Archive par auteur | rollandstgelais

Bonjour les amis

Bonjour les amis Photo par Gb62da Poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/Hi-friends-887045143

Bonjour les amis

 

Bonjour les amis,

Aujourd’hui, la vie me sourit.

J’ai simplement repris goût à la vie,

De cette vie que je croyais pour moi finie.

 

Mais, ce jour est béni.

Depuis que j’ai dit pleinement oui,

Au droit au bonheur en ignorant ceux qui m’envient,

Qui sait si demain je serai là sous le soleil qui éblouit.

 

Je lève la main non pour prendre, mais pour donner,

Ma main est levée, non pour accuser, mais pardonner,

Je lève la main pour vous offrir mes excuses si je vous ai offensés,

Je ne voudrais jamais quitter cette vie sans que l’on soit réconciliés.

 

La vie est bien trop fragile pour ignorer ce qu’est l’amour,

Les instants de joie sont précieux, car ils ne durent pas toujours,

La vie est ainsi faite que le temps de partir viendra chacun à notre tour,

Il faut alors savoir profiter de chaque occasion qui en vaut le détour.

 

Pour bien vivre, il faut savoir pardonner et se pardonner.

Pour bien vivre, il faut savoir tourner la page, mais jamais oublier.

Pour bien vivre, il faut savoir aimer et accepter d’être aimé.

Nous serons ainsi prêts, le moment venu, pour partir vers l’éternité.

 

Je vous dis au revoir,

Je reviendrai au courant de ce soir,

Car je veux profiter de ce jour avant qu’il soit trop tard,

À bientôt, mes chers amis, je vous embrasse tous bien fort.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Je suis libre

Je suis libre Photo par Gb62da Poème par Rolland Jr St-Gelais Source : https://www.deviantart.com/gb62da/art/I-m-free-886964199

Je suis libre

 

Je suis entièrement libre,

Je tourne la page de ce livre,

De ce livre qui raconte mon enfance,

De mes tourments de mes idées durant l’adolescence.

 

J’ai décidé que j’en avais assez,

Ces pages sombres sont tournées,

Je ne veux plus en entendre parler,

Pour moi tout est maintenant terminé.

 

Aucune pensée ne leur sera consacrée,

Car rien en ce monde ne vaut plus que la liberté,

Cette liberté que j’ai enfin en mon esprit et en mon cœur retrouvée,

Et qu’à partir de ce jour béni rien ne pourra m’arrêter.

 

À quoi bon de ressasser les événements d’autrefois?

Au risque de perdre pour un instant la foi,

Vivre d’espérance voilà ma seule loi,

Alors, qui veut être avec moi?

 

Mon cœur est réservé,

À la personne que je choisirai,

Et pour conserver cette grande liberté,

Je me promets que jamais son nom sera dévoilé.

 

Chaque jour de la semaine,

Je sentirai la sérénité parcourir mes veines,

Car loin de moi sont mes anciens amours et leurs peines,

Chaque nuit, je la passerai en récitant les poèmes de Verlaine.

 

Plus rien ne me retiendra,

Vers d’autres cieux, j’irai bien là.

J’y rencontrai des gens nobles des gens bien bas,

Car, la vie est ainsi faite que cela nous plaise ou pas.

 

Je me promets de faire avec grande joie bien des folies,

Je connaîtrai des hommes beaux et des femmes jolies,

Certes demain est un autre jour, mais aujourd’hui, je le vis.

Je prends la vie comme elle est et pleinement je sourie.

 

Je vis ma liberté,

Libre d’aimer à chaque journée,

Libre de faire l’amour avec qui je le voudrai,

Vivre simplement au lieu d’attendre le jour où je mourrai.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Que regardes-tu, Natalia?

Que regardes-tu, Natalia? Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par JREKAS Source : https://www.deviantart.com/jrekas/art/Beautiful-Natalia-884520769

Que regardes-tu, Natalia?

 

Que regardes-tu, Natalia?

Dis-le-moi, sans gêne, que vois-tu?

Natalia, beauté tendre aux seins nus,

Femme au regard perçant qui pense avoir tout vu.

 

Femme à la chevelure de feu,

Femme dont il me suffirait vraiment de peu,

De tomber amoureux avec toi mon ange venu des cieux,

Être à tes côtés maintenant et pour l’éternité, tel est mon vœu.

 

Natalia, venue d’un lointain pays de l’Est

Femme au regard magique et parfumée d’un zest.

De l’arôme d’une fleur qui ne me laisse pas en reste,

Car homme digne de ce titre t’offrira toujours sa veste.

 

Natalia, femme que je viens d’apercevoir.

Comment puis-je rester insensible rien qu’à te voir,

Ta beauté resplendissante illumine ma vie du matin jusqu’au soir,

Le soir où fuient loin de moi mes rêves, mes illusions et mes espoirs.

 

De grâce, si chère et si tendre Natalia.

Tends-moi les bras et viens tout près de moi.

Je te traiterai telle une réelle princesse, comme il se doit.

Ton humble serviteur, je le serai avec tes privilèges et tes droits.

 

Tes lèvres tellement douces, je les embrasserai

Tes mains délicates avec précaution je les cajolerai,

Ta peau fragile comme le satin à chaque matin je l’effleurerai,

Et tes seins si invitants avec délice je les suçoterai.

 

Belle Natalia, élue de mon cœur,

Dis-le-moi, de quoi as-tu vraiment peur?

Viens près de moi, car rien ne t’arrivera dès cette heure,

Viens dans mes bras afin que je puisse enfin arrêter tes pleurs.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Que puis-je dire?

 

Que puis-je dire? Poème par Rolland Jr St-Gelais Photo par JREKAS Source : https://www.deviantart.com/jrekas/art/Two-female-artists-in-the-evening-881221624

Que puis-je dire?

 

Que puis-je dire?

Que puis-je choisir?

Qui puis-je au fond élire?

Qui puis-je entre les deux chérir?

 

Deux beautés faites d’os et de chair,

Deux beautés dont leur parfum embaume l’air,

Deux déesses dans lesquelles coule un sang pur comme naguère,

Deux beautés avec qui je ferai l’amour, jamais la guerre.

 

De leurs regards, je suis pétrifié.

De leurs regards, je suis devenu envoûté.

De leurs regards, je suis devenu ensorcelé.

De leurs regards, je suis devenu à jamais possédé.

 

De leur charme, chaque nuit, je crois y voir une illusion.

De leur charme, chaque jour, elles vivent à l’unisson.

De leur charme, chaque heure, elles le donnent à profusion.

De leur charme, pour toujours, je suis à sa soumission.

 

Et que dire de leurs seins?

De ces seins que je caresserai à pleines mains,

De ces seins bénis des cieux, de Dieu et de tous les saints,

De ces seins qui un jour allaiteront un enfant pour lui offrir un lendemain.

 

Deux beautés européennes,

Deux beautés des contrées de Rimbaud et de Verlaine,

Deux beautés des pays nordiques et leurs manteaux de laine,

Deux beautés des gens du Midi au sang chaud coulant dans leurs veines.

 

Quel exploit devrais-je accomplir pour passer une seule nuit?

Une nuit d’amour, une nuit de tendresse sous la lune qui reluit,

Quel exploit devrais-je réaliser pour qu’elles me disent oui?

Un oui qui comblera mon cœur à cet instant et à l’infini.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Dieu merci, c’est vendredi

Dieu merci, c’est vendredi Poème par Rolland Jr St-Gelais DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dieu merci, c’est vendredi

 

Dieu merci, c’est vendredi.

Tu es dans mes pensées, et je souris.

En rêvant de ce que nous ferons cette nuit,

Des idées coquines inavouables parcourent mon esprit.

 

J’ai relu plus des centaines de fois,

Ces textos aguichants échangés entre toi et moi,

Des scénarios honteux qui ont mis mon âme en émoi,

Des scènes où nos idées prendront forme comme il se doit.

 

Je porterai un sous-vêtement qui ira comme un gant,

De ce gant avec lequel j’explorerai ton corps soigneusement,

Pour y découvrir enfin ce que tu aimes vraiment,

Alors, je te le ferai avec plaisir assurément.

 

Nos corps se frotteront en harmonie,

Jusqu’au moment où j’entends, de toi, un crie,

Me suppliant de continuer encore et jusqu’à l’infini,

Et de ta semence, je la savourerai quand tout ceci sera fini.

 

Dans ce chalet, nous serons enfin isolés.

À l’ombre des ormes et des chênes en ces jours d’été,

Je te montrerai mon savoir-faire attentionné,

Par un plaisir solitaire, je rêve de mon bien-aimé.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada