Archives de tags | resplendissante

Cette jeune impératrice

La jeune impératrice

« Cette jeune impératrice » Photo par G.B. d’Allemagne

Cette jeune impératrice

 

Elle est resplendissante,
Elle a l’âme si réjouissante,
Elle a des envies si exaltantes,
Elle est d’une beauté si enivrante.

 

La jeune dame a connu son amant,
Sans que ne sachent ses pauvres parents,
Dans ses draps de satin elle lui a tout donné,
Elle lui a offert sur un plateau d’argent sa virginité.

 

Étant née dans une grande et noble famille,
Elle se devait d’être en tout temps bonne fille,
Toujours suivre les us et coutumes, les règles d’usage,
Même étant qu’une enfant, elle se devait d’être toujours sage.

 

Obéissante jusqu’à renier au plus profond qui elle est,
En dépit de ce qu’elle désirait, ce qu’elle souhaitait, ce qu’elle voulait.
Du jour où elle pourra de ses propres ailes s’envoler, souvent elle en rêvait,
Elle rêvait de cet homme qui l’emporterait en sa demeure pour toujours s’aimer.

 

Elle connue dans la cour royale,
Bien des hommes vraiment peu fiables,
Des hommes attentionnés par l’appât du gain,
Aux idées si sombres, si venimeuses et aux baladeuses mains.

 

Mais il y en avait un seul qui lui plaisait,
Un seul qui lui démontrait comme il l’aimait,
Un homme qui lui apportait en secret une rose du jardin,
Une rose déposée sur sa table dès l’aurore, dès le petit-matin.

 

Sans dire un mot, sans poser un geste de trop.
Simplement un homme au cœur à la fois pur et si beau,
Au fil du temps, elle devina qui était cet inconnu par le doux parfum,
Car de tous les hommes dans le palais un tel arôme ne se trouvait sur aucun.

 

C’est ainsi que par une aurore annonçant une journée ensoleillée,
Elle attendait son mystérieux visiteur afin de son corps nu l’émerveiller,
Lui offrir l’unique occasion de la connaître autrement que par les règles d’usage,
C’est avec lui seul qu’elle voulait découvrir les plaisirs de la chair car elle en avait l’âge.

 

Quel précieux instant de pouvoir partager,
Ce mielleux moment si intime avec un pur étranger,
Même si en leurs cœurs cela devait rester leur secret, ce qui est triste.
Pourtant pour une fois, elle se sentie être femme entière, cette jeune impératrice.

 

De

 

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Sous la pluie!

Sous la pluie!
Sous la pluie!

Sous la pluie!

 

Depuis les toutes premières gouttes d’eau tombées du ciel, je pensais à toi.

J’ai entendu cette pluie tels les doigts d’un pianiste jouer de sa mélodie,

À chaque goutte mon cœur battait à l’unisson comme si en dépendait ma vie.

Depuis les toutes premières gouttes de pluie, je pleurais toutes les larmes en moi.

 

Ne craignant guère affronter la violence de la tempête, j’ai décidé de parcourir tout ce chemin.

Sous le vent glacial, je ne pensais qu’à cet unique moment tout en marchant droit devant moi.

Sous la grisaille venue me saluer avec moquerie, je lui ai répondue avec un sourire sans effroi.

Je faisais confiance en mes pas qui me guidèrent vers mon destin.

 

Sous cette pluie qui tombait doucement, je lui offrais mon visage en guise d’offrande.

Un humble présent de la part de l’être mortel que je suis,

Qui malgré ses faiblesses, ne craint pas le Dieu que je pries.

Tout en ayant pleinement confiance à son écoute quand je me lamentes.

 

Sous cette pluie, je ne voyais que la douceur de tes yeux, que la chaleur de ton sourire.

Sous cette pluie, je ne ressentais que l’éclat de tes rires, de ton bonheur qui fait le mien.

Sous cette pluie, j’entendais déjà ta voix qui me disait que tu m’attendais avec entrain.

Sous cette pluie, je savais qu’un soleil brillera pour de cette morosité à jamais en finir.

 

Oui, je suis venu te voir en ce jour de pluie, en ce jour béni.

Car derrière cette pluie tombante, cette pluie reposante,

Se trouve une femme charmante, une femme resplendissante.

Et c’est en toi qu’est le plus beau soleil de ma vie.

 

De

 

 

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada