Archives de tags | Enfers

La prisonnière

La prisonnière

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

La prisonnière

 

Née libre de famille noble,
Fière de porter riches bijoux et belles robes,
De descendance millénaire et tellement guerrière,
Où hommes et femmes apprirent à se servir des armes de guerre.

 

Guerrière mais avec un cœur généreux,
Afin que mon peuple puisse être heureux,
Ne craignant point mes lointains ennemis,
Ceux de toujours et ceux qui m’ont trahi.

 

Puis par une nuit sans lune ni étoile,
Ceux que je croyais fidèles me mirent un voile,
Et me vendirent comme esclave à vous gens sans foi,
Qui ne connaissent que l’immoralité en guise de loi.

 

Profitez de mon corps autant que vous le voulez,
Mais haut grand jamais mon âme vous réussirez à briser,
Abusez de mon intimité autant que vous le souhaitez,
Car je vous promets qu’un jour vous me le paierez.

 

Aujourd’hui, je suis votre esclave,
Mais bientôt, sur vous je serrerai mon enclave.
Et jamais vous n’échapperez à ma vengeresse colère,
Car en moi vit avant tout une femme de terre.

 

Un jour vos fils vous pleureront,
Pendant que les miens se réjouiront,
J’ai les yeux bandés et les bras attachés.
Mais un jour, tous vos crimes je vous ferai payer.

 

Reine trahie par les siens,
Guerrière surgira alors des enfers,
Et les y faire plonger fera mon plaisir,
Et, croyez-moi sur parole, je n’en aurai le sourire.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Bonne nuit

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Bonne nuit

 

Bonne nuit,

Ma tendre chérie,

Viens me rejoindre,

Pendant que j’ai les mains jointes.

 

Les mains jointes alors que je pries,

Je pries les dieux car tu ignores comme de toi j’ai envie,

Toutes les nuits, je ne rêve que de toi et seulement toi.

Je ne sais plus qui je suis ni où j’en suis, alors dis-le moi.

 

J’ai éteins les lumières,

Car rien ne vaut le clair de lune,

Pour caresser ta peau si fragile et si brune,

Ô ma beauté des cieux descendue pour m’arracher des enfers.

 

Mon amour ne reste pas là !

Viens vite ! Viens te blottir dans mes bras.

Allez ! Dépêche-toi car tu trembles de froid.

Je te réchaufferai avec passion avec toute ma  joie.

 

Arrête de pleurer !

Je désires tant tes larmes sécher.

Je suis désormais et pour toujours à tes côtés.

Pour le reste de mes jours, je te jure que sans cesse je t’aimerai.

 

Viens doucement !

Ne fais surtout pas de bruit,

Car mon cœur a un secret qui doit être dit,

Sans toi, ô ma déesse je mourrai assurément.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ma beauté dormante !

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Ma beauté dormante

 

Enfin te voilà

Je suis là pour toi

Ayant traversé le fleuve de la mort

Sur cette mer de sang et de remords.

 

Je te retrouve endormie et étendue

Dans le froid de ce lieu et entièrement nue

Je viens te délivrer des griffes de ce sorcier

Qui t’a jeté ce sort pour le reste de l’éternité.

 

Mais avant permets moi d’admirer dans le silence

Ta frêle beauté qui ressorte de ta belle innocence

Car j’ai affronté les démons des enfers pour te libérer

T’amener vers le monde des vivants et à nouveau pouvoir t’aimer.

 

Mais ce que tu es magnifique

Je crois vivre un rêve si fantastique

Laisse moi vers toi me pencher tendrement

Laisse moi t’embrasser passionnément

 

Voilà enfin le baiser, mon baiser !

Le baiser qui va te sortir de ta torpeur et te réveiller

Que ce sommeil te quitte telle une étoile filante

Ô toi mon amour de toujours! Ma beauté dormante !

 

De

 

RollandJr St-Gelais de Québec

Dans la noirceur

Dans la noirceur

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ 
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Dans la noirceur 

 

Il est tard et je me sens abandonnée, 

J’ai froid et je me suis perdue dans ce lieu, 

Serais-je en un endroit maudit par les dieux, 

Dont son existence est ignorée depuis que je suis née ? 

 

Non mais, que suis-je venue y faire ? 

Serait-ce l’entrée des enfers ? 

Serait-ce un lieu de damnation ? 

Pour les âmes des nations ? 

 

J’entends les voix des damnés, 

À moins que je sois devenue folle à lier, 

De ces voix qui vous glacent le sang, 

Vous rappelant vos fautes pour longtemps. 

 

Je ferme les yeux pour m’y échapper, 

Car je suis fatiguée de pleurer, 

J’aimerais simplement retrouver, 

Celui que j’ai tant en secret aimé. 

 

Où est le soleil et ses mille merveilles ? 

Sortez-moi de ce cauchemar que je me réveille, 

Où sont ceux qui étaient si chers à mes yeux ? 

Que sont devenus les gens heureux ? 

 

Où suis-je à jamais rendue ? 

Quel est dont le crime que j’ai commis ? 

Malgré mes erreurs je vous ai aimé mes amis, 

Je vous dis la vérité, celle qui est comme moi toute nue. 

 

J’ai tellement peur, 

Je ne sais pas quelle est heure, 

Où je sortirai de ce mensonge, de ce leurre. 

Méritais-je de me retrouver dans cette noirceur ? 

 

Dans cette lugubre obscurité, 

Ma peau y est brisée par la froideur, 

Maintenant et à jamais détruit est mon cœur, 

Car j’y retrouve la racine de mes craintes sans cesse dévoilée. 

 

De 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Fruit défendu

Fruit défendu

DeviantArt du photographe RickB. : https://rickb500.deviantart.com/ 
Pour acheter un exemplaire du portfolio, écrire à cette adresse email : rickB@arcor.de

Fruit défendu

 

Tu sais chérie,

De toi, j’ai si envie

 Depuis notre adolescence,

Avec toi je rêvais de perdre mon innocence.

 

Mais ce soir n’est pas comme les autres,

Puisque je désire accomplir un fantasme en étant ton hôte,

Un fantasme digne des plus beaux péchés car point de mal il y a,

Allez ! Mon amour ! Allez chérie ! N’aie crainte ! Alors, tu verras.

 

Revêts-toi de cet habit de sœur,

De celle qui le portait, récitait le rosaire par-cœur.

Des prières récitées pour les péchés que ce soir nous allons faire,

Des prières de délivrance pour tenir loin de nous les Enfers.

 

Cette nuit, je veux te faire goûter le fruit défendu,

Cette chaude semence que tu extirperas de mon corps nu,

Avec l’aide précieuse de ta bouche si chaleureuse,

Tu aspireras avec délice ma crème onctueuse.

 

Seras-tu mon élue de ce soir ?

Seras-tu celle qui acceptera de recevoir ?

Seras-tu celle qui consentira à participer à ce jeu ?

Ou bien serait-ce encore une fois et malgré moi un vœu pieux ?

 

Fruit défendu depuis le Jardin d’Éden de la Genèse !

Fruit défendu qui depuis ce temps nous rend mal à l’aise !

Fruit défendu qui nous apporta la connaissance ultime !

Fruit défendu qui nous transporta vers la jouissance divine !

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le monstre

46485624_10156103895412523_6533465196537577472_o

Séance de nudité artistique à l’U.Q.A.C. 14 novembre 2018

Le monstre

 

Je suis le terrible monstre,

Et de ces murs je les défonce,

Murs de pierre et d’ignorance,

De la haine et de l’arrogance.

 

Avançant à grands pas,

Ne crains pas de passer de vie à trépas,

Car mes jours et mes nuits sont déjà comptés,

Depuis mes cris lorsque dans les enfers je suis né.

 

Sorti des profondeurs des enfers,

Accompagné par mes dames de fer,

J’y retournerai bien volontiers,

Mais de ces crimes je dois châtier.

 

Seul l’amour d’une belle dame,

Tant de cœur comme d’âme,

Saura éteindre cette flamme,

Qui brise mon cœur telle une lame.

 

Je suis le monstre que vous avez fait,

Car de votre méchanceté j’ai été tiré.

À quand une femme pourra m’en libérer?

Celle qui saura m’apprendre à aimer.

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Complétude

Dessin par Juste Angèle !

Complétude

 

Dans l’attente,
Où tu me tentes,
J’attends tes pas si légers,
À toi maîtresse je me soumettrai.

 

Tu ouvres la porte des enfers,
Contemplant mon membre viril bien en l’air,
Invitant tes comparses à être témoins de mon supplice,
Je t’offre mon corps pour me faire souffrir. Ô tel délice!

 

Vous admirez mon corps étrange,
Tel que le feraient les anges,
Avant de lui faire découvrir,
Le plus grand des plaisirs.

 

Femme aux cheveux noirs qui me fouette,
Femme divine qui sans cesse me guette,
Femme distinguée et aux cheveux longs,
À vos pieds, je vous obéirai avec passion.

 

Je suis à vous adorables maîtresses,
À vos tendres mains qui me caressent,
Succombant à votre chaude cire,
Continuer! C’est mon seul désir.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Amour sauveur

38638979_436629843517104_2227220866901475328_o

Dessin réalisé par Juste Angèle 

Amour sauveur

 

Le savais-tu, chérie?

J’ai un secret à te dire cette nuit.

Je suis un homme pas comme les autres,

Et c’est pour te le dire que je voulais être ton hôte.

 

J’ai tant de blessures à cacher,

Mais, ô combien, plus d’amour à donner.

Des souvenirs de guerre qui me semblent être si frais,

De ces témoignages qui prouvent en tout temps que le mal est.

 

À un âge où l’on connaît de nos parents que leurs câlins,

Pour des raisons connues que par des gens avides de gloire,

On me tendit la boisson amère des larmes que je devais boire,

Boire jusqu’à la dernière gorgée! Boire au sein d’un triste festin!

 

J’ai combattu mille ennemis,

En y perdant, malgré moi, de nombreux amis,

Sous des cieux sombres et sur des terres arides sorties des enfers,

Armes aux poings ayant pour seul désir de briser mes chaînes de fer.

 

Chaînes de fer transformant mon cœur en pierre,

Je quittais ce Vieux-continent sans aucune amertume,

En laissant derrière moi tristes pensées de brumes,

Avec espoir de trouver paix sur cette nouvelle terre.

 

Nouveau pays où tout semblait permis,

Des promesses de meilleurs lendemains,

Tout ce que je priais en joignant les mains,

En priant tout ces je-ne-sais-quoi et je-ne-sais-qui.

 

J’ai compris le jour où je t’ai rencontrée,

L’instant où tu m’as offert avec joie ton amitié,

Qu’en moi brûlait un feu que l’on appelait amour,

Et que je ne saurais lui résister pour toujours.

 

Et puis, nous nous sommes fréquentés,

Doucement parce que je ne voulais pas te heurter,

Car l’amour véritable se construit avec grande patience,

Et ne peut s’appuyer que sur une mutuelle confiance.

 

Je t’ai laissé le temps de m’apprivoiser,

Tel un renard d’un conte écrit depuis plusieurs années,

Tu m’as enseigné l’art d’être un homme de paix,

Ah mon Dieu! Quel bien incroyable tu m’as fait.

 

Enfin, un jour ou bien une nuit,

Est-ce important dans mon humble récit?

J’ai pour la première fois ouvert la porte de mon cœur,

Et c’est-là que j’ai compris que seul l’amour est sauveur.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Toi qui me juge

IMG_20180712_204846_891

RollandJr St-Gelais de Québec

Toi qui me juge

 

Toi qui avec délice me juge,
Et de mon âme que tu gruges,
Suis-je prisonnier de mon passé?
Devrais-je de mon corps vivre enchaîné?

 

Juge-moi autant que tu le voudras,
J’ai choisi de faire mes propres pas,
Irais-je dans les profondeurs des enfers?
Rejoindre ceux qui ont fait toutes les guerres?

 

Choisir de son plein gré sa destinée,
Vaut mieux que pour petits pains être né.
Regarde-moi autant que tu le souhaiteras,
Car ce soir, je ne serai peut être plus là.

 

Libre de mes actes, je les assume volontiers.
Libre de mes pensées et de ma piété,
Je pense à ce que je suis,
Je crois en qui je prie.

 

De mon corps, j’en suis tellement fier
Semblable à un modèle en statue de fer,
Grugé par le temps qui passe,
Jusqu’à ce que je trépasse.

 

Juge-moi ! Encore et encore et encore.
Tu ignore les dédales par où est passé mon corps,
J’ai appris à l’aimer et à le façonner tel un artisan,
Pour qu’il puisse vivre malgré la mort et que passent les ans.

 

De

 

Rolland St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Devant ! Derrière !

33501330_10156561422828919_3963202538630545408_o

Superbe dessin réalisé par Eri Kel de la France

Devant ! Derrière !

 

Devant vous, je me donne entièrement.

Devant vous, être nue j’en suis fière assurément,

Devant vous, je suis là dans mon plus simple apparat.

Devant vous, je  suis venu poser avec défi sous de petits pas.

 

Ne craignant guère être l’objet de vos  désirs,

L’instant d’un trait de la plume sur le papier qui soupir.

Soupirant de m’éterniser sur  la toile où les yeux d’admirateurs,

Brilleront de milliers d’étoiles dans les yeux  des gens sans peurs.

 

Gens de tous les milieux et de tous les âges,

Des petits bien sages aux plus vieux si volages.

Des jeunes et vierges jusqu’aux filles de dame Claude,

Où jadis mon ami convolait pour des nuits bien chaudes.

 

Maintenant, quelle pose désirez-vous que je prenne ?

Dites-le moi que cela en vaille réellement la peine.

Car de mon corps fragile qui vous est offert,

Jamais il ne servira à atteindre les enfers.

 

Derrière moi, vous êtes de plein gré maintenant.

Sachez dessiner les courbes de mes fermes hanches,

Rendez grâce divinement à ma peau de satin si étanche,

Et mes tendres fesses offertes par Vénus, scrutez-les gaiement.

 

Derrière ! Devant ! Devant ! Derrière !

Croyez-moi, mes amis et mes amants vous n’irez pas à la guerre.

Que ce soit devant ou derrière ou encore derrière ou bien devant !

Alors de ma coquette féminité devenez-en amoureux follement.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada