Archives de tags | soins

Je te vois

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je te vois

 

Je te vois.

Tu ne me vois pas.

Chérie ! Que fais-tu là ?

Sois sans crainte ! Dis-le-moi.

 

J’ai tant aimé t’embrasser.

À tes lèvres, je me suis désaltéré.

Tes fantasmes, avec plaisir, j’ai exaucé.

Tes désirs, avec bonheur, j’ai réalisé.

 

En ton intimité, par mes soins, coulait une abondante irrigation.

En cette nuit mémorable, nous nous enlacions avec passion.

Le temps semblait interrompu dans le sablier de la perdition.

De tous les péchés, celui de la luxure est vraiment le plus mignon.

 

Maintenant que l’étoile du jour est depuis longtemps apparu.

Sous la douche, viens me trouver alors que nous sommes nus.

Tu le sais bien, ô, ma chérie, j’ai ton corps magnifique tout vu.

Lorsque tu es près de moi, je vois un ange qui est tombé des nues.

 

Tu me regardes avec passion.

Suis-je vraiment dans le tort ou bien ai-je raison ?

Viens sous la douche ! Ne te gêne pas, sans aucune façon.

Viens danser sous l’eau chaude telle une belle chanson.

 

Tu sais bien, ma tendre biche, que je t’aimerais toujours.

Pour le meilleur et pour le pire, tu auras à jamais mon amour.

Au pied de l’autel, je t’ai juré fidélité jusqu’à la fin de mes jours.

Que je puisse te réchauffer avec toute mon affection semblable à un four.

 

De

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Femmes de la nuit

Femmes de la nuit Poème de Rolland Jr St-Gelais Photo par JRekas Source : https://www.deviantart.com/jrekas/art/friendship-900417702

Femmes de la nuit

 

Bonsoir mesdames,

Votre beauté m’enflamme,

Mais, soyez rassurées, charmantes femmes.

Je n’ai point l’intention de vous importuner, chères dames.

 

Je veux simplement vous inviter,

À prendre un verre et à m’accompagner,

À une soirée où vous saurez bien vous amuser,

En un lieu où tout sera permis, tout sera autorisé.

 

Vous serez mes protégées,

Vous serez tellement choyées,

Comme il se doit, mes chéries bien-aimées,

En un clin d’œil, tous vos désirs seront réalisés.

 

Du champagne de la France vous sera servi,

Du parfum de grande qualité en provenance de Paris,

De la haute flagrance gracieusement offerte par votre ami,

En chacune des pièces de ce lieu, vous serez par mes soins ébahies.

 

Ô, chères demoiselles.

La nuit est si courte et si belle.

Que, par votre présence, elle devienne éternelle.

Je vous le jure, vous serez traitée à merveille.

 

Je vous en prie, accompagnez-moi.

Vous serez mes reines comme il se doit.

Point d’offenses ni d’injures, on ne vous fera pas,

Dites un seul mot, et vos ordres, on les satisfera.

 

Femmes de la beauté pure et de la divine nuit.

Femmes qui sans cesse me donnent pleinement la vie.

L’humble serviteur que je suis vous en supplie,

Attend avec hâte que vous lui répondiez par un libre oui.

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

Je lui dois toute ma vie.

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Je lui dois toute ma vie

 

C’est aujourd’hui la fête des pères

Située le mois après celle des mères

Un dimanche pas comme les autres

Car il me rappelle qu’il a été mon hôte

 

Celui qui m’a toujours protégée

De multiples graves dangers

Qui a prodigué tous les soins

Qui a subvenu à mes nombreux besoins

 

Temps de l’innocence de l’enfance

A fait place à l’ingratitude de l’adolescence

Mots durs lui ai-je maintes fois dits

À ses conseils, trop souvent j’ai eu du mépris

 

Le temps passa vers l’âge de la reconnaissance

Cet âge qui nous amène vers une autre naissance

Celle de notre liberté que l’on doit assumer

Et de prendre conscience à tel point nous avons été aimés

 

J’aurais voulu simplement t’appeler

Pour te dire comme je t’ai aimé

Mais je me suis alors souvenu

Que tu es porté depuis disparu

 

Disparu depuis cette tragique nuit

Où tu es parti vers un lointain pays

Un pays étrange toujours en guerre

Une guerre qui m’a enlevé mon père

 

En cette journée dominicale

J’ai bien malgré moi encore mal

Mais très vite une contemplation

Remplie mes esprits d’une belle sensation

 

Cette sensation de savoir que malgré mes folies,

Mon père était toujours là pour me tenir compagnie,

Pour m’écouter quand j’en avais simplement envie

Car dans le fond, je lui dois toute ma vie.

 

 

De

 

Rolland Jr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada