Archive | octobre 2016

Belle déesse des Helvètes

new-image72

Belle déesse des Helvètes

 

En un bon matin,

Sans crier gare et sans chagrin,

Mille questions vinrent en mon esprit s’y poser,

Comment refaire ma vie? Me demander j’ai osé.

 

En pensant à la Toussaints,

À ceux pour qui j’ai prié en joignant mes mains,

En leur gratifiant d’un Ave Maria ou d’un Noster Pater,

Priant Dieu d’accorder Sa paix aux défunts enfouis en sainte terre.

 

Comment aurait été ma vie?

À la veille de ce jour de ceux qui sont partis vers l’infini,

De tous mes faits d’innocence et de mes gestes puérils d’autrefois,

Qu’en reste-t-il si ce n’est qu’un peu d’espoir accompagné d’une digne foi?

 

Mais je sais qu’en dépit de mon silence,

Alors que je place tous mes choix sur cette juste balance,

Qu’il y a sur cette terre aride peuplée de gens courageux tels des fils de rois,

Une belle déesse des Helvètes qui sera toujours là à mes côtés et je sais que c’est toi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Potion de jouvence

new-image69

Avec la permission spéciale de la modèle Sandrine C. de France

Potion de jouvence

 

Attends-moi !

Toi qui es sur le drap,

Chérie, ne crains surtout pas,

Mes caresses qui sont que pour toi.

 

Oui, les temps sont durs.

Et ce monde est rempli de froidure,

Laisse-toi être comblée par mes doigts expérimentées,

Laisse-moi te faire connaître mille plaisirs jusqu’à satiété.

 

Laisse-moi m’étendre sur ton frêle corps,

Avec douceur, que j’entre en ton ancre secret telle une mine d’or.

En t’embrassant avec bienveillance ton angélique visage,

En oubliant volontiers cette triste époque, ce vil âge !

 

Sers-toi de mon corps si viril telle une couverture,

Fais-moi ce plaisir, Ô ma tendre maitresse, je t’en conjure.

Abreuve-toi de ma hampe gonflée par le désir,

Je veux entendre tes enchantés soupirs.

 

Te prendre où tu le souhaiteras avec précaution,

Haleter tels de véritables amants dans une incroyable passion,

Et que dire de nos mouvements de va-et-vient ?

Si ce n’est que nous en ferons avec délice un joyeux refrain.

 

Ô douce maitresse d’une torride nuit,

Attends-moi, de tout mon cœur, je t’en supplie,

Que je t’offre au plus profond de ton intimité ma crémeuse semence,

Afin de satisfaire ton insatiable soif de ma potion de jouvence.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une créativité débordante

 

new-image59

Votre humble serviteur dans la voiture officielle de son héro d’enfance: Batman

 

Une créativité débordante

Bonjour tout le monde,

C’est avec un plaisir immense que je fais la seconde rédaction de mes publications concernant ma petite visite au Comicon qui se déroule actuellement dans la belle ville de Québec, berceau de la francophonie en terres d’Amérique. Une ville où il fait bon de vivre, où les opportunités de s’ouvrir au monde des arts ne manquent pas et où la jeunesse se manifeste de manière tout à fait positive par sa créativité réellement débordante. C’est le moins que je peux dire après avoir assisté à un tel événement ce week-end.

14670873_10154141544467523_3331992250316881799_nEn effet, ce week-end a été riche en variété. Des gens qui portent les costumes de leurs héros préférés, des artistes qui présentent quelques-uns de leurs oeuvres au grand public en espérant, ce qui est tout à fait normal, de réaliser des ventes potentielles. À cela s’ajoutent des rencontres avec quelques cosplayers de renommés internationales avec qui les membres du public pouvaient se faire photographier moyennant la somme de quelques dollars. Comme je l’avais mentionné dans le précédent article, j’ai fait la rencontre d’une Cosplayers tout à fait magnifique qui jouait, si je peux m’exprimer ainsi, le rôle de Felicia, l’un des nombreux ennemis de Batman. Fait cocasse à retenir, cette charmante dame occupe un poste au sein des forces armées des Etats-Unis d’Amérique. Oui, elle est vraiment très jolie mais elle possède également une belle personnalité rendant ainsi notre discussion fort agréable.

new-image64En ce qui concerne la créativité débordante manifestée par certains cosplayers, ou encore par des artistes présents à cette occasion, il y en a une qui a attiré plus particulièrement mon attention et ce, dès le début de ma visite. Elle portait un costume de son héroïne préférée dont hélas il m’est impossible de me souvenir de son nom. Le japonais n’est pas ma tasse de thé, désolé. Toutefois, je n’ai pas pu m’empêcher de la féliciter pour son costume qu’elle a elle-même confectionné en prévision de cet événement. Que de patience! Que de passion pour son héroïne! Que d’amour pour le domaine artistique, quelque peu underground vous en conviendrez, qu’est le cosplay. Que de patience et de gentillesse pour accepter de répondre à mes nombreuses questions. Pas si nombreuses tout de même.

Il y a aussi des artistes dont leur spécialité est le dessin. Alors-là! Croyez-moi quenew-image63 j’ai été choyé par une bonne proportion d’entre eux. C’est notamment le cas d’une dessinatrice de la grande région de Québec dont le talent m’a littéralement coupé le souffle. Je prends à titre d’exemple son tableau représentant le célèbre Joker, ennemi infatigable de Batman, c’est incroyable le nombre d’ennemis que ce type a dans sa vie, pour illustrer mon propos. new-image62Dès le premier coup d’œil, votre humble serviteur a été hypnotisé par ce véritable chef-d’oeuvre sortie de la main d’une dessinatrice extraordinaire. Tout y est fait pour attirer le regard et en même temps se mettre, dans la mesure du possible dans la peau de Batman. Quel être machiavélique se cache derrière se visage mutilé, blanchi par des produits chimiques lesquels auraient tué sur-le-champ n’importe quel individu sauf celui qui deviendra célèbre sous le pseudonyme de « Joker », et pourquoi suscite-t-il à la fois crainte, respect et dans une certaine mesure admiration auprès du grand public? L’immense succès au box office des films de Batman où le Joker occupe le rôle d’ennemi principal prouve hors de tout doute la véracité de mon affirmation. Bref, ce tableau a réussi à susciter chez-moi une telle interrogation et ce, dès l’instant où mes yeux se posèrent dessus. C’est, reconnaissons-le, un tour de force vraiment très bien réussi de la part de cette artiste.

new-image67Enfin, ce que j’ai aussi particulièrement aimé, c’est la possibilité d’entrer en interaction avec certaines cosplayers. Il est à retenir ici le genre féminin est utilisé pour la simple raison que la majorité des cosplayers qui ont accepté de jouer leurs rôles ont été surtout des femmes. Il me semble donc par un souci de justice de faire surtout référence davantage aux femmes qu’aux hommes. Fait amusant, c’est surtout avec des cosplayers interprétant le personnage de Harley Quinn, autre ennemi de Batman, décidément tout le monde lui en veut, que j’ai eu la chance de jouer en quelque sorte leur victime. Une victime consentante et qui s’est bien amusée en leur compagnie. La photo présentée ci-contre témoigne à la perfection mes propos. En passant, soyez rassurés! Je m’en suis tiré somme toute indemne et pas trop malmené par la très belle Harley Quinn.

Merci infiniment de m’avoir lu. Portez-vous bien!

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le cosplay: Un art à découvrir et à redécouvrir

14606455_10154141722377523_6470703110600415180_n
Harley Quinn

Le cosplay:

Un art à découvrir et à redécouvrir

Bonjour tout le monde,

14681701_10154141730232523_2996975112496131039_nJ’espère que vous allez bien. Pour ma part, la vie est belle et mes recherches sur des sujets en lien avec les thèmes principaux de mon blogue artistique va bon train. En effet, il me fait plaisir de vous annoncer que j’ai fait la découverte de quelques véritables bijoux qui sauront, j’en suis convaincu, vous plaire au plus au point. En effet, j’ai eu la chance d’aller à la convention du « Comicon de Québec » en ce samedi après-midi. Ce qui m’a permis d’une part, de renouer avec cet art particulier qu’est le cosplay et d’autre part, de réaliser des photos vraiment extraordinaires.

Oui, le cosplay est sans contredit un art qui mérite d’avoir sa place au sein de mon14720495_10154141722557523_6341535160634436159_n blogue puisqu’il s’agit d’un aspect très en vogue auprès d’un public qui, croyez-moi sur parole, n’a pas d’âge. Qui plus est! J’ai été témoin d’une créativité quasi sans illimitée chez bon nombre des «Cosplayers» présents à cette convention haute en couleur. À vrai dire, j’y ai vu de tout et pour tous les goûts. Et, savez-vous quoi?, j’ai tout simplement adoré çà. Quels costumes grandioses! Quelle belle variété! Et surtout, quelle chance de pouvoir rencontrer des « Cosplayers » de niveau international.

14670873_10154141544467523_3331992250316881799_nC’est ainsi que votre humble serviteur a eu l’opportunité de se faire photographier en compagnie d’une « Cosplayer » de renommée internationale vivant dans l’état de la Californie aux Etats-Unis. Une femme tout à fait charmante et vraiment très agréable avec qui discuter même si nos sujets de conversation étaient plutôt limitées dans le temps alloué pour l’entrevue et par le fait qu’il était de mise de nous en tenir au monde du cosplay. Fait intéressant à noter! Elle m’a expliqué qu’elle était attirée par ce domaine depuis sa plus tendre enfance. D’ailleurs, c’est sa grande mère, d’origine amérindienne, qui l’a initié au milieu artistique en lui confectionnant des habits. Sa passion a sans cesse continué au fil du temps. Une passion qu’elle a réussie à raviver en moi, votre ami de Québec. Bref, elle mérite bien son nom d’artiste de Ireland Reid.

C’est à suivre…

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Passez son chemin

new-image39

Passez son chemin

 

Au levé du soleil où brillent les arbres de tous leurs feux,

Je parcours mille pays avec un cœur tout joyeux,

Ne pas regarder un seul instant derrière moi,

Afin d’aller seulement droit vers toi.

 

Fredonner un air enjoué tel un gamin,

Afin de toujours chanter ce refrain,

Passer son chemin pour trouver un amour,

Qui durera pour la vie, pour toujours.

 

Garder en mon âme ces bonheurs d’autrefois,

Et en l’amour véritable conserver une inébranlable foi,

De ces couleurs aux milles feuilles dorées, j’en conserverai,

La douceur de ton visage angélique car à l’infini je t’aimerai.

 

Une chanson toute populaire sur mes lèvres,

Pour égayer ces moments de solitude sans ma bien-aimée Ève,

Lorsque je verrai sur les lointains continents toutes ces superbes femmes,

Je saurai qu’en dépit du temps qui passe, tu seras à jamais mon unique flamme.

 

Passer son chemin malgré les aléas de la vie pour trouver un amour,

Lequel durera Ô mon Dieu je vous en conjure maintenant, demain et pour toujours.

Passer son chemin affrontant milles péripéties pour trouver mon amour,

Celui pour qui mon cœur battra chaque jour, chaque nuit et pour toujours.

 

De

 

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un modèle féminin remarquable: Stefanie

stefanie_9_by_ubufoto-dahskvz
Modèle féminin: Stefanie Photographe: R. de la Suisse alémanique Source: http://ubufoto.deviantart.com/

Un modèle féminin remarquable: Stefanie

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que tout se passe bien dans votre vie. Pour ma part, jecropped-cropped-mariette-raina-1.png suis comblé par la vie. En effet, j’ai la chance de vivre au sein de mes nombreuses passions qui rendent ma vie tellement magnifique. Des passions telles que d’écouter de la belle musique, de pouvoir rédiger des articles sur mon blogue artistique avec la collaboration de photographes professionnels ayant une expertise dans le monde du nu fort remarquable, sans oublier ma minette qui se porte à merveille et la douceur de vivre ainsi qu’avoir renoué en toute amitié avec une femme extraordinaire laquelle aura toujours une place unique en mon cœur et, ce qui est le plus important, d’être en parfaite santé. Que puis-je demander de plus dans la vie? Merci mon Dieu! Merci la vie!

new-image28Ceci écrit, l’idée de rédiger un article portant sur un modèle nu féminin a jailli au fil de mes réflexions sur de potentiels articles au sein de mon blogue artistique portant sur ma passion sur le nu artistique, la poésie et la photographie. Il va de soi qu’une réflexion approfondie ait lieu de temps à autres afin de donner à mon blogue tout le sérieux qu’il mérite. Oui, j’adore écrire mais dans une optique où le bon goût et le respect soient toujours de mise, en tout temps et en tout lieu. Noblesse, recherche de l’excellence et diversité sont incontestablement les fils conducteurs de ce blogue, et ce depuis le tout début de sa parution en janvier 2013.

C’est un fait indéniable que l’apport de certains photographes au sein de mon 12669301_10154724094614657_436185335_oblogue artistique m’est d’une grande aide dans la rédaction de quelques-uns de mes articles. Une aide qui m’est précieuse puisque d’une part, cela me donne l’occasion de connaitre davantage l’autre côté de la lentille, surtout que votre humble serviteur s’est trouvé plus souvent qu’autrement devant celle-ci et que d’autre part, de pouvoir apprécier l’œil avec lequel le photographe découvre, ressente et présente ledit modèle. Il s’agit, et veuillez pardonner cette comparaison un peu cocasse, d’un véritable travail de moine. Encore-là, je doute qu’un moine ait eu l’opportunité de travailler sur une telle œuvre au sein de son monastère. Mais, sait-on jamais?! Bref, être modèle vivant est une chose et être le photographe qui tente d’en extirper une beauté insoupçonnée en est une autre.

stefanie_15_by_ubufoto-dalmzsgParmi les modèles vivants féminins qui m’ont le plus impressionné, il y en a une qui ressorte du lot. Et pour cause! En effet, elle possède une aisance peu commune à dévoiler la nudité de son corps afin de permettre au photographe d’y trouver à la fois une certaine cohésion entre d’un côté, une sensualité que je qualifierais d’assez provocante sans pour cela verser dans la vulgarité et, d’un autre côté, une beauté féminine tout à fait étonnante. Une beauté simple, sans artifice, ni de fausse pudeur. Oui, Stefanie est sans contredit un modèle vivant vraiment hors de l’ordinaire. Qui plus est! Force est de constater qu’elle sait mettre en valeur la beauté de son physique permettant ainsi au photographe de réaliser un travail de grande qualité, comme en témoigne la photo ci-dessus.

Or, qui dit beauté féminine, dit aussi beauté dans sa plus simple expression. C’est un fait que Stefanie possède un corps qui sait mettre en valeur le milieu environnant où a lieu la séance de nudité artistique à laquelle elle participe. À vrai dire, elle a tout pour être un modèle vivant. Je prend à titre d’exemple la modele-stefanie-by-ubufotophoto ci-contre où son corps s’harmonise à merveille avec la douceur qui s’en dégage. Comme la photo précédente, elle sait se mettre en valeur et ce tant dans les photos réalisées en couleurs que celles faites en noir et blanc. Il faut tout de même reconnaître que le photographe a su exploiter, prendre ce verbe comme un travail d’introspection et non pas dans un sens péjoratif quelconque à l’égard de la femme, les diverses composantes physiques du modèle. Ce qui est tout aussi le cas dans les deux photos présentées. À cela s’ajoute les différentes teintes d’ombrage qui se trouvent sur chaque photo.

stefanie_16_by_ubufoto-dalqimdOui, elle possède un corps de rêve et nul ne peut le nier. Tout sur elle est parfait. Attention! Nul n’est mon intention de verser dans le voyeurisme. Bien au contraire! Toutefois, il m’est permis d’expliquer en quoi son corps est si spécial pour un photographe, ou tout autre artiste, voulant travailler avec elle. Personnellement, elle sait mettre en valeur son corps. Par exemple, sa chevelure abondante est sans contredit un élément indéniable dans sa capacité de charmer sans omettre la douceur, que je qualifierais volontiers d’angélique, de son visage et la perfection de son physique sont des pièces maitresses qui donnent une potentialité extraordinaire à toutes les séances de nudité artistique futures. Je ne peux que lui lever mon chapeau, sans oublier le photographe R. de la Suisse alémanique lequel m’a gentiment donné sa permission d’utiliser ces photos mettant en valeur la magnifique Stefanie, et je leur souhaite à tous les deux de poursuivre leur travail. Un travail digne d’un grand respect de la part des passionnés par l’art du nu.

Merci de m’avoir lu ! Passez un bon weekend.

Je vous aime.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

En cette douce nuit

new-image56

En cette douce nuit

 

En cette douce nuit où mes pensées vont et viennent telle la vague,
Comment revenir sur mes pas sans que mes esprits divaguent?
Heureux de ce temps-là où l’innocence était de mise avec la passion,
Où je vivais joie, plaisir et bien d’autres de mes émotions.

 

Que j’aimerais revivre ma jeunesse de ce temps-là,
Simplement pour te remercier de ton écoute,
De ta présence à mes côtés coûte que coûte,
Que j’aimerais retourner en ces jours-là.

 

Être avec toi l’homme meilleur que je suis maintenant,
Mes paroles, je le jure par tous les dieux, ne sont pas que du vent.
Ce que je t’ai aimée jusqu’à verser les larmes de mon âme,
Car entendre ta voix alimentait en mon cœur une douce flamme.

 

En cette douce nuit où tout est calme, je m’en vais dans mes rêves te retrouver
Puisqu’il m’est impossible de retourner sur mes pas mon bel ange adoré,
Mais savoir que tu es heureuse aujourd’hui me comble de bonheur,
C’est tout ce qui compte pour moi en cette nuit et en cette heure.

 

En cette douce nuit où bientôt l’aube se pointera le bout du nez,
Je me sens vivre comme jamais tel un nouveau-né,
Merci d’avoir été là dans les jours d’autrefois pour moi,
Et quoiqu’il arrive maintenant, crois-moi, je serai là pour toi.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Pièces d’or

new-image57

Pièces d’or

Mon Dieu que j’ai le cœur léger.
Merci infiniment la vie! Merci mon Dieu!
Quelques paroles sont parfois de véritables pièces d’or.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Le rêve

new-image55

Le rêve

Savez-vous quoi?
J’ai fait un rêve cette nuit,
Non pas un rêve qui vous ferait envie,
Ni de ceux que feraient un seigneur ou un roi.

 

J’ai rêvé que j’avais inventé une machine à remonter le temps,
Oui, quel rêve idiot me direz-vous du plus petit au plus grand,
Et pourtant ce que j’aimerais, Dieu m’en soit témoin, que ce soit possible,
Serrer tendrement dans mes bras toutes celles que j’ai aimées jusqu’à l’impossible.

 

Être à leur côté simplement … pour les écouter,
Être là simplement … pour les regarder,
Être là simplement … pour les admirer,
Être là pour encore une seule fois … les aimer.

 

Merci d’être entrées dans ma vie
Vous êtes dans mon cœur jusqu’à l’infini
Je vous ai aimées hier, comme aujourd’hui et pour toujours
Car vous êtes encore et à jamais mes amours.

 

De

 

Rolland St-Gelais
Québec (Québec) Canada

L’homme libre

new-image54

L’homme libre

Bonjour tout le monde,

J’ai eu la chance voilà maintenant quelques semaines de poser nu pour une artiste-peintre de la ville de Québec. Une artiste-peintre fort sympathique et qui possède beaucoup de talent dans son domaine de prédilection. Nous avons travaillé ensemble un certain dimanche en après-midi alors que le soleil automnal brillait de tous ses feux et que les couleurs des feuillages s’annoncèrent de façon bien modeste aux yeux du commun des mortels. Nous avons convenu de travailler sur deux positions totalement opposées, c’est-à-dire l’une debout et l’autre couché. Rien ne cacher, mais rien n’exhiber! Explorer chacune des facettes de ce corps, de mon corps, comme un trésor à découvrir par les yeux de l’artiste-peintre! Et, finalement, vivre l’instant présent comme si nous fêtions la nouvelle saison. Voilà les trois leitmotiv qui fondèrent le déroulement de notre séance, avouons-le d’emblée, haut en couleurs.

Cette peinture reflète à la perfection ce que je suis au plus profond de moi: L’homme libre! Libre de croire, libre d’exprimer ou non ses opinions politiques, libre de se réaliser pleinement dans ce qui me plaît, libre d’aimer ou de rester indifférent, libre dans sa liberté. Oui, je suis libre de croire en un Dieu, de croire en une idéologie plus qu’une autre, de croire que tout ce que je vois dans les médias de masse doit être prise avec un grand recul afin de pouvoir jouir d’un esprit critique face à tout ce qui m’entoure. Oui, je suis libre de croire en l’homme et, corollairement en la femme. Je suis libre de croire qu’ils sont égaux en droit, en devoir et en dignité humaine. Par conséquent, rien au monde ne peut leur enlever ce fondement que je qualifierais de sacré.

Oui, je suis libre d’adhérer à une idéologie qui convient à mes valeurs et à ma façon d’être sans pour cela renier le droit commun en vigueur dans la société à laquelle je vis. D’ailleurs, c’est cette même société qui me donne cette latitude au sein de ma liberté. Souvenons-nous que notre liberté s’arrête-là où celle de l’autre commence. Par conséquent, nul ne peut me forcer de raconter pour qui je désire voter tout comme il ne peut m’interdire de le faire. Cette liberté est la pierre angulaire de la démocratie.

Oui, je suis libre de ne pas adhérer à tout ce que les médias de masse rapportent et même de chercher de l’information par mes propres moyens. La connaissance et la capacité de varier les sources d’informations sont des polarisateurs de la recherche de la vérité. De sa vérité! Connaître, savoir, analyser et tenir sa propre conclusion est gage de sa propre émancipation face aux coups du destin.

Oui, je suis libre de croire en l’homme et en la femme. Ils sont égaux en tous points. Ils sont mes frères et sœurs dans l’humanité ayant les mêmes espoirs, les mêmes craintes, les mêmes doutes, les mêmes besoins et les mêmes questions dont les réponses sont presque à l’infinie. Chaque homme et chaque femme ressente ce besoin d’aimer et d’être aimé. Et, savez-vous quoi?, je ne fais pas exception à la règle.

Je crois, en terminant cet article, au sacré inhérent au plus profond de soi. En effet, il y a une part fondamentale de divinité en chacun d’entre nous. Cependant, il m’apparait intéressant de reprendre les propos de l’artiste-peintre sur sa vision de la divinité. Question de lui rendre hommage!

Bref selon Ma.-J. : «… la divinité est universelle. Tout et rien lui appartient. Elle donne et elle reprend en pesant la justice divine. Elle fais des procès en silence, elle éclaire par sa lumière, elle libère la prison de l’ego. De plus, elle ouvre et tend la main, elle dépossède celui qui a pris le mauvais chemin. Elle replace l’ordre d’après la roue avec sa moue. C’est si simple! Mais, voyez-vous?, il faut un peu d’expériences pour savoir ce que l’on dit.» Voilà bien une noble vérité…. la vraie liberté ne peut s’acquérir que par l’expérience de la vie.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Enregistrer