Archives de tags | Corps de femme

Par ce précieux souvenir

Par ce précieux souvenir
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Par ce précieux souvenir

 

C’est une journée spéciale,
Un matin où je me sens si mal,
Voilà maintenant que l’été est terminé,
Ce bel été où toi et moi nous nous sommes rencontrés.

 

Ce fut la première fois que j’allais dans ce charmant village,
Un village du Midi de la France cette région qui n’a pas d’âge,
Je vivais seule dans un chaume entouré par le parfum des lilas,
De ces fleurs bleuâtres disposées dans le verger tout près de chez-moi.

 

Allant faire quelques emplettes en marchant avec légèreté sous le ciel,
Je ne me doutais guère que je découvrirai tes lèvres au goût de miel,
Une fois mes achats faits, aussitôt je sortis précipitamment,
Échappant ma sacoche, tu l’as ramassée prestement.

 

Avec le sourire de ce coin de pays vous me l’avez tendue,
Malgré mon cœur si esseulé, je me suis sentie détendue.
Je vous ai simplement remercié avec noblesse et galanterie,
Et tu m’as répondue gentiment : De rien, je vous en prie.

 

Puis-je, sans vous importuner, vous raccompagner charmante dame?
Et je vous ai répondu : Je vous en remercie avec en mon cœur une flamme.
Sans dire un mot ni un geste déplacé, à la porte de ma maison, vous êtes venu.
Aussitôt avec politesse vous ai-je remercié, aussitôt vous êtes disparu.

 

Puis les journées chaudes ont passé sans pour cela vous oublier,
Ne pouvant m’empêcher une seule fois d’être de vous intriguée,
Je vous ai recherché en parcourant ce village que j’ai appris à aimer,
Jusqu’à ce jour du début du mois de juin où finalement je vous ai retrouvé.

 

Me reconnaissant, vers moi vous vous êtes dirigé.
Aimeriez-vous me faire l’honneur de passer avec moi cette journée?
Une simple requête que je vous aie faite en espérant que vous l’acceptiez,
Ce à quoi vous m’avez répondu : Mais bien sûr, je l’accepte volontiers.

 

Vous m’avez appris les contes et récits de votre région,
Et je vous ai tant écouté avec une immense joie et toute mon attention,
Quelle chance j’avais d’être en présence d’un homme si doux et dévoué,
Jamais une indélicatesse ! Avec vous je me sentais être si en sécurité.

 

Hélas ! Les sables du sablier n’en finirent plus de couler,
Me faisant oublier que les couleurs des arbres allèrent changer,
Que malgré mon amour pour vous qui de jour en jour allait grandissant,
Quitter cette région merveilleuse je devrai le faire bien malheureusement.

 

Je ne savais quoi faire pour vous laisser de moi un inoubliable souvenir,
C’est alors que de mon corps de femme j’ai désiré ardemment vous offrir.
Par cette nuit d’été où nous avions savouré un délicieux champagne,
Ensemble nous avons fait l’amour tels Adam et Ève sans leurs pagnes.

 

Je suis maintenant de retour dans ma ville du nord,
Dans cette ville où tout semble être tout gris et si mort,
Mais en moi vit un être qui me fera penser à vous éternellement,
Par ce précieux souvenir, je vous chérirai, car il s’agit de notre enfant.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Vers la liberté

Un long chemin vers la liberté
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Vers la liberté

 

Ô nuit ! Ô nuit de peur,
Tu as enfin fui les profondeurs mon cœur,
De ces ténèbres, semblables à du sable mouvant, où je m’enlisais,
Que je croyais dur comme fer et depuis longtemps de ne m’en sortir jamais.

 

De ces coups donnés avec ardeur et avec plaisir,
Par celui qui aimait tant me voir pleurer et tant souffrir,
Souffrir en mon corps de femme et en ma chair si fragile,
De cette violence gratuite subie parce que je suis qu’une fille.

 

Une fille parmi tant d’autres de tous les pays
Devenue femme parmi tant d’autres qui aiment la vie,
Femme qui donna la vie à cette humanité sans cesse déshumanisée,
Mais qui croit encore et toujours en cette noble et grandiose capacité d’aimer.

 

Ayant décidé de gravir l’escalier de la survivance,
Prenant mon courage afin de détruire ma dépendance,
Ne voulant plus être esclave de cette image de la femme objet,
J’ai résolu d’éloigner de moi tout ce qui en est, tout ce que l’on croyait.

 

Bonheur et liberté sont devenus mes inspirations,
Égalité et respect sont devenus de ma vie mes raisons,
Gravir les marches de la délivrance, je l’accomplirais avec persévérance.
Car la récompense sera grande pour mes sœurs qui m’accompagneront avec patience.

 

Vers la liberté, voilà ma destiné !
Vers la liberté, voilà où va toute ma volonté !
Vers la liberté, voilà où mes pas me mèneront !
Vers la liberté, voilà où mes sœurs et moi nous irons !

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

 

Poème composé à la mémoire de toutes les femmes victimes de violence

Pour vous offrir ces quelques fleurs

56429284_313571872639000_159560006436388864_n
Avec la permission de Shadoweiseley modèle !

Pour vous offrir ces quelques fleurs

 

Permettez-moi de vers vous venir,
Permettez-moi de vous rejoindre,
N’ayez de moi aucune crainte,
En ce lieu de tendre plaisir.

 

J’ai vu votre beau sourire,
Et entendu votre voix douce comme une lyre,
J’ai admiré avec précaution votre corps de femme,
Qui m’a entrainé de tout mon être dans les flammes.

 

Dans les flammes de la passion éternelle,
Comment aurais-je pu résister à une dame si belle ?
Qu’aurais-je pu à votre élégance toute féminine m’échapper ?
Car de la tête jusqu’aux pieds, votre corps est que pure beauté.

 

Ne sachant que dire pour m’approcher de vous,
Que devais-je faire pour que je ne sois pas pris pour un fou ?
J’ai fini par prendre mon courage à deux mains et d’affronter ma peur,
Et avec bravoure, j’ai fait mille pas pour vous offrir ces quelques fleurs.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Aujourd’hui, c’est le printemps

Ode au printemps
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Aujourd’hui, c’est le printemps

 

Aujourd’hui, c’est le printemps.
Je l’attendais depuis si longtemps,
J’attendais son soleil et ses chauds rayons,
Afin de réchauffer mon corps nu sans contrefaçon.

 

Me promenant en cette adorable campagne,
Après avoir savouré quelques verres de champagne,
N’en croyant pas mes yeux par tant de beauté et tant de merveilles,
De cette nature qui renaît de sa torpeur, de son profond sommeil.

 

De ces cris silencieux de ces nouveau-nés,
Sortant avec douceur de cette terre enfin revigorée,
Comment pouvais-je ne pas de cette nature tout contempler ?
Devant cette nature reprenant son droit inaliénable à la vie si colorée.

 

M’avançant avec lenteur sur ce chemin isolé,
Loin de ces villes bruyantes et de ces tristes cités,
Levant mes mains au ciel afin de cet astre extraordinaire le saluer,
Lui faire un signe amical pour la bienvenue gaiement lui souhaiter.

 

En ce début d’un jour nouveau,
En ce début de ce printemps qui s’annonce chaud,
Je lui offre mon corps de femme en guise d’humble offrande,
Afin de lui être sans cesse fidèle selon son bon vouloir et à sa demande.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Grâce féminine

Grace
DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Grâce féminine

 

Grâce de la beauté,
La beauté d’un corps de femme,
Corps fragile ! Corps nu d’une dame !
Corps avec lequel je succomberai dans le péché.

 

Corps blanc sur fond noir,
À vos seins j’irai avec délice boire,
Boire de votre lait avec délectation,
Avec le plaisir de succomber à cette tentation.

 

Que regardez-vous ?
Qui au loin voyez-vous ?
Serait-ce l’un de vos nombreux amants ?
Serait-ce l’un de vos pléthoriques prétendants ?

 

Comment puis-je rendre hommage à votre délicatesse ?
Vous qui savez si bien cacher votre sein avec grande finesse ?
Corps convoité par mon regard recouvert d’une douce lumière,
Corps à moitié dissimulé par une ombre sortie tout droit des enfers.

 

Grâce féminine !
Grâce d’une belle coquine !
Que vous soyez blonde, brune ou bien rouquine !
Cela n’a pas d’importance car vos courbes sont si fines.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Attente langoureuse

Magnifique dessin par Juste Angel de la France

Attente langoureuse

 

De toi, je suis amoureuse

En pensant à toi, je suis comme la Meuse

Je sens couler de désir l’intimité de mon entrejambe

En imaginant le moment magique où tu m’enjambes.

 

Dans ma chambre d’hôtel où je suis

Je me donne ce plaisir et, ô mon Dieu, ce que je jouis

Jouir à l’idée que tu seras là bientôt à moi

Mon corps de femme sera pour cette nuit ton toit.

 

Je n’en finis plus d’attendre

De recevoir des caresses de tes mains tendres

Attente semblable à une horrible torture

Qui provoque sur mes lèvres humides des déchirures.

 

Enfin, j’attends tes pas d’homme viril dans le couloir

Tu es maintenant arrivé selon mon bon vouloir

Viens vers moi! Viens dans moi! Savoure-moi!

De cette attente langoureuse, enfin délivre-moi!

 

De

 

RollandJr St Gelais de Québec

Le cercle

Par Juste Angèle de la France

 

Le cercle

 

Ce soir

Lorsqu’il fera noir

Lorsque tu seras avec moi

Dans le lit si chaud avec toi.

 

Je t’offrirai mon corps de femme

Mon corps tout en chaleur, en flammes

Mon corps frêle qui t’est réservé depuis longtemps

En souhaitant que dans ce moment d’amour nous prendrons notre temps.

 

Notre temps pour se découvrir

Notre temps pour sourire et rire

Notre temps pour se dévêtir et vivre

Notre temps pour faire l’amour jusqu’à en être ivres.

 

Puisse cette longue nuit

Être remplie de ces bruits

De ces bruits de jouissance à l’infini

Qui se perpétueront au petit matin mon chéri.

 

Et si tu es sage

Sage comme une image

Je te donnerai ce cercle tant convoité

Celui-là même que tu as si ardemment désiré.

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Impression furtive

37787436_10156722320538919_7365292334755348480_o

Esquisse de mon ami Eri Kel de la France

Impression furtive

 

Que vois-je en ce précieux moment?

Un fantôme du passé dans le temps présent?

Une ombre venue me tourmenter dans mes pensées perdues?

Une forme étrangère ressemblant à un corps de femme nue?

 

Dans la pénombre de la nuit,

Où tous les chats, semble-t-il, sont gris.

Entre deux verres de bière je me remémore,

Mes amis bien-aimés depuis longtemps morts.

 

Triste réalité de savoir qu’on quittera la vie,

Ah! Ce que tous les anges du ciel je les envies.

D’être éternels depuis toujours et à jamais sans avoir rien fait,

Alors que les êtres mortels que nous sommes, voilà le mal qui est.

 

Mais, mon cher ami. Ne restez pas là.

Puis-je vous inviter à mon humble table?

Une table bien de mon pays d’hêtres et d’érable.

Allez mon cher ami venez vers moi à grands pas!

 

À moins que la mélancolie qui m’a envahi,

Depuis que j’ai perdu ma plus tendre chérie,

Et qu’à jamais m’ont quitté toutes mes forces vives,

Et que réside en mon esprit cet être bizarre, cette impression furtive.

 

De

 

Rolland St Gelais

Québec (Québec)

Canada

Que s’adoucira la lumière

36498689_10156660255373919_7238110776798478336_o

Magnifique dessin de mon ami Eri Kel

Que s’adoucira la lumière

 

Bienvenus mes amis,

Installez-vous, je vous en pries.

Assoyez-vous bien confortablement,

Je serai à vous dans quelques instants.

 

Le temps de me bien préparer,

Afin de vous permettre de me dessiner,

D’admirer mes frêles courbes et mes petits défauts,

Oui, ne ratez rien de mon corps de femme car il le faut.

 

Après une dure journée à travailler,

Quoi de mieux qu’être nue face à ma clientèle adorée?

Une clientèle devenue précieuse au fil du temps qui passe,

Car jamais, au grand jamais, entre nous n’eut qu’une seule impasse .

 

Assez parlé ! Assez discuté!

Préparez-vous et tenez vos crayons affûtés.

Bientôt je serai devant vous dans cette humble chaumière,

Alors que le soleil se couchera et que s’adoucira la lumière.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Des seins de femme

11204405_806755936200813_3987133904731711875_n

Par Nicole Boileau artiste Montréal (Québec)

« Des seins de femme » 

( Crayon sur papier )

Réalisation de Nicole Boileau 

Chef-d’oeuvre qui me fait plaisir de partager avec vous.
RollandJr St-Gelais de Québec

Bonjour tout le monde,

C’est toujours très agréable de pouvoir à la fois dialoguer avec des artistes, amateurs ou professionnels, et de partager avec eux sur notre passion commune qu’est la pose nue. Une passion vue, vécue et élaborée sous deux angles d’approche totalement différents. De mon côté, cela se réalise devant le tableau ou tout autre support utilisé par l’artiste. Et d’un autre côté, un angle fait à partir derrière ledit support. Un sujet d’étude mais expérimenté de manière opposée.

Ceci est d’autant plus intéressant lorsque ledit sujet est analysé, je fais ici référence à la perception de la nudité en tant que tel d’un modèle de sexe féminin, sous une approche toute féminine. Je crois être en droit de supposer, et loin de moi l’idée de manquer de respect envers la femme, que la vision est différente de la mienne. Voilà pourquoi j’ai intitulé le présent article  » Des seins de femme « . En effet, quoi de plus significatif que des seins de femme pour illustrer la féminité lorsque celle-ci est transposée sur un dessin réalisé par une artiste ? car il s’agit bien d’un dessin de femme

Une fois encore, ce regard de femme sur le corps d’une autre femme est tout à fait exceptionnel tant par son harmonie que par la douceur de ses coups de crayons sur papier. Bravo à l’artiste pour cette oeuvre formidable.

Signé : RollandJr St-Gelais de Québec (Canada)