Archives de tags | cheveux d’or

Jeux d’ombre

Jeux d'ombre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de Poème écrit par RollandJr St-Gelais de Québec au Canada

Jeux d’ombre

 

Que suis-je devenu ?
Jamais je n’ai rien vu,
Un corps si parfait offert,
Un corps d’une déesse des enfers.

 

Suis-je devenu fou ?
Je n’en crois pas mes yeux,
Par quelle volonté des dieux,
De me faire un tel plaisir si doux ?

 

Elle était là à m’attendre,
Mes pas elle voulait les entendre,
Pourtant elle sait que je suis marié,
À une femme que je n’ai jamais aimée.

 

Une femme qui a épousé sa carrière,
Bien avant que nous nous soyons rencontrés,
Qui me disait être de mon être vraiment intéressée,
Sachant bien que seules mes fortunes vers moi l’invitèrent.

 

L’infidélité est condamnée,
Par cette bien étrange et hypocrite société.
Qui exécute bien des gens petits et grands tous innocents,
Mais qui accepte au nom de l’Argent qu’on brûle au napalm des enfants.

 

Jeux d’ombre ! Jeux d’ombre !
Faites de moi, je vous en prie un nouvel homme,
Jeux d’ombre qui parcourent allègrement son blanc corps,
Faites-moi découvrir la beauté de cette femme aux cheveux d’or.

 

Jeux de silhouette ! Jeux de silhouette !
Faites-moi cesser à jamais mes courbettes,
Que je devienne enfin ce que je suis vraiment,
Car cela fait trop longtemps qu’à moi je me mens.

 

Jeux de contour ! Jeux de contour !
Qu’à jamais cessent dans ma tête ces vilains tours.
Que j’arrête de me faire toutes ces chimères et ces histoires,
Et que j’aille avec entrain vers cette beauté afin de ses lèvres y boire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Le vent sur mon corps

Le vent sur mon corps
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Le vent sur mon corps

 

À l’aube d’un jour nouveau,
Je désire avoir le dernier mot,
Prendre de nouveau ma liberté,
Celle que j’ai perdue, que tu m’as volée.

 

Trop longtemps j’ai cru à tes belles paroles,
Depuis le début tu me prenais pour une folle,
Mais aujourd’hui, j’ai après mûres réflexions décidé,
De partir, de tout abandonner et pour toujours te quitter.

 

Garde pour toi tes belles promesses,
Garde pour toi tes gestes de maladresse,
Garde pour toi tes regrets après tant de bêtises,
Moi, je reprends de mon destin et de ma vie l’emprise.

 

Ne craignant point les regards des badauds,
Qui me verront ainsi nue sous le soleil si chaud,
Car maintenant je sentirais le vent sur mon corps,
Le vent sur mon corps blanc comme neige et aux cheveux d’or.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

De mes seins

Mon sein
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

De mes seins

 

J’aime mon corps,
Avec mes beaux cheveux d’or,
Cheveux de ma mère bien-aimée,
Aimée par mon père qui lui était si attentionné.

 

J’aime mon visage,
Qui décrit encore mon jeune âge,
De la grâce de la jeunesse si éphémère,
Qui apparaît à l’aube de l’expérience de naguère.

 

J’aime mes jambes,
Qui de mon innocence l’enjambent,
Pour retrouver mes amoureux du moment,
Car mes passions je désire tant de durer éternellement.

 

J’aime ma suave peau,
Caressée par mes amants si beaux,
Que j’adore tant maintenant et toujours,
Même si je sais que je devrai faire un choix un de ces jours.

 

Mais ce que je préfère entre tout,
Ce sont mes seins si fermes et si doux,
De mes seins, je ressens toute ma féminité,
De mes seins, je ressentirai le moment venu la maternité.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Sereine et silencieuse

Sereine et silencieuse
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Sereine et silencieuse

 

Les yeux fermés,
Je ne pourrai jamais oublier,
Le temps que nous avons vécu,
Sur cette terre, ce coin de paradis perdu.

 

Pas un mot de trop,
Et tout y était si beau,
Sous le soleil enchanteur,
J’écoutais ta voix de chanteur.

 

Temps des vacances,
Temps d’une belle innocence,
Temps où loin de nous les tracas de la vie,
Temps de ce bonheur que l’on crût être infini.

 

Tu aimais tant caresser mes cheveux d’or,
Et moi j’adorais tant regarder quand tu dors.
Nous faisions l’amour avec tendresse au petit matin,
Et nous le faisions à chaque instant que cela nous plaisait sans chagrin.

 

Avec toi, ce que j’étais vraiment si heureuse.
Avec toi, je me sentais traitée telle une reine.
Tu m’appelais chaque nuit ma belle sirène,
Car j’étais si sereine et silencieuse.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Prier pour moi ma sœur

against_censorship_by_rickb500_dd32gx3-pre
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Prier pour moi ma sœur

 

À genoux devant vos seins,
Au Ciel je lève bien haut les mains,
En priant le Seigneur de m’accorder cette faveur,
Un privilège que je souhaite se voir réalisé de bon cœur.

 

Oui, j’ai encore et toujours péché
Je reconnais devant mes sœurs et mes frères,
Que je suis allé en ce lieu de délice pas plus tard qu’hier
Que j’ai péché en pensées, par action et par ma volonté.

 

Comment ne pouvais-je succomber à la tentation ?
À ces plaisirs de la chair qui firent toutes les nations ?
Comment aurais-je pu résister à beauté de ces pécheresses ?
Qui ont pour toutes vertus que leurs charmes et tendres caresses ?

 

Devrais-je embrasser votre croix ?
Et, si telle est ma pénitence, combien de fois ?
Devrais-je m’abreuver à votre fontaine de jouvence ?
Celle avec laquelle vous jouez les nuits jusqu’à la démence.

 

Devrais-je vous combler de mon savoir-faire ?
Au risque de vous précipiter dans les profondeurs de l’Enfer.
Laissez-moi vous embrasser afin de vous faire connaître la volupté,
Ainsi nous saurons tels sont nos chemins, nos voies et nos destinés.

 

Prier sans cesse chère donzelle,
Car je doute vraiment que vous soyez pucelle,
Prier à jamais pour ne pas succomber au plaisir de la chair,
Et si tel est le cas, accompagnez-moi en ces lieux où j’y ai ma chaire.

 

Je vous y présenterai dames de feux,
Qui savent si bien enjôler avec leurs yeux bleus,
Je vous y montrerai avec joie dames aux cheveux d’or,
Celles qui savent si bien mettre en valeurs la grâce de leurs corps.

 

Je vous prouverai avec fougue ma virilité,
Celle que l’on ne devine pas sous mes airs de sainteté,
Et pour préserver pour toujours votre religieux anonymat,
En silence, nous ferons l’amour dans une chambrette comme il se doit.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada