Archives de tags | bandes dessinées

Le véritable pouvoir

Le véritable pouvoir Texte de Rolland Jr St-Gelais Modèle & Photo : JenovaxLilith Source : https://www.deviantart.com/lilithjenovax/art/My-Power-946390574

Le véritable pouvoir

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous passez une belle saison. Pour ma part, je dois avouer qu’il y a fort longtemps que je n’ai pas vu un hiver aussi agréable que maintenant. En effet, la température clémente qui recouvre la magnifique région de Québec est fort appréciée par votre humble serviteur.

Comme vous le savez déjà, je profite de la quiétude de ma réalité actuelle pour créer des poèmes et écrire des textes sur mon blogue artistique sur divers thèmes. Or, il m’est arrivé à l’esprit de rédiger un article en répondant à l’une des nombreuses interrogations cruciales liées à l’existentialisme. Il est fort possible que ma situation physique avec laquelle je vis depuis ma naissance et certains évènements attachés à mon expérience de vie y soient pour quelque chose dans la manière dont je perçois la présence humaine.

À dire vrai, le fait que de plusieurs questions viennent hanter ma pensée ne m’a jamais empêché d’apprécier mon destin en y découvrant la multitude de bons côtés qui la composent. Or, ceci m’amène justement à résoudre cette problématique inhérente à l’existence. Quelle serait le véritable capacité que j’ai été dans l’obligation de développer afin de faire face aux diverses circonstances que j’ai dû affronter ?

Oui, je suis conscient que je ne possède aucun des pouvoirs des super héros de bandes dessinées qui ont jalonné les lectures de mon enfance ou que je vois sur les immenses écrans dans les salles de cinéma. Cependant, il y en a un qui s’est imposé au plus profond de mon être. Une aptitude qui m’est d’une grande utilité face à ce qu’il peut m’arriver.

C’est un fait indéniable que je n’ai pas de contrôle sur ce qu’autrui peut opérer et que ses actions, sûrement sans aucune mauvaise intention de sa part, peuvent me perturber. Toutefois, je suis libre de le prendre d’une manière que je qualifierais de « détachée ». Oui, cela peut m’ébranler. Cependant, c’est à moi, et à moi seul, que revient le degré d’affectation à mon endroit. Dit autrement, je suis responsable de mes sensibilités et c’est à moi de les endiguer, telle une rivière au printemps qui se décharge de ses glaces, de façon à ne pas me laisser submerger.

Certes, c’est là un travail de longue haleine. Je devrais plutôt écrire de toute une vie. À plus forte raison si on se souvient qu’elle est semblable à des montagnes russes. « Les jours se suivent, mais ne se ressemblent pas », dit l’adage. Voilà pourquoi il est impératif de garder un contrôle sur nos émotions qui peuvent surgir à n’importe quel moment.

Attention ! Il n’est pas dans mon intention de minimiser l’importance de vivre pleinement ce que l’on ressent. Je désire simplement vous rappeler que le fait d’en être le seigneur incontesté est avant toute chose un bon pas dans la maîtrise de notre vie.

Merci infiniment de votre attention à mon endroit !

Rolland Jr St-Gelais de Québec au Canada

Une belle découverte

New Image66

Une belle découverte

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que le poisson d’avril ne vous a pas joué de mauvais tours en cette journée où, semble-t-il, tous les coups, les drôles et les moins drôles, sont permis. De mon côté, ce fut une journée passée sous le signe de découvertes en découvertes à l’occasion d’une activité qui se déroula au pavillon Alphonse Desjardins de l’université Laval de Québec. Vous le saviez peut-être déjà, mais j’ai pris l’habitude de participer à la convention du Nadeshicon qui a lieu à chaque année dans la belle ville de Québec.

New Image66Une telle convention me permet de voir, et dans certains cas d’admirer, plusieurs cosplayers qui y sont venus pour présenter leurs costumes de leurs héros préférés. Il va sans dire que lesdits héros proviennent souvent des bandes dessinées issues du milieu culturel japonais. Comme quoi, le pays du soleil levant brille de tous ses feux au sein même de la société québécoise. Et puis ? Pourquoi pas ?! Je me souviens lorsque j’étais enfant, il y a de cela très longtemps, où quelques-uns de mes tout-premiers héros provenaient de l’imaginaire nippon. Qui n’a pas connu, du moins entendu parler, le fameux Ultraman qui protégeait la terre contre les forces obscures du cosmos ?

Une autre raison qui m’incite à participer à une telle convention résideNew Image67 dans le fait que l’opportunité d’y déceler de véritables petits trésors de créations artistiques y est très élevée. Qui plus est! De telles réalisations ont souvent été faites avec très peu de moyens démontrant ainsi la force incroyable de l’imagination chez le cosplayers. Comme quoi l’essentiel est de faire le mieux avec ce que l’on a. Voilà pourquoi, mon plaisir de déambuler au sein des allées où se trouvent les kiosques afin de prendre en photos, avec leur autorisation bien entendu, les personnes qui y sont costumées ou bien qui y présentent leurs œuvres artistiques, était vraiment énorme. Vous pouvez me croire sur parole !

New Image68En effet, je suis sans cesse ébahi tant par la diversité des costumes que par l’ensemble des œuvres d’arts qui se trouvent dans les kiosques de présentation lesquels servent à la vente. Il faut bien que les artistes puissent avoir une certaine source de revenus afin de pouvoir continuer dans leurs domaines respectifs. N’est-ce pas?! Néanmoins, c’est presque toujours par le pur hasard que je découvre, un peu comme une perle précieuse se trouvant dans le fond de l’océan, LA cosplayer qui a réussi à émerger de tout ce tumulte.

Vous pouvez être convaincus que je n’ai pas hésité une seule seconde àNew Image69 demander, avec une grande délicatesse et sans pression aucune, à cette charmante dame sa permission de la photographier afin d’immortaliser notre rencontre à cette convention haute en couleurs du Nadeshicon de Québec. C’est avec un beau sourire qu’elle accepta ma requête au plus grand bonheur de votre humble serviteur. Je profite de ce moment pour la remercier bien chaleureusement, non seulement de sa gentillesse à mon endroit mais aussi pour son autorisation à utiliser les photos prises lors de notre rencontre au sein de mon blogue artistique dédié à mes passions de modèle nu, à la poésie et, dans le cas présent, le domaine de la photographie.

Merci chère Marie-Lou Ferland pour votre collaboration que j’apprécie beaucoup.

Merci à vous de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada