Archives de tags | fer

Le bien-être

IMG_20200107_230939_719

Le bien-être

Bonjour tout le monde,

IMG_20200107_172246J’avais demandé à mes connaissances sur le réseau social Facebook de me proposer une série de sujets que je pourrais développer au fil de mes publications sous forme de proses au sein de mon blogue dédié à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie ainsi que dans une moindre mesure à des réflexions personnelles. La dernière catégorie d’articles me semble être de plus en plus importante dans le présent blogue. En effet, il existe tant de réalités auxquelles chaque être humain doit faire face au cours de sa vie qu’il est impératif de ne point garder le silence. Mais, attention! Je ne prétends nullement avoir la connaissance absolue ni posséder la sagesse des Anciens. À vrai dire, votre humble serviteur est un homme parmi tant d’autres avec ses forces, ses faiblesses, ses espoirs, ses rêves et ses désillusions.

Toutefois, et en dépit de ces évidences nommées ci-dessus, une seule caractéristique propre au genre humain rend possible son désir d’aller toujours vers l’avant. Soyez rassurés ! Il n’est absolument pas question de trouver l’âme-sœur, de gagner à la loterie et encore moins de réaliser des exploits hors du commun même cela peut être des éléments importants à son bien-être.

Cependant, je parle ici du bien-être tout simplement.IMG_20191217_102116 C’est-à-dire d’être « bien » dans son « être », dans le plus profond de soi, là même où personne ne peut ni pénétrer, ni conquérir, ni accéder et encore moins voler ce « bien » le plus précieux. Oui, il s’agit du seul bien qu’aucune richesse ne peut acheter, ni aucune contrée aussi belle soit-elle en ce monde ne peut vous offrir et qu’aucun grand amour ne peut combler. Bon! Je reconnais qu’avoir richesse, belle contrée et grand amour aide énormément à apprécier la vie. Mais, est-ce là où réside le véritable bien-être quel que je l’entends dans ce présent article? Je réponds à cette question par un non catégorique.

IMG_20191230_161859Mais quel est donc cet état de bien-être, d’être bien dans son être, dans ce présent article ? Je vous dirais tout simplement de lâcher-prise, d’accepter ce qui est, ce qui dépend de soi et de prendre conscience de ce qui ne l’est pas. Ce qui implique la pleine et entière reconnaissance de nos erreurs, de nos fautes et de les assumer sans pour autant tourner le fer dans la plaie. Ce qui engage chez l’individu d’éviter la sempiternelle phrase : « L’avoir su, j’aurais agi autrement ». Quelle phrase à la fois vide de sens et inutile. Vide de sens puisque l’on ne peut pas toujours prévoir les conséquences de nos actions lesquelles dépendent souvent de facteurs extérieurs à notre volonté. Inutile puisque ce qui est fait est fait et ne peut être, sauf dans de rares cas, défait. Accepter une telle vérité est à mes yeux la pierre angulaire du « bien-être », c’est-à-dire d’être bien dans son for intérieur.

C’est plus facile à dire qu’à faire? Me diriez-vous ! Je suis d’accord avec vous mais en partie seulement. J’ai, à titre d’exemple, mes parents qui ont dû faire face à des situations hors de leur contrôle. Certes, je fais référence à ma mon handicap physique causé par les comprimés de thalidomide que mon père avait ramené de la pharmacie. Ce dernier pouvait-il savoir les effets qu’ils allèrent avoir sur mon développement embryonnaire? Ma mère pouvait-elle se douter un seul instant des conséquences sur ma vie en prenant ces comprimés? Bien sûr que non! Toutefois, ils ont su se relever les manches et affronter la vie comme elle se présentait. C’est-là l’un des nombreux exemples qui me sont venus à l’esprit.

Soyez convaincus d’une chose! J’ai rarement vu desIMG_20191211_185253 gens avoir eu un tel état de bien-être malgré les embûches qu’ils ont été obligés d’affronter depuis ma venue au monde. Ai-je hérité de cette capacité de résilience? C’est possible. Une telle capacité est-elle présente chez les êtres humains? C’est possiblement le cas puisque sans elle, les êtres humains auraient été dans l’incapacité de faire face aux aléas de la nature, de l’histoire et de l’existence. Autrement dit, de la vie!

En terminant, je mentionne cette citation qui résume à la perfection l’ensemble de mes propos contenus dans cet article. Une citation d’un certain Nouredine Meftah qui décrit en ces termes une noble vérité : « Le bien-être est l’harmonie de notre for intérieur ». Que puis-je vous souhaiter de mieux que votre for intérieur soit en totale harmonie afin que vous puissiez être bien en vous-même?

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Rêveur ! Ô rêveur !

56356585_10156413336412523_3151060339336937472_n
dessin réalisé par une étudiante en art du C.É.G.E.P. de Drummondville jeudi 4 avril 2019

Rêveur ! Ô rêveur !

 

Je suis dans mon lit,
Et à toi, j’ai pensé toute la nuit.
Ma chérie, en moi veillent ce dessein,
Avec tendresse, c’est de te caresser les seins.

 

C’est plus fort que moi,
Le réveil me guette à chaque heure,
Je n’y peux rien pour mon plus grand malheur,
À chaque instant, tout mon être ne vit que pour toi.

 

Je ne sais que faire,
Car mon cœur n’est pas en fer,
Par ces grandes prières, je désire m’en défaire.
Car le désir de te faire l’amour m’amènera dans les enfers.

 

Homme différent en-dehors,
Et pourtant mon amour pour toi vaut de l’or.
Homme semblable aux autres faits de chair et de sang,
Qui naissent sur terre, sur les mers et sous le firmament.

 

Te combler de baiser, voilà ma véritable destiné !
Être ensemble en cette froide nuit, voilà pourquoi je suis né !
Ô ma belle, étancher ma soif de toi avant de ce monde à jamais le quitter.
Et te glisser à ton oreille de ces mots d’amour sur la douceur de l’oreiller.

 

Viendras-tu me rejoindre ce soir ?
Je t’en pries, en moi ne brise pas cet espoir.
Le sang bouille dans mes veines faisant gonfler,
Faisant monter de désir mon phallus afin de te combler.

 

Tout de toi me donne envie d’embrasser,
Tout doucement viens, mon amour, te coller sur mon corps.
Je ne dirai point un mot afin d’entendre battre ton cœur si fort.
Tout de toi suscite en moi le souhait d’avec grande passion te caresser.

 

Alors, n’attends pas plus longtemps.
Rejoins-moi dans mes draps de soie venus d’orient,
Ô ma chérie, ne crains aucunement ma grande différence.
Car pour toi et seulement pour toi, je t’ai réservé une nuit de romance.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Pouvoir tenir ce miroir

36789529_10214847174524645_4956908643501998080_n

Pouvoir tenir ce miroir

 

Tôt ou tard,

Et sans crier gare,

Nécessité se fera en un jour,

Ou bien en une nuit sans amour.

 

Revoyant le parcours de ma vie,

En me retournant vers mes fautes infinies,

En remarquant mes traces de pas sur le bitume,

En relisant mes paroles écrites avec une belle ou une acerbe plume.

 

Parfois ignorant de tout l’amour reçu,

Parfois reconnaissant envers ceux qui en moi ont cru.

Ainsi a été mon destin, que j’ai poursuivi les quatre chemins,

Chemins de paix, de guerre? Pour des souvenirs si lointains et si incertains!

 

Pouvoir en toute honnêteté,

Malgré mes péchés aussi solides que le fer,

Prendre ce miroir brisé sorti des profondeurs des enfers,

Et me regarder avec grande franchise et sans ambiguïté.

 

Peu de gens en sont capables en cette humanité,

Gens de bonnes ou mauvaises mœurs mais sans cesse portés vers l’avidité.

Jalousant trop souvent ceux qui de leurs tours d’ivoire ont le pouvoir,

Mon seul désir, c’est pouvoir sans verser de larmes me regarder dans ce miroir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je suis fier

20171129_152040

Je suis fier

 

Je suis fier

De mon corps de fer

Fer blanc forgé avec force

Et viril d’un amour si féroce.

 

De ce tendre visage

D’un homme pas toujours sage

Aimant la vie mais ne craignant pas la mort

Car c’est-là où chacun connaîtra son sort.

 

Heureux en mon sein

Car bien des maîtresses m’offrirent leurs siens

De ces femmes aux courbes magnifiques

Et que dire de leurs regards si féeriques ?

 

Amoureux d’un soir

Ou d’une vie sans espoir

Amours de cette lointaine jeunesse

Où elles adorèrent m’offrir leurs chaudes caresses.

 

Que pourrais-je vous offrir ?

Pour vous faire à nouveau jouir ?

Que je suis heureux en mes pensées

Car j’ai su à la fois vous combler et vous aimer.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Si j’avais des ailes…

 

New Image1

 

Si j’avais des ailes

 

Si j’avais des ailes,
J’irai te voir ma toute belle,
Si j’avais une force digne d’Hercule,
J’irai combattre ces monstres sans recul.

 

Si j’étais un dieu,
Je réaliserais tes vœux,
Si j’étais entièrement fait de fer,
Je partirais dès demain à la guerre.

 

Si je trouvais un elixir précieux d’un roi,
Et te guérir des maux qui t’ont blessée tellement de fois,
Tes souvenirs fendirent mon cœur sans oublier mon âme,
Et de ta beauté délicate raviva en moi cette petite flamme.

 

Si, et seulement  si, j’avais,
Si, et seulement si,  je le pouvais,
Je te serrerais tendrement dans mes bras,
Car, sache-le, mon véritable bonheur c’est toi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada