Archives de tags | séances de pose nue

Une imagination débordante

20171129_154119

 

Shawinigan le 29 novembre 2017

 

Une imagination débordante

Bonjour tout le monde,

Comment allez-vous ? J’espère que vous pouvez admirer le soleil automnal qui resplendit de ses beaux rayons malgré le froid qui arrive et la neige qui s’installe sur nos terres. De mon côté, j’ai un peu le cafard pour des raisons hors de mon contrôle. Quoiqu’il en soit, gardons le moral car le temps des fêtes approche à grands pas. Je revis en pensées, et ce depuis quelques jours,  la séance de nudité artistique qui a eu lieu dernièrement à Shawinigan et je dois avouer que ce fut extraordinaire à maintes égards.

20171129_145522Serait-ce l’ambiance amicale ? Serait-ce le lieu proprement dit ? Serait-ce la présence de monsieur Hiver qui nous souhaita, à mon assistante et à moi-même, la bienvenue dans l’agglomération urbaine de Grandmère qui fait partie de la ville de Shawinigan ? Serait-ce le sourire angélique de ma charmante assistante et son aide durant les diverses étapes de ladite séance ? Tout ces éléments ont possiblement un rôle positif dans mon appréciation de cette séance.

Par contre, je serais tenté de vous répondre que ma prise de conscience Lise Cormierde la qualité artistique des œuvres y est pour beaucoup dans l’appréciation de mon expérience vécue durant cette séance. En effet, et c’est une coutume dans toutes les séances, les artistes présentent l’ensemble de leurs réalisations à la fin du temps alloué pour les poses nues. C’est notamment à cette occasion que la majorité des photos y sont prises pour d’éventuelles publications au sein de ce blogue. Pour ce faire, mon aide et moi-même parcourons les lieux où les dessins sont déposés et nous choisissons les oeuvres susceptibles d’être dignes d’intérêt pour mes prochains articles, que ce soit sous forme de proses ou de la poésie.

24131037_893457990804972_3038499564963547810_nQue de beaux talents ! Que de dessins magnifiques ! Que de belles créativités ! Que d’inspiration mes poses choisies, avec minutie ou bien avec une improvisation faite à la dernière minute, semblent avoir suscité chez les artistes présentes en ces lieux ! Oui, les œuvres qui ont été placées à la fin sont réellement dignes de vous être présentées au fil des publications futures. Quoiqu’il en soit, il me paraît plus que nécessaire de faire un choix parmi les photos afin de rendre justice aux plus belles réalisations que firent certaines des artistes. Oui, j’utilise le féminin dans le présent texte puisqu’il y avait qu’un seul homme venu assister à ma prestation. C’est là, la moindre des choses. Qu’en pensez-vous ?

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Plaisir de poser nu

 

20171129_150832

Plaisir de poser nu

Bonjour tout le monde,

20171129_131939J’espère que tout se passe bien pour vous. De mon côté, je me remets tranquillement de mes émotions vécues dernièrement à l’occasion de ma séance de nudité artistique laquelle a eu lieu à Shawinigan dans la belle région de la Mauricie. Une région où le domaine de l’art est sans contredit l’un des fondements de cet endroit hautement historique pour ma patrie qu,est le Québec. En effet, c’est en ces lieux que le Québec a débuté l’ère de l’industrialisation et de la modernité.

Sous un autre d’idées,  j’aimerais répondre à trois questions que20171129_135406 plusieurs de mes amis et connaissances me posent en certaines circonstances, en particulier lorsque je reviens de mes voyages pour poser nu au sein d’écoles et d’ateliers d’art. Ces questions sont les suivantes : Quel plaisir ai-je de poser nu devant des gens que je ne connais pas ? Quels bénéfices émotionnels ai-je ? Et le plus important, pourquoi poser nu? Je répondrai à cela de manière très brève.

20171129_134156_HDRTout d’abord, c’est un honneur pour moi de pouvoir offrir mon corps, en y englobant sa sensibilité, sa singularité et sa masculinité aux artistes tant professionnels qu’amateurs, qui désirent découvrir autre chose que ce dont les médias de masse présentent de façon presque quotidienne au commun des mortels. Comme je dis si bien, la beauté n’a ni âge, ni forme et encore moins de limites. Elle se présente quelle telle aux yeux de celui qui lui est déjà prédisposé à la découvrir. Bref, c’est véritablement un plaisir de poser nu et d’y trouver une source d’inspiration selon l’instantanéité du choix personnel de prendre telle ou telle pose.  Parfois, une telle inspiration peut se faire à l’aide de ma robe de chambre.

24131037_893457990804972_3038499564963547810_nEnsuite, j’en retire une panoplie de bénéfices émotionnels tels que la reconnaissance de la vie, de la beauté et de l’authenticité qui animent non seulement mon esprit durant lesdites séances mais aussi l’ambiance qui règne au sein des groupes. Il y a aussi, c’est peut-être difficile à comprendre pour les personnes qui ne sont pas atteintes de handicap physique, la reconnaissance explicite de la virilité chez l’homme que je suis. C’est un plaisir de savoir que les artistes prennent leurs temps de dessiner chacune des parties de mon corps avec justesse et sans fausse pudeur en ayant une vision purement artistique.

D’ailleurs, cela me choque à chaque fois que je regarde une oeuvre d’art, que ce soit un dessin ou bien un tableau, qui ne rend pas justice au corps masculin dans son ensemble. Tous les corps sont beaux, dignes d’être représentés et d’être vus de manière à la fois simple et vraie. Cela concerne autant le corps masculin que féminin.

20171129_135915Enfin, pourquoi poser nu? C’est un fait. Il m’aurait été possible de poser habillé et être plus en conformité selon les normes sociales. Or, je dois avouer que depuis ma naissance, je devais sans cesse adapter mon corps selon justement lesdites normes et ce, au risque de soustraire mon être profond de ce qui il est en réalité. Que d’expériences bio-médicales j’ai du subir pour être conforme aux normes de la société. Or, votre humble serviteur n’est pas et ne sera jamais en parfaite conformité avec les critères de perfection physique véhiculés dans la société. Il est quel tel. Un point, c’est tout. Par conséquent, c’est dans ma nudité artistique que se trouve tout mon potentiel artistique. Les  témoignages de la part des artistes et des étudiants et étudiantes en arts semblent me donner raison. Des témoignages qui démontrent le bien-fondé de ma passion et qui m’encouragent à poursuivre ma route, et ce quoi qu’on en pense ou qu’on en dit.

Merci de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada 

Un reportage à voir absolument

Un reportage à voir absolument

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien et que votre dimanche vous soit agréable. Pour ma part, tout va à merveille. Je me prépare tranquillement pour la prochaine séance de nudité artistique qui aura lieu mercredi le 22 novembre au sein d’un atelier qui se trouve à Montréal.

20171110_105211C’est pour moi un devoir de me préparer de manière convenable afin d’être à mon meilleur pour offrir une prestance digne d’intérêt pour les artistiques tant amateurs que professionnels qui y seront présents. Je m’inspire souvent de mon idole, lequel est nul autre que Alice Cooper, pour élaborer certaines poses et pour me rappeler que l’art peut parfois choquer mais que rien n’est plus choquant de ne pas être authentique. Oui, l’art dérange et il dérange parce qu’il nous force à voir la réalité autrement, à la percevoir avec les yeux de notre cœur, de notre âme, à l’écouter avec les oreilles situées dans les profondeurs de notre être et surtout de outrepasser la barrière des conventions sociales.

Je termine cet article en vous présentant ci-joint dessus un excellent reportage sur la vie et l’oeuvre d’Alice Cooper. Un être authentique qui a su outrepasser les conventions sociales pour démontrer que l’art est avant toute chose une affaire de cœur. Désolé si ledit reportage est dans la langue de Shakespeare. Il vaut, croyez-moi sur parole, le coût de le visionner afin de découvrir l’homme et l’artiste: Un être remarquable qui est et sera mon idole jusqu’à la fin de mes jours.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Que voyez-vous ?

 

20171110_105216

Réalisé par un étudiant en arts

 

Que voyez-vous ?

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien. Pour ma part, je file le parfait bonheur. En effet, le mois de novembre est consacré à de nombreuses séances de nudité artistique qui auront lieu à Sept-Îles, Montréal et à Shawinigan dans un cadre purement académique. Que de poses j’ai fait jusqu’à maintenant et que de poses je ferai dans les séances à venir.

Des poses choisies, élaborées et travaillées en maintes occasions en tenant compte des catégories d’expériences qu’ont les étudiants et étudiantes en arts. Certes, cela n’empêche en aucune façon de trouver parmi eux et elles des talents tout à fait exceptionnels. À vrai dire, je suis souvent étonné, surpris, ébahi et, parfois, époustouflé  par leurs dessins lesquels sont leurs propres interprétations de mes poses et, dans une moindre mesure, par mon corps.

Voici pourquoi j’ai décidé avec un sourire en coin de vous présenter ce dessin qui représente tout un défi d’interprétation. À vrai dire, il est presque de la catégorie du test psychologique communément appelé  » de Rorschach ». Il s’agit bel et bien de mon corps mais plusieurs personnes y voient autres choses. Et vous ? Que voyez-vous ?

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Ce fut court mais agréable

20170914_190259-ANIMATION

Votre humble serviteur : RollandJr St-Gelais

Ce fut court mais agréable

Bonjour tout le monde,

J’espère que votre semaine a été bonne pour vous. Pour ma part, elle a été bien haut-delà de mes attentes. En effet, j’ai obtenu un contrat en tant que modèle nu pour une durée de quatre séances qui auront lieu dans un établissement d’enseignement situé dans la belle ville de Sept-Îles sur la côte-nord. Cela va me faire drôle de poser nu au sein d’un collège que j’ai jadis fréquenté avant d’effectuer mes études universitaires. Qui plus est ! C’est à Sept-Îles où votre humble serviteur est né un 24 mai 1962. Bref, cela me fait un petit velour au cœur d’y retourner dans un cadre artistique et de nudité absolue.

Ma semaine s’est terminée en beauté grâce notamment par un court20170914_185003 séjour dans la métropole du Québec, c’est-à-dire Montréal, où une exposition sur le thème de l’érotisme, voir même la sexualité proprement dite, avait lieu dans un local réservé pour cette occasion. Croyez-moi sur parole ! Je n’ai en aucune façon regretté mon aller-retour Québec-Montréal afin d’être présent à l’ouverture d’une telle exposition. Une exposition où le corps nu, l’érotisme, la sensualité et la sexualité y étaient présentés de manière, certes fort provocatrice vu la teneur du thème proprement dit, respectueuse tant envers les modèles qui ont posé nu pour les réalisations présentées au grand public que pour les personnes venues assister à cette toute première.

20170914_184104Que puis-je dire de ma soirée ? Tout d’abord, j’ai été fort heureux d’y retrouver une photographe avec qui j’ai jadis travaillé à l’occasion d’une série érotique. Une série qui nous a permis d’explorer une facette méconnue du public en général et qui est la sensualité d’un corps nu atteint d’un handicap physique. Mais, attention ! Il s’agit avant toute chose de l’exploration d’une telle sensualité à travers le regard féminin. Que de beaux souvenirs nous avions pu nous remémorer lors de nos discussions. Il va sans dire que j’en ai profité pour découvrir d’autres réalisations photographiques que ma charmante amie Gabrielle Doutre a gracieusement présentées aux gens venus participer à cet événement. D’ailleurs, et c’est un élément fort intéressant à retenir, elle est l’une des rares artistes présents à cette exposition à avoir montré une oeuvre où la splendeur du sexe masculin en érection y est exhibée, au sens noble du terme, parmi toutes les photos. Il y a là quelque chose qui mérite quelques applaudissements de votre part. N’est-ce pas ?!

Ensuite, j’ai été impressionné par l’accueil chaleureux des gens. Un accueil qui prouve à la perfection que l’art érotique peut à la fois ê20170914_191437tre vécue, expérimentée et manifestée de manière des plus respectueuses tant chez les artistes et leurs modèles que par le public. Ceci est, du moins à mes yeux, fort important à souligner puisque d’une part, l’image de la sexualité est malencontreusement galvaudée de façon fort déplorable au sein de notre société et que d’autre part, les artistes qui oeuvrent dans un tel domaine semblent recevoir une opinion  qui leur est plutôt défavorable au sein de la population. Un peu comme si ils étaient, et j’y inclus les modèles, que des pervers assoiffés de sexe et sans moralité. Or, il n’en est strictement rien.

20170914_192802Enfin, la diversité des oeuvres est sans conteste un facteur qui rend une telle exposition si intéressante. À ce sujet, j’ai été ébahi par les oeuvres réalisées par madame Ania Jarda qui se sert uniquement de son imagination pour créer des nus féminins réellement extraordinaires. Que de couleurs ! Que de beautés illuminées ! Que de vie en chacune de ses oeuvres ! Que d’imagination débordante ! Et, le plus intéressant, quelle liberté dans sa manière de peindre ses modèles enfouis dans le plus profond de son esprit. À vrai dire, ses peintures m’ont fait vivre,  un tant soit peu, la fabuleuse époque du psychédélique et du Peace & Love des années 1960 tellement elles m’ont amené à voyager à travers le temps. Bravo à cette artiste extraordinaire. Qui sait ! Un jour, je serai peut-être un de ses futures modèles … en chair et en os. Soyez convaincus d’une chose, je le souhaite ardemment d’autant plus, et je l’affirme avec grande humilité, la nudité de mon corps est, semble-t-il pour l’ensemble des artistes, une source incroyable d’inspiration.

Je termine ce présent article pour vous rappeler que ladite exposition se déroule actuellement dans la ville de Montréal au 3890 rue Ste-Catherine Est, et ce du 14 au 17 septembre inclusivement de 18h00 à 23h00. Coût du billet est de 10.00$. À ce prix-là, c’est à ne pas manquer.

Merci de m’avoir lu !

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

Faire confiance !

f1qhx5upjr

Avec l’accord de Sandrine C.

Faire confiance !

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, je désire vous entretenir d’un aspect très particulier dans leDSCN1036.jpg domaine de la nudité artistique. Un aspect dont je vous ai parlé en de rares occasions à travers quelques-uns de mes articles présentés au sein de mon blogue. Il s’agit en l’occurrence de la confiance du modèle nu, qu’il soit de sexe masculin ou bien féminin, envers l’artiste lors d’une séance. Vous savez probablement que cela fait plus de quatre ans que je suis modèle vivant pour des écoles d’arts et des ateliers situés un peu partout au Québec, surtout à Montréal qui est une ville que j’affectionne pour des raisons liées à mon cheminement personnel.

New Image58J’ai rencontré au cours de mes prestations des artistes extraordinaires lesquels savaient utiliser diverses techniques de travail. Certains d’entre eux travaillent en photographie alors que d’autres optent plutôt pour la peinture et d’autres encore préfèrent travailler avec de la poterie. À chacun ses goûts et ses préférences. Après tout, nous vivons dans un pays libre et démocratique, du moins jusqu’à maintenant. Pour ma part, c’est uniquement avec mon corps que je leur offre mes services en tant que modèle vivant.

En ce qui me concerne, je dois avouer avec un plaisir immense que lanew-image8 chance m’a souri jusqu’ici puisque j’ai pu poser nu pour des artistes œuvrant avec ces trois techniques. Trois techniques à la fois différentes mais complémentaires les unes des autres et qui m’ont permis de mieux concevoir toute la complexité et la subtilité de cet univers souvent incompris par le commun des mortels. Non seulement cela a favorisé en votre humble serviteur un jugement plus adéquat d’une telle réalité, mais cela m’a aussi fait réaliser jusqu’à tel point la notion de confiance est essentielle dans le déroulement d’une séance de nudité artistique.

cropped-13978301_1219563208068549_1040932141_o2.jpgC’est un fait indéniable. Aucune séance de nudité artistique ne peut réussir pleinement si la confiance n’y est pas présente. Je parle ici de la confiance du modèle nu envers l’artiste. Un peu à l’instar d’un rendez-vous avec un professionnel du domaine médical ou encore légal ou tout autre champ de compétence qui vous est totalement inconnu et dont la confiance va de pairs entre les personnes concernées. Il y en est de même dans le nu artistique puisque d’une part, le modèle est dans le droit de s’attendre à un respect complet de la part de l’artiste, ce qui est tout à fait logique dans les circonstances, et que d’autre part, ce dernier doit lui offrir une ambiance de travail où le sérieux, le respect et la transparence y sont de mise.

En ce qui me regarde, je peux vous jurer que chacune des séances pourNew Image6 lesquelles j’ai participées ont été marqué sous le sceau des trois éléments précédemment nommés. Ceci a bien évidemment été un facteur incitatif dans mon abandon total envers les artistes, et ce même si certaines réalisations ont été en un certain sens plus « explicites » sans pour autant verser dans la vulgarité. Mes séances avec Dea Kaizoku et avec la charmante Pénélope, sous l’œil attentif du photographe Micheal Rite, en sont des exemples parfaits prouvant mes dires.

Bref, accepter d’être nu requiert certes une force inouïe de caractère mais aussi d’une confiance pleine et entière du modèle nu envers ses hôtes, et ce que ce soit devant une lentille de caméra en toute intimité ou bien devant un groupe. Un peu à l’instar de la photo de mon amie et correspondante Sandrine C., elle-même modèle nue, il est impératif que règne une telle confiance afin d’accepter de se faire lier au sens imagé ou au sens propre du terme.

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

 

 

Quel plaisir !!!

modele-stefanie-by-ubufoto

Modèle? Stefanie par Rudolf (Permission accordée)

 

Quel plaisir !!!

Bonjour tout le monde,

Comment s’est passé votre début de semaine? Quels sont vos projets pour les prochains jours? Que vous arrive-t-il d’intéressant dans vos vies? Et, si cela est votre cas, quels sont vos réalisations artistiques à venir? Bref, quoi de neuf? Pour ma part, tout va à merveille: soleil, promenade, prises de photos et projets de séances de nudité artistique en vue pour le mois d’octobre. Et que dire de tout ce que la vie me réserve en surprise? Nul le sait.

À part çà? Je fais en quelques occasions un travail d’investigation auprès d’artistes pour qui la nudité revêt un caractère unique en son genre que soit par un simple conformisme ou bien par la recherche d’une certaine provocation bien dosée dans leur représentation. Vous le savez probablement déjà, mais je possède un compte sur le site d’hébergement axé sur les arts du nom de deviantArt et ce, depuis plus de 5 ans. Ce qui m’a permis d’y publier plus de 2,850 photos en tous genres allant de mes expériences en tant que modèle nu auprès d’artistes-peintres et des écoles d’arts tant à Montréal qu’à Québec jusqu’à des photos plus ouvertes au grand public.

Or, il m’arrive souvent de découvrir de véritables petits chef-d’oeuvres dans le domaine de la photographie tant sur le choix des modèles vivants que l’ensemble des résultats. Et, croyez-moi sur parole, je suis ébahi par la grande majorité des réalisations. C’est le cas notamment de cette magnifique photo réalisée par Rudolf de la Suisse où la modèle prénommée Stefanie a gracieusement offert sa nudité afin d’en faire ressortir non seulement sa beauté, mais aussi tout son charme, et ce dans une pose que je peux qualifier de classique.

En effet, la pose choisie nous fait découvrir à la fois toute la sensibilité et la sensualité du modèle. Une sensibilité qui transparait dans la douceur de son visage, dans ses yeux fermés cherchant peut-être à se protéger de toute la violence qui gangrène notre monde actuel, dans sa main paume tournée vers le sol, gage de repli sur soi. Un repli protecteur vers son cœur. Et pourtant, la cambrure de ses hanches, l’ouverture de ses cuisses laissant paraître dans toute sa splendeur une vulve et la gracieuseté de ses seins laissent sans aucun doute présager son désir d’aimer et d’être aimée, d’être convoitée en tant que femme pleinement sexuée.

Oui, j’ai adoré une telle photo, et ce dès le premier coup d’œil. À vrai dire, il est plutôt rare de dénicher une telle merveille dans le monde de la nudité artistique surtout lorsque cela est fait en couleurs. Force est de constater que la majorité des photos de nu vraiment dignes d’intérêt sont faites en noir et blanc. Or, ici, je dois reconnaître que tout y est fait à la perfection. Une perfection menée de mains de maître par le photographe. Je ne peux m’empêcher de le féliciter pour le résultat final.

Bravo mille fois!

Merci infiniment de m’avoir lu.

RollandJr St-Gelais

Québec (Québec)

Canada

N.B. Par un souci de respecter le droit d’auteur, j’ai décidé d’ajouter en annexe le lien vous menant directement sur le compte de Rudolf. Merci d’en prendre note!

Le lien est: http://ubufoto.deviantart.com/ 

Mon DeviantArt est: http://lequebecois1962.deviantart.com/