’est un combat avec sa propre vie, et qui n’a pas de règles.»

Selon James Gray

Pour bien terminer le mois de février

12722425_10154724094609657_1310689519_o

Pour bien terminer le mois de février

Bonjour tout le monde,

J’espère que tout se passe bien pour vous et que votre saison estivale se déroule bien. En effet, nous sommes arrivés au dernier parcours du mois de février. Un mois qui témoigne à sa façon de la beauté de la nature puisqu’elle y est présentée dans sa plus simple expression. Un peu à l’image de la nudité qui, pour être belle, n’a pas besoin de milles maquillages mais bien d’être présentée dans toute sa splendeur. Une splendeur qui va de pairs avec la blancheur de la neige.

12695131_10154724095404657_1308367244_oPour ma part, j’ai eu la chance de pouvoir rédiger de nombreux articles au sein de mon blogue dédié à mon expérience vécue en tant que modèle nu pour des écoles d’arts et des artistes professionnels ou amateurs. Une expérience qui est, vous devez vous en douter un peu, une véritable passion pour votre humble serviteur. Une passion qui m’a permis de faire la rencontre de gens absolument extraordinaires. Parmi ceux-ci, je dois souligner le travail magnifique de mon bon ami Richard Nantais et de sa collègue Laura Morand laquelle est une maquilleuse hors pairs.

L’expérience que nous avons vécue ensemble en ce début d’année 2016 a12695587_10154724094674657_378715901_o été réellement enrichissante, et ce, tant sur le plan humain qu’au plan professionnel. La joie de vivre, la franchise, l’humour et l’esprit de cordialité étaient au rendez-vous tout au long de la journée. Une journée hivernale où le soleil brillait dans le cœur de chacun d’entre nous.

Bref, il m’apparaît tout à fait logique de rédiger ce billet afin d’une part, de souligner tout le travail photographique accompli par Richard Nantais dans le cadre de cette séance de nudité artistique sans oublier l’apport de Laura Morand pour son expertise en tant que maquilleuse professionnelle et d’autre part, pour les remercier bien chaleureusement de m’avoir donné l’opportunité de concrétiser un si beau rêve.

À vous deux, je vous dis un sincère remerciement.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Paysage canadien

12752015_10154005413848566_63354837_o

Paysage canadien

Paysage canadien,
Paysage de glace et de vents,
Où toute la neige recouvre en tout temps,
Cette vaste contrée sillonnée en traîneaux à chiens.

De nos ancêtres qui ont versé tant de sueur et de sang,
Tant de larmes se transformant en goutte de pluie et en flocons de neige,
D’en oublier leur mémoire capable en serai-je?
De la revenge des berceaux naquit un peuple leurs descendants.

Souvenons-nous de leur courage et de leur amour pour cette terre,
Affrontant tempêtes indomptables en hiver et chaleur accablante d’été,
Quelle dure labeur ils durent endurer avec pour seule aide leur foi en un crucifié,
Que leur mémoire doit rester en nos coeurs tellement elle nous sont chère.

Paysage canadien de nos ancêtres,
Qui témoigne en cette nuit d’hiver,
Ô combien devait être pénible leur enfer,
Sans leur abnégation, qu’aurions-nous pu être?

Paysage canadien de notre temps,
Paysage canadien de nos aïeux,
Que tu es splendide sous les cieux,
Des cieux qui témoignent de leur immense dévouement.

De

Rollandjr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

La belle qui attend sa bête

12540748_985048138234247_1507163107194019510_n

Photographe Mr I

La belle qui attend sa bête

 

Couchée sur le tapis des doux souvenirs,

Dans la sensualité où tu sais tellement t’épanouir,

Dans la fraîcheur de l’aube estivale où gazouillent les merles,

Admirant le corps de cette femme gracieuse telle une merveille.

Femme au cœur esseulé qui aspire à un réel bonheur,

Ne sens-tu pas mes doux baisers sur ton cou en cette heure?

Toi pour qui je donnerais mon âme pour te préserver de toute douleur,

Ne ressens-tu pas mes bras te protéger de tous ces leurres?

Que tu es belle dans ta fragilité si invitante, si enivrante!

T’offrir toutes les joies interdites mais tellement captivantes,

Mais, voudrais-tu de moi malgré ma laideur, mon infirmité?

Celle que m’a accablé ma bien triste et impitoyable destiné.

En ce siècle où la perfection semble être la force de loi,

Que j’aimerais tant te rendre l’hommage qui te revient de droit,

De mon corps meurtri mais d’une fierté d’être ô combien sans égale,

Je t’en ferai une pure offrande telle que rien en ce monde ne sera si agréable.

 

De

 

Rollandjr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un diamant

12656545_10154724095709657_382690338_o

Un diamant

Un diamant peut briller de mille feux… encore faut-il qu’il soit taillé et poli… mais surtout, cela ne sert à rien de briller seul dans son coin… il faut que son éclat fasse briller tout son entourage !

SelonTaco

Eunuque

12696529_10154724095004657_392775782_o

Eunuque

 

Depuis ta naissance, on te dévisagea avec curiosité malsaine.

Avec multiples interrogations telles une mauvaise graine,

Seras-tu un jours un homme tel que conçu par la société?

Ou bien un être angélique dépourvu de toute sexualité?

 

Voilà bien une question insidieuse et pernicieuse,

Au sein de cette communauté tellement vicieuse,

Peut-il rendre hommage à sa dame comme il se doit?

Lui qui est né dans un corps sans bras ni ses doigts.

 

Cet homme est semblable à ses frères en cette humanité perdue,

Le reconnaître comme tel est une chose qui lui est due,

Homme vrai, homme viril et homme fier de sa masculinité,

Il ne sera, ne vous en déplaise ô plèbe, votre eunuque dévoué.

 

Jamais il ne cachera son phallus symbole de virilité,

Jamais il ne l’occultera lorsqu’il pose en hiver comme en été,

Membre de ce corps meurtri par un destin de survie,

Mais grandement soucieux d’accomplir une si belle vie.

 

Non, il n’est point le gardien d’un quelconque harem.

Car il se réserve à sa promise, celle qu’il aime.

Faire connaître des plaisirs à sa bien-aimée,

Voilà son seul désir en toute authenticité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Homme

12698961_10154724094954657_1822086523_o

Homme

 

Homme prisonnier de ce corps depuis ta naissance,

Qui n’a point craint d’accomplir ta renaissance,

Homme qui se complet dans son entière nudité,

Qui a décidé d’être libre à l’aube de l’éternité.

 

Homme tatoué de la Croix de Jérusalem,

Qui ouvre son cœur à celle que tu aimes,

Homme insoumis face à son destin,

Qui accepte son incertain lendemain.

 

Dis-le moi avec franchise, sans fausse pudeur,

De quoi as-tu au plus profond de toi peur?

Serait-ce de ne point réparer tes erreurs de jeunesse?

Serait-ce de ne point échapper à la mort et à sa froide caresse?

 

Homme! Oui toi l’homme au regard mystérieux,

Quel trésor cherches-tu sous tous les cieux?

Une dulcinée à cajoler en les froides nuits?

Celle qui t’accordera son amour en te disant oui?

 

Homme d’aujourd’hui et de son temps,

Homme captivant bien simplement,

De ce temps perdu par moments,

De ce temps rempli de tourments.

 

Dis-le moi! Que je te réponde sans détours.

J’irai chercher réponse à la plus haute tour,

Existe-t-il encore de ces beaux Adonis?

Assurément mon cher, puisque je te le dis.

 

Homme réel dans ce monde rempli d’irréel,

Une femme se fera pour toi toute belle,

Belle tant d’âme que d’esprit,

C’est moi qui te le dis.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Petite réflexion sur la beauté

 12695228_10154724095479657_1614994565_o

Petite réflexion sur la beauté

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que la dernière semaine du mois de février vous soit profitable. De mon côté, je commence tranquillement à me préparer pour la prochaine séance de nudité artistique qui aura lieu le 9 mars prochain au sein d’une galerie d’arts située dans la ville de St-Jérôme. Cette expérience est très prometteuse en ce qui concerne à la fois la qualité des dessins qui seront réalisés par les artistes présents et par la chaleur humaine qui anime très souvent une telle séance. Après tout, il s’agit d’abord et avant toute chose de relations que je qualifierais de « spirituelles » entre votre humble serviteur, en tant modèle nu, et les artistes.

Certains d’entre vous doivent se questionner sur comment je me perçois1009903_1718971805000589_6089786491005488373_n en tant que modèle nu lorsque je travaille devant un groupe d’artistes ou un bien des étudiants(es) en arts. Oui, je suis pleinement conscient que mon physique est loin d’être conforme aux critères d’excellences. Situation causée par les quelques comprimés de la thalidomide que ma défunte mère a pris lors de sa grossesse. Soyez rassurés! Nul n’est mon intention de m’apitoyer sur mon sort. Bien au contraire! J’assume ce que l’on nomme ma « différence » même si ce dernier terme me fait bien sourire puisque, l’avez-vous remarqué par vous-mêmes?, nous sommes tous différents les uns des autres. De plus, c’est cette différence qui nous donne notre singularité, notre identité et notre originalité.

Savez-vous quoi? Je me trouve beau. Ma beauté n’a rien de commun avec un Adonis, ni avec un acteur d’Hollywood ou bien avec une vedette de la chanson. Ma beauté tire son origine dans cette capacité d’avoir une présence. Pour reprendre une réflexion de Dominique Loreau dans son ouvrage intitulé « L’art de la simplicité », avoir «… de la présence produit une impression si vive sur les autres que l’on n’a pas besoin de posséder le physique le plus parfait pour être beau. C’est la qualité de cette présence qui donne ce que l’on appelle l’allure.»

12204681_10208456193347395_1349257437_nVoilà la raison fondamentale de vouloir donner mon maximum à chacune de mes prestations de nudité artistique. Offrir ce qui il y a de meilleur en moi à ceux et celles qui acceptent de partager un tant soit peu de mon intimité physique, après tout je suis totalement nu devant ces personnes, et leur permettre de découvrir l’originalité qui se trouve au sein de mon corps et qui fait de celui-ci un sujet digne d’être vu, être perçu et être présenté avec grâce.  Être vu avec les yeux puisqu’ils nous ont été donnés pour voir ce qui nous entourent.  Être perçu puisque la perception est vécue avec ce que nous ressentons au plus profond de nous-mêmes. Certains dirons que l’on ressent avec nos trippes. Être présenté avec grâce car seuls les artistes qui ont vu ET perçu mon corps nu sauront transposer leurs « vécus spirituels » sur leurs toiles. C’est ce que l’on peut qualifier à juste titre de communion entre les âmes. Puisse une telle communion ne jamais se tarir au fil du temps.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada