Archives de tags | année

Torsions

Torsion
 « Torsion » Dessin par Eri Kel de la France

Torsions

 

Quelle saison que l’hiver,

Il réussit toujours à mettre en boule mes nerfs,

O hiver froid! O hiver glacial ! O hiver bien québécois!

Comme tu sais bien depuis toujours me mettre aux abois.

 

Désolée, mes chers élèves, pour cette introduction.

Je le sais bien qu’il s’agit d’une drôle de présentation.

En cette première séance de la session de la nouvelle année,

Malgré ce vent si froid, je suis heureuse de vous voir, soyez-en rassurés!

 

Avez-vous passé de belles vacances?

Avez-vous pu vous régaler en abondance?

Que de beaux souvenirs que cela me fait revivre de mon enfance,

À une époque, pas si lointaine, où je vivais dans la belle région de Provence.

 

J’aime bien votre beau coin de pays,

Les gens sont souvent si gais et tellement jolis,

De votre accent si éloquent, très vite j’en suis devenue éprise.

L’éclat de vos mers et contrées, très vite dans leurs filets je fus prise.

 

Mais, comme rien en ce monde est parfait.

Seul votre hiver nordique gâche un peu tout ce qui est,

Car, voyez-vous, glace si froide et si dure, est loin de faire bon paillasson.

Voilà pourquoi pour me remettre de ma chute, je vais faire quelques torsions.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

 

Que de questions en ce début d’année

Questions en ce début d'année

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Que de questions en ce début d’année

 

« Que de questions en ce début d’année ! Mais, est-ce si important d’y répondre? Est-ce nécessaire de connaître ce qui sera? En quoi cela pourrait-il m’apporter de bon? Et puis, advienne que pourra! La découverte, la joie, la déception et les surprises font tous parties de l’existence humaine. L’année est toute jeune et moi je ne cesse de vieillir. Pourquoi devrais-je m’en faire? Souvenez-vous que les temps de blues doivent faire place à des chansons au rythme endiablé si l’on désire vraiment espérer en de meilleurs jours. Croyez-moi, cela en vaut le coût, Alors, avançons ! Poursuivons notre route! Et advienne que pourra. »

Réflexion de RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Je suis votre homme

 

Je suis votre homme
Avec la permission de Felix d’Eon

Je suis votre homme

 

Je suis votre homme,

Sans aucun hors-norme,

Et pourtant j’ai tant de secrets,

Au plus profond de moi et tout ce qui est.

 

Je vis comme je suis,

Je serai comme je le déciderai,

Entièrement libre de qui j’aimerai,

Car j’aime seulement comme j’en ai envie.

 

Un homme certes nu mais pas comme le reste,

Et jamais pour vous plaire je retournerai ma veste,

De cette année je la commencerai tout simplement ainsi,

Devant vous simplement nu pour vous mesdames je vous en prie.

 

Je vous en prie, prenez un numéro et attendez sagement votre tour,

Au moment voulu je vous comblerai de mes caresses de la douceur du velours.

Je serai votre homme pour une nuit mais jamais pour la vie,

Car le vrai plaisir ne vit que l’espace d’une blanche nuit.

 

J’ai toujours rêvé d’être un gigolo,

Un homme adulé pour son corps si beau,

Voilà maintenant que mon vœu s’est enfin réalisé,

Alors ! Allez-y mesdames. Mais veuillez sagement patienter.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Venez à ma soirée

Venez à ma soirée
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Venez à ma soirée

 

Bonjour les amis,

Enfin, la vie nous sourit.

Il sera chez-moi bientôt minuit,

Et je n’ai qu’une seule et unique envie.

 

Celle de terminer l’année en beauté,

Et de débuter la prochaine en train de festoyer.

Alors pour les dernières heures de cette journée enneigée,

Il est plus que temps de tourner la page et avec cœur commencer.

 

Commencer l’année du bon pied,

Et d’apprendre à vraiment nous aimer,

Car à quoi bon ressasser les fautes accumulées?

Puisque nul être n’est parfait en cette humanité.

 

Alors, venez vite et déshabillez-vous complètement.

Ainsi vous serez à l’aise je vous le garantis assurément.

Prenez un verre de ce champagne délicieux afin de célébrer,

La nouvelle année remplie d’espoir qui bientôt à nos portes va sonner.

 

Venez ! Venez ! Venez !

Venez célébrer ! Venez vous amuser!

Venez fumer un bon cigare avant qu’il ne soit trop tard,

Car le temps passe tellement vite pour les heureux fêtards.

 

Bonne et heureuse année !

Je le souhaite à vous et à ceux que vous aimez.

Et puissiez-vous être heureux chaque jour de votre vie,

En espérant vous revoir bientôt sur mon blogue qu’avec joie je nourris.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Temps de solitude

Temps de solitude

Photo par G.B. d’Allemagne Instagram gb62da et DeviantArt https://www.deviantart.com/gb62da

Temps de solitude

 

Sous un air d’allegro,

Je contemple la neige pure,

Tomber sur le lac au couleur d’azur,

Comme tout est calme et tout est beau.

 

Je revois en pensées,

Cette nuit que nous avons passée,

À nous écouter, à nous explorer et à nous aimer,

Avec des mots d’amour que je t’ai dit ma toute beauté.

 

Déjà nous sommes à quelques jours de ce magnifique Noël,

Un temps de paix, un temps de joie, de chansons et de ribambelles.

Paix aux hommes de bonne volonté ! Dit-on en cette occasion.

Échanges de bons vœux et accolades données à profusion.

 

Mais, comment pourrais-je être réellement heureux?

Comme pourrais-je en ce temps de réjouissance être joyeux?

Alors que je devrais me retirer loin de ton regard et toi du mien,

Ne crois pas que cela me fait plaisir car il en n’est vraiment rien.

 

Qu’il est difficile d’être des amants de nos jours,

De pouvoir avec grande liberté manifester notre amour,

De pouvoir vivre sous les cieux ce que nous sommes en vérité,

Mais voilà pour deux adultères le prix qu’ils doivent hélas payer.

 

Ô solitude ! Triste et lourde solitude !

Que tu es si lourde à supporter et ta main si rude,

De cette liaison immorale, j’en subis toute la servitude.

Immoral, je le suis! Et d’’autant plus grave que jadis j’étais garçon si prude.

 

Mais, je suis entré dans ta vie de femme tel un fantôme.

Et toi dans ma vie d’homme tant par ton charme que ton arôme.

Que je devinais en humant avec prudence ton léger parfum de rose,

Alors que nous prenions l’un à côté de l’autre quelques instants de répit à la pause.

 

En plein été et entre deux cours de dessin au fusain,

De mes dessins, de mes croquis réalisés avec mes mains,

Qui tremblèrent par la crainte indescriptible de ne pas rendre justice,

À la grâce de ton corps témoignant de tes origines aux mille épices.

 

En cette journée de fin d’année

Très loin est de moi l’envie de fêter

Même si je ne sais pas comment ni le dire, ni l’avouer,

Je désire te serrer dans mes bras et de mon amour t’exprimer.

 

De

 

RollandJr St Gelais

Québec (Québec)

Canada