Archives de tags | séance photo

Découvrir le modèle

untitled_by_anioblica_d94r4ak-fullview

 

Avec la permission de Katarzyna B. modèle nue

 

Découvrir le modèle

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je dois avouer que tout va à merveille pour moi. En effet, ma santé est impeccable, ma joie de vivre est à son maximum et la réalisation de nouveaux projets dans le domaine de la nudité artistique me comblent de bonheur. Ceci m’amène à vous parler d’un sujet qui m’a longuement interpellé cette nuit entre deux rêves.

Pourquoi croit-on à tord qu’il soit obligatoire de tout montrer lors d’une séance photo où la nudité sera, permettez-moi l’expression, au menu ? À vrai dire, rien est plus faux. Par ailleurs, s’il y a un élément essentiel à retenir d’une séance de nudité artistique c’est justement que ce n’est guère la nudité qui est recherchée mais plutôt la découverte de l’autre tant par la lentille de la caméra que par les interactions entre les parties concernées.

12208272_1031450326906741_7934140789677769399_n_thumb.jpgIl est à noter qu’il arrive en quelques occasions que votre humble serviteur revête un costume d’époque afin de personnifier un quelconque personnage venu d’un autre âge. Ceci a un double objectif. En premier lieu, permettre aux élèves en classe de se familiariser avec le modèle qui offre ses services pour cette occasion d’apprentissage. En second lieu, favoriser une ouverture graduelle du regard face à la nudité dudit modèle. N’oublions pas que c’est la recherche de la perfection qui est le motif principal d’une séance photo ou bien d’un cours de dessin. Sans celle-ci, lesdites séances perdraient leur raison d’être.

De mon point-de-vue, j’aime bien une telle approche. Ceci me donne la chance de découvrir tout le potentiel en chacun des élèves qui prennent de leurs temps, de leur énergie et de leur attention pour s’appliquer le plus sérieusement possible à leur tâche. Il en est de même pour moi à chacune de mes prestations lesquelles me permettent de me découvrir davantage en tant qu’homme et pleinement homme.*

Merci de m’avoir lu !

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

*Bon il y a aussi d’autres passions qui animent ma vie.

Modalités en prévision d’une séance photo

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Modalités en prévision d’une séance photo

Article dédié à Victoria

Bonjour tout le monde,

Cela fait longtemps que le désir de rédiger un article àimg_20180918_091308_6231923804225088095065.jpg propos des modalités entre d’une part, un photographe amateur ou professionnel et d’autre part, son modèle me titillait l’esprit. En effet, j’ai souvent développé des articles sur divers sujets, tout en composant des poèmes, au sein de mon blogue artistique. Un blogue qui est devenu à mes yeux mon enfant chéri et que j’entretiens de manière à le rendre le plus intéressant possible. Il va de soi que la qualité tant du français écrit que celle des dessins, des images et des photos demeure la priorité numéro un dans chacune de mes rédactions.

IMG_9994_edited (1)Alors pourquoi donc ai-je décidé de réaliser une telle publication ? Les raisons sont de deux ordres. En premier lieu, il fallait que tôt ou tard je réponds à cette question : peut-on faire n’importe quoi et n’importe comment lors d’une séance photo à laquelle la nudité occupera une place majeure dans son déroulement ? En second lieu, les nombreux cas rapportés dernièrement dans les quotidiens notamment au Québec où on y fait état de comportements inappropriés surtout de la part de photographes, mais pas uniquement, masculins ont été des facteurs incitatifs dans ma prise de décision. À cela s’ajoute mon expérience personnelle vécue de manière positive avec des photographes de renommée internationale. Voilà pourquoi je développerai le présent articles sur d’une part, l’importance des modalités pré établies et d’autre part, la primauté du droit dans toute séance digne de ce nom. N’oublions jamais que toute séance de photographie comporte un aspect légal de la plus haute importance.

Les modalités prises par chacune des parties doivent être claires, sans ambiguïté, ni incertitude en ce qui a trait aux attentes du photographe et aux aspirations du modèle. Pour se faire, il est préférable d’entretenir une discussion à la fois franche et directe entre les participants. Tout, absolument tout, doit être dit. Une telle discussion doit aboutir en une entente écrite sur un document signé en bonne et due forme afin de se prémunir à la fois contre toutes activités proscrites par la loi et contre toutes poursuites devant les instances juridiques.

Ce point est malheureusement trop souvent soit36796963_10214847179844778_8981804818221760512_n volontairement, mais pas toujours le cas, oublié par le photographe ou bien totalement ignoré par le modèle concerné. À ce sujet, et c’est là un triste constat, on a assisté à des situations déplorables qui ont eu lieu à l’occasion de séance photo, communément appelée « shooting photos » au sein du milieu artistique au cours de la dernière décennie. Bien des modèles féminins mais rarement masculins, aller savoir pourquoi, furent prises dans un scénario auquel elles ne s’y attendaient. Croyant bien faire, elles acquiescèrent à prendre des poses allant parfois à de la pornographie. Comble de malheur pour bon nombre d’entre elles, plusieurs de ces photographes eurent l’indécence de diffuser leurs « œuvres photographiques » au sein de sites à caractère sexuel mettant ainsi en danger le droit à l’intégrité physique, psychologique et une grave atteinte à la vie privée du modèle.

IMG_9981_editedVous devez vous douter que je condamne, et je le condamnerai toujours, toutes formes d’exploitation de ce genre. C’est à mes yeux, non seulement de modèle vivant mais avant tout en tant qu’homme digne de ce nom, un des comportements les plus abjects qui soient. Par ailleurs, et c’est mon humble opinion, aucune somme monétaire ordonnée par une quelconque instance judiciaire ne saurait réparer tout le tord causé par la perte du doit à la réputation d’une tierce-personne.

En ce qui concerne les éléments qui doivent être écrits dans le document signé en double exemplaire, on y retrouvera notamment ceux-ci :

  • La ville et la date où la séance aura lieu.

  • La promulgation écrite de la pleine et entière liberté de participation entre les personnes concernées.

  • Des limites auxquelles les participants ont le droit d’être respectés.

  • Des types de poses envisagées durant le déroulement de la séance. Avenant le cas où le contexte semble être propice à une plus grande cordialité, le modèle a et aura toujours droit au dernier mot et ce, sans subir de pression de la part du photographe. Autrement dit, le respect du « non » est et demeure une obligation fondamentale.

  • Le modèle a l’obligation d’apporter tout effet personnel afin de réaliser la séance de manière professionnelle. Par exemples, brosse à cheveux, produits hygiéniques, serviette et robe de chambre, etc.

  • Et l’élément le plus important : l’aspect financier. Est-ce dans un but d’échanges de procédés entre les participants ou bien existe-t-il une rétribution monétaire ? Ici, tout doit être clarifié à l’avance et ce, dès le premier paragraphe du contrat.

Bien tendu que les personnes concernées ont le droit d’ajouter, de modifier et d’enlever des éléments au sein même du contrat. Cependant, une fois que les parties se soient définitivement mis d’accord sur chacun des points et qu’une fois le contrat a été signé librement et en toutes connaissances de cause, l’entente est scellée une fois pour toutes.

Je termine cet article en vous disant que cela m’a fait un immense plaisir d’avoir pu apporter un éclaircissement sur les modalités de déroulement d’une séance photo où la nudité y est présente. En effet, j’avais souvent songé à rédiger un tel texte afin de réparer, manière de m’exprimer, une telle faute au sein de mon blogue artistique.

J’espère que mon article a su répondre à vos questions et que le résultat été à la hauteur de vos attentes.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une expérience enrichissante : une séance-photos conventionnelle 

IMG_20180826_053516_806

Photo: Mélanie Dufresne

 

Une expérience enrichissante :

une séance-photos conventionnelle 

Bon début de semaine tout le monde, 

IMG_0030_editedJe désire aujourd’hui vous parler de mon expérience vécue lors de la séance de nudité artistique qui a eu lieu dans la belle région de la Montérégie en juillet dernier. Toutefois, il sera surtout question des photos de style dit “conventionnel” réalisées durant la séance en Montérégie dans le présent article. En effet, j’ai tellement aimé à la fois réaliser une telle séance quelque peu inhabituelle pour moi et d’avoir posé dans un lieu aussi magnifique que la rivière Richelieu que je désire consacrer un tel article sur le sujet.  

Vous savez que ma spécialité est l’art du nu artistique.IMG_0069_edited Un art vécu tant dans des écoles d’arts que des ateliers ouverts au grand public. À vrai dire, il s’agit d’une véritable passion pour votre humble serviteur dont ses services sont reconnus aussi bien pour son sens professionnel que pour le respect envers les artistes. Deux aspects à retenir dans un tel domaine. Une telle expérience m’a permis de faire la connaissance de gens formidables avec qui je garde de bons liens amicaux sur mon Facebook et même dans le monde réel. Rien ne vaut une bonne poignée de mains pour entretenir une sincère amitié. N’est-ce pas ?! 

Or, je me suis questionné en quelques occasions sur ma capacité professionnelle en ce qui concerne la conceptualisation, la réalisation et la mise en place de séances photos de type dit “conventionnel”. Aurais-je la même vision de mon corps ? Quelles poses seraient avantagées par rapport à d’autres ? Comment l’artiste verrait-il le « tout » indépendamment ou non de l’environnement où aurait lieu une telle séance ? Serais-je à l’aise dans mes mouvements ? Finalement, la question cruciale qui est celle-ci : aimerais-je vivre une telle expérience ?  

IMG_0047_editedQuoi de mieux que de tenter le tout pour le tout avec une photographe ? Grâce à Dieu, j’ai eu l’opportunité de dialoguer en plusieurs occasions avec une charmante jeune dame qui possède un portfolio fort impressionnant. Un dialogue de longue haleine nous a amenés à envisager une double séance photos. En effet, ladite séance était envisagée en deux étapes distinctes à la fois dans le temps et dans l’espace. La première a eu lieu en pleine forêt au cœur de la Montérégie, près de la ville de Chambly. Elle a été réalisée sous le thème de la nudité artistique mais avec un regard plutôt « provocant », « déstabilisant” et même de « remise en question » en tentant de franchir des barrières que je n’avais pas osé franchir jusque-là. Je n’irai pas plus loin dans la description puisque j’aurais amplement le temps de le faire dans un avenir plus ou moins proche. 

Ici, une chose doit être clarifiée afin d’éviter toutIMG_0057_edited malentendu. Certains d’entre vous peuvent croire que j’ai choisi de débuter ladite séance avec des poses de nudité afin de satisfaire un quelconque fantasme sexuel. Désolé de vous décevoir, mais cette décision a été prise à la fois par la Mélanie Dufresne et votre humble serviteur. Notre décision commune se basait sur le postulat suivant : Une fois que cette première séance aurait lieu, nous aurons davantage de temps à allouer pour la seconde. Compte-tenu de la nature exceptionnelle des photos de type “conventionnel”, il nous a semblé qu’une telle option allait de soi. Il fallait aussi tenir compte du temps d’ensoleillement, de la température et de bien d’autres facteurs impondérables pour l’ensemble de la journée. 

IMG_9911_editedMais, de quoi s’agit-il lorsque je fais référence à des photos de type « conventionnel” ? Il s’agit d’une part de toutes photos où il y a absence de nudité et d’autre part, où l’aspect classique est mis en avant-plan. Certes, la notion de glamour peut se manifester, mais de manière très subtile. L’emphase est axée sur l’harmonie du modèle, ses vêtements et le milieu environnant. On peut comprendre aisément que l’on recherche à peu près la même chose dans une séance de nudité artistique à l’exception prêt que la fragilité du corps, ses caractéristiques physiques et les supports visuels peuvent être très différents. Il faut presque avoir vécu une séance de modèle nu pour comprendre de quoi il est question. 

Les photos de type “conventionnel” ont été largementIMG_0049_edited inspirées à la fois par la beauté des lieux et par la température ambiante. Comment pouvions-nous rester de marbre devant un paysage aussi magnifique que celui de la rivière Richelieu ? Une rivière qui de par sa puissance, le bruit du courant et le parcours sinueux offrait une possibilité inouïe de fonds pour les photos. Là encore, le style vestimentaire, la coupe de cheveux et l’entretien de la barbe ainsi que divers aspects de mon visage angélique devaient être mis en valeur afin de rendre le résultat final satisfaisant tant pour la photographe que pour moi-même. Rien n’a été laissé au hasard. Chaque parcelle de terrain, chaque angle, chaque pose et chaque mouvement fut recherché afin d’optimiser la chance de réaliser ce dont nous recherchions : l’excellence. 

IMG_0070_1_editedC’est un fait indéniable. La chance d’être dans un lieu si pittoresque n’est pas donné à tout le monde. Alors aussi bien tirer profit à la fois de la beauté enchanteresse de l’endroit, de nos expériences en photographie et comme modèle vivant. Pour être franc avec vous. J’ai eu du plaisir à poser cette journée-là comme jamais auparavant. La qualité des vêtements haut de gamme, l’entretien minutieux de mon corps et une certaine coquinerie, selon quelques-unes de mes amies, qui se dégage de mon regard ont largement contribué à façonner des poses faites avec une aisance indescriptible. Croyez-moi sur parole ! Avec l’expérience que j’ai dans ce domaine, je sais de quoi il en est. 

C’est l’aspect glamour qui m’a le plus étonné dans leIMG_0056_edited résultat final. Le regard fait en douceur, la position de certaines parties de mon corps, les lieux où je me trouvais en certains moments et, finalement, la capacité de présenter un homme vivant avec un handicap physique apparent de manière à rehausser sa beauté, voir son charme, renforce inexorablement son côté sex-appeal. En tout cas, les commentaires élogieux venant de la gente féminine n’ont pas manqué sur mon Facebook. Et que puis-je dire de l’inspiration pour mes futurs poèmes au sein de mon blogue artistique ? Vous le verrez bien. 

IMG_0093_1_editedEn résumé, force est d’admettre que l’optique de réaliser davantage de séances photo de type “conventionnels” fait maintenant partie de mes priorités. En effet, les opportunités de créativités sont beaucoup plus nombreuses de ce que l’on retrouve lors d’une séance de nudité artistique. Ce qui est tout de même très différent dans le cadre d’un cours de dessins ou de peintures puisque la vision d’ensemble est toute autre. Certes, je continuerai à poser nu pour les écoles d’arts et les ateliers. Toutefois, les séances photo de type « conventionnel » seront davantage recherchées de ce qui avait été jusqu’à ce jour par votre humble serviteur. Comme quoi, l’essayer c’est l’adopter.  

Merci infiniment pour votre support, votre attention et surtout un grand remerciement à Mélanie Dufresne pour m’avoir fait vivre une telle expérience. 

 

RollandJr St-Gelais 

Québec (Québec) 

Canada 

Un séjour de nudité artistique en Montérégie

36802016_10155807462132523_3534127059422937088_o

Un séjour de nudité artistique en Montérégie

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que la canicule ne vous aFB_IMG_1530021192301 pas trop affecté. Pour ma part, tout va bien et même très bien puisque j’arrive d’un petit séjour dans la région de la Montérégie. Une région riche en activités culturelles en tous genres. Et que dire de la gastronomie des nombreux restaurants qui jalonnent les rues principales des villes et des villages de cette région axée sur le tourisme ? Un tourisme qui a pour appui l’importance  de la région dans l’histoire dite de “la Nouvelle-France”. Toutefois, je reconnais que l’objectif premier de ma présence en ces lieux réside dans la réalisation d’une double séance-photos avec Mélanie Dufresne, photographe professionnelle.

Maker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-YC’est ainsi qu’au lendemain de mon arrivée à Chambly, et après avoir au préalable passé une nuit reposante dans une chambre de motel ayant vu sur le Richelieu, j’ai eu la chance de rencontrer Mélanie Dufresne et un assistant afin de pouvoir réaliser un tel projet prévu de longue date. L’emploi du terme “double séance » fait référence que pour la toute première fois, une séance photo de type plus conventionnel avait été programmé dans le cadre de notre activité. En effet, et pour suppléer une certaine carence parmi mon portfolio, une séance photo où votre humble serviteur portera des vêtements haut de gamme était prévue au programme.

Ici, un aspect assez cocasse mérite d’être mentionné. IlMaker:S,Date:2017-12-23,Ver:6,Lens:Kan03,Act:Lar02,E-Y est d’usage habituel lors d’une double séance-photos que le modèle travaille ses poses d’abord habillé et, seulement ensuite, que le reste se fasse dans la nudité la plus totale. En ce qui me concerne, et avec l’accord de Mélanie Dufresne, j’ai opté pour un déroulement inverse. En effet, il m’est paru plus logique tant au plan technique que celui de l’efficacité dans le bon déroulement de la journée que les réalisations de nu aient lieu en premier. Et, une fois qu’elles furent achevées selon nos attentes, il nous était davantage aisé d’utiliser mes vêtements haut de gamme pour la suite des choses. Qui plus est! Cela me permettait de terminer le reste de la journée habillé de mes plus beaux atours.

IMG_20180705_215511_143Il me semble important de vous donner une brève description du déroulement d’une telle séance. Cependant, et afin de susciter en vous une curiosité sans cesse grandissante, je m’en tiendrai qu’aux points principaux. La première partie de cette double séance eut lieu à deux endroits différents. Quoi de mieux qu’une forêt pour débuter un travail artistique où la nudité sera mise à l’honneur par l’entremise d’une photographe soucieuse de trouver chez son modèle ce je-ne-sais-quoi qui fait de celui-ci une espèce unique en son genre ? Ici, tout a été fait dans les règles de l’art et, peut-être même un peu plus. L’autre lieu qui servit à la créativité artistique de ladite séance est nul autre que les abords de la rivière Richelieu. Et pour cause puisque sa force herculéenne accompagnée par la quiétude de l’endroit constituent des éléments incroyables d’inspiration tant pour les poses prises par votre humble serviteur que par les photos réalisées par Mélanie Dufresne. Croyez-moi sur parole ! Je n’avais jamais ressenti autant de plaisir, parfois coquins, à poser nu depuis le début de ma carrière dans ce domaine. Un domaine qui est somme toute une véritable passion à mes yeux.

Néanmoins, ce fut qu’à la seconde partie de la séanceIMG_20180706_065144 que votre humble serviteur a posé avec ses vêtements haut de gamme. Par ailleurs, je me dois d’expliquer pourquoi avoir posé avec de tels vêtements. La réponse est fort simple… pour faire changement. C’est bien beau, agréable et souvent même d’une grande utilité de poser en tenue d’Ève un cadre artistique. Mais, puisque il y a un mais, une carence importante était de plus en plus visible au sein de mon portfolio. En résumé, tant pour vous que pour moi, enrichir ses expériences quels qu’elles soient est un facteur crucial dans son développement personnel. Il en est de même dans toutes les sphères de l’activité humaine.

À suivre…

Merci de m’avoir lu.

Rolland St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Une série magnifique

angela31_by_halfford-dcch0k2

Modèle nue ? Angela Photo? Halfford

Source: https://halfford.deviantart.com/art/Angela-cover-04-746396794

Une série magnifique

Bonjour tout le monde,

J’espère de tout mon cœur que vous allez bien. Pour ma part, je file le parfait bonheur avec ma belle et adorable princesse Goldy. Son caractère enjoué, sa douceur remarquable et sa beauté toute féline viennent combler un grand vide laissé par ma regrettée Dame Plume. Que voulez-vous? La vie est remplie d’allés et de venus, de nouveaux, de départs etc. Prendre conscience de cette réalité est faire preuve d’une certaine maturité.

angela34_by_halfford-dccnn6aSous un autre ordre d’idée, je désire vous entretenir d’une très belle découverte parmi les nombreuses publications réalisées par mes collaborateurs dans le monde de la nudité artistique. Vous devez bien vous douter que l’on ne réalise pas une séance photo comme on fabriquerait un pain ou bien une tarte. Il y a là tout un protocole à respecter du début jusqu’à la fin. D’ailleurs, il me semble essentiel de faire un survol explicatif des étapes à suivre pour la bonne marche des événements. Outre le fait de trouver un modèle qui accepte de poser nu devant une caméra, plus facile à dire qu’à faire, la complicité entre les parties est la pierre angulaire de tout travail digne d’intérêt. En ce qui me concerne, je n’aurais jamais osé travailler avec un artiste, peu importe le support de travail utilisé, si la complicité n’était pas de mise entre nous deux.

Trouver un endroit propice à la bonne réalisation deangela30_by_halfford-dcch0gt ladite séance est sans contredit un élément à retenir. Ceci peut vous sembler saugrenu comme élément, mais souvent les artistes, surtout amateurs, ne prennent pas suffisamment leur temps dans cette démarche. Ceci a pour résultat un travail mal fait, voire bâclé. Ceci aurait pu être évité si et seulement si, une recherche d’un lieu plus adéquat aurait été faite. Par ailleurs, prendre un peu plus de temps est toujours plus profitable en bout de ligne. Et, croyez-moi, je peux glisser quelques mots sur cet aspect.

angela33_by_halfford-dccjxuuEst-il utile de vous rappeler qu’un peu d’imagination est très souvent d’un grand secours dans une démarche où la nudité est, ou bien sera le cas échéant, omniprésente? En effet, cela est fort utile pour dénicher un endroit propice à la réalisation d’une séance de nudité artistique. Il y a aussi la possibilité de se construire un tel lieu à cette fin. C’est notamment le cas où l’artiste est soit néophyte dans ce domaine ou encore que ses moyens financiers sont limités. Là encore, et vous en conviendrez, les artistes qui nagent dans l’argent ne sont guère légions en ce monde. Personnellement, j’en connais  plusieurs qui tirent le diable par la queue pour terminer le mois entre autre en allant dans les banques alimentaires afin de se nourrir.

L’aspect des poses recherchées est sans contredit leangela34_by_halfford-dccnn6a plus important entre tous. Je fais référence ici aux poses suggérées par l’artiste et celles acceptées par son modèle. Deux pièces majeures doivent être retenues. Primo, ce qu’il y d’abord été établi entre les parties. Il va de soi que de participer à une séance de photographie, en particulier où la nudité du modèle est omniprésente, à l’aveuglette est une chose qui ne se fait absolument pas. Secundo, être capable de s’ajuster à l’environnement si cela peut inciter à outrepasser le terrain d’entente déjà établi. La condition sine qua none est, et doit demeurer, le respect de la volonté ou non de faire telle ou telle pose. Autrement dit, il est impératif de tenir-compte de la liberté pleine et entière tant de l’artiste que de son modèle.

angela_cover_04_by_halfford-dccdvgaEnfin, la simplicité a souvent meilleur goût. C’est un fait indéniable que les photos de nudité artistique les mieux réussies sont dans la grande majorité des cas celles où une certaine sobriété y est présente. C’est pourquoi j’ai eu l’idée de partager avec vous quelques-unes des photos réalisées par un photographe de Russie avec qui je communique de manière occasionnelle. Lesdites photos de la série intitulée « Angela » démontre à la perfection que la simplicité, la complicité, le respect dans la présentation des poses à la fois choisies, photographiées et présentées, constituent des paramètres de travail à ne jamais négliger. Bien au contraire ! C’est en tenant-compte de ces éléments que les résultats seront dignes d’intérêt. Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pour bien terminer le mois de janvier

Pour bien terminer le mois de janvier

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Vous savez probablement déjà qu’il est fort possible qu’une séance de yoga entièrement nu ai lieu durant mon séjour dans la belle ville de Montréal, métropole du Québec, dans la semaine du 18 février prochain. Une telle séance devait avoir eu lieu au courant de l’été dernier. Malheureusement, une grave blessure à mon moignon m’avait empêché de vivre une telle expérience. Je m’étais alors promis que ce n’était que partie remise, et comme je suis d’un tempérament obstiné, une vraie « tête de cochon » comme on dit par chez-nous, je crois bien pouvoir tenir ma promesse.

En effet, il y aura bel et bien une séance de yoga nu pendant mon prochain séjour. Je ferai tout en mon pouvoir afin d’y assister en tant que participant. Il va de soi que je prendrai quelques photos de ma pratique dans l’optique de rédiger quelques articles au sein de mon blogue artistique consacré à la nudité artistique, à la poésie et à la photographie. Trois domaines qui me passionnent. Mais, d’ici-là, je vous offre une magnifique vidéo sur … la pratique du yoga entièrement nue. Quoi de plus beau pour terminer le mois de janvier en beauté ?

C’est à suivre …

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais
Québec (Québec)
Canada

Séance de yoga nu

Séance de yoga nu

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, tout va à merveille en cette dernière journée du mois de janvier. Hé oui! Bientôt, le mois de février sera à nos portes. Ce qui signifie que notre hiver poursuit inlassablement son chemin laissant ainsi tôt ou tard sa place au printemps. C’est incroyable comment la vie passe vite. Personnellement, je me vois encore à la période des fêtes entrain de faire mes décorations de Noël avec mon ami Daniel. Et puis, hop ! Nous voilà rendu presqu’en début de carême.  » La vie est un rêve  » disait ma tendre mère. Elle avait bien raison. Repos à son âme.

Sous un autre sujet, je me prépare tranquillement à vivre mon prochain séjour qui aura lieu dans la semaine du 18 février prochain. Parmi les activités qui sont au programme, il y a la double séance de nudité artistique au sein d’une école d’art de catégorie académique et une séance de shiwarie. Cette dernière est nul autre que l’art japonais du bondage. J’aurais donc l’occasion de vivre deux expériences de haut niveau dans le domaine de la nudité artistique.

Toutefois, il est fort probable qu’une séance de yoga entièrement nu aura lieu également durant mon séjour dans la métropole du Québec. En effet, je devais assister à une telle séance au courant de l’été dernier. Malheureusement, une grave blessure à mon moignon m’avait empêché de vivre une telle expérience. Je m’étais alors promis que ce n’était que partie remise. Or, il y aura une séance de yoga nu pendant mon prochain séjour. Vous pouvez vous imaginer que je ferai tout mon possible pour, non seulement y assister, mais aussi réaliser quelques photos de ma pratique afin de pouvoir rédiger quelques articles au sein de mon blogue artistique.

Bref, il est plus que probable que mon séjour soit prolongé de quelques jours. J’en profiterai donc pour découvrir certains des plus beaux musées du Canada et, pourquoi pas?, vous faire part de mes nombreuses découvertes le moment venu. C’est à suivre…

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Un modèle féminin exceptionnel : Mélia Niang

Mélia Niang

Un modèle féminin exceptionnel : Mélia Niang

Bonjour tout le monde,

Vous savez ! Cela fait maintenant plus de 19 ans que je reste dans la belle ville de Québec, sans compter ma période d’étude à l’université Laval où je résidais à même sur le campus, et ce de 1983 à 1996. En effet, j’ai profité de ces années d’études pour élargir mes connaissances tant en histoire, en sciences politiques et en communication publique. Je dois ma passion pour la connaissance à ma défunte mère qui a fait tout en son pouvoir afin de m’inculquer le goût de la lecture et, par conséquent, l’ouverture sur le monde.

New Phototastic Collage 3C’est ainsi que j’ai fit la connaissance de gens extraordinaires avec qui les échanges d’idées m’ont amené à évoluer au fil du temps. Il va de soi que notre perception du monde se transforme selon nos expériences personnelles et la réalisation de nos projets lesquels peuvent être des réussites ou bien des échecs. La vie est ainsi faite. C’est là une vérité que nul d’entre nous ne peut se soustraire. Et, croyez-moi sur parole, il en va de même pour votre humble serviteur.

Or, j’ai eu l’opportunité de m’investir dans des domaines qui m’étaient, semble-t-il, interdis vu ma situation physique dont la pratique des arts martiaux et le monde du modèle nu. En ce qui concerne ce dernier, cela m’a parmi de faire la connaissance de gens tout à fait magnifiques et avec qui j’ai approfondis davantage mon bien-être intérieur face à la particularité de mon corps. Inutile d’en dire plus à ce sujet. N’est-ce pas ?! Toutefois, il m’est arrivé en certaines occasions de découvrir que quelques-unes de mes connaissances avaient la même passion en ce qui regarde la nudité artistique. Une nudité qui est aux antipodes de ce que le web regorge en fait de pornographie car son but premier est avant toute chose la recherche de la beauté en évitant de sombrer dans la vulgarité.

Mélia Niang 3C’est ainsi que j’ai trouvé quelques photos réalisées par une de mes amies de Québec au fil de nos discussions sur le réseau social Facebook. Qu’ai-je ressenti en voyant, je devrais plutôt écrire en admirant, les photos de mon amie Mélia Niang ? Tout d’abord, je fus ébahi par le charme qui se dégage de chacune de ses photos. Un charme typiquement féminin où l’œil averti peut y déceler avec aisance la recherche de la perfection non seulement dans les poses choisies mais aussi dans l’expression corporelle de ce modèle féminin exceptionnel.

Ensuite, la sensualité y est présente mais de manière réellement Mélia Niang 2respectueuse à l’endroit de Mélia Niang. Elle a su tenir les poses de manière à éveiller la masculinité, voire ici le désir bien légitime d’aller vers l’autre sexe, tout en amenant une profonde réflexion sur la féminité chez votre humble serviteur. Pourquoi est-ce si beau ? Pourquoi suis-je si attiré ? Et, corollairement, par quoi suis-je vraiment attiré ? Autrement dit, quelle est donc la force attractive de ces photos ? Enfin, force est de constater que je fus étonné que l’une de mes connaissances de Québec ait accepté de collaborer à une telle séance photo, surtout en ce qui concerne Mélia Niang, car jamais elle ne m’avait fait part de son intérêt pour un tel domaine lors de nos rencontres à la brûlerie limoilou de Québec.

Quoiqu’il en soit ! C’est vraiment avec une joie indescriptible que j’ai fait une telle découverte. Je profite de l’occasion qui m’est offert pour la remercier d’utiliser ces photos dans l’optique de rédiger le présent article.

Et, qui sait ?, nous vivrons peut-être une séance de nudité artistique dans le futur. Tout est possible dans la vie. N’est-ce pas ?

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Pourquoi ai-je accepté de participer à un tel projet ?

 WP_20150506_006 (2)

Pourquoi ai-je accepté de participer à un tel projet ?

Bonjour tout le monde,

IMAG0574 1Comment allez-vous ? Que se passe-t-il dans vos vies ? Que faites-vous d’intéressant ? Et quels sont vos projets pour les semaines à venir ? Que de questions ! Je le sais que trop bien. En ce qui me concerne, je vais vraiment très bien. J’ai eu la chance de rencontrer une amie de longue date mais que malheureusement, faute de temps, nous ne nous étions pas revus depuis un bon moment. Une très jolie femme, en passant.

Pour ce qui est de ma vie ? J’attends le retour de la saison estivale en souhaitant qu’il4714_91527657522_5932793_n fasse beau et chaud. Bon ! Il est vrai que l’été au Québec est loin d’être celui des Tropiques, mais c’est le nôtre et je l’aime bien. Toutefois, j’ai plusieurs projets pour les semaines à venir dont celui d’une séance de nudité artistique qui aura lieu le 6 mai prochain au nord de la ville de Montréal. Ladite séance est un projet d’une photographe amateur qui désire réaliser une série photographie ayant pour thème, selon la photographe : « des visages et des corps humains, comme ils sont en réalité, sans déguisement, ni camouflage ou retouche photo !! 100 vrai !!! » Tout ceci sera fait en vue d’une éventuelle exposition.

Il semblerait que je sois le premier modèle qui ait accepté de poser nu pour le projet. N’allez surtout pas croire qu’il est aisé de poser nu lors d’une séance privée. Bien au contraire ! Je dirais même que c’est assez exigeant car d’une part, il est impératif de réussir à établir un lien de confiance entre les personnes et, d’autre part, de se donner une ligne directrice lors du choix des poses devant l’appareil-photo.

New Image59Ceci m’amène à dire quelques mots sur le second point, c’est-à-dire la ligne directrice lors du choix des poses. Il va de soi que le modèle a, et aura toujours, le droit d’accepter ou de refuser de prendre telle ou telle pose durant la séance. Une telle possibilité réside dans le principe fondamental d’égalité entre le modèle et l’artiste puisque ce dernier reçoit l’aide librement consenti du premier. À cela s’ajoutent les attentes du photographe envers le modèle. Des attentes qui peuvent être aux antipodes de ce que le modèle s’attendait jusqu’au jour fixé. Voilà pourquoi il est nécessaire de dialoguer longuement avant le jour « J » et de connaître ses propres limites. Enfin, est-il utile de vous rappeler que le désir de se surpasser est un atout majeur dans ce domaine ? Je ne fais aucunement référence à une quelconque vulgarité, mais à trouver des positions permettant au photographe de voir le modèle nu d’une façon qu’aucun autre avait vu avant la séance. Il ne s’agit donc pas de voir uniquement pour voir, ce qui frôle le voyeurisme, mais de voir pour découvrir une nouvelle vision sur ce corps. Un peu comme un explorateur qui aurait trouvé une île inconnue et mystérieuse où la possibilité d’y dénicher des trésors insoupçonnés lui est offerte sur un plateau d’argent.

Le dernier point soulevé est pour moi d’autant plus intéressant lorsqu’une séance photo,WP_20150506_001 (2) ou bien de dessin, a lieu avec un artiste de sexe féminin. En effet, le nombre de modèle nu appartenant à la gente féminine dépasse largement celui de la gente masculine. Pourquoi donc ? Mystère et boule de gomme ! Or, il est pour moi intéressant de savoir comment une artiste féminine voit mon corps nu, et ce dans ma situation physique. Veuillez noter l’emploi de « ma situation » au lieu de « en dépit » puisque je suis fier de mon corps lequel raconte une histoire peu commune. Bref, avoir la chance de poser nu pour une photographe est chose assez rare pour un modèle masculin. Dans ce cas, je ne pouvais refuser d’accepter de participer à un tel projet.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Réflexions…

cropped-mariette-raina-11.png

Réflexions…

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que la saison automnale soit propice à la reprise de vos activités aussi diverses soient-elles. De mon côté, tout va très bien. Je suis allé voir un New Image13excellent film au cinéma. Vous savez ? Le genre de film où il n’est pas nécessaire que le scénario se passe à des années lumières, où il n’y a ni laser, ni voyages inter galactiques, ni d’effets à grands déploiements pour le rendre intéressant. Que ça fait du bien de reprendre contact avec le vrai cinéma. Eh bien oui ! Le cinéma fait aussi partie de mes passions. J’aime à peu près tous les styles de films. Ceci écrit, le sujet de cet article n’est pas de vous parler de cinéma, mais plutôt de répondre à quelques interrogations que certains d’entre vous m’avez posées par l’entremise de mon adresse e-mail professionnelle, qui est rollandjrstgelais@modelevivantaquebec.com .

new-image10En premier lieu, je dois éclaircir une fois pour toutes la raison d’être d’une expression qui est abondamment utilisée au sein de mon blogue artistique et qui est celle de « nudité artistique ». J’ai choisi cette expression pour la raison qu’elle renferme d’une part, le concept même de la « nudité » car que l’on veuille ou pas, la nudité fait partie intégrante des sessions auxquelles je participe un peu partout au Québec. Et que d’autre part, il s’agit d’une nudité à sa plus simple expression laquelle peut être comparée dans une certaine mesure au naturisme. Il n’est donc pas question de prendre des poses où la vulgarité serait au premier plan. D’ailleurs, chaque pose doit se faire de manière naturelle et adaptée à ma situation physique. Ceci constitue une condition sine qua none à ma présence à chacune des sessions où je suis invité.

Chose étonnante ! Bien des artistes semblent étonnés de mes capacités lors de mes poses. Et, sans vouloir être prétentieux, je dois reconnaître que je le suis aussi. En effet, la diversité des poses que je choisies durant les séances est assez variée. Ce qui rend mon travail encore plus passionnant.

En deuxième lieu, je dois expliquer telles sont mes limites dans ce domaine. Tout d’abord, je n’accepterai jamais d’être posé nu lors d’une séance avec d’autres modèlesNew Image10 vivant des situations de handicap et ce, dans un souci d’éviter toutes formes de ghettoïsation. Cela vaut aussi pour le cas de la thalidomide, sujet que je réussi tant bien que mal à faire sortir de mon vocabulaire. D’ailleurs, j’ai fait tout mon possible pour éviter d’être importuné par des journalistes lors d’un événement de grande envergure dans ce dossier ces dernières années. Oui, j’accepte ma condition physique mais je ne voudrais en aucun temps que ma passion pour la nudité artistique soit associée à une quelconque cause. Croyez-moi ! J’ai déjà donné.

En troisième lieu, il ne sera jamais question pour votre humble serviteur d’outrepasser les limites de la bienséance. Poser nu n’a rien à voir avec de l’exhibitionnisme puisque l’objectif fondamental est de permettre aux artistes de connaître un corps totalement différent de ce que les médias de masse présentent en règle générale. Tout ce qui est réalisé lors des séances, l’est avec un sens aigu de professionnalisme.

En dernier lieu, s’il y a un domaine qui va au-delà des idées préconçues au sein des diverses époques que nous traversons, en allant jusqu’à ébranler les colonnes du temple de la société, c’est bien celui de l’art. Voilà pourquoi, il m’est arrivé de vouloir me surpasser dans ma passion, mais toujours en tenant compte du contexte. Ébranler pour apporter des pistes de réflexion lesquelles pourraient amener chez les bien-pensants des regards nouveaux sur des situations auxquelles la société fait face. N’oublions pas que tout est propice au changement, et c’est ce qui rend la vie intéressante.

New Image12En certaines circonstances, cela peut être en lien direct avec mon amour passionnel à l’égard de la poésie. Ici, je me dois de vous expliquer un fait qui a eu lieu au cours de cet été dans la belle région du Saguenay, plus précisément à Chicoutimi. J’ai eu la chance d’y vivre deux expériences tout à fait uniques dans les annales de mon expérience de vie dont l’une consiste à une séance de nudité artistique vécue en en pleine nature et l’autre comprend une soirée-poésie. Pour ce qui est de la première, ce fut pour moi un véritable exploit de poser nu en pleine nature d’autant plus que l’objectif de la photographe, qui vivait elle aussi cette expérience en tant que simple novice, était de démontrer le lien intrinsèque entre l’Homme et la terre qui le nourrit, qui l’abreuve, qui l’abrite, en d’autres mots qui lui donne la vie. Il va de soi qu’une telle expérience m’a inspiré pour la composition de plusieurs poèmes qui, suite à l’invitation de la photographe qui est aussi une poétesse, allèrent être récités lors de cette soirée-poésie.

Toutefois, nous avons décidé d’un commun accord et suite à une longue discussion, que j’allais être entièrement nu lors de mes récitations de mes poèmes devant public. Un public composé d’adultes soi-dit en passant. La raison fondamentale d’une telle décision résidait à faire un lien direct entre la séance photo qui avait lieu la semaine précédente et mes poèmes où je transposais mes sensations vécues à ce moment-là. Des sensations rarement vécues au cours de ma vie. Croyez-moi sur parole ! Il est important de noter que la responsable de la soirée-poésie a pris la parole pour expliquer la raison d’être d’une telle prestation devant le public tout en me remerciant non seulement d’avoir accepté d’être modèle nu pour la séance photo, mais d’avoir eu un certain courage de réciter mes poèmes en tenue d’Adam et ainsi d’avoir tenté de faire une transposition entre les deux événements séparés par le temps et l’espace. Une fois les explications données par madame Tamara Anna Koziej, j’ai eu droit à une belle ovation de la part des personnes présentes.

Oui, et c’est mon humble opinion, je suis capable de faire le lien entre la poésie et la nudité artistique à la condition explicite que les deux tirent une origine commune. Le cas vécu lors de la soirée-poésie entre dans cette optique. Voilà pourquoi on peut considérer cela comme de l’art. Un art certes provocateur et audacieux ! Soyez tout de même convaincus que cela est une expérience qui ne se répètera guère dans l’avenir. Ce qui ne m’empêche pas d’assumer, à l’image du regretté John Lennon, entièrement ce que j’ai fait.

new-image19Pour ce qui est de mon interview avec l’artiste de Québec, une explication s’impose. Nous avons fait ce que nous avions pu avec les moyens mis à notre disposition. Il va de soi que de se faire interviewer lors d’une séance de nudité aurait possiblement été new-image1jugé plus artistique, mais cela nous était tout à fait impossible dans le contexte où avait lieu ladite séance. Nous avons donc jugé qu’une interview à la toute fin de la journée de travail aurait été suffisante pour démontrer le respect existant entre l’artiste et votre humble serviteur tout au long de cette séance. Cependant, suite à une réflexion plus approfondie du résultat et pour ne pas heurter la sensibilité de certaines personnes, nous avons décidé Marie-Josée Lebel et moi-même de refaire ladite interview avec l’aide, vraiment très appréciée, d’un ami commun qui avait accepté de nous filmer pour cette occasion.

En terminant cette missive, je dois vous informer que chacune de mes publications sont réalisées avec un amour inconditionnel pour les domaines qui me sont chers. Oui, il est possible que certaines d’entre elles vous plaisent davantage que d’autres. Il est aussi plausible que certaines vous laissent indifférentes alors que d’autres vous éblouissent. C’est ici le risque lié à toutes mes réalisations. À cela vient s’ajouter le piège de commettre des erreurs. Mais, comme me disait l’une de mes relations sur Facebook, ce n’est pas sans raison que l’on ait placé une gomme à effacer sur nos crayons. Bref, on apprend de nos erreurs et on recommence du mieux que l’on peut.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada